Greffes pendule

greffer.net >> Poirier

aurelien87 a écrit le 10/08/2019 20:18 (ref msg # 65411 )
Bonjour à tous,

Après avoir suivi le forum pendant plusieurs mois, j'ai décidé de me lancer ce printemps en tentant de greffer 2 poiriers que j'avais semés il y a quelques années. J'ai choisi la greffe pendule pour ce premier essai car elle m'a semblé accessible, même pour un débutant comme moi.

Les 2 greffes ont bien démarré mais je suis un peu déçu du point de greffe, le bourrelet me semble assez proéminent.
Est-ce que j'ai fait une erreur en réalisant la greffe ? J'ai peut être retiré le buddy tape trop tôt, ce qui aurait permis au greffon et au porte-greffe de s'écarter. Les porte-greffes ne sont pas très vigoureux, est-ce que cela peut venir d'une différence de vigueur entre le greffon et le porte-greffe ? Le bourrelet est plus développé sur la variété vigoureuse (Bergamote Esperen) que sur la variété faible (Beurré de Bollwiller).
Et dernière question, est-ce que les arbres seront tout de même viables à long terme ?

Merci d'avance.

Beurré de Bollwiller



Bergamote Esperen



floyd a écrit le 11/08/2019 11:50 (ref msg # 65416 )
Ton analyse semble aussi bonne que ta réussite au greffage.
Juste une question qu'as tu choisi comme PG ?
François du Perche a écrit le 12/08/2019 08:28 (ref msg # 65425 )
Peut-être serait-il plus simple de faire une greffe en fente, le greffon serait mieux centré sur le PG. Si le bois est trop dur, on peut s'aider d'un petit marteau pour éviter de se couper en cas de dérapage.
aurelien87 a écrit le 12/08/2019 11:00 (ref msg # 65427 )
Oh, réussite est un bien grand mot ! J'ai raté mes autres greffes (abricotiers et pêchers)...

Comme porte-greffes, j'ai utilisé des poiriers que j'avais semés il y a quelques années (probablement des pépins de Conférence ou de Doyenné du Comice).
Je pense que je regrefferai la variété Bergamote Esperen sur un cognassier dès que j'en aurais un suffisamment développé. Elle est donnée pour très vigoureuse, elle risque de trop se développer sur poirier (même si pour l'instant, la pousse est similaire pour les 2 variétés = environ 50cm);

Je tenterai la greffe en fente la prochaine fois. Je l'avais écartée car j'avais lu qu'elle était davantage traumatisante.
François du Perche a écrit le 14/08/2019 18:10 (ref msg # 65452 )
c'est vrai que la greffe en fente peut être traumatisante, surtout si on la fait avec un outil de cuisine. Si on fait une fente "chirurgicale", ça cicatrise bien et ça a le mérite d'avoir le greffon bien en ligne avec le PG. Le bois du poirier est trop dur pour faire des anglaises qui font les + belles cicatrices, la fente avec un petit marteau se fait aisément et le greffon tient bien solidement. Ci-dessous deux photos montrant des greffes en fente de poire faites au printemps 2018 (DelbardGourmande sur les gourmands du sommet d'un très vieux poirier Louise Bonne).
Les cals obtenus avec la greffe pendule sont très beaux, très sains & très volumineux, même s'ils sont désaxés, mais la comparaison avec mes photos de greffe en fente, où les cals sont moins beaux, est sans doute peu concluante car les conditions du PG sont complètement différentes, un jeune sujet et un arbre centenaire





Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 15/08/2019 12:58 par François du Perche


greffer.net >> Poirier