Super auto-marcotage figuier

greffer.net >> Figuier

tropique a écrit le 12/03/2014 21:18 (ref msg # 43326 )
Bonsoir

Je viens de dénicher toute une smala de figuiers auto-marcotés:




Des dizaines de + 3 m---Des dizaines de - 3 m
De quoi meubler une fermette




Mains nues,je n avais pu récupérer que celui-ci.

Le tronçon qui reste de la plante mère, très âgée, est couché sur un terrain en pente
Je pense que c est cette pente qui avait favorisé ce super-marcotage

Je suis en train de méditer sur la façon de récupérer les grandes marcotes(problème du transport)
Pourrais-je tailler sur place et,greffer chez moi ? Merci

tropique

floyd a écrit le 13/03/2014 10:45 (ref msg # 43336 )
Ces marcottes semblent saines et vigoureuses, toutefois cette généreuse aptitude au drageonnage peut rester un problème en culture ou comme PG.

Identifier la variété, auprès du propriétaire ou des riverains, ou bien faire de bonnes photos détaillées à partager sur le forum.

Pour le transport, et donc la transplantation, la taille s'impose, d'autant que le figuier est rarement conduit sur tige et celles qui pourraient être conservées, seraient frêles.

Parmi les scénarios possibles: tailler plutôt long, planter, attendre la reprise, puis imaginer un greffage après une nouvelle taille afin de supprimer les rameaux apparus.
Bruno a écrit le 13/03/2014 22:31 (ref msg # 43339 )
La greffe du figuier n'a pas un très grand intérêt car cet arbre a tendance à faire plusieurs troncs qui partent du sol et on se retrouve avec des troncs issus du porte-greffe. On le fait quelquefois pour changer la variété d'un arbre déjà grand ou pour par exemple transformer un caprifiguier en figuier ou pour obtenir plusieurs variétés sur le même arbre. C'est pourquoi on le bouture ou le marcote la plupart du temps quand il s'agit de jeunes arbres.
tropique a écrit le 13/03/2014 23:32 (ref msg # 43341 )
Bonsoir

Merci Floyd pour votre aide
Je ferais comme vous dites et,partagerai le tout, pour pouvoir bénéficier d autres conseils

Merci Bruno pour ces explications
A vrai dire,je ne cherche pas à obtenir un figuier tout court,mais un figuier "désign" : sur tige avec 4 branches de différentes variétés.

D autres photos suivront

tropiques
tropique a écrit le 16/03/2014 21:57 (ref msg # 43380 )
Bonsoir

Désolé,je n avais pu prendre, ni une belle photo du massif de figuiers,ni en récupérer une belle marcote ou rejet




L intérieur du massif est à haut risque --Ca peut siffler




A la lisière,tout est enchevêtré.Difficile de déterrer ou même,de suivre le fil d Arcane
Des rejets et marcottes cohabitent, sous la haute protection de grosses branches couchées côte-à-côte
L important ombrage,avait contraint certaines pousses à s étioler

En été,je reviendrai à la charge,mais ,mes efforts ne seront justifiés que par la présence de figues comestibles

Aucun proprio,aucune âme dans les parages

tropique
floyd a écrit le 17/03/2014 21:31 (ref msg # 43389 )
Effectivement ce figuier montre de belles dispositions pour faire des drageons, qui plus est envahissants!

"L'intérieur du massif est à haut risque, ça peut siffler ", tu redoutes la présence de reptiles?
tropique a écrit le 18/03/2014 19:42 (ref msg # 43400 )
Bonsoir

Certainement,c est le terrain en pente accentuée, qui est à l origine de ce phénomène
Les branches obliques du pied mère, se marcottaient malgré elles

Comme il n y a pas d habitants dans les parages,ce bosquet peut devenir un refuge idéal pour les reptiles
Lorsqu on profane leur territoire,ils deviennent agressifs.Lorsqu ils s en éloignent,c est moi qui le suis

tropique
ké20 a écrit le 05/04/2014 15:20 (ref msg # 43690 )
Oui Floyd , les figuiers sont moins souvent formés sur tige.Pourtant , en les formant sur basse tige tronc entre 50-60cm à 1-1.20m grand max et le formant en gobelet très large , le figuier est bien plus accessible pour cueillir les fruits que le laisser en touffe.
De plus , les risques de propagation par marcottage naturel des branches basses seront écartés.

Tropique ton idée de 4 variétés sur 4 charpentières avec un figuier formé sur basse tige pourra être une très bonne solution et fera un joli arbre.
Et surtout un gain de place !

Pour la récupération des marcottes , oui , bien sûr , il te faudra les rabattre , cela ne posera pas de problème
nouvel azertien a écrit le 10/04/2016 17:48 (ref msg # 52356 )
voir ce lien : 30 jours suffisent

https://www.youtube.com/watch?v=q6Dc2nAD...
François du Perche a écrit le 26/11/2018 18:35 (ref msg # 64133 )
Essais de marcottage sur "Blanche d'Argenteuil" avec des branches enterrées à environ 5cm de profondeur l'an dernier à pareille époque et déterrage hier, donc un an sous terre. Fil de fer de ligature pour étrangler la branche juste en amont de la partie enterrée. Résultat spectaculaire, une vraie coiffure afro. sur toute la longueur enterrée, avec au moins 10 fois plus de radicelles de 10cm de long sur 360° que sur une bouture couchée qui reste 1 an sous terre. Les morceaux enterrés faisant 40 à 50cm de long, j'ai recoupé en deux la zone de racines pour faire deux plants par marcotte, un avec la tige aérienne, l'autre avec seulement des racines. Pas de photo des racines, c'est bien dommage, j'avais les bottes pleines de boue et mon appareil était à l'intérieur. Une marcotte fait 1m de haut, on verra l'an prochain ce qu'elle donne.





François du Perche a écrit le 28/07/2019 19:18 (ref msg # 65350 )
résultat des 5 marcottes de Blanche d'Argenteuil faites fin novembre dernier : 100% de réussite, les 2 grandes ont démarré en mai et les 3 petites, sur des tronçons de racine, n'ont démarré que début juillet (la petite du centre seulement depuis 1 semaine).
ça montre la nette supériorité du marcottage par rapport à la bouture, surtout si on veut faire des nouveaux plants assez gros. Pas de pourrissement, pas de surveillance, enracinement rapide & important. Mais il faut avoir le pied-mère, ce qui n'est pas le cas de la bouture.






Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 28/07/2019 19:21 par François du Perche
floyd a écrit le 03/08/2019 07:37 (ref msg # 65369 )
Bravo: à quand le sevrage? Les racines comment sont-elles?
François du Perche a écrit le 03/08/2019 07:55 (ref msg # 65372 )
On s'est mal compris, le sevrage a été fait fin novembre 2018 et les marcottes ont été transplantées là où elles sont actuellement.
Les racines étaient extraordinairement abondantes et j'ai eu du mal à tout arracher. Malheureusement je n'ai pas pris de photos.
floyd a écrit le 03/08/2019 18:28 (ref msg # 65377 )
Oupss, je n'avais pas vu le changement d'année.
ça ne change rien; Bravo!
4ine a écrit le 05/08/2019 09:36 (ref msg # 65389 )
Bonjour
J ai fait de nombreux petits figuiers avec les figuiers de mes beaux parents pendant les etes 2016 à 2018 ...
Mon premier essai était un marcottage aérien tenté le jour de la fête des pères et ramassé mi aout...
Il y avait suffisamment de racines pour que le figuier prenne ...
L inconvenient est qu il faut arroser un peu dans la bouteille s il fait chaud et sec.
L ete suivant j ai fait des marcottages pseudo classiques...
Je m explique ...
Certaines branches des figuiers traînant par terre, pas la peine de faire des marcottages aériens...
Mi juin j ai fait une tranchée dans laquelle j ai mis une grille plastifiée (celle qui contient les plants de salade qu on achète), j ai mis la branche écorchée et recouvert de terre et d une pierre (ou j utilisais des sardines pour le camping).
Deuxième quinzaine d aout je coupais avec le pied mère et a l aide d une bêche je sortais ma grille...
Je trouve que cette méthode donnais plus de racines (pas de contenant pour limiter le volume les racines passant au travers de la grille)..
Les variétés reproduites etait une sorte de couille du pape et un brownturkey...
Ces variétés se reproduisent aussi facilement en bouture mais les boutures mettent plus de temps pour grandir...
Les marcottages donnant un figuier plus grand, je procède ainsi si j ai le figuier sous la main, sinon bouture comme vous expliquez sur votre site.
Bonne journee



greffer.net >> Figuier