Greffe pecher sur amandier

greffer.net >> Pêcher et nectarinier

argos31 a écrit le 19/04/2015 09:34 (ref msg # 48173 )
Tom me suis "écarté" du sujet ..Tu trouveras la réponse en tapant (Evolution du taphirna déformens par exemple )J'ai partiellement résolu en ne greffant que des variétés qui résistent et surtout en les éloignant de celles qui y sont sensibles (Morton..) . Les asques doivent être anémophiles vu que celles à proximité sont rapidement infecté. Aussi la solution de François doit " marcher"
tom a écrit le 19/04/2015 15:36 (ref msg # 48177 )
C'est parce que mon pêcher est dans ce cas résistant à la cloque, mais est miné par une autre maladie qui l'attaque et l'amoindrit même en été...
klakos a écrit le 19/04/2015 17:31 (ref msg # 48178 )
"tom" a écrit :
La cloque n'apparaît qu'à cause de la pluie au printemps ? Et disparaît l'été avec la chaleur ?


Ce sont effectivement ses symptomes qui disparaissent en été. Mais la maladie reste présente et se révèle d'autant plus tard lors de conditions qui lui sont favorables.
floyd a écrit le 19/04/2015 20:22 (ref msg # 48180 )
Le mycélium reste présent et caché, notamment sous les sépales des bourgeons, où il passe l'hiver.
C'est pourquoi un cuivre à la chute des feuilles fait partie des mesures préventives.

Reste à marquer dans son agenda une date pour cette intervention tardive à un moment où rien ne rappelle cette maladie.

Variétés peu sensibles et conduite (taille) soignée, sont les deux bonnes pistes.
tom a écrit le 19/04/2015 21:23 (ref msg # 48182 )
Et quelle est votre solution ( si jamais il y en a une d'efficace ) ? D'après ce que je lis, tous les pêchers sont destinés à mourir rapidement...
floyd a écrit le 19/04/2015 21:47 (ref msg # 48186 )
Les commentaires désespérés des jardiniers du dimanche n'ont rien d'étonnant.
Ceux qui font le service minimum ou s'en tiennent à quelques recettes sans fondement (coquille d'œuf) pour s'exonérer de toute précaution… alors là l'échec est assuré.

Ceux qui s'attachent à travailler sérieusement l'arboriculture ont des résultats honorables.
tom a écrit le 19/04/2015 22:57 (ref msg # 48187 )
Et quelles sont ces pratiques miraculeuses ?
Bruno a écrit le 20/04/2015 08:48 (ref msg # 48188 )
"François du Perche" a écrit :
Je me suis peut-être avancé un peu vite en parlant de PG nanifiants, car ces 2 variétés naines Amber et Diamond sont greffées sur franc de pêcher.
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...
Par contre, à la rubrique "pêchers nains" dont nous avons parlé en juin 2013, il est dit que les noyaux de pêchers nains donnent souvent des pêchers nains qui feraient peut être de bons PG nanifiants.

C'est vrai que les noyaux de pêchers nains que j'ai semés dans le passé ont donné des pêchers nains. Mais est-ce que ça peut donner des PG nanifiants ? Je n'en suis pas persuadé. En effet ces arbres nains, le sont car ils ont très peu d'élongation entre 2 nœuds. Le bois devient plus large que chez un arbre normal. Il est probable que ceux sont des arbres qui ont un déficit de fabrication d'acide gibbérellique. C'est probablement la raison pour laquelle l'apport d'acide gibbérellique crée une forte stimulation chez les mutants nains. Mais qu'en est-il des racines de ces arbres nains ?
Bruno a écrit le 20/04/2015 09:02 (ref msg # 48189 )
"tom" a écrit :
Et quelles sont ces pratiques miraculeuses ?

Il y a des produits beaucoup plus efficaces que la bouillie bordelaise. Je n'ai pas traité mes pêchers cette année, ceux qui sont sensibles ont eu de la cloque. Mais certaines années je l'avais fait et les résultats étaient là. Mais je cherche à avoir que des arbres résistants chez qui les traitements sont pratiquement inutiles, je supprime les sensibles et les remplace ou les surgreffe pour les plus petits.
François du Perche a écrit le 20/04/2015 12:03 (ref msg # 48190 )
J'ai pulvérisé à mort de la bouillie bordelaise fin février, la cloque apparaît déjà
Avez-vous déjà essayé de passer la bouillie bordelaise AU PINCEAU, c'est à dire de carrément peindre les branches (on pourrait rajouter quelques gouttes de latex dans la bouillie pour la rendre insoluble à la pluie). Avec un pulvérisateur, sur un arbre sans feuilles, on doit en perdre au moins 50%.
On le fait bien sur les troncs des pommiers avec de la peinture blanche à base de chaux.
Et ce serait peut-être très joli d'avoir un arbre avec les branches toutes bleues.
Ce ne serait valable que pour de petits arbres, bien sur.
tom a écrit le 20/04/2015 19:50 (ref msg # 48197 )
Je me demande comment vos arbres résistent. Mon pêcher est jeune, je l'ai acheté il y a deux ans ; et chaque année, des branches meurent, car les feuilles rougissent dès qu'elles débourrent... Il ne produit rien, et meurt à petit feu..

Pour autant, je ne pense pas que ce soit la cloque, mais une maladie similaire qui rougit les feuilles sans les boursoufler ignoblement.

Quels sont ces produits, Bruno ? Et comment obtiens-tu des arbres résistants ? Est-ce par la variété ?
Bruno a écrit le 21/04/2015 21:12 (ref msg # 48200 )
Voilà des variétés pas ou peu sensibles à la cloque : Avalon Pride, Belle des Croix Rouge, , Amsden, Angevine de Marmande, Madame Girer, Reine des vergers, Charles Roux, pêche de vigne jaune Privat précoce fertile de septembre, Pêche de vigne blanche tardive Montet, Roussane de Rodez, nextarine Morton.

Les variétés à chair rouge sont en général très peu sensibles à la cloque.
Cette année c'est typique, j'ai un pêcher "sanguine de Savoie" à côté d'un autre. Cet autre est couvert de cloque, la sanguine de Savoie est complètement indemne.
Un produit que j'ai essayé l'année dernière et qui avait très bien réussi est la "Dodine" commercialisé par Fertiligène sous le nom de "MELPREX JARDIN"

satya a écrit le 21/04/2015 22:14 (ref msg # 48201 )
Salut

morton est sensible a la cloque ( peu pour une nectarine)
précoce de hale est sublime et pas sensible.

la revue fruits-oubliés avait fait un article sur les variétés resistantes et les qualités gustatives ; avec un classement.
sanguine saint-laurent trés bien classé

madame guilloux est très peu sensible mais gustativement pas terrible.
il faut arriver a trouver le juste millieu.

amsden
floyd a écrit le 22/04/2015 09:57 (ref msg # 48205 )
http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/200...

Melprex: intrant retiré, donc plus d'amm…
Les spécialités autorisées au jardin amateur sont rares!
François du Perche a écrit le 22/04/2015 10:07 (ref msg # 48206 )
on voit sur le lien ci-dessus concernant le Melpex "risque de lésion oculaire grave". La pulvérisation sur les branches d'un arbre, à l'inverse de la pulvérisation d'herbicides au ras du sol, présente de gros risques pour l'utilisateur, car le moindre coup de vent ramène les produits toxiques au niveau de la tête, yeux & bouche. D'où l'interêt qu'il y aurait à avoir des produits à appliquer au pinceau.
floyd a écrit le 22/04/2015 12:34 (ref msg # 48208 )
Les équipements de protection individuels (EPI) existent et sont obligatoires pour les employés salariés.
Ce n'est pas sans raison que:
- les produits les plus dangereux sont retirés du marché
- les produits autorisés au jardin amateur sont peu nombreux.

Mais dans tous les cas, une combinaison jetable, des gants caoutchouc, un masque respiratoire et une visière sont recommandés.
S'en dispenser, "y'en a qu'on essayé, z'ont eu des problèmes…"

L'application au pinceau, difficile, n'est pas sans risque de coulures et de projections vers l'applicateur.
Ce n'est pas, à mon avis, une technique à recommander.
François du Perche a écrit le 22/04/2015 13:14 (ref msg # 48209 )
les pinceaux pour radiateurs, très longs et coudés à l'extrémité permettent de se faufiler aisément entre les branches en gardant la main toujours assez loin du produit. On ne gaspille rien. Pour badigeonner les pucerons lanigères, c'est extra. Il faut bien sûr porter des lunettes au cas où une goutte serait projetée. Je n'ai jamais essayé sur des branches complètes, ça doit être moins rapide qu'au pulvérisateur, mais si on n'a que 2 ou 3 petits pêchers, ça doit être assez efficace.
argos31 a écrit le 23/04/2015 15:20 (ref msg # 48216 )
D'accord avec Satya Morton est le seul brugnon qui me prend la cloque ,J'ai quelques espoirs pour brugnon café. .Une pèche blanche oubliée par Bruno : Pêche de Nelly petite mais bonne...Généralement pas mal de pêches de vigne sont résistantes surtout les vineuses
tom a écrit le 23/04/2015 20:16 (ref msg # 48217 )
Pourtant je possède la variété Reine des Vergers...Je viens de retirer une quarantaine de feuilles cloquées... Une course contre la mort...
argos31 a écrit le 24/04/2015 15:27 (ref msg # 48228 )
Tom es-tu certain que ton greffon était bien de la variété Reine des vergers???je n'ai jamais vu de miracle Mais de mes "conneries" Oui


greffer.net >> Pêcher et nectarinier