Comportement de la conférence affranchie en sol argileux?

greffer.net >> Poirier

LaurentV a écrit le 14/01/2019 21:49 (ref msg # 64388 )
Bonjour !

Je me pose cette question car je viens de découvrir mon erreur.
J'ai une pépinière de près de 200 conférence sur BA29.
Malgré une bonne pousse, 1m à 1.25m pour la première année après écussonnage, les feuilles ont jaunis très tôt et sont toutes tombées début novembre.
Je trouve donc une étude du CTIFL qui explique qu'il y a un problème d'affinité entre ce PG et la seule et unique poire que j'ai choisit, coup dur.
Bref, à l'heure actuelle, greffer un intermédiaire me semble très compliqué, surtout que les greffes d'hivers m'ont donné un résultat médiocre.
Je me demande donc si la meilleurs chose à faire ne serait pas d'enterrer tout ce beau monde pour affranchir les poiriers.
Seulement, j'ai choisit le BA29 pour sa tolérance au sol argileux et humide.
Est ce que vous connaissez le comportement de la conférence dans un tel sol ?
Avez vous un conseil pour optimiser l'affranchissement ? (je pensais à des truc farfelus du genre arroser à l'hormone de saule sur du cambium lacéré...)
Je devais planter ce mois ci mais là je me demande si je ne fais pas mieux d'y mettre du céleri rave...

Merci !




François du Perche a écrit le 15/01/2019 10:25 (ref msg # 64390 )
J'ai un poirier conférence greffé sur BA29 (provenance Delbard) depuis une bonne vingtaine d'années, pas de problème de compatibilité, il fructifie bien tous les ans. J'ai un sol argileux de PH 6,5.
Delbard greffe ses conférence sur BA29 pour toutes les formes sauf pour les hautes tiges qu'il greffe sur franc.
Voir dernière ligne du lien. "Porte greffe : ......."
https://www.georgesdelbard.com/A-10321-p...
LaurentV a écrit le 15/01/2019 14:16 (ref msg # 64392 )
Oui, j'avais vérifié, ils le font aussi chez Dalival.
Cependant, au vu des feuilles jaunissantes, et après avoir lu ces deux études, j'ai pris peur :
http://rhone-alpes.synagri.com/synagri/p...
http://ardeche.synagri.com/synagri/pj.ns...
Il semble que ce problème d'affinité varie selon les conditions pédoclimatiques, je ne sais pas si ça va empirer ou pas chez moi, en bord de mer près de Brest...

François du Perche a écrit le 15/01/2019 15:40 (ref msg # 64393 )
Ces deux études ont l'air de condamner sans appel la BA29. Pourtant, des greffons prélevés sur mon Conférence de Delbard me donnent, greffés sur un très vieux poirier Louise Bonne, des fruits de même taille, mais bien moins savoureux, mais c'est un cas particulier, basé sur 1 seul arbre, qui ne saurait établir une règle.
La première étude met en évidence les mérites de l'intermédiaire comice, la deuxième dit le contraire. Et pas de résultats sur la fructification quelques années après. La première fructification n'est pas forcément représentative.
Il faudrait un témoignage d'un professionnel avec 10 ans de recul, et si possible dans votre région, avec le même type de terrain. Et ce serait intéressant de savoir ce qu'en disent Dalival et celui qui vous a vendu les 200 plants (à moins que vous ne les ayez faits vous-même)
ça laisse perplexe en effet et je comprends votre embarras.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 15/01/2019 18:00 par François du Perche
LaurentV a écrit le 15/01/2019 19:10 (ref msg # 64395 )
C'est du greffé maison !
Je vais tout de même essayer de leur demander conseil, bonne idée.
C'est aussi vrai qu'une étude sur la première fructification n'est pas représentative de la vie de l'arbre...
Pour les arboriculteurs du coin, je n'ai pour l'instant rencontré personne qui réussit la poire.
Il semble que la pollinisation soit très difficile avec notre climat océanique.
C'est pourquoi j'ai tout misé sur la conférence, qui en plus d'être ma poire préférée, fait de la parthénocarpie.
(je ne connaissais pas le mot avant mais c'est le seul poirier que je connais qui produit sans pb en bord de mer par ici).
Je vous dirais si j'ai plus de lumière, si ça peut servir à quelqu'un !
Merci
clow a écrit le 28/01/2019 12:46 (ref msg # 64455 )
François ton conférence sur BA29 a t il un intermédiaire type comice ou autre ?

J'avais greffer un conférence sur cognassier BA29 sans intermédiaire et de ce que j'ai constaté c'est qu'en 3 ans sur un porte greffe qui avait déjà 4 ans,
Il ne fais même pas 1 mètre de haut à ce jour.

Bien que la greffe ai prise que le poirier est bien vivant et fleurie et fructifie il reste vraiment nain.

Ensuite LaurentV je suis moi même en climat océanique ( La Rochelle ) est pourtant je n'ai aucun problème de pollinisation avec mes poiriers.
Et niveau humidité je suis aussi bien servi donc je vois pas ce que le climat océanique aurait comme influence là dessus.

Je pense qu'il doit y avoir un autres facteur qui génère ce problème chez toi.
LaurentV a écrit le 28/01/2019 13:50 (ref msg # 64456 )
Bonjour,
De mon côté, pas de soucis de vigueur entre la conférence et le BA29, puisque j'ai une moyenne d'1.20m en une saison, partant d'un écusson et sans arrosage malgré l'été aride que nous avons eu, à Brest même...
J'ai eu le retour d'un pro, mon problème de feuille jaune serait du folletage suite au cagnard finistérien.
(c'est vrai que j'avais une serre de fraise le long des poiriers où les 50°C ont été très souvent dépassés).
A priori, ils ne s'embêtent pas à greffer d’intermédiaire malgré ce problème d'affinité qui s'exprimerait surtout en climat continental et sec.
On le fait bien pour la Topaz en pomme !
Pour la pollinisation, il y a je pense une différence non négligeable entre la Rochelle et ici.
Déjà qu'entre le nord et le sud Finistère, ça n'a pas grand chose à voir avec l'influence de la manche.
Mais bon, il font bien du poiret en Normandie ! Il reste me quelques mystères à élucider.
Du coup je vais planter, et on verra bien !

clow a écrit le 28/01/2019 14:10 (ref msg # 64457 )
L'affinité est un problème génétique et non climatique il me semble .

Il est vraie que certains poiriers pousserons mieux que d'autres selon le terroir mais je pense pas que le climat océanique y joue pour beaucoup tout de même.

Car ce climat permet quand même une assez large gamme de variétés .

Quand à la vigueur cela peut aussi venir de d'autres facteurs propre à la ou je l'ai planté, plutôt question emplacement pas forcément bien choisie.
Mais à ce jour les dires vont un peu dans les 2 sens donc difficile de juger correctement.
François du Perche a écrit le 28/01/2019 15:46 (ref msg # 64458 )
Le poirier conférence que j'ai acheté chez Delbard il y a + de vingt ans était greffé sur BA29, sans intermédiaire. C'était un simple scion qui s'est bien développé et qui fructifie chaque année. Peut-être y a-t-il des problèmes d'incompatibilité à long terme, pour cela il serait intéressant d'avoir des témoignages avec une longévité de 30 ou 40 ans.
J'ai eu deux années de suite en plein été une maladie mystérieuse sur les feuilles (un tiers environ) qui sont devenues noires anthracite en une semaine puis qui sont tombées. Les fruits n'ont pas souffert et l'arbre s'est rétabli. Mais ça n'a peut-être rien à voir avec un problème de compatibilité.
floyd a écrit le 29/01/2019 09:19 (ref msg # 64461 )
Les symptômes excluent la tavelure. Par contre un trouble dans l'alimentation en eau, certainement lié au rude climat du Perche…
Un trouble à relier avec la capacité du sol à retenir assez d'eau au cœur de l'été, mais aussi à l'aptitude des racines du PG à capter dans le volume de sol disponible l'apport hydrique nécessaire pour pallier aux effets de l'évapotranspiration.

Comme souvent un soucis multifactoriel, et parmi ses facteurs, difficile de conclure. Mais il est clair que la puissance du PG, ou l'avancement de son développement, ont leur part de responsabilité.

L'important reste que le symptôme ne se reproduise plus.
belinsecte a écrit le 12/02/2019 09:16 (ref msg # 64545 )
Pour rebondir sur ta 1ère question Laurent, et bien que tu ne penses plus à l'incompatibilité, j'ajoute, j'ai tenté d'affranchir des poiriers en terrain argileux, j'en ai qui sont morts et d'autres qui végètent; tes BA29 sont mieux adaptés au sol lourd... ainsi que pyriam(cov) et farold87daytor(cov), et aussi des poiriers sauvages indigènes des régions à sol lourd
LaurentV a écrit le 24/04/2019 23:32 (ref msg # 64942 )
Bon, je ne vais peut être pas tenter de les affranchir alors.
Pour l'instant, ils poussent sacrément bien. Par contre, les feuilles sont déjà tâchetées comme l'année dernière.
Folletage, érinose ou tavelure ? Je ne sais pas. Je vais peut être tenter de vous envoyer une photo.
Par contre, le chancre ne fait pas de cadeau, à peine repéré, il a fait le tour de l'arbre, j'en ai déjà coupé 5.
Badigeon sans faute à l'automne et sortie d'hivers !


greffer.net >> Poirier