Première greffe réussie : chip budding de rose

greffer.net >> Plantes ornementales

D. Noyau a écrit le 26/03/2019 13:25 (ref msg # 64774 )
Bonjour. Ça y est : pour la première fois, une de mes greffes a réussi (au moins pour le moment). Il s’agit d’un chip d’une rose (je ne connais pas sa variété, je sais juste que ses fleurs sont très belles : roses d’abord, puis virant à l’orange avant de faner).

Le porte-greffe est un drageon à 30cm du pied d’un rosier Pierre de Ronsard, mais ce Pierre de Ronsard-là est sans doute lui-même greffé, donc je n’ai aucune certitude sur la nature réelle du PG.

J’ai retiré le parafilm aujourd’hui seulement (juste après avoir pris cette photo).

À présent, faut-il que je coupe le PG juste au-dessus du point de greffe ? Si non, à quelle distance ? Pour le moment, le chicot fait 15 à 20 cm.



François du Perche a écrit le 26/03/2019 14:49 (ref msg # 64776 )
Si c'est un drageon qui sort de terre à 30cm d'un rosier Pierre de Ronsart, il est forcément issu des racines du PG, pas du cultivar.
Il vaudrait mieux le transplanter à la prochaine Ste Catherine en coupant proprement la racine pour ne pas laisser les 2 rosiers sur les mêmes racines, il va y avoir concurrence et l'un va stagner.
Pour la coupe, j'éliminerais le chicot 1cm au dessus du haut du chip budding (+ mastic cicatrisant genre Lac Balsam) pour être sûr de ne pas abîmer le point de greffe, encore jeune et fragile, et quand ce sera bien aoûté, recouper 5mm au dessus de l'embranchement.
Ensuite, il faudra voir comment redresser ce plant qui va ressembler à une canne de hockey, mais en redressant en force (bambou + raphia), on risque de casser la greffe. Peut-être faire 2 autres chips pour faire d'autres "charpentières" qui équilibreront. Et il faudra, quand ce sera + développé, favoriser le 2e bourgeon qui part vers l'extérieur et éliminer le terminal déjà bien développé qui part vers l'intérieur,
Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 26/03/2019 15:00 par François du Perche
D. Noyau a écrit le 29/03/2019 22:48 (ref msg # 64799 )
Merci François pour tes remarques !

> il est forcément issu des racines du PG, pas du cultivar.
Oui, évidemment ; l’incertitude, c’est seulement que je ne connais pas le PG du cultivar.

> transplanter à la prochaine Ste Catherine
C’est une bonne suggestion en effet, d’autant que le rejet sur lequel j’ai greffé pousse à moitié en dehors du massif.

> J’éliminerais le chicot 1cm au dessus du haut du chip budding
J’ai coupé à un ou deux centimètres, mais j’ai simplement plaqué du parafilm sur la blessure car je n’ai aucun mastic cicatrisant chez moi pour l’instant (il faut vraiment que je m’en procure un de ces jours).

> redresser ce plant qui va ressembler à une canne de hockey
Je vais le laisser comme il est pour le moment : si je tente d’autres chips et qu’ils ratent, j’ai peur de mettre en danger tout le plant (je serais sans doute un peu moins timoré si j’avais réussi d’autres greffes, mais pour le moment, mon taux d’échec est très élevé).

À propos, le bourgeon terminal n’est pas visible sur ma photo : le bourgeon qu’on voit partir vers l’intérieur n’est qu’un bourgeon intermédiaire. Le bourgeon terminal, lui, part bien droit dans le prolongement de la greffe.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 30/03/2019 18:34 par D. Noyau
D. Noyau a écrit le 15/05/2019 22:06 (ref msg # 64993 )
Je suis retourné voir mon rosier presque tous les jours : la greffe évolue très bien (pousse vigoureuse et équilibrée du greffon) et j’ai même un bouton de rose ! Le rosier dont est issu le greffon est déjà en fleurs (il est vraiment superbe), alors j’attends impatiemment que ce bouton éclose.

Ci-dessous une photo de ma greffe et, à côté, une photo d’une rose du rosier dont est issu le greffon. J’ai (évidemment) retouché l’image de gauche pour mettre en évidence le bouton de rose.



Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 15/05/2019 22:07 par D. Noyau
D. Noyau a écrit le 29/05/2019 00:04 (ref msg # 65055 )
Voilà, le greffon porte maintenant une rose épanouie ! Les couleurs sont mauvaises à cause de l’appareil photo (j’ai pris la photo avec trop peu de lumière), mais cette rose orange devient jaune puis rose en fanant. Tout ça me donne envie de persévérer dans le greffage, même si c’est ma seule greffe vraiment réussie à ce jour.



floyd a écrit le 29/05/2019 15:55 (ref msg # 65056 )
Passé quelques minutes pour rechercher un nom possible pour ce rosier changeant;
sous toute réserve, cela peut être:
Rosier Joseph’s Coat, un hybride moderne, obtention Armstrong en 1964.

Bravo pour le greffage réussi.
D. Noyau a écrit le 30/05/2019 23:50 (ref msg # 65067 )
Merci pour la recherche ! Voici la même fleur prise ce matin : les couleurs ont déjà bien changé (même abstraction faite des changements dûs à l’appareil photo et à la lumière).




La description de la Joseph’s Coat sur promessedefleurs.com me semble correspondre assez bien (par exemple, le parfum agréable mais modérément puissant, les épines abondantes).

Les boutons de mon rosier sont très caractéristiques (plus éffilés qu’arrondis, et presque toujours un peu tordus en S). Je n’ai pas trouvé de photos de Joseph’s Coat en bouton, mais si ce sont les mêmes, il n’y aura plus aucun doute.

[edit] J’ai fini par trouver des photos où l’on voit des boutons (il suffisait de ne PAS mettre "bouton" dans la recherche ) : ce sont bien les mêmes.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 30/05/2019 23:55 par D. Noyau


greffer.net >> Plantes ornementales