Greffe du poirier sur aubépine

greffer.net >> Poirier

Haroun.S a écrit le 11/06/2019 00:50 (ref msg # 65122 )
pourquoi toutes ces étiquettes ??? il y as beaucoup de variétés différentes??
ARHUS76 a écrit le 11/06/2019 17:43 (ref msg # 65123 )
Tu as tout compris. C'était pour conserver des variétés que je n'avais pas greffé.
Haroun.S a écrit le 12/06/2019 19:58 (ref msg # 65125 )
Alors peut on avoir sur une aubépine 2 ou 3 variétés de poire???? cela est réalisable? quelqu'un a t'il une expérience en la matière?? car j'ai beaucoup de belles aubépines...
Je parle a long terme, former un fruitier avec 2 ou 3 variétés de poire
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 12/06/2019 19:59 par Haroun.S
François du Perche a écrit le 12/06/2019 23:19 (ref msg # 65126 )
Bien sur, on peut faire des arbres multivariétés, mais il faut surveiller les croissances respectives pour ne pas qu'une variété très vigoureuse ne déséquilibre l'arbre au détriment des autres variétés. J'ai un vieux poirier qui a + de 100 ans "Louise Bonne" dont j'avais greffé il y a quelques années des branches avec "Conférence", ça produit très bien et depuis l'an dernier, je greffe tous les gourmands verticaux au sommet avec "Delbard Gourmande" (je n'avais pas pensé au jeu de mots en faisant cela), les greffons ont très bien pris (fente) mais ça n'a pas encore fructifié. Idem avec les pommiers, pruniers, abricotiers, etc, rien n'empêche de greffer plusieurs variétés sur le même arbre, ça demande simplement un peu + d'attention.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 13/06/2019 09:00 par François du Perche
ARHUS76 a écrit le 14/06/2019 19:14 (ref msg # 65130 )
Sur cette épine tu as plus de 20 variétés. Le problème est de canaliser l'aubepine qui ne demande qu'à partir
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 14/06/2019 19:15 par ARHUS76
François du Perche a écrit le 15/06/2019 11:42 (ref msg # 65134 )
ce n'est pas une règle générale, j'ai deux aubépines greffées et je n'ai jamais eu de drageon. Les aubépines décoratives à fleurs roses ou rouge (épine rouge) sont aussi greffées sur aubépine commune , ça ne drageonne pas en général.
ARHUS76 a écrit le 15/06/2019 13:27 (ref msg # 65135 )
Tout dépend aussi de la hauteur du point de greffé.
François du Perche a écrit le 16/06/2019 10:28 (ref msg # 65139 )
Les deux aubépines du Mexique que j'ai depuis des années, achetées chez Frédéric Cochet, étaient greffées au collet sur aubépine commune et n'ont jamais drageonné. Veux-tu dire que c'est en greffant en hauteur qu'on risque d'avoir du drageonnement ?
En tout cas, j'ai greffé en hauteur au moins une dizaine de fois sans causer de drageonnement mais c'était avec aubépine du Mexique en intermédiaire.
Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 16/06/2019 11:07 par François du Perche
clow a écrit le 16/06/2019 13:37 (ref msg # 65141 )
Bien que les poiriers présenté sur le lien du fil que j'ai créer ci dessous ne sont pas directement sur aubépine l'intermédiaire ici néflier l'est quand à lui.
Mais je pense que cela mérite de figurer sur ce fil qui traite de l'aubépine en porte greffe .

https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Je vais compléter en soirée avec les résultats des greffes réaliser cette année.
A ce jour l'aubépine me semble à l'inverse de ce que l'on entend comme refrain de la plupart des pros, être le porte greffe qui ( parfois avec l'usage d'intermédiaire ) possède le plus de compatibilité avec la plupart des maloideae ainsi que la plus grand affinité avec la plupart des sols .
patrice a écrit le 17/06/2019 05:37 (ref msg # 65143 )
"François du Perche" a écrit :

Les deux aubépines du Mexique ... étaient greffées au collet sur aubépine commune et n'ont jamais drageonné. Veux-tu dire que c'est en greffant en hauteur qu'on risque d'avoir du drageonnement ?

J'ai aussi de l'expérience de greffe sur aubépine (gros sujet), y compris C. Mexicana, je n'ai pas noté l'emission de drageons (des "nouveaux plants" qui sortent du sol par les racines), mais nombreuses repousses sur le porte-greffe, qu'il faut soigneusement supprimer les premières années car se reforment régulièrement ; ensuite lorsque la partie greffée a atteint son équilibre au regard du porte-greffe, le phénomène s'estompe.
patrice a écrit le 30/06/2019 19:17 (ref msg # 65216 )
Étude scientifique sur l'amélanchier utilisé en tant qu'intermédiaire de greffe entre aubépine et poirier

HortScience 953 PB 452 COMPATIBILITY OF AMELANCHIER SPECIES WITH `ANJOU' PEAR AND VARIOUS ROOTSTOCKS

https://www.researchgate.net/publication...
patrice a écrit le 30/06/2019 19:21 (ref msg # 65217 )
Pour ceux qui ont accès à researchgate.net, une autre étude susceptible d'intérêt

RELACIONES FISIOLÓGICAS Y MORFOLÓGICAS DE INJERTOS DE FRUTALES SOBRE TEJOCOTE (Crataegus spp.) COMO PORTAINJERTO
"Observations of Crataegus, Malus, Pyrus, and Cydonia, grafted onto Crataegus rootstock revealed that the grafts developed well after grafting. "
https://www.researchgate.net/publication...
François du Perche a écrit le 01/07/2019 14:29 (ref msg # 65219 )
Merci Patrice pour ce document intéressant sur l'aubépine du Mexique qui met en évidence que les mexicains ont développé un grand nombre de cultivars de téjocote sans doute parce qu'ils avaient des déboires avec certains. Ici, nous n'avons accès qu'à des aubépines du Mexique non identifiées qui ont servi surtout de plantes décoratives. Cela explique sans doute nos déconvenues. Importer du Mexique des cultivars spécifiques est mission impossible, il vaut mieux à notre échelle continuer l'expérimentation avec des intermédiaires genre néflier ou autre plante peu courante qui sont autochtones et qui sont + accessibles.


greffer.net >> Poirier