pommier précoce

greffer.net >> Pommier

uimais a écrit le 09/03/2016 17:29 (ref msg # 51835 )
Salut tout le monde , je cherche des variété précoce dans le but de produire des pomme toute l'année , et aussi résistante car j'utilise aucun produits , même si je suppose qu'en polyculture il y à moins de problème de se coter.


Pour des récolte juillet-août j'ai choisis la Pay-bou , apparemment assez sucrée et résistante , j'ai du mal à trouver des variété précoce et résistante, vous en connaissez? Je n'ai pas encore choisis mes pommier tardif (récolte fin octobre/novembre) si vous avez des conseille^^ , j'habite bretagne sud , climats tempéré un peut plus chaud que le nord
Bruno a écrit le 09/03/2016 17:41 (ref msg # 51836 )
variétés précoces :Astrakan blanche qui vient en juillet (à consommer rapidement car devient farineuse) Akane (appelé aussi primerouge) ; Précoce de Wirwignes ; transparente blanche ;
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 09/03/2016 17:55 par Bruno
uimais a écrit le 09/03/2016 17:45 (ref msg # 51838 )
"Bruno" a écrit :
La variété Akane (appelé aussi primerouge)


"Le pommier 'Akane' est rustique mais de vigueur faible à moyenne. De port érigé, il est peu fertile. Il est adapté aux régions chaudes car il n'a pas besoin d'une longue exposition hivernale au froid.

Sa susceptibilité est moyenne à la tavelure du pommier et au feu bactérien. Elle est élevée à l'oïdium et à la rouille2. Cette variété n'est donc pas particulièrement recommandée pour les petits jardins familiaux."

Tu confirme ? Et de vigueur faible sa veut dire que sa ne fera pas un haute-tige ?
klakos a écrit le 09/03/2016 18:13 (ref msg # 51839 )
'Vista bella' : une variété américaine récente, appréciée.
satya a écrit le 09/03/2016 18:20 (ref msg # 51840 )
Salut

Astrakan rouge mais n'est pas très bonne je trouve, pareil pour akane.
Pay bou est pas mal mais surtout jolie par sa chaire rouge.
Gravenstein est excellente rien a redire pour une précoce.

J'ai recuperer cette année "super précoce" qui arrive au mois de juin et qui a une maturité échelonnée.

uimais a écrit le 09/03/2016 18:53 (ref msg # 51842 )
"satya" a écrit :
Salut

Astrakan rouge mais n'est pas très bonne je trouve, pareil pour akane.
Pay bou est pas mal mais surtout jolie par sa chaire rouge.
Gravenstein est excellente rien a redire pour une précoce.

J'ai recuperer cette année "super précoce" qui arrive au mois de juin et qui a une maturité échelonnée.



Ah ouai pas mal la Gravenstein je conaissais pas , considéré comme une des meilleur pomme du monde Par contre sensible aux maladie , tu crois que j'aurai des problème sous un climat comme la bretagne?(ou il pleu pas mal)

Je veut faire une forêt comestible je pense qu'avec le temps je trouverais des association de plante pour limiter les maladie , mais la je vais débuter avec les 1er arbre et j'ai pas trop de connaissance ^^

Super-précoce a tester aussi !
satya a écrit le 09/03/2016 20:54 (ref msg # 51843 )
J'ai pas remarqué de sensibilité aux maladies, enfin pas de tavelure en tout cas.
paleo a écrit le 09/03/2016 22:55 (ref msg # 51847 )
J'ai Akane chez moi bonne à croquer et aucune trace de tavelure sur un jeune arbre qui produit depuis deux ans dans une région au climat montagnard, encore sous la neige actuellement. Golden à 25m de Akane est super tavelé par contre.
En Bretagne il pleut souvent mais de courte durée c'est l'avantage.
ké20 a écrit le 09/03/2016 22:57 (ref msg # 51848 )
Astrakan rouge , ou Astracan rouge ou Vermillon d'été etc .... est pourtant mentionnée Première Qualité .... cela serait "faux" , ou plutôt Première qualité pour la période de fructification si on prend les pommes de la même époque ?
http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFi...

En tardive , je greffe cette année la Calville blanc d'hiver , mais je ne la connais pas , elle est aussi mentionnée comme première qualité , fragile à la manipulation.
J'ai la Jacques Lebel qui est aussi précoce ... enfin presque , elle arrive à la fin de l'été , et si elle est ramassée correctement (avant maturité complète) et stockée correctement , elle peut se conserver 2mois environ.
Bruno a écrit le 10/03/2016 09:17 (ref msg # 51852 )
En tardive si on aime le goût du genre reinette, on peut proposer la reinette clochard (qui a servi à tant de croisements). Il y a aussi patte du loup qui a un léger goût anisé. Elles se conservent toutes le 2 très longtemps et résistent assez aux maladies.
ké20 a écrit le 10/03/2016 09:52 (ref msg # 51855 )
merci Bruno pour les infos souvent riches !
Il y a aussi des poires intéressantes pour l'hiver si tu aimes ça Uimais
uimais a écrit le 10/03/2016 10:21 (ref msg # 51857 )
Merci à tous pour vos réponse , sa ma bien aider
"ké20" a écrit :
merci Bruno pour les infos souvent riches !
Il y a aussi des poires intéressantes pour l'hiver si tu aimes ça Uimais



Ouai je vais regarder sa, je compte planter pomme/fixateur d'azote/poire/amande pour le moment !
Gaston a écrit le 14/03/2016 11:21 (ref msg # 51939 )
"uimais" a écrit :
... j'ai du mal à trouver des variété précoce et résistante, vous en connaissez?

La bonne vieille 'Transparente Blanche' dite aussi 'Belle de Juillet' pousse très bien sans gros soucis de santé, pour peu qu'elle ait un peu de lumière et du vent.
Elle est par contre un peu fragile aux pucerons lanigères

Pour ce qui est des variétés tardives, la 'Jacques Lebel' est très bien, surtout pour avoir des arbres très hauts (les pousses de 2 m/an ne sont pas rares).
floyd a écrit le 14/03/2016 13:20 (ref msg # 51941 )
"uimais" a écrit :
je compte planter pomme/fixateur d'azote/poire/amande pour le moment !

On trouve sur la toile une vidéo assez séduisante, venue du Canada je crois.
Attention toutefois avec les arbres de la famille des légumineuses (Robinia, Gleditzia…) car ils ont une vigueur et un potentiel de développement qui peut rapidement nuire aux fruitiers.
uimais a écrit le 14/03/2016 17:56 (ref msg # 51945 )
"floyd" a écrit :
[quote="uimais"]je compte planter pomme/fixateur d'azote/poire/amande pour le moment !

On trouve sur la toile une vidéo assez séduisante, venue du Canada je crois.
Attention toutefois avec les arbres de la famille des légumineuses (Robinia, Gleditzia…) car ils ont une vigueur et un potentiel de développement qui peut rapidement nuire aux fruitiers.[/quote]

Si tu parle du verger permaculturel du sud du quebec je l'est vue , en effet elle est pas mal !

Je compte faire un verger permaculturel aussi , comme sa je pourrais comparer la production de la forêt et celle du verger !

Les fixateur d'azote sont en effet à placer avec précision ! Le fait qu'il soit rustique , qu’il tolère le froid , sa me laisse la place que les fruitier n'aime pas spécialement. Après c'est sur que sa n'a aucune utilité si je plante pas mes fixateur d'azote prêt des fruitié ^^ Faut essayer de trouver le bonne équilibre
satya a écrit le 14/03/2016 19:35 (ref msg # 51946 )
Petit rappel, le févier ne fixe pas l'azote.... donc dans un trio comme tu le souhaite j'y mettrai d'autres essences.
floyd a écrit le 14/03/2016 21:59 (ref msg # 51954 )
Merci.
Effectivement il semble y avoir débat.
On lit déjà des mises en garde; cette légumineuse ne serait pas équipée pour fixer l'azote de l'air.
C'est dommage, beaucoup de personne pariait dessus! Certains affirmaient lui devoir la réussite de leur verger!
satya a écrit le 15/03/2016 08:20 (ref msg # 51965 )
Je pense qu'il y a grosse incompréhension autour des fixateurs d'azotes
Ce ne sont pas des machine a produire de l'azote qu'ils redistribuent autour d'eux
Les nodosité sont sur les racines et ne servent que l'arbre qui les portes, pour qu'elles soient dispo pour d'autre plantes il faut qu'elles soient "libéré" donc qu'une racine meure avec son nodule.

donc où est l’intérêt d'avoir un fixateur d'azote qui ne "bouge" pas dans le verger?

je pense qu'ils faut les planter entre les fruitiers mais garder les mêmes distances de plantations (entre les fruitiers)
Les fertilisants serons d'abord élaguer puis couper quand ils gêneront.
l’élagage seras mis au sol comme nourriture et les racines mourront pour libérer l'azote.

Ducoup on auras de l'azote pendant la croissance du fruitier, moment ou il est le plus important.
le fixateur "donnera" de la matiére par son feuillage qui tombe chaque automne, et par les élagages.
ombre au sol, brise vent, et racine morte qui aiderons le fruitier a s'installer.

Ne pas s’arrêter au févier, il y a beaucoup d’espèce bénéfique dont l'aulne qui est une niche écologique en plus de fixer l'azote.
caragana; sophora, bageunodier, cercis, eleagnus, albizia.....

Ferréol a écrit le 15/03/2016 18:19 (ref msg # 51975 )
"satya" a écrit :
Je pense qu'il y a grosse incompréhension autour des fixateurs d'azotes
Ce ne sont pas des machine a produire de l'azote qu'ils redistribuent autour d'eux
Les nodosité sont sur les racines et ne servent que l'arbre qui les portes, pour qu'elles soient dispo pour d'autre plantes il faut qu'elles soient "libéré" donc qu'une racine meure avec son nodule.


L'azote fixé dans les nodosités peut se transférer au sol par plusieurs mécanismes différents:
-la rhizodéposition, les racines d'une plante produisent des exsudats organiques qui peuvent avoir pas mal de rôles différents, certains contrôlent les organismes vivants dans la rhizosphère, favorisants certains défavorisant d'autres, certains exsudats permettent à la racine de changer les caractéristiques physicochimiques de l'environnement immédiat de la racine.
-prédation des racines par la faune du sol, qui relarguera immanquablement de l'azote à l'autre bout de son tube digestif.
floyd a écrit le 15/03/2016 18:58 (ref msg # 51981 )
On connait tous, l'exemple ancien et classique du blé et de la luzerne cultivés dans le même pot, avec bénéfice notable pour le blé.
Mais il est clair qu'il faut que les hôtes et le sol soient favorables à la "bonne bactérie".


greffer.net >> Pommier