abricotiers tardifs

greffer.net >> Abricotier

larondelle a écrit le 05/07/2019 20:38 (ref msg # 65245 )
Bonsoir,
N'arrivant pas à garder les fr uits dans ma region .......toujours pareil une seule gelee tardive et patatrac les fruif s gros comme des biles sont à terre et 3 années de file .........Pourriez vous m'indiquer une variétée à mise à fleurs et fruits plus tardive qui m'insiterai à continuer et percevere r sur ce fruit tres interressant . merci
clow a écrit le 06/07/2019 00:55 (ref msg # 65249 )
Je vais être franc avec toi mais cela n'engage que moi.
Parfois pour certaines espèce ou variétés, il peut être bon de se rappeler les pratiques des anciens dont de la Quintinie ou de Louis Noisette etc etc... pour les espèces fragile.
Celle qui peuvent se conduire en espalier ou garder nain pour faciliter leur protection par des châssis ou autres lors de prévision météo particulièrement de mauvais augure.

Je rappel que la nanification des fruitier n'a pas pour seul objectif la mise à fruit rapide et l'amélioration de la qualité gustative. Mais aussi un meilleur ensoleillement et protection des espèce fragile .

Cette année la grêle à frapper les prunes, les poires et les pommes avec des impacts sur fruit plus ou moins important et une bonne quantité foutu en l'air si j'ose dire.

Donc je pense que rien t'empêche de faire pousser les variétés que tu possède déjà, mais peut être voir à les conduire de manière différente pour en limité les dégâts .
François du Perche a écrit le 06/07/2019 12:37 (ref msg # 65254 )
Clow a bien résumé la situation. J'avais des pêchers et nectariniers en plein découvert qui étaient victimes des gelées tardives. Je les ai déménagés contre un mur orienté au sud ouest, ils sont maintenant protégés . Cette année, mon abricotier (Luizet) , placé contre le même mur et palissé était couvert de fleurs, il y a eu une gelée alors que les tout petits fruits étaient déjà formés, tous ceux qui étaient à + de 2 ou 3 cm du mur sont tombés, les autres se sont bien développés, ils grossissent encore et sont loin d'être murs. On a donc intérêt à palisser vraiment au ras du mur. Dans les vergers de Montreuil qui se visitent (je n'y suis pas encore allé) chaque branche était attachée au mur par des chiffons, il paraît que c'est très spectaculaire.

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 06/07/2019 12:39 par François du Perche
floyd a écrit le 06/07/2019 16:10 (ref msg # 65256 )
"palissage à la loque" et mur enduit de plâtre de Paris. (genre plâtre à bâtir)

"Paris et Ile de France
Les façades en plâtre sont bien sûr omniprésentes. En gros, tout le bâti antérieur au XIXème siècle qui n'est pas en pierre de taille est en plâtre, en n'oubliant pas que beaucoup de façades qui paraissent en pierre sont en réalité en stuc pierre et que nombre d'immeubles n'ont que leur façade sur rue en pierre de taille, mais la façade sur cour et l'ensemble des bâtiments en fond de parcelle sont en plâtre.
Pêle-mêle :
* Place des Vosges : stuc brique et stuc pierre
* Extérieur du Palais Royal
* châteaux et parcs de Chantilly, de Versailles, ...
* Marais, Belleville, Ménilmontant, Hurepoix, Mantois, Vexin, Orxois, Provinois, etc ....
* murs à pêches de Montreuil"

https://www.platre.com/wicket/bookmarkab...
larondelle a écrit le 06/07/2019 19:39 (ref msg # 65257 )
Bonsoir;
Merci à vous trois et vais essayer de mettre profit vos avis.
Je dois vous dire que les (3) abricotiers en question sont des PYRÉNÉ ES (qui est protégé) qui m'ont eté vendu à l'epoque comme un peu tardif et "ingelables"?...... 3 années d e suite avec de superbes fleurs blanche de jeunes abricots bien formés qui ont fini a terre ( comme F de perche)
L 'un est en plein vent...
Un autre palissé à l'orizontale sur 2 etages (comme les pommiers) pour voir ce que cela donnerai......
Un autre palissé(apres etre déplacé ) contre un mur crépi ciment chaux (batard) mais positionné à 0,50 ml de celui ci au sud est ....l'an dernier il en a "pété" en aout 18 en 1 semaine de venu tout marron (depuis arraché et remplacé par 2 pieds de vigne Muscat que j'avais réussi.
Mon intention était de garder mes 2 sujets restant et greffer une autre varieté ; de balancer de jeunes pyrénées greffer sur pecher de vigne .
Je vais vous laisser en vous remerciant et me dirige vers une petite plantation de noyers ( Chamdler,franquette Fernor ) 6 au total pour les arroser abondamment.


greffer.net >> Abricotier