cire ou mastic

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Greffage


astruc a écrit le 23/01/2008 23:06 (ref msg # 12945 )
j'aimerais savoir quel est la différance entre la cire et le mastic et pourquoi on utilise de la cire chaude pour faire un greffage sur table et pourquoi on utilise du mastic chaud pour faire une greffe en fente et pourquoi on utilise du mastic simple (à froid) pour faire une greffe en couronne merci
patrice a écrit le 24/01/2008 10:46 (ref msg # 12954 )
Bonjour.

Déjà pour la cire, c'est un usage à chaud. On trempe le végétal à l'envers dans le mélange. Donc on aura du mal à tremper à l'envers dans un récipient un arbre adulte qu'on vient de couronner. Certes on pourrait appliquer au pinceau de la cire liquide sur la plaie, mais elle coule, alors que le mastic est adhérent, ca paigue (sauf grosse chaleur où ca a tendance à couler).

De plus, la cire est généralement utilisée par les pros pour les grandes séries greffées sur table. Pour greffer une vigne en faible quantité, l'amateur ne cire pas, il applique du mastic sur tout le greffon, ce qui est équivalent.
Eric a écrit le 01/12/2008 10:48 (ref msg # 20576 )
Un Up.

http://www.reussir-vigne.com/public/inde...=
azertien a écrit le 17/05/2009 16:22 (ref msg # 22865 )
Un utilisateur de cire fondue raconte son accident avec de la cire fondue...............

à méditer

voir le lien suivant.

http://diato.org/trucs/cire.htm
alias a écrit le 18/05/2009 08:24 (ref msg # 22871 )
Je rappelle que c'est pas de la cire mais de la parafine que l'on utilise.
Il y a parfois un "peu de cire" dedans afin de rendre la parafine plus souple.
donc pas de souci de napalm.
youcef a écrit le 18/05/2009 15:47 (ref msg # 22880 )
BONJOUR
vraiment j'ai eu peur parceque je fabrique mon mastic
à greffer avec de la cire d'abeille et de l'huile vegetale,
je mets directement la casserole sur le feu et je laisse
jusqu'à ebullition.
maintenant je viens d'etre rassuré.
alias a écrit le 18/05/2009 20:08 (ref msg # 22885 )
Par contre , il est vrai qu'une fois refroidi , on voit une legere couche de parafine sur la cuisiniere alors que rien a couler mais pas de souci de flamme.
alain46 a écrit le 15/12/2009 13:19 (ref msg # 25321 )
Je pense que quelques apiculteurs sont aussi greffeurs parmi les adhérents au forum.
Quelqu'un aurait-il essayé la propolis comme mastic a greffer? En effet j'avais lu dans une revue apicole que c'était possible, je ne me souviens plus dans quelle condition la propolis était travaillé a l'utiliser pour le masticage des greffes ....
claudeduvar a écrit le 15/12/2009 19:38 (ref msg # 25335 )
je l'utilisse en pulvérisation pour lutter contre les maladies des arbres fruitiers mais aucune expérience comme mastic à greffer
Eric a écrit le 15/12/2009 21:57 (ref msg # 25337 )
Quelqu'un aurait-il essayé la propolis comme mastic a greffer? En effet j'avais lu dans une revue apicole que c'était possible, je ne me souviens plus dans quelle condition la propolis était travaillé a l'utiliser pour le masticage des greffes ....

En effet cela semble etre le cas apres une recherche sur google livre.
Mais les resultats de cette recherche ne donne que des extraits de
livres .Pas vraiment detaille.

Sinon avec google web j ai trouve cela ,et il y en a d autres:
La propolis permet également la fabrication d'un excellent mastic à greffer facile à réaliser avec une partie de propolis, une demi-partie de cire et quatre parties d'huile minérale. A cette formule on peut d'ailleurs ajouter avantageusement une légère quantité de poix, de résine ou de collophane.
ref. http://www.quenovel.be/Horticole/hpage12...
alain46 a écrit le 16/12/2009 21:37 (ref msg # 25343 )
Merci Eric, pour tes recherches mais la préparation me semble bien longue. Aussi je ferai de même de mon coté, j'irai chercher des infos chez Victor.C apiculteur depuis plus de 70ans, notre mentor dans le Lot.
Laissons la question en suspens jusqu'en 2010.
patrice a écrit le 17/12/2009 05:53 (ref msg # 25344 )
Quel est le but de votre démarche? Vous passer d'un produit commercial au profit de produits qu'on trouve aisément dans la nature?
alain46 a écrit le 17/12/2009 09:02 (ref msg # 25345 )
La propolis est un produit anthiseptique utilisé par les abeilles pour boucher les trous, sceller les cadres entre eux et envelopper toute la partie intérieure de leur demeure dans le but de ce protéger des virus .
Pourquoi ne pas essayer de ce servir de ce produit naturel a titre expérimental bien-sûr, car la quantité de propolis suite au raclage de mes ruches peut servir juste pour une a deux greffes.
J'avais soulevé le débat juste pour savoir si certains avait eu la même idée que moi.
Par contre l'idée de Claude me plait beaucoup!
Je sais que la propolis se dilue avec l'alcool a bruler.
Claude te rappelle-tu des dosages? La propolis n'a-t-elle pas tendance a obstruer les trous du vaporisateur?
hendy a écrit le 17/12/2009 14:53 (ref msg # 25346 )
Un greffeur gagne combien chez un viticulteur s' il a une bonne dextérité..
nouvel azertien a écrit le 03/03/2012 14:22 (ref msg # 34194 )
Un site américain donne une recette HOME MADE
notée sur bout de papier par un paysan le 28 février 1916

je vous la traduit mais je ne l'ai pas testée.

6 livres US de résine (soit 2,7216 KG)
2 livres US de cire d'abeille (soit 0,9072 KG)
Une pinte US d'huile de lin soit 473,1765 Millilitres

(je vous laisse faire une règle de trois pour calculer les proportions dont vous avez besoin)

Mélangez les ingrédients dans un chaudron et quand le mélange est chaud versez le tout dans un récipient d'eau froide.

Huilez vos mains et pétrissez la masse refroidie de ce mélange.

(attention toutefois aux brûlures)

Divisez en quelques parts ce mélange et conservez le dans du papier huilé jusqu'à son utilisation.


dans un livre GOOGLE BOOKS, j'ai trouvé une variante : 6 livres US de résine pour une livre US (soit 0,4536 KG) de cire d'abeille et une pinte US d'huile de lin, recette la meilleure et la plus économique selon l'auteur.

http://books.google.fr/books?id=Gqw1AAAA...


dans un autre ouvrage voici la recette d'un papier collant pour greffage.

(attention aux brûlures toutefois, prendre toutes les précautions....)


Dans un chaudron faire un mélange de

1 part de cire d'abeille, 1 part de résine.

Le mélange fondu est étalé en fine couche sur un papier solide (genre papier kraft) ou un tissu pour créer une sorte de papier ou tissu d'adhésif qui peut être utilisé soit pour les greffes, soit pour recouvrir les blessures des végétaux.

http://books.google.fr/books?id=C91mAAAA...

enfin, comme les vapeurs de résine peuvent être irritantes, ces recettes n'ont plus grande utilité.

On peut essayer, une recette d'autrefois, l'argile sans doute moins dangereuse, pour protéger les greffes.
patrice a écrit le 03/03/2012 19:27 (ref msg # 34196 )
Presque tous les vieux livres de greffage ont une recette de mastic.
eden a écrit le 07/07/2020 22:21 (ref msg # 67537 )
Je rebondis sur ce que disait patrice il y a 8 ans,j’espère ne pas faire de bêtise en publiant sur un vieux post comme celui-ci!
cela me fait plaisir de passer de simple lecteur,à un peu plus après avoir tant appris sur ce forum génialissime.

Pour mon mastic à chaud,je me suis inspiré de la recette que l'on trouve dans l'art de greffer de charles Baltet,
le résultat est vraiment au point,cela donne un mastic du type "marbella",
l'avantage est que cela revient moins cher et comme je greffe beaucoup de gros diamètre en couronne cela m'est très utile;
cette année pour une cinquantaine de pommier j'ai utilisé presque 2 kg de mastic.
pour ma part,je ne trouve pas contraignant le fait d'avoir un réchaud avec soi (dans une poubelle pour le vent bien sûr et à condition de ne pas avoir une casserole trop lourde!); je trouve même cela bénéfique car cela oblige de prendre le temps de bien s'organiser,ce qui est pour moi une bonne part de chance mise de notre coté...mais c'est mon avis personnel.







à la place de la résine et de la poix,j'utilise une seule et même gemme : de la colophane;
donc pour 1 kg de colophane,
125 gr de saindoux,
250 gr d'ocre rouge,(environ car cela doit varier selon l'ocre utilisé)
50 gr de cire d'abeille (est surement facultatif...)
dans le même ordre de préparation que dans le livre,et comme il est bien précisé dedans,plus la quantité de saindoux est grande plus le mastic fondera à basse température,(et donc au soleil!)
bonne soirée à tous les mordus par la belle passion de la greffe!





greffer.net >> Greffage