Cornus mas - cornouiller mâle

greffer.net >> Autres fruits

hendy a écrit le 13/10/2006 19:04 (ref msg # 3843 )
J' ai trouvé de beaux fruit de Cornus mas..
Au printemps je veux le greffer sur un cornouiller ordinaire..
Alex a écrit le 03/03/2007 09:06 (ref msg # 6843 )
Bonjour,

Ca y'est, ici, les Cornus mas sont couverts de fleurs ! Ses petites fleurs jaunes à 4 pétales (étamines bien visibles) sont groupées en ombelles dans le "calice" formé par le bourgeon à 4 "sépales" (?). Les fleurs, très précoces, paraissent avant les feuilles, et nourrissent une grande quantité de pollinisateurs (grande valeur en haie champêtre / libre / écologique). Son bois très dur a été très utilisé bien qu'il soit un peu tombé dans l'oubli (manche d'outils, crosses de fusil, flèches, etc.). Enfin, les fruits (cornilles) sont comestibles, bien que je laisse cette primeur aux oiseaux
Pour obtenir des fruits, une pollinisation croisée (2 individus / semis différents) serait très favorable selon un tips de la coplfr ( http://www.coplfr.org/astucesplanteurs3.... )

C'est un arbre indigène assez rare en France, surtout dans l'Ouest, qui devrait être beaucoup plus planté ! Et c'est pourquoi cette période est favorable... En ouvrant bien l'oeil, il arrive d'en trouver, le long des lisières de bois par exemple*. Perso, j'ai trouvé un troisième exemplaire hier soir (tous dans un rayon de 5 km !)

Ainsi, je garde son emplacement dans un coin de ma petite tête (c'est assez compliqué, j'avoue, il faut prendre des bons points de repère ! ) pour aller récolter quelques cornilles à l'automne (attention, si l'arbre en fait peu, ce qui est courant, ne pas faire une razzia sur la récolte... comment les oiseaux iront disperser cette plante déjà rare, sinon ?). Je n'ai jamais réussit de boutures de bois sec (5-6 boutures en 2 fois). En revanche, les cornilles finissent par germer (semis en pot de la graine débarassée de sa drupe, tout l'hiver dehors).
J'avais acheté il y a quelques années un Cornus mas dans le commerce, et je l'ai déplanté depuis (cadeau à un ami !) pour replanter un de ces semis (coup de pouce à la conservation d'un patrimoine génétique régional ). Par expérience, je trouve que c'est un arbre de croissance assez lente, qui n'aime clairement pas être transplanté (une année de récupération a été nécessaire dans mes trois essais à partir de plants en container). Toutefois, je trouve que c'est vraiment intéressant d'en planter, et je le recommande vivement.

PS : Si vous obtenez trop de semis de plants sauvages, ne les laisser surtout pas dépérir !!! Cadeau aux amis du coin, aux agriculteurs qui plantent des haies, réintroduction, etc.

Alex

* Avec la floraison des Salix caprea qui approche à grands pas, ça devient plus compliqué, les tâches jaunes en lisière devenant plus abondantes (saule marsault mâle). Toutefois :
- leur habitat est différent (Salix caprea plutôt une plante pionière)
- la forme générale de ces arbres est très différente
- la couleur et la forme des inflorescences est différente
...ce qui permet, avec un peu d'habitude, de les distinguer rapidement... et de limiter les aller-retour de vérification "inutiles"...
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 29/08/2007 11:40 par Alex
Alex a écrit le 04/03/2007 08:49 (ref msg # 6875 )



Cornus mas sous la rosée...
JM a écrit le 04/03/2007 20:42 (ref msg # 6889 )
Plante intéressante, d'après coplfr c'est un arbre fruitier en Europe de l'est et il y a plusieurs variétés.
S'il vous restait 2 - 3 noyaux ... !
Alex a écrit le 08/09/2007 08:26 (ref msg # 11051 )
Ca y'est ! Août-septembre est le moment pour aller récupérer des cornilles sur les Cornus mas repérés au Printemps (et sur de nombreux autres Cornus, en fait).







Autour de chez moi, certaines cornilles sont sèches et accrochées sur les arbres; mais la majorité des fruits est encore gorgé de liquide et est en train de tomber des plantes. Après la chute, les cornilles rouges écarlate virent progressivement au bordeau translucide et s'amollissent encore un peu.

Ne vous étonnez pas si certains plants isolés ne portent pas ou très peu de fruits ! La nécessité d'une pollinisation croisée (deux sujets différents au moins) se vérifie totalement dans la Nature ! Dans ce cas, ne vous focalisez pas trop sur ce sujet (laissez une chance à ses rares graines de germer à côté de lui pour se "créer" un pollinisateur), et cherchez en d'autres qui seront, eux, couverts de fruits !

J'ai ramassé une quarantaine de fruits hier, tous tombés dans les talus (fauchés tous les ans) ou à même le bitume : même si les graines avaient germé, les cornouillers résultants auraient été tués ! J'ai bien sûr laissé une partie des fruits dans les talus (ils sont bien visibles par les animaux) et ceux qui sont tombés "en lieu sûr". Ainsi, quand ces plants iront retrouver ma haie, j'aurais modestement contribué à préserver la diversité génétique locale de cette espèce pas si courante, tout en ayant eu un faible impact sur les plants sauvages existants !

Mais si ! Ce sont bien des cornouilles en haut de ce talus...







Les fruits du Cornus mas ne sont pas toujours évidents à voir du premier coup d'oeil, les feuilles légèrement pendantes les cachent un peu...





Approchez-vous...











Et s'il est parfois possible de confondre les feuilles du Cornus mas avec celles d'autres Cornus, souvent plus petites...




... les baies rouges et la présence de gros boutons blanchâtres et duveteux au niveau des noeuds (les futures fleurs jaunes) ne trompent pas !





Voilà, vous avez ramassé des fruits ? C'est parfait ! Côté germination, maintenant, il faut être patient ! Je vous expliquerais ce phénomène plus précisement très bientôt, mais il faut savoir que les graines de Cornus mas présentent une double dormance (comme la majorité des Cornus, en fait). Quand les fruits tombent au sol, l'embryon contenu dans la graine n'a pas achevé son développement (dormance embryonnaire). Il lui faut donc quelques semaines supplémentaires pour arriver à matûrité, idéalement dans des conditions chaudes et humides qui accélèrent le processus. Mais une fois l'embryon mature, il reste un obstacle à la germination : l'enveloppe dure et imperméable de la graine qui la protège des frimas de l'hiver (dormance tégumentaire); obstacle que l'on surmonte par une classique stratification froide.

Pour avoir un taux de germination optimum, on place donc les graines dans un terreau aéré et humide (pas trempé !) pendant 60 à 120 jours à 20-30°C suivis d'une période plus longue à 1-15°C. Voir http://www.nsl.fs.fed.us/wpsm/Cornus.pdf pour plus de précisions ("pregermination treatments" et table 5). Pour ma part, je vais laisser mon semis en caisse dans la maison (attention au dessèchement) pendant environ 60 jours (disons mi-novembre), puis tout le reste de l'hiver (environ 120 jours) à l'extérieur (avec un passage intermédiaire de quelques jours dans la cave pour limiter le choc thermique des graines et leur faire amorcer en douceur la stratification).

Résultat au printemps
JM a écrit le 17/09/2007 22:18 (ref msg # 11187 )
J'ai trouvé ces recommandations sur le site grainier US http://www.sheffields.com/ :
Scarification: Soak in water, let stand in water for 24 hours
Stratification: warm stratify for 180 days, cold stratify for 90 days
Germination: sow seed 3/8" deep, tamp the soil, mulch the seed bed
Other: Sporadic germination will occur over a 2-3 year period
Alex a écrit le 18/09/2007 08:41 (ref msg # 11190 )
Bonjour,

J'avais déjà lu quelquechose sur la germination sporadique. Le fait de lever la double dormance dès le premier hiver doit toutefois aider

Les conseils que vous avez trouvé sont assez proches de ceux du pdf cité (120 jours à 20-30°C puis 30 à 120 jours à 1-13°C).



autrevie a écrit le 18/09/2007 10:57 (ref msg # 11194 )
chez moi presque tout mes cornus ont levés.(cornus mas)
j'avais semé en Automne et au printemps ca à levé.
hélas aucune semence de cornus CVS(issus de cultivares sélectionés)
Alex a écrit le 18/09/2007 11:20 (ref msg # 11195 )
Chez moi presque tout mes cornus ont levé (Cornus mas) : j'avais semé en Automne et au printemps ça a levé

Pas d'incubation chaude préalable, donc ! Peut être que l'automne a été assez doux cette année là ? Je me souviens que j'avais eu une bonne germination moi aussi après un beau mois de septembre et tout l'hiver dehors !

Hélas aucune semence de cornus CVS (issus de cultivars sélectionnés)

Est-ce que quelqu'un connait la durée de mise à fruit à partir de semis des Cornus kousa (et autres Cornus), je ne trouve pas ? Assez longue, je crois (> 5 -7 ans ???)

De toutes façons il aurait fallu greffer ou bouturer (même si le semis de Cvs peut mener à des sujets intéressants).
Moi aussi ce sont des C. mas sauvages, mais il sera toujours temps de greffer ces PGs si on se débrouille pour se procurer divers cultivars
Alex a écrit le 16/02/2008 09:35 (ref msg # 14015 )
Bonjour,

Les premières fleurs de Cornus mas commencent à s'ouvrir ici... Je remonte ce post... Commencez à ouvrir l'oeil

La staritification hivernale de mes graines semées à l'automne continue (voir plus haut)
40-50 Cornus mas sauvages + 6 graines de Cornus kousa 'Milky Way' *...
Le pot n'est pas assez abrité, et plusieurs nuits de suite la terre a complètement gelé en surface ... A suivre...

D'autres personnes en ont semé cette année ?

Alex



* qui porteront le nom de "Cornus kousa" et c'est tout ! Eventuellement de " semis de cultivar de Cornus kousa"... Le semis n'est pas fidèle, surtout avec des espèces non autofertiles ! Sauf exceptions (parthénogenèse améiotique / polyembryonie "clonale" / ... ), un semis ne devrait jamais porter le nom du cultivar dont il est issu ! Et ce semis ne devrait se voir attribuer un nouveau nom de cultivar que s'il présente, à terme, des caractéristiques particulières / intéressantes.
sutefan a écrit le 16/02/2008 10:00 (ref msg # 14018 )
Oulà ça fait déjà bien 10 jours ici que l'on à des fleurs sur ce cornouiller (Yvelines)
Elles sont mimi tout plein.

Il y a des fleurs aussi sur les arbousiers et quelques pruniers sauvages.
otto13 a écrit le 24/02/2008 16:46 (ref msg # 14416 )
Bonjour
Il y a de nombreux cornus mas dans la forêt près de chez moi, je fais une gelée de cornouilles délicieuse, mais ce sont uniquement les vieux sujets qui donnent des fruits.
Par contre l'année derniere j'ai planté deux cousins asiatiques du cornus mas: les cornus officinalis, il sont tout jeunes (30cm) mais sont déjà en fleur.
krilin a écrit le 06/08/2008 11:27 (ref msg # 18712 )




voici un ptit comparatif concernant la taille des fruits:
à gauche le cornus sauvage en papier car un oiseau m'a piqué le dernier, un peu sucré la pulpe épaisse
le cornus jolico très productif mais pas encore mur pour être mangé
le cornus sunrise productif sucré juteux pas trop acide bref comme une cerise

si vous avez d'autres expérience avec les cornus ça m'intéresse...
les miens sont encore tout ptit et dans leur pot.
floyd a écrit le 06/08/2008 13:59 (ref msg # 18713 )
Un info très convaincante, merci krilin.
autrevie a écrit le 07/08/2008 07:53 (ref msg # 18718 )
cornus mas et kouza germent aisément,par contre les cvs de cornus mas ne lèvent pas....
actuellement mes semis de cornus kouza semé en hiver font presque 20cm de haut seulement( malgré qu'ils soient en serre)ceux en exterieur les c.mas sont petit et lent 10 à 15cm issus de cette année...je dois en avoir une 30ene
(les boutures semblent pousser plus vite)
les abord de ma maison et meme plus loin sont tres ...fructifère....figuier morus cornus vaccinium actinidia et vitis,je me sent rassuré pour affronter l'avenir,je manque de place...

le bouturage se fait durant la première 15ene d'Aout l'hormone IBA doit etre de 1% l'enracinement prend 8semaines et la réussite est proche de 80%.
je tente.
hendy a écrit le 14/05/2011 14:27 (ref msg # 30556 )
J' ai remarqué que beaucoup de semences à noyau dure ne doivent pas sécher..
On enlève la pulpe et on les place tout de suite dans un terreau..On profite alors d' une stratification naturel..

Si le noyau s' assèche même si ce n' est d' une journée, il devient dure comme le ciment..
viaggiatore971 a écrit le 25/07/2011 11:25 (ref msg # 31106 )
Ici vous pouvez voir une belle collection de Cornus mas.
C'est un lien de la Pologne.

http://www.derenjadalny.com/oferta_deren...

http://i52.tinypic.com/34hcq42.jpg


http://i53.tinypic.com/2q17zaq.jpg
Bruno a écrit le 28/07/2011 13:10 (ref msg # 31152 )
J’ai l’impression qu’il n’a pas été répondu à la question de Hendy qui posait la question de la greffe sur cornouiller ordinaire.
Peut-on greffer du cornouiller mâle (cornus mas) sur d’autres sortes de cornus comme par exemple le Cornus alba ? J’ai des cornus chez moi qui ont poussé spontanément (je ne sais pas l’espèce exacte) peut-on les greffer ?
hendy a écrit le 17/10/2011 20:49 (ref msg # 31847 )
Je viens de ramasser mes fruits de Cornus m.. une douzaine de fruit lègèrement amer.. je vais faire germer ses noyaux après une stratification..
autrevie a écrit le 09/11/2011 12:25 (ref msg # 32096 )
mes boutures ont échoués mais j'ai réussi quelques greffes,ca semble plutot facile,(incrustation,fente simple)
une cornouille mûre,n'a point d’astringence ou d’amertume,il est vrais que reconnaitre la maturité d'une cornouille parfaite gustativement exige une certaine pratique,et patience...il faut récolter toutes les cornouilles et les mettre sur un plateau pour pouvoir les manger mûre au jour le jour,les fruits laissés sur l'arbuste tombent et pourrissent au sol tout les jours.
c'est tout de même bien meilleur que la griotte,ici tout les gens qui passent ont été étonné de se délicieux fruit.


greffer.net >> Autres fruits