Greffe de néflier sur aubépine

greffer.net >> Néflier germanique

patrice a écrit le 05/05/2007 16:02 (ref msg # 8515 )
Une photo de greffe de néflier sur aubépine.
Greffé l'an dernier en février 2006.
Greffe en fente simple (on voit le bourrelet sur la photo au milieu en bas)

Il y a deja une floraison !



Alex a écrit le 07/05/2007 09:24 (ref msg # 8547 )
Ils ont vraiment bien poussé !
patrice a écrit le 28/01/2008 08:20 (ref msg # 13165 )
J'ai récupéré une quinzaine de nèfles.
C'était greffé sur une aubépine de talus, qui n'a jamais été arrosée, et qui a subi les sècheresse.

Les calibres ont été très variables.
Environ les deux tiers de 2 à 3 cm, le reste 4 à 5 cm.
Alex a écrit le 28/01/2008 08:50 (ref msg # 13166 )
C'est un cultivar ou du Mespilus germanica type ?
patrice a écrit le 28/01/2008 10:59 (ref msg # 13173 )
Aucune idée.
Ca a été prélevé sur un mespilus germanica greffé sur aubépine dans un talus, mais aucune information sur l'origine.
patrice a écrit le 17/10/2008 18:27 (ref msg # 19895 )




A+2
Je suis stupéfait par la croissance et la fructification.
(aucun entretien, fertilisation, arrosage : greffé sur aubépine de talus en bordure de garrigue)
floyd a écrit le 17/10/2008 21:02 (ref msg # 19900 )
Beau résultat!
Vas-tu tailler un peu? une sorte de gobelet plat est assez commode.
patrice a écrit le 17/10/2008 21:03 (ref msg # 19901 )
Je n'ai pas encore réfléchi à cela.
TheChti a écrit le 10/12/2008 23:24 (ref msg # 20725 )
je suis impressionné. Mais j'ai pô de néflier dans mon coin ....
patrice a écrit le 11/12/2008 06:34 (ref msg # 20727 )
Si tu as des aubépines, ce problème sera rapidement résolu
Sisley a écrit le 26/03/2009 20:22 (ref msg # 22208 )
En parlant de néflier greffer,
Voilà un beau crategomespilus de plus de 75 ans.
C: 1,60 m et H: > 8,5 m
C'est peu courant par chez moi, mais sur la frontière allemande et au dessus on en voit de temps en temps.






patrice a écrit le 26/03/2009 21:03 (ref msg # 22210 )
Par curiosité, ca donne quoi un crategomespilus au niveau gustatif?...
floyd a écrit le 26/03/2009 21:22 (ref msg # 22211 )



Eclaircie selon les possibilités de mon logiciel. Juste pour voir s'il y avait quelqu'un au pied de ton crategomespilus de plus de 75 ans!

Un bourelet de greffe impressionant.

Peut-être un peu tard en saison pour une photo du fruit?

Connais-tu quelques anecdotes sur son histoire?
Sisley a écrit le 27/03/2009 08:59 (ref msg # 22224 )
Pour le goût je n'ai pas eu la chance d'essayer le fruit, mais cette année sera la bonne.

Je compte également le photographier en floraison, ça doit être pas mal !
Et pour l'anecdote j'ai malheureusement rien à raconter, mais si je rencontre quelqu'un dans les parages la prochaine fois, je me renseignerai.

Voilà
nouvel azertien a écrit le 01/11/2016 15:34 (ref msg # 54640 )
Greffage du néflier sur poirier, pommier, cognassier et aubépine

https://books.google.fr/books?id=CnFkAAA...
jdsjds a écrit le 04/11/2016 10:35 (ref msg # 54681 )
Attention: c'est un néflier d’Allemagne sur la photo avec les fruits... Rien à voire avec le néflier du japon .
François du Perche a écrit le 21/01/2019 17:23 (ref msg # 64433 )
je vais acheter un néflier à gros fruits et on me propose greffé sur aubépine ou greffé sur cognassier. J'aurais plutôt tendance à choisir l'aubépine, qui est + rustique et tolérante, et qui semble fructifier assez vite, mais a-t-on une idée de la longévité de ces arbres greffés ?
François du Perche a écrit le 23/01/2019 11:20 (ref msg # 64438 )
https://www.google.com/url?sa=t&rct=...
Cela prouve que greffé sur aubépine, il vit au moins 30 à 40ans d'après les photos et sans doute bien plus. Et sur notre site, dans l'article sur les néfliers, il est dit que greffé sur cognassier, la durée de vie est réduite. Donc le choix s'impose.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 23/01/2019 11:25 par François du Perche
bayart a écrit le 11/02/2019 23:13 (ref msg # 64544 )
Je peux confirmer l'extrême longévité pour un fruitier des néfliers greffés sur aubépine.
J'aurais voulu joindre une photo, mais je n'arrive pas à la compresser suffisamment, d'un néflier greffé sur aubépine par mon arrière grand père avant son départ pour la guerre de 14-18. Malgré l'âge du PG, les dimensions du tronc sont loin d'être extraordinaires. Cet arbre était initialement sur la bordure d'un pré-verger dans un environnement bocager. Il a progressivement été englouti sous le couvert de la haie de petits chênes qui avait été plantée simultanément sur cette bordure, puis le verger de pommiers haute tige a été abandonné dans les années 1950 et a fini par arrêter de produire après 80 ans de bons et loyaux services, il s'est embroussaillé jusqu'à devenir un bois et taillis impénétrable où gitent les sangliers... et le néflier, insoupçonnable aux yeux du commun des mortels au milieu de cette friche retournée à l'état sauvage, continue à produire malgré le couvert et l'envahissement, sa centaine de nèfles que je vais ramasser en pélerinage annuel. C'est tout simplement le dernier des arbres fruitiers plantés par mon arrière grand père qui subsiste et produit toujours !

Une remarque par rapport au témoignage de l'arboriculteur rapportée par François du Perche: le néflier dont je parle, bien que situé en montagne sur un ubac inhospitalier et ayant connu de nombreuses tempêtes et chutes de neige supérieures au mètre ne s'est pas tordu et a gardé un port droit, peut-être grâce au couvert dont il a bénéficié à l'âge adulte.

Le contrepoint de cette longévité remarquable, c'est la frustration du greffeur de néflier sur aubépine qu'engendre la désespérante lenteur du développement de ces arbres à l'aune de sa vie.
clow a écrit le 10/04/2019 01:42 (ref msg # 64862 )
Bayart
Je comprend pas pourquoi tu dit désespérante lenteur.
J'avoue que le néflier apyrène est un peu plus lent greffer sur aubépine, mais pour les autres néfliers je n'ai pas remarquer une si grande lenteur que cela.
Sans compter une mise à fruit que j'estime assez rapide aussi .

Je transmet en même temps une petite observation que j'ai fait :
Néflier apyrène greffer sur aubépine = un peu plus lent
Donc j'ai voulu tester de greffer apyrène après avoir greffer néflier commun en intermédiaire pour augmenter la vigueur et là j'ai remarquer qu'au lieu d'augmenter la vigueur ceci l'avait diminuer encore plus.


greffer.net >> Néflier germanique