pousse issue du porte greffe ou du greffon??

greffer.net >> Asiminier

fiomenton a écrit le 12/09/2019 13:38 (ref msg # 65580 )
Bonjour ,

La pousse droite et principale du greffon a séché .Un nouvelle pousse sur le coté a vu le jour .Pensez vous que cette nouvelle pousse posséde la variété du porte greffe ou du greffon?
Il s'agit de la variété Ksu Atwood (acheté déjà greffé)que j'aimerais bien conserver

Merci

https://zupimages.net/up/19/37/h3fh.jpg

https://zupimages.net/up/19/37/3ffx.jpg

https://zupimages.net/up/19/37/ia9t.jpg
floyd a écrit le 13/09/2019 00:05 (ref msg # 65581 )
Gros plans parfaits.
Pas certain à 100% mais il me semble que la pousse vigoureuse et latérale est bien issue du greffon.
steinway a écrit le 14/09/2019 08:07 (ref msg # 65594 )
Bonjour,
Oui c est bien du greffon.
fiomenton a écrit le 14/09/2019 10:44 (ref msg # 65598 )
Merci pour vos retours ,je vais donc conserver la nouvelle pousse qui est etrangement super vigiureuse pour un jeune asiminier
Dav de Mons a écrit le 15/09/2019 15:27 (ref msg # 65603 )
Moi je n'ai pas eu cette chance. Mon Prima acheté il y a 4 ans a desséché en juillet, mais la reprise (vigoureuse) s'est faite sur le porte greffe. Cet arbre n'a jamais voulu pousser normalement et le pépiniériste me disait (pép Dubosc) qu'il fallait être patient, attendre... Et là, dégagé de son greffon, il me fait de grosse feuille bien verte sans même craindre la lumière! Y a-t-il un intérêt à le conserver tel quel? C'est la roulette? Ou dois-je plutôt tenter une nouvelle greffe? merci de vos conseils.



patrice a écrit le 16/09/2019 06:45 (ref msg # 65605 )
"Dav de Mons" a écrit :

Moi je n'ai pas eu cette chance. Mon Prima acheté il y a 4 ans a desséché en juillet

Seule la partie au dessus du point de greffe desséchait ou bien aussi le porte-greffe, sous le point de greffe, marquait des traces de dépérissement (nervures qui se forment...) ?
Dav de Mons a écrit le 16/09/2019 15:56 (ref msg # 65609 )
A vrai dire, je ne sais pas du tout.
Le greffon n'a jamais réussi à s'épanouir : très petites feuilles, très peu de pousse malgré tous mes bons soins. Il m'a toujours semblé qu'il était en survie. Je l'ai eu racine nue avec une hauteur de tige de 1,2 m. A l'époque, j'avais peu de connaissances sur le sujet, sans quoi j'aurais choisi un sujet plus petit et en pot.
gavot a écrit le 20/09/2019 10:19 (ref msg # 65616 )
Pour Dav :
Il faut regreffer au printemps prochain le (les) rejet(s) du porte greffe qui semble(nt) vigoureux.
Les greffes en place d'asiminier marchent très bien, l'espèce ne semble pas être très sensible aux variations de températures diurne/nocturne préjudiciables à la greffe chez d'autres espèces. J'utilise dans ce cas de greffe de rejets l'anglaise compliquée, avec des résultats satisfaisants.
Dav de Mons a écrit le 20/09/2019 21:07 (ref msg # 65617 )
Merci gavot. Tu garderai combien de rejets ? Il y en a 5 dont 3 plus vigoureux.
gavot a écrit le 21/09/2019 08:47 (ref msg # 65618 )
Bonjour Dav,
Je garderais seulement deux rejets, je grefferais ensuite l'un avec une variété autofertile bonne pollinistrice (Prima ou sunflower), et l'autre avec une variété différente, au choix. La proximité des deux sujets différents permettra une pollinisation facile par les insectes, sans avoir besoin du pinceau...
Concernant le type de greffe, j'utilise aussi la pendule quand les diamètres sont trop différents (greffon plus petit que le PG). Elle marche bien mais la cicatrice est moche et la résistance mécanique est mauvaise pendant un an ou deux au moins .
Patience jusqu'au printemps prochain....
patrice a écrit le 22/09/2019 05:28 (ref msg # 65622 )
"gavot" a écrit :

Concernant le type de greffe, j'utilise aussi la pendule quand les diamètres sont trop différents (greffon plus petit que le PG). Elle marche bien mais la cicatrice est moche et la résistance mécanique est mauvaise pendant un an ou deux au moins .


La résistance mécanique limitée à court terme existe avec d'autres méthodes de greffage. Par exemple avec la greffe anglaise simple, la "meilleure" quant à beauté du point de greffe, il m'est arrivé, sur des sujets d'apparence consolidée (greffon aoûté avec pousse depuis l'année précédente) d'avoir un décollage du point de greffe consécutif à une contrainte mécanique. Sur ce point, je ne pense pas qu'il faille critiquer la greffe pendule.

Pour ma part, j'en avais régulièrement discuté avec son inventeur, j'estimais qu'il fallait prendre bien plus de recul, entre autres sur ce qu'il en sera de la résistance mécanique à long terme, l'apparence du point de greffe.

Je pratique cette méthode régulièrement, mais, sur le comportement long terme par rapport à d'autres méthodes conventionnelles éprouvées, j'estime ne pas avoir encore assez de recul pour apprécier. Comme tout en matière végétale, il faut nombreuses réitérations de la pratique sur de longues années avant de pouvoir dégager une affirmation. Par exemple, aux premiers essais, cela n'est pas rapporté dans son article final, il était remarqué des pousses exceptionnelles du greffon. Pour ma part, je n'ai pas eu ce comportement systématique, pratiquant diverses méthodes je n'ai pas pu conclure que la pendule pousse systématiquement plus vigoureusement que d'autres, j'en ai qui ont stagné : mauvaise réalisation de ma part ou bien la constatation n'est pas généralisable... Sur ma pratique, j'ai plutôt tendance à penser que la pousse vigoureuse de première année dépend de l'ancienneté d'enracinement du porte-greffe (un PG en terre ou pot depuis au moins un an ou deux, contrairement à une greffe sur table).
patrice a écrit le 22/09/2019 08:53 (ref msg # 65623 )
...
Et outre cette approche, on peut bien sûr aussi procéder une étude de labo du point de greffe, à savoir sciage de points de greffe, et étude à la loupe ou au microscope, et ce sur des arbres de divers âges. Cela peut apporter des indications complémentaires de l'étude en champ.
ben31 a écrit le 24/09/2019 09:22 (ref msg # 65629 )
J'ai déjà eut les mini feuilles sur 4 asiminiers.
- Le premier à survécu. Il aura fallu 4 saisons de pousse pour qu'il reconstruise son système racinaire. Je pense que c'était une taupe, car pas de soucis la première saison.

- Le deuxième, il a fait 2 saisons de minifeuille puis a dépéri jusque en bas comme sur ta photo. J'ai eut une reprise très vigoureuse que j'ai greffé ce printemps. Je n'ai gardé que une seule tige dès le début (je pinçait les autres pousses). 80cm de pousse entre Juillet et octobre 2018. Surprise cependant lorsque j'ai coupé l'ancienne tige. Une galerie de 2mm traversée la tige avec la présence d'un Xyleborinus saxesenii.
Il avait fait une galerie du haut jusque à environ 10 cm du sol. Je pense qu'il aimait pas le bois trop humide. Ta photo me fait penser à cet arbre.

- Le troisième, je l'ai planté au mois de Décembre. En le dépotant, j'avais endommagé la racine. Mini feuille dès le printemps et il est mort lors de la 2e saison. Lorsque je l'ai déterré, j'ai découvert un espèce de pue à l'endroit de la blessure. Le système racinaire de l'asiminier se mettant également en repos végétatif l’hiver, je pense que cela a pourri avec l'humidité du sol. Maintenant je ne plante qu'en mars pour éviter de reproduire ce cas de figure.

- Quatrième et dernier cas, un asiminier acheté dans un pot haut en septembre. Grande feuille. Plein de radicelle qui sortent du pot. Au moment de le planter en Mars, toutes les radicelles avaient disparu. Il ne restait plus que la pivot. On pouvait voir la chevelures décomposée un peu partout. La seule explication à laquelle j'ai pensé, c'est qu'un champignon avait fait cela. Le pot étant posé au dessus d'un tas terreau/fumier dans lequel il y avait du mycélium au printemps.

Faire pousser des asiminiers, c'est pas toujours évident. Généralement cela fonctionne bien mais dès fois ça veux pas!
Dav de Mons a écrit le 25/09/2019 19:19 (ref msg # 65632 )
Bonjour,
merci pour toutes vos infos intéressantes. J'ai retrouvé la tige. Pas de trou en son centre. Mais je me souviens du passage d'une taupe l'année dernière avec une motte juste à côté de l'arbre. Peut-être une partie de l'explication. Mais bon, l'asiminier ( un scion d'1.2m reçu en racine nue en forme de tire bouchon) n'a jamais réussi à s'épanouir sinon à faire quelques courtes branches. Voilà, je crois que je vais garder trois branches et encore attendre quelques temps histoire de voir à quoi ressemble les fruits. Peut-être une bonne surprise?
gavot a écrit le 05/10/2019 22:31 (ref msg # 65668 )
Dav si tu n'as pas d'autre asiminier dans les parages pour polliniser tu attendras peut être longtemps les fruits de ton porte greffe. Je ne sais pas quelle est la proportion d'autofertiles dans un semis de graines quelconques d'asiminier (proportion qui pourrait te donner une idée de la probabilité que tes repousses de porte greffe soient auto-fertiles ...)
Dav de Mons a écrit le 08/10/2019 22:25 (ref msg # 65689 )
A côté, j'ai deux jeunes plants issus de tes graines. Il y a de l'espoir. Au final, j'ai conservé 20 plants de tes graines, tous plantés. Certains se portent très bien, d'autres moins. Le manque d'eau a du pas mal joué. J'espère qu'ils réussiront à développer un réseau racinaire suffisant pour être autonome.
gavot a écrit le 18/10/2019 21:44 (ref msg # 65714 )
Dav tu as donc de quoi greffer pour les prochaines années !!
ben31 a écrit le 22/10/2019 11:23 (ref msg # 65729 )
La pépinière Dubosc propose cette saison des nouveautés très intéressantes.
- Halvin, qui est aussi précoce que SummerDelight, avec des arômes très agréables.
- Nyomi’s Delicious, qui est une variété très productive de fruit de bon calibre. La saveur est un peu plus douce que les variétés classique.
- Maria’s Joy, qui est probablement la meilleure variété provenant de Jerry Lehman, en terme de qualité gustative. En tout cas c'est mon préférè d'un point de vue gustatif.
- Al Horn, qui est une variété à chair blanche et à la saveur très douce. C'est un autre de mes préférés au niveau gustatif.
- Asiminier Benny’s Favorite, provenant de Jerry Lehman, qui à une saveur assez tropicale, aussi bon que Maria's joy mais avec une bonne production de fruit de très gros calibre.

Pour les avoir goutés (sauf Halvin), ce sont tous des très bonnes variétés d'un point de vue gustatif.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 22/10/2019 11:24 par ben31
patrice a écrit le 23/10/2019 07:20 (ref msg # 65730 )
"ben31" a écrit :

La pépinière Dubosc propose cette saison des nouveautés très intéressantes.
...
Pour les avoir goutés (sauf Halvin), ce sont tous des très bonnes variétés d'un point de vue gustatif.


Bonjour.
Merci pour ce retour de d'appréciation de dégustation.
A noter que ces variétés sont déjà enregistrées dans la bourse aux greffons, les usagers les indiquent hors-stock, donc d'ici peu sans doute disponible, le temps de consolider la croissance et l'implantation préalable (problème de mort juvénile chez certains) des portes-greffes pour ceux qui préfèrent faire eux-même leurs plants.

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 23/10/2019 07:22 par patrice


greffer.net >> Asiminier