Greffe de chataignier sur chene

greffer.net >> Chataignier

François du Perche a écrit le 24/09/2018 20:59 (ref msg # 63824 )
Des nouvelles de la greffe de châtaignier (Belle Epine) sur chêne (naturel : rouvre ou pédonculé ou hybride). Le point de greffe est maintenant très beau & régulier et l'arbre porte des fruits, donc d'ici 2 à 3 semaines, je pourrai les goûter et vérifier qu'ils sont "normaux".





Potaroig a écrit le 06/10/2018 22:05 (ref msg # 63865 )
Bon dia.
Empelt del 23/04/2014. Tipus banana-graft.
5 crescudes saludables.
Castanea Sativa sobre Quercus Ilex.
Enguany ha fet flors mascles.

Seguim.

François du Perche a écrit le 09/10/2018 21:33 (ref msg # 63875 )
Les châtaignes "belle épine" provenant du chêne greffé étaient toutes complètement vides. Pourtant les bogues étaient assez grosses, mais à l'intérieur, dans chacune des bogues (7 ou 8 en tout, dont trois qui étaient encore sur l'arbre et que j'ai fait tomber) il y avait trois châtaignes toutes rabougries et totalement vides. Pourtant l'arbre dont était issu le greffon a donné des châtaignes bien pleines et savoureuses. On verra l'an prochain si ça se répète.
patrice a écrit le 10/10/2018 07:19 (ref msg # 63876 )
Merci pour continuer à nous informer de l'expérience. Tu as déjà réussi à faire prendre une greffe de châtaignier sur chêne, ce qui est déjà une belle réussite où bien d'entre nous n'en sommes pas encore arrivés là.
François du Perche a écrit le 10/10/2018 20:03 (ref msg # 63880 )
voici les photos de ces châtaignes, l'intérieur est tout mou comme du coton et n'a strictement aucun goût. J'avais lu quelque part qu'il fallait un intermédiaire (châtaignier sauvage) avant de greffer une variété, mais j'ai lu ailleurs qu'une variété greffée sur chêne donnait des marrons de bonne qualité, c'est contradictoire, on manque cruellement de sources fiables.



patrice a écrit le 11/10/2018 05:53 (ref msg # 63883 )
Bonjour.

"François du Perche" a écrit :

J'avais lu quelque part qu'il fallait un intermédiaire (châtaignier sauvage) avant de greffer une variété


Si tu arrives à retrouver le quelquepart, je ne crois pas que cette référence ait été ajoutée à la compilation réalisée en zone rédactionnelle...

Merci !
François du Perche a écrit le 11/10/2018 23:34 (ref msg # 63886 )
Le "quelque part", c'est le message d'azertien du 11-3-2008 dans le présent sujet qui citait un texte sans en donner la source :
Pour obtenir des marrons on greffe sur la greffe du châtaignier un ou deux ans après. Ainsi traités les marrons ont meilleur goût que s ils avaient été greffés immédiatement sur le chêne
nouvel azertien a écrit le 13/01/2019 01:53 (ref msg # 64379 )
Bonjour,

Voici le lien que vous recherchiez.

https://books.google.fr/books?id=T4s1AAA...
François du Perche a écrit le 13/01/2019 10:49 (ref msg # 64380 )
Merci, cet article est très intéressant parce qu'il montre que cette greffe a été faite à grande échelle et avec succès il n'y a pas si longtemps. Il affirme que la double greffe améliore le goût du marron d'après son expérience, probablement ces deux greffent influencent-elles les mouvements de sève ?
Deux points particuliers :
1) ils font une greffe en fente à 16cm de haut sur un jeune plant de chêne sauvage, vigoureux et gros comme le doigt
2) ils ne prélèvent le greffon que quelques jours avant : "les greffes sont coupées plusieurs jours d'avance pour être moins en sève que les sujets sur lesquels elles doivent être placées" . Ce court décalage semblait suffisant. Mais c'est vrai qu'ils n'avaient pas de frigidaire pour conserver + longtemps en toute sécurité des greffons, le tas de sable orienté au nord n'étant pas aussi sécurisé ni aseptisé que le frigo.
ké20 a écrit le 13/01/2019 12:26 (ref msg # 64381 )
Je viens de lire ton message François sur la marigoule.
Je te l'assure, les commerçants qui vendent de la marigoule en fruits de table sont des "escrocs".
elles sont très grosses et attirent l'oeil, c'est juste de l'attrape client...
Ceci dit, La bouche de bétizac est à peine meilleure en "table"...

J'ai préparé pendant les fêtes une vingtaines de jeunes chêne pour y greffer cette année du châtaignier.
Si ça pouvait rendre aussi la future greffe plus résistante au cynips ça serait bien...
On peut tjr rêver...
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 13/01/2019 12:27 par ké20
François du Perche a écrit le 13/01/2019 13:03 (ref msg # 64382 )
C'est intéressant de faire l'essai sur 20 jeunes chênes, on en aura le coeur net. Et peut-être qu'en mettant en intermédiaire un châtaignier sauvage bien vigoureux, ça améliorera les chances de succès. La hauteur recommandée de la greffe à 16cm devait correspondre à 6 pouces, le système métrique n'était pas encore bien implanté dans les campagnes au milieu du XIXe, maintenant on pourrait arrondir à 15cm.
Cette hauteur assez faible est nécessaire pour que le PG ne plie pas sous les coups de marteau nécessaires pour la fente, pour qu'il reste bien rigide. L'anglaise simple devait être exclue car ils n'avaient pas de parafilm, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. ça donnerait plus de latitude pour avoir des diamètres qui coïncident exactement. Et avec l'outil équipé d'une lame de cutter trapézoïdale dont on a parlé, ça devrait bien marcher sur ces deux bois assez durs.
Et à défaut de protéger du cynips, ça protègera de l'encre !

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 13/01/2019 13:58 par François du Perche
François du Perche a écrit le 21/08/2019 07:11 (ref msg # 65482 )
La greffe de Belle Epine se porte bien, il y a encore des fruits cette année, on verra à l'automne s'ils sont toujours creux.

ARHUS76 a écrit le 22/08/2019 16:19 (ref msg # 65485 )
Félicitations
François du Perche a écrit le 22/08/2019 21:47 (ref msg # 65488 )
merci. Je vais essayer de greffer un mètre au dessus de la greffe un greffon de "dorée de Lyon" pour faire cette double greffe qui doit améliorer le goût du marron. J'ai lu que "Belle épine" était très fragile et se cassait assez facilement lors de bourrasques de vent.
Ke20 qu'en est-il de tes greffes sur 20 jeunes chênes ?
visakoivu a écrit le 23/08/2019 21:41 (ref msg # 65491 )
J'ai cet anne greffe "Comballe" et la varietee autrichienne "Ecker1" sur chene rouvre. "Comballe" a bien pousse, plus de 50 cm. "Ecker1" n'est pas aussi viguereux sur chene avec 20 cm. Mais je mes derniers essayes avec "Merle" ont eu une impression tres beau l'annee de greffe, mais n'ont plus debourre l'anne apres.
steinway a écrit le 14/09/2019 08:10 (ref msg # 65596 )
Bonjour,
Avez bous fait un essai sur chêne pubescent ?
Merci
Dom
François du Perche a écrit le 03/10/2019 22:47 (ref msg # 65658 )
1) fruits : les marrons de Belle Epine greffé sur chêne rouvre sont tombés : contrairement à l'an dernier (c'était la 1e fois qu'ils fructifiaient), la plupart sont normaux et le goût aussi est celui d'une châtaigne, très doux, aucune âcreté due à une hypothétique influence du porte-greffe comme le laisse entendre la littérature. L'épluchage est aussi problématique qu'avec tous les marrons, la 1e peau vient bien après 5' de cuisson mais la 2e est capricieuse.
2) greffes : le 1e septembre j'ai fait 3 greffes de rameaux (dormants) sur le tronc du châtaignier environ 1m au dessus de la greffe, 2 de Bouche Rouge (avec parafilm que j'ai enlevé partiellement aujourd'hui) et une de Belle Epine (sans parafilm). Fentes sur le côté avec double biseau. Bien que les pédoncules ne se soient pas détachés, les bourgeons semblent bien verts. Je n'ai pas osé enlever le rafia pour examiner la soudure. On verra au printemps prochain si ça démarre et si oui, il faudra faire un choix.







greffer.net >> Chataignier