Le greffage des plantes semi-persistante

greffer.net >> Greffage

clow a écrit le 03/03/2019 21:35 (ref msg # 64676 )
J'ouvre ce fil car je me pose de sérieuse questions quand au classement des plantes dites semi-persistante comme le troene ( ligustrum ) .

J'en suis venue à me poser cette question car le cherimolier est considéré par les pépiniéristes comme caduc or il conserve son feuillage l'hiver même si il en perd un peu. Il ne les perd rarement toutes sauf quand il en refait d'autres .

Donc en effet sont elles plus proche des caducs avec donc une possibilité de greffage des caducs sur ces plantes c'est en tout cas ce que dit Bruno dans un autre fil ou il précise réussir les greffes de lilas sur ligustrum ( troene ) ?
Plus proche des persistantes donc avec incompatibilité des caducs sur celles-ci ( les nombreux échecs de tropique avec les greffes d'asiminier sur cherimolier me semble appuyer cela ) ?
Ou encore des entre deux permettant à la fois le greffage des caducs sur celles-ci tout autant que leurs greffage sur des persistants aussi?
Ou parmi ces plantes certaines sont plus proche des persistantes ( dans ce cas semi-persistant serais correct ) alors que d'autres sont plus proches des caducs ( et serais donc semi-caduc ) ?

Voilà, la question me semble intéressante car cela pourrait faire de bon intermédiaires dans le cadre d'arbre mixte caduc et persistant .
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 03/03/2019 21:37 par clow


greffer.net >> Greffage