cepages interdits

greffer.net >> Vigne

autrevie a écrit le 26/01/2007 12:13
N'ayant l'autorisation de libre expression sur ce sujet
je tente une percée plus élegante en ne formulant qu'une petite info :
en Ardeche une association nommée Mémoire de la vigne
cultive des cépages interdite et vend environs 3000bouteilles/ans aux membres de l'association.
le Maitre de l'asso: est "HERVé GARNIER",merci Hervé.

en tapan sur votre moteur de recherche:
association mémoire de la vigne Hervé Garnier
patrice a écrit le 26/01/2007 12:39
N'ayant l'autorisation de libre expression sur ce sujet


il est évident que je supprime tout message faisant appel à une demande de cépage qui serait prohibé.
André a écrit le 26/01/2007 12:52
Quelqu'un en sait-il plus sur ces cépages interdits ?

J'ai trouvé une info sur le Jacquez ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacquez

mais elle semble un peu partiale.

Qu'en pensez-vous ?
autrevie a écrit le 27/01/2007 10:46
les vignes hybrides sont devenues interdites.
l'interdiction n´est pas issue de motif concernant la santé humaine mais il sous entend des raisons essenciellement économiques. Toute la production viticole dépend de V. vinifera ce qui est l´espěce extrěmement sensible.
Les francoaméricains(hybrides)ainsi que les cépages de V. labrusca bien connus par sa croissance vigoureuse et par sa résistance extraordinaire étaient considéré comme faisaient de la concurrence, menacant la V. vinifera, et la production de vin de cette espěce.
On devait chercher un moyen pour exterminer les plantations de francoaméricains et de labruscas. Tout les pays viticole européennes avaient interdit une fondation des vignes constituées de cépages hybrides. Cependant cette démarche drastique na pas abouti a une extermination total de francoaméricaines et de labruscoides du continent européenne. Dans des années 60 autrichien BREIDER, "savant" s´occupant de la biotechnologie avait réalisé ses expérimentations pour pouvoir aprouver que le vin de hybrides a capacité de détruire la santé humaine!!!!!! Il n´avait pas employé les ětre humaines mais les poulet pour ses essayes! La conclusion de son travail: tout les poulets doppés du vin des cépages hybrides avaient péri. Ce qui est le résultat naturel et inévitable, l´organisme animale est beaucoup plus sensible a l´alcool que le corps humain. Dans les circonstances que Breider avait posées: chaque animal va périr, quelque soit l´origine du boisson alcoolique!!! Une question se pose: Pourquoi un nommé Breider n´avait pas réalisé deux essayes paralěles, l´une avec du vin de Vitis vinifera et l´autre avec celui du hybride. Dans ce cas-la il est évident que son expérimentation n´était objectif du tout. Il n'avait qu'un seul but: créer une pollémique afirmant que le vin des hybrides menace la santé humaine.
Aux Etats-Unis les hybrides sont généralement plantés et jusqu´a ce jour il n´y avait un seul cas ou un homme avait mouru pour avoir bu du vin ou bien pour avoir mangé des fruits de la vigne hybride.
C´est probablement Noah l´un des labruscoides les plus résistants.

les hybrides se sèmes et son fidele au semis, ils se bouturent et n'on pas besoin d'etre greffer il sont résisant aux maladies et semblent etre plus vigoureux,les raisin sont bon,ils vivent plus longtemps
voici les fameux hybrides:
Noah Clinton Jaquez Herbemont Othello Isabelle

pour tout en savoir plus cliquez sur le lien ci dessou:

http://lesbeauxjardins.com/jardinons/fru...
hendy a écrit le 27/01/2007 15:09
**Dans des années 60 autrichien BREIDER, "savant" s´occupant de la biotechnologie avait réalisé ses expérimentations pour pouvoir aprouver que le vin de hybrides a capacité de détruire la santé humaine!!!!!! Il n´avait pas employé les ětre humaines mais les poulet pour ses essayes! La conclusion de son travail: tout les poulets doppés du vin des cépages hybrides avaient péri.***Dans ce cas-la il est évident que son expérimentation n´était objectif du tout. Il n'avait qu'un seul but: créer une pollémique afirmant que le vin des hybrides menace la santé humaine. ****

Parlons de protection de marché, ok, mais le vin d' hybrides a exactement le même pouvoir **gratifiant ** que tout autre vin..

Je comprends que l' on puisse protéger ses vignobles mais un **Vitis** reste un Vitis.. Combien de sortes de vignes existent-ils et pour les amener là il a fallu faire de la sélection (hybridation)..
autrevie a écrit le 27/01/2007 19:44
Au début nous amenions les cepages d'amérique par bateaux à voile
(labrusca,rotundifolia,etc...)
Le temps était tres long et les maladies sur les vignes mourraient pendant le voyage faute de pouvoir se propager sur d'autres.

Mais l'orsque les vignes furent ammener sur des bateaux à vapeurs le temps du voyage fut écourté....
Les vignes américaines vinrent contaminer nos cépages européen.

les hybrides FrancoAmericain,sont résistante,mais leurs création viens du problème des vignes americaines qui contaminèrent toute l'Europe.

source:suite à une comunication telephonique avec une personne connaissant bien cette histoire.
patrice a écrit le 27/01/2007 19:58
source:suite à une comunication telephonique avec une personne connaissant bien cette histoire.


Ca c'est de la source
Alex a écrit le 28/01/2007 08:26
Très intéressante cette histoire et ces liens... Je ne suis pas très versé sur la vigne (en Normandie, c'est un peu normal*), et je ne connaissais pas du tout ce problème. Merci

* : pas si normal, en réalité... voir "La culture de la vigne en Normandie, 1844" : http://www.bmlisieux.com/normandie/coche...
autrevie a écrit le 28/01/2007 10:37

si des personnes désirent une source de renseignement plus "sure" a propos de cette histoire
rien de vous empeche de la trouver par vous meme sur internet,et de la faire profiter aux autres.
jesus666 a écrit le 03/06/2007 16:14
ca c'est du sujet polemique !!!

N'empeche que a avoir renoncé a des variétés plus resistantes pour sauver vinifera, et bien maintenant on se retrouve avec des taux de cuivre dans le sol dement !!

Peut etre que les hybrides ne seraient pas une mauvaise chose ? en plus je suis pas sur que la concurence mondiale, s'en prive !!
patrice a écrit le 03/06/2007 16:43
J'ai du mal à voir l'avantage de ces variétés (Isabelle, Clinton...) par rapport à d'autres pour qu'elles suscitent un tel engouement.

Je me demandais si ce n'était pas plutôt le fait de braver des interdictions qui fait tant couler d'encre, plus par militantisme que par réel interet dans les champs?...
autrevie a écrit le 03/06/2007 19:46
Produire ses propres portes greffes résistant aux maladies est un pas de plus vers une certaine autonomie.
s'en greffage il n'a à ma connaissance qu'un ou deux de ces cepages interdit qui porte de fruit savoureux.le reste est plutot pour le vin.

bouturer des vignes s'en utiliser de PG(greffage) est déja tres bien,mais si tout le monde en fais de meme n'y aurais t'il pas un jour une chance que le phyloxera frappe de nouveaux?
patrice a écrit le 03/06/2007 19:48
N'ayant l'autorisation de libre expression sur ce sujet


C'est seule la culture qui est interdite, pas d'en parler
patrice a écrit le 03/06/2007 19:51
Produire ses propres portes greffes résistant aux maladies est un pas de plus vers une certaine autonomie.


En quoi les porte-greffe actuels sont moins bien?
autrevie a écrit le 03/06/2007 19:59
parceque nous les payons.
patrice a écrit le 03/06/2007 20:05
Tu veux dire que les porte greffe actuels ne sont vendus que sous forme de baguette non racinée ebourgeonnée, donc impossibilité de se faire un pied mere?
André a écrit le 03/06/2007 20:08
Il suffit de laisser pousser ce pied mère une saison et d'utiliser les nouveaux rameaux comme pied mère non ?
patrice a écrit le 03/06/2007 20:13
Oui, mais en france, on ne trouve pas, pour l'amateur, aisement du PG de vigne (SO4, R110...), tel on trouve du PG de pommier.
Les producteurs de PG de vigne vendent aux producteurs de plants de vigne des rameaux pour faire des greffe/boutures, qui sont passés dans des machines pour détruire les bourgeons, de facon à ce que le PG ne puisse se developper. (je ne sais pas si c'est pour limiter la diffusion du PG ou pour eviter des opérations d'epamprage du PG dans les vignes par la suite).
autrevie a écrit le 03/06/2007 20:24
exact
embettant
André a écrit le 03/06/2007 20:32
Et ces PG ne produisent jamais de rejets ou n'ont pas de bourgeons dormants ?

Sinon il doit y avoir moyen de demander des PG non éborgnés non ?


greffer.net >> Vigne