Etiquettes en métal

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Matériel


patrice a écrit le 28/11/2019 10:14 (ref msg # 65970 )
"patrice" a écrit :

J'ai remarqué, mais pas acquis (au cas où quelqu'un ait pu les tester), ces étiquettes aluminium à usage vétérinaire à prix abordable (1mm d'épaisseur).
https://www.aliexpress.com/item/32813789...
https://www.aliexpress.com/item/32814700...


Test d'un de ces produits.

Il s'avère que lorsqu'on applique une force de frappe adaptée à bien marquer le caractère à imprimer, la plaque se tord, ce qui était tout à fait prévisible avec une épaisseur de 1mm (de gauche à droite : frappé de plus en plus fort).

Reste à apprécier dans la durée la lisibilité de la plaque exposée en extérieur.















David29 a écrit le 01/12/2019 18:52 (ref msg # 66007 )
sur alu, vaut peut être mieux graver si tu veux un meilleur résultat, sinon dégotte une chute de gouttière en zinc pour tester, le métal est plus malléable et donc beaucoup plus net,profond, lisible pour des dizaines d'années
patrice a écrit le 02/12/2019 06:09 (ref msg # 66008 )
Un membre du site le faisait sur de l'alu 3 mm d'épaisseur, ce qui convenait très bien pour la frappe. L'avantage ici c'est que les étiquettes sont prêt à utiliser. Pour sa part, il les découpait, perçait...
Haroun.S a écrit le 05/12/2019 23:23 (ref msg # 66027 )
bonjour je vous fait part de ma pratique: si vous avez une entreprise de fabrication de profil allu (pliage pour finition fenêtre, baie vitré , hangar métallique..) ils ont souvent beaucoup de chute de différentes taille et épaisseurs et couleurs en allu, j'ai donc demandé et on m'a donné gracieusement des chutes, dont une bande que j'ai redécoupé a la cisaille (coût 0€).. sinon lors de la dépose d'armoire élec; je récupère les conducteurs plat et isolés de caoutchouc , ces derniers sont constitués de plusieurs bandes cuivre (coût 0€)...j'ai investi dans des lettres et chiffres à frappé facom en 4 mm (très bonne facture Facom) environ 40€ 50€ je crois...Très important quand vous frappez vos lettres il faut le faire sur un support métal plat et épais (style enclume) pour éviter que la plaque ce bombe et ce torde sous le choc!! personnellement j'ai utilisé un contre pois en fonte lise et parfaitement plat (récup sur un vieux appareil de muscu a la poubelle!)..
maintenant le marquage de mes fruitier est durable !! sa évite de ne plus savoir la variété en place car ces étiquettes plastiques ce dégrade vite (le cas de quelque un de mes arbres)... c'est que du bonheur et je conseil ce genre de marquage... le zinc est trés bien aussi et facile a récupérer et découpé, mais beaucoup plus fin












Message modifié 4 fois ; la dernière fois le 06/12/2019 21:54 par Haroun.S
floyd a écrit le 06/12/2019 12:58 (ref msg # 66028 )
Superbes étiquettes et plein de bonnes idées.
Le vissage sur tuteur ou sur piquet est aussi une bonne solution, qui évite la question de l'attache sur une ramification de l'arbre.
François du Perche a écrit le 06/12/2019 19:14 (ref msg # 66030 )
magnifique ce marquage ! bravo.
Plus modestement, j'ai commandé et reçu les étiquettes en alu (AliExpress) que Patrice signalait et les ai fixées (grâce au trou) avec des petites vis inox vissées dans des piquets en remplacement d'étiquettes en plastic qui deviennent cassantes au bout de quelques années. Marquage au feutre "permanent" qui est recommandé pour le métal.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 06/12/2019 19:16 par François du Perche
Haroun.S a écrit le 06/12/2019 20:05 (ref msg # 66033 )
merci mais j'avoue ne rien avoir inventé, je me suis fortement inspiré d'un passionné qui a fait un site http://mapassionduverger.fr/cree-un-verg... je me lasse pas de le parcourir!! très très très carré comme vergé ! et plein de bonne idées de gestion je trouve. A priori ce monsieur maîtrise bien la greffe...ce procédé de repérage reste plus efficace q'une simple étiquette plastique...autre alternative c'est la création d'un plan papier du site avec le nom des arbres...mais on l'a pas forcement sous la main tout le temps. Les dernières étiquettes métal que j'ai faites j'ai mis aussi le type de pg et l'année...."poire williams PG franc poirier 2019"
Avant d'acheté les lettre a frapper FACOM, j'en ai vu beaucoup a pas chère sur des sites en ligne mais de très mauvaise facture!! Attention!!
Patrice je pense que tes étiquettes alu ce bombe juste par rapport a ton support de frappe...sa ma fait pareil sur mes premiers tests lorsque que je m'appuyais sur du bois... quand je fais sur de l'acier plat type enclume (bien épais) plus de problème!... je me trompe???



Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 06/12/2019 22:39 par Haroun.S
Haroun.S a écrit le 06/12/2019 21:48 (ref msg # 66034 )
j'ai testé la methode David 29, "zinc" aussi et je suis totalement d'accord...c'est fin mais avec une simple cisaille comme celle des plaquistes on fait du sur mesure!! .

".....sinon dégotte une chute de gouttière en zinc pour tester, le métal est plus malléable et donc beaucoup plus net,profond, lisible pour des dizaines d'années...."

Je risque d’être hors sujet si je dis qu'il faut recycler via la récup chez un ferrailleur; un couvreur zingueur ou un fabriquant poseur de menuiserie alu (zinc; chute alu, feuillard cuivre..) et investir dans un jeux de lettres et chiffres a frapper ....sa me semble très bien....

Je reste septique sur le feutre marqueur noir ou stylo marqueur blanc... Sa donne quoi après 10 ans a l’extérieur??
Je ne connais pas de système de gravure métal?? peut etre petit DREMEL et une fraise pour les petites plaques alu vétérinaire?? quelqu'un pratique??
c'est sur qu'il faut être manuel, bricoleur et unpeu équipé...
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 06/12/2019 21:59 par Haroun.S
François du Perche a écrit le 06/12/2019 22:10 (ref msg # 66035 )
les stylos marqueurs, ça tient 2 ou 3 ans, ça finit par devenir jaune (invisible) les marqueurs blancs, sur ardoise, ça tient 3 ou 4 ans, c'est sûr que la gravure c'est ce qu'il y a de mieux, c'est indestructible. Avec un bon support, on doit peut-être arriver à graver de l'alu en faible épaisseur sans trop de déformation.
patrice a écrit le 07/12/2019 07:08 (ref msg # 66036 )
"Haroun.S" a écrit :

Patrice je pense que tes étiquettes alu ce bombe juste par rapport a ton support de frappe...sa ma fait pareil sur mes premiers tests lorsque que je m'appuyais sur du bois... quand je fais sur de l'acier plat type enclume (bien épais) plus de problème!... je me trompe???


J'ai frappé avec comme support du bois dur (un établi).
François du Perche a écrit le 09/01/2020 13:47 (ref msg # 66254 )
Les belles photos de marquage du 5 décembre donnent vraiment envie de faire pareil, mais pas moyen d'obtenir un aussi beau rendu. Sans doute est-ce dû à un coup de main particulier + lettres à frapper FACOM. Et pour le zinc qui serait un bon candidat, on ne trouve que de l'épaisseur 0,65mm, pas moyen de trouver du plat en épaisseur 1 ou 2 mm.
Pour l'aluminium, j'ai constaté que les plats bon marché (20, 25, 30 ou 50mm de large, en ép. 2 ou 3mm) qu'on trouve en gde surface et qui ont l'avantage d'être bien droits sont trop durs pour être frappés correctement. Il convient de faire préalablement un recuit à 500° pour les ramollir. Cela peut être réalisé aisément en les débitant en longueur de 500mm et en leur faisant subir un cycle de pyrolyse (500°) dans un four de cuisine. ça marche très bien.
Sans doute en est-il de même pour les étiquettes aluminium toute faites qui ont l'inconvénient d'être de dimension standard, Golden est plus court que Transparente de Croncels, on peut difficilement utiliser les mêmes étiquettes.
Autre problème : les accents, apostrophes et autres ne figurent pas dans les lettres et chiffres à frapper, ça peut être gênant. Avec le graveur électrique Dremel + un normographe, on peut ajouter ces signes. Le Dremel peut être équipé d'une pointe carbure fine ou d'une pointe diamantée + grosse (pour graver le verre) qui donnent des résultats assez différents.
Explication des 3 photos
1 matériel dont chiffres et lettres à frapper hauteur 10mm
2 comparaison de la dureté après recuit à 250° et recuit à 500°.
3 gravure au Dremel avec les 2 pointes : à gauche pointe diamantée (large) et pointe carbure (fine). A noter qu'il faut mettre des boules Quies car c'est assez bruyant.






Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 10/01/2020 12:12 par François du Perche
François du Perche a écrit le 19/01/2020 22:18 (ref msg # 66367 )
A l'usage, il s'avère que l'utilisation des lettres à frapper présente un certain nombre d'inconvénients :
- absence d'accents, d'apostrophes, de traits d'union, etc
- obligation d'avoir une taille standard de lettres et de chiffres
- difficulté de bien positionner les lettres en hauteur et en espacement
- sur des mots longs, risque de "dérapages" qui plombent tout le marquage
- réalisation assez lente
En tout cas, bravo à Haroun.S pour ses réalisations qui font vraiment "pro".
Avec le marqueur électrique Dremel équipé d'un embout diamanté, on n'a aucun de ces 5 inconvénients, avec en plus la possibilité, sans déformation, de travailler sur du métal mince (1mm). Avec un peu d'habitude, on doit pouvoir éviter l'aspect un peu tremblant de la réalisation ci-dessous. Pour l'échelle, il s'agit de plat d'aluminium de 50mm de large et 3mm d'épaisseur et de 30x2mm. Par contre, boules Quies obligatoire.
Et pour les amateurs de cuivre dont la couleur est plus agréable, on doit pouvoir faire ses étiquettes avec des tubes de cuivre du commerce, en prenant des rouleaux de cuivre (recuit, contrairement aux tubes droits qui sont écrouis) qu'on peut couper très simplement et proprement au coupe-tube (+ rapide et + net que la scie à métaux ou la scie sauteuse) avant de l'aplatir entre deux tasseaux de bois. Avec du tube standard 12-14, on doit obtenir un plat double de 20mm de large environ, très solide et facile à travailler, car déjà recuit donc assez mou. Avec des chutes de tube droit, il faudrait préalablement les recuire au chalumeau mais ça les noircit, il faudrait alors les poncer avec un abrasif très fin.
Mais les essais comparatifs sur zinc recuit et cuivre recuit montrent que c'est + dur que l'aluminium recuit qui reste le matériau le + tendre et qui permet une gravure + profonde donc + lisible et + facile.





Message modifié 9 fois ; la dernière fois le 23/01/2020 16:42 par François du Perche
François du Perche a écrit le 27/01/2020 11:32 (ref msg # 66441 )
Petits essais de patinage artistique sur aluminium, sans recourir à l'anodisation/coloration qui nécessite un générateur de courant : trop compliqué pour de simples étiquettes.
Malheureusement, ce n'est pas concluant, il faudrait trouver des rouleaux de feuillard aluminium anodisé couleur bronze. ça existe mais pas en petite quantité pour les particuliers, et c'est sans doute très cher. Les étiquettes en aluminium coloré qui sont vendues sur le site alibaba sont probablement laquées à chaud, pas anodisées donc avec un doute sur leur durabilité aux intempéries. Mais faute de grives..............
Voici ces essais non concluants car la lisibilité de l'écriture est sérieusement affectée.
1) décaper pendant 30s en plongeant l'étiquette alu dans la soude (ou destop) puis rincer soigneusement
2) immerger pendant 5 ou 6 heures dans une solution de sulfate de cuivre (ou bouillie bordelaise + 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc pour neutraliser la chaux), une mince couche de cuivre se dépose sur l'aluminium, mais elle est un peu fragile.
3) cuire à 500° (un cycle de pyrolise) pour fixer solidement Cu sur Al. En fait, cuivre et aluminium s'oxydent en même temps et l'oxyde de cuivre se retrouve encapsulé dans l'alumine.
Mais du coup, on a du mal à lire. En cuivrant l'alu avant sa gravure, ça ne marche pas non plus. L'oxyde de cuivre durcit la surface de l'alu qui se grave moins bien et la couleur de l'alu n'apparait pas au fond de la gravure comme espéré. On revient à la case départ.
Ci-dessous lien donnant une solution très simple pour des étiquettes alu fonctionnelles mais il ne dit pas où il achète ses rouleaux de feuillard d'aluminium recuit qui était la principale information intéressante.
https://www.youtube.com/watch?v=IEqdjQ-0...





Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 28/01/2020 11:43 par François du Perche
neo66 a écrit le 29/01/2020 10:11 (ref msg # 66454 )



Sous la vidéo, il a mis les liens concernant le matériel utilisé.
Le ruban d'aluminium : https://amzn.to/2vIuSf4

François du Perche a écrit le 29/01/2020 11:39 (ref msg # 66456 )
merci de l'info. car j'avais cherché en vain. J'en ai cdé un rouleau (5,77€) bien que ça me fasse mal au coeur de faire travailler amazon. L'épaisseur n'est pas mentionnée, ça doit être quelques dixièmes de mm. ça doit bien convenir pour des étiquettes légères à accrocher aux branches. A accrocher avec du scoubitol plutôt du fil de fer. Mais pas pour faire des plaquettes rigides. A noter que la pointe Dremel diamantée vendue par Amazon est moins de deux fois moins chère que chez Leroy Merlin !


greffer.net >> Matériel