Conservation des greffons au frigo

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Pommier


sasa a écrit le 17/05/2018 18:05 (ref msg # 63247 )
Bonjour, j'ai placé mais greffons au réfrigérateur dans un sac zip avec un papier humide. Je viens de les sortir pour faire mes greffes mais j'ai remarqué que lorsque je gratte l'écorce, c'est brun (plus aucune trace de vert). Sont ils fichus?
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 17/05/2018 23:25 par sasa
ARHUS76 a écrit le 17/05/2018 21:25 (ref msg # 63255 )
C'est probable
clow a écrit le 18/05/2018 00:18 (ref msg # 63265 )
C'est très probable en effet, c'est pourquoi même si cela peut tenir il ne faut pas hésité à y jeté un oeil de temps en temps pour vérifier diverses choses l'avancé du greffons, l'humidité du papier etc.

Quoique c'est pas toujours bon d'y laissé un papier humidifié ( surtout si il est trop humidifié ) car si on n'y fait pas souvent attention il peut y avoir risque de moisissures et cela peu aussi entraîné ce que tu décrit.

Pour évité ce genre de problèmes mieux vaux enrubanné de cellophane le greffons bien hermétiquement et vérifié une fois par mois juste par précaution, pour moi la conservation est excellente de cette manière et sans trop de risque juste une habitude à prendre .

Le sac zip et papier humide je le trouve plus problématique qu'autre chose si ce n'est pour des greffons en feuilles ou là c'est un avantage fraîcheur indéniable.
sasa a écrit le 18/05/2018 00:49 (ref msg # 63266 )
C'est justement des moisissures qui ont causé la mort de mes greffons.
clow a écrit le 18/05/2018 02:07 (ref msg # 63270 )
Aie dans ce cas l'humidité ( papier ) en est probablement la cause, l'autre cause pouvant être une mauvaise conservation du greffon et son dessèchement ( dessiccation ) à cause que la fermeture n'est pas hermétique l'air desséchant donc le greffon .

Bref regarde quand même parfois un bout du greffon peu encore être viable mais bon c'est pas gagné.
clow a écrit le 18/05/2018 02:11 (ref msg # 63271 )
Attention mais ce n'est peut être pas le cas puisque tu parle de moisissures je n'en fais mention que pour infos, les variété sanguine de pomme et poire qui donne un feuillage rouge n'on pas de vert dans leur tige mais c'est plus entre le rouge et le brun .
sasa a écrit le 18/05/2018 02:33 (ref msg # 63272 )
J'ai fait une grosse erreur de débutante. Je me méfierais plus à l'avenir. J'ai perdu une grosse parti de mes greffons! J'espère que j'aurais plus de chance l'année prochaine.
pierre2233 a écrit le 18/05/2018 21:37 (ref msg # 63286 )
J'ai échangé avec un pro qui les conservait au refrigerateur dans des sacs alimentaire fermé à la verticale humidifié au pulvérisateur. Les greffons sont prélevés début janvier. Il a eu des soucis avec des sacs non alimentaire. Je vais essayer cette technique l'année prochaine... Tu as prélevés quand t'es greffons?
clow a écrit le 18/05/2018 22:23 (ref msg # 63288 )
Sac alimentaire ou non c'est une question de fermeture hermétique et de taux d'hygrométrie présent qui font la bonne conservation ou non.

Même des sacss non alimentaire si ils permettent une fermeture hermétique alors ils ne présentent pas plus de risque que les autres .

Pierre la question du moment du prélèvement n'est pas importante sauf cas très tardif. Car si on peu connaître le moment de prélèvement fait sur place il en est tout autre lors d'un échange, achat ou autre ou il est difficile d'en connaître le moment exact .

Dès lors il faut surtout vérifier l'état des greffons et ensuite s'assuré de bien les conservé, finalement comme les greffons sont prélevé durant le repos végétatif le souci c'est de bien conservé surtout et pas de ce demandé quand a eu lieu le prélèvement car qu'il soit fait en décembre, janvier, ou encore février tant qu'on respecte la règle du repos végétatif c'est bon.

Pour infos j'ai greffé cette année 2 greffons de néflier germanique ( pris sur place et greffé de suite ) qui était déjà en végétation depuis un moment, j'ai prélevé le greffons sur un rameau tardif par rapport au reste de l'arbre c'était pour une expérience.

Finalement ce rameau prélevé fin avril et greffé de suite n'a pas eu de problème pour prendre .

C'était juste à titre d'information mais comme quoi même un rameau pris sur le tard si il n'est pas en trop grand décalage avec le porte greffe arrive à se greffer correctement.
LAGRIC a écrit le 19/05/2018 14:29 (ref msg # 63297 )
Salut sasa,
Le forum indique qu'un chiffon humidificateur dans le sac, c'est seulement pour le transport, j'utilise des sacs congélation à zip seuls, c'est parfait. Un truc auquel je fais gaffe, c'est qu'en altitude en hiver, l'air peut être sec (pour ça qu'on y réussi bien le cochon sans fumage). Donc comme c'est le cas chez moi, je prélève les greffons, sac direct sans traîner et frigo.
Un truc qui devrait être un +, c'est le charbon de bois pulvérisé, produit "propre" qui sert pour l'eau de boisson dans les citernes, pour le fromage. Si en ville, un feu avec une poignée d'allumette sans le bout rouge et le charbon est prêt.
ké20 a écrit le 21/05/2018 11:45 (ref msg # 63340 )
la première année j'ai fait comme toi , j'ai perdu des greffons en raison de la moisissure, trop humidifiés, certains sont plus résistants que d'autres, mais pomme et poire en général , c'est du solide.
Pour tes greffons de cerisiers, ils ont moisi aussi , je pense que c'était à cause du retard dans le tri de la poste ...

Je prélève généralement mes greffons le plus tard possible pour éviter ce genre de problème, je n'entoure jamais un greffon de papier essuie-tout humide , même pour des envois.
manu486 a écrit le 23/05/2018 07:27 (ref msg # 63379 )
Salut,

Attention également avec les frigos ventilés, si le sac n'est pas hermétique, c'est la catastrophe assuré.

@+ Manu
Bibifox a écrit le 21/02/2019 03:33 (ref msg # 64625 )
Pour éviter la dessication, je colmate les plaies et tous les endroits de coupure avec un mastic cicatrisant (c'est long quand on a beaucoup de greffons mais c'est efficace). Le tout est placé non hermétiquement dans des sacs (en plastic standard) et stocké dans le fond du frigo (entre 0° et 4°C, l'air est plus froid dans le fond).
Attention, certains frigos ont un système de déshumidification de l'air intérieur !
Remarque: je pense que les greffons (vivants) doivent quand même respirer (prendre de l'oxygène) ...
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 21/02/2019 03:38 par Bibifox
François du Perche a écrit le 21/02/2019 10:35 (ref msg # 64630 )
je crois qu'au contraire, le bac à légumes, en bas du frigo est moins froid que le haut du frigo. Il n'y a pas de circuit réfrigérant sous le frigo, contrairement aux parois (j'ai déjà percé un fond pour faire un petit échangeur, RAS). Par "fond du frigo", tu voulais peut-être dire face arrière du frigo et non pas bas du frigo, auquel cas tu as probablement raison pour les températures.
Quant au besoin en oxygène des greffons, ce n'est pas sûr du tout, beaucoup de greffeurs ferment hermétiquement leurs sachets en plastique depuis des décennies sans rencontrer de problème particulier.
Par contre, il est certain que l'air à l'intérieur du frigo est sec, donc un emballage non hermétique conduira au dessèchement des greffons si le stockage est prolongé.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 21/02/2019 17:25 par François du Perche
Olive37500 a écrit le 05/01/2020 01:09 (ref msg # 66231 )
Bonjour,
pour éviter l'inconvénient de perdre les greffes au frigo, j'ai greffé en 2019 en février, à moins d'une semaine après avoir prélevé les branches, sur PG en dormance. Greffe anglaise compliquée sur port-greffe pommier franc. Et surprise, le pourcentage de réussite était de 100% (l'année précédente j'avais perdu tous mes greffons au frigo, dans un sac hermétique, sopalin muillé).



photo au moment du greffage, le 17 février 2019, puis 4 mois plus tard,




encore un autre, toujours greffé en février, puis évolution en avril






il faut avouer que 2019 fut un hiver très chaud, les abricotiers et pêchers étaient en fleurs fin février en Touraine, toutefois depuis 2 ans je préfère greffer tôt en fin d' hiver dès que je prélève les greffons et pour l'instant ça a marché pour tout (pommiers, cerisiers, abricotiers, poiriers)
Haroun.S a écrit le 29/01/2020 19:23 (ref msg # 66461 )
pour la conservation au frigo c'est sure que non emballé c'est la sécheresse assuré!!! j'ai tout perdu l'an passé....Merci des informations indiquant de ne pas laisser un essuie tout humide; je me suis empresser d'aller l'enlever.
j'avais enveloppé mes greffons dans un essuie tout trés très humide, puis enveloppé dans un cellophane et le tout dans un sac congélation!!!! Tellement peur qu'ils ce dé-sèche comme l'an passé!! et effectivement c'est trop pour les greffons, j'avais un début de moisissure!!!cela fait que 2 semaines qu'ils sont dans le bac a légume...
J'en ai basculé dans mon bac a sable coté nord, pour être sure de pas tout perdre... et ils ont quittés le bac a légume pour migrer plus haut et au fond....
Y a t'il une température minimum pour conservation des greffons??
0° pas en dessous, sinon sa congèlera...??
clow a écrit le 29/01/2020 20:06 (ref msg # 66462 )
Eh bien moi cette année je fait un petit teste avec des greffons (( au congèle )) mais dans de la terre .

J'ai bien réussi à garder des graines d'agrumes ( pamplemousse, orange et clémentine ) au congèle sans perte de viabilité .
Et finalement quand on pense à certains hivers exceptionnel ou on a de la neige pendant 2 semaines je me dit pourquoi pas.

C'est sans doute une expérience voué à l'échec mais comme il y a 2 ans on m'a dit que les noyaux d'avocat ( expérimental ) ne supporteraient pas le congèle et qu'ils on eux aussi résisté alors tant qu'on a pas essayé difficile de savoir.

Pour infos j'avais aussi tenté la congélation de graine de dattier et de chérimoliers et là par contre les résultats sont négatif .

Conclusion cela dépend à mon avis des espèces.

Pour revenir au sujet des greffons au frigot emballé et avec un papier humide, j'en ai vue qu'on m'a envoyé avec vraiment la dose.
Si vous prenez juste un tout petit morceau de mouchoir ou autre ( 5cm sur 5cm ) et appliqué sur le bout de la tige .
Normalement en 2 semaines les greffons on absorbé toute l'humidité .
François du Perche a écrit le 30/01/2020 11:07 (ref msg # 66469 )
ou + simplement, se contenter de mettre les greffons dans un sac congélation et chasser l'air au maximum avant de fermer. Sans chiffon, sopalin ou autre. Les greffons "normaux" acceptent ce traitement et j'ai déjà gardé des greffons en bon état dans le bac du frigidaire jusqu'en juin - juillet. ça ne marche peut-être pas avec les tout petit greffons.

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 30/01/2020 11:08 par François du Perche


greffer.net >> Pommier