Culture de tissus, micro-bouturage

greffer.net >> Multiplication végétative

Karmi3529 a écrit le 01/01/2019 11:49 (ref msg # 64308 )
Salut,
Voici une initiative intéressante : http://www.kitchenculturekit.com/
De ce que j'ai compris c'est une entreprise sans but lucratif qui a pour objectif de démocratiser la multiplication par culture de tissus.

Et également : https://invitrolab.fr/articles.php?lng=fr&pg=254&mnuid=202&tconfig=0 avec pas mal de contenu de formation directement accessibles et des conseils pour fabriquer son matériel.

Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 01/01/2019 12:09 par Karmi3529
legot a écrit le 01/01/2019 19:33 (ref msg # 64314 )

Message modifié 6 fois ; la dernière fois le 01/01/2019 19:38 par legot
François du Perche a écrit le 02/01/2019 12:23 (ref msg # 64323 )
http://www.kitchenculturekit.com/
c'est intéressant bien que ça ne soit peut-être qu'un site très modeste (1 seule personne ?) . Comme c'est basé aux Etats-Unis, les expéditions seront certainement problématiques. Pour les fruitiers, ça revient à bouturer, et on a déjà longuement débattu des inconvénients du bouturage. Pour le noyer par exemple, la culture in vitro des variétés existe depuis plus de 10 ans, mais ça ne semble pas s'être développé, on continue à planter des noyers greffés.
François du Perche a écrit le 02/01/2019 12:43 (ref msg # 64328 )
https://www.google.com/url?sa=t&rct=...
L&J Biotech à Souillac (Laurent Jouve) fait ça depuis 2007, mais ça ne semble pas s'être imposé. Si ça marchait si bien, ça aurait dû décoller de façon spectaculaire.
Karmi3529 a écrit le 02/01/2019 18:23 (ref msg # 64330 )
Pour l'amélanchier c'est quasi-indispensable : https://vegetolab.com/
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 02/01/2019 18:23 par Karmi3529
François du Perche a écrit le 02/01/2019 19:50 (ref msg # 64333 )
https://www.google.com/url?sa=t&rct=...
Cette entreprise québécoise est spécialisée dans les petits fruits qui résistent à des températures extrêmes. Mais je ne vois aucun fruitier de chez nous, hormis les cerisiers. Et sur les fiches techniques des cerisiers, rien ne dit qu'ils sont issus de reproduction in vitro.
Pour la société française L&J Biotech à Souillac, ils affirment que leurs plants issus de reproduction in vitro sont plus vigoureux que les autres. Je reste très sceptique....on ne peut pas croire les yeux fermés ce qui est affirmé sur des brochures commerciales.
floyd a écrit le 08/01/2019 15:59 (ref msg # 64362 )
La culture in vitro permet de garantir le très bon état sanitaire des productions. (absence des virus, bactérie…)
Elle réalise un clonage étroit, plus étroit sans doute que le greffage classique quand le pépiniériste prélève ses greffons sur plusieurs des meilleurs sujets.
La question de "l'érosion génétique" se pose alors.

Je pense toutefois que la floriculture et les cultures légumières ont apprécié depuis longtemps les bienfaits de la CIV.
En arboriculture, on plante au mieux une ou deux fois dans sa vie. Peu de gens osent adopter des solutions peu éprouvées qui engagent pour 30 ans et plus.
L'état de déconfiture de l'arboriculture nationale peut également décourager les couteux investissements nécessaires.


greffer.net >> Multiplication végétative