Arbre de Judée (Cercis siliquastrum)

greffer.net >> Plantes ornementales

André a écrit le 02/04/2014 21:34
L'arbre de Judée est connu pour (en plus d'être assez joli) être utile au verger car il est parasité par une espèce de psylle nommée « psylle de l'arbre de Judée » (Psylla pulchella) qui migre en juin. Les prédateurs de ce psylle, des punaises du genre anthocoris, se rabattent alors sur les proies les plus proches et permettent ainsi de procéder à une lutte biologique contre les psylles du pommier, du poirier ou de l'olivier.

+ d'infos ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_de_J...

J'ai récupéré des graines et tenté le semis. Quelqu'un a-t-il déjà semé cette espèce avec succès ?

J'ai fait un classique trempage dans l'eau chaude pendant 24 heures puis semé sous serre chaude. On verra ce que ça donne.

PS: Si quelqu'un veut des graines, il m'en reste.
floyd a écrit le 02/04/2014 23:15
Les semis réussissent très facilement… alors avec toutes ces précautions le 100% est assuré!
Une espèce qui se plait sur les sols siliceux: un bon choix.

Merci pour l'info, sur les parasites de ravageurs, c'est de la vraie lutte "bio".
André a écrit le 02/04/2014 23:55
De rien.

Pleins d'autres infos sur d'autres variétés intéressantes ici : http://olivarbo.fr/wp-content/uploads/20...
Foufouche a écrit le 04/04/2014 03:51
Merci André pour ce document très intéressant. D'ailleurs ça mériterait de fouiller un peu cette liste de plantes hôte.

"or les déplacements des insectes entre les différentes essences restent inconnues. Il serait intéressant de les étudier pour maximiser l'apport de haies composites pour la protection des vergers d'oliviers"

Malheureusement il semblerait que ces déplacements soit globalement limités, du moins un certain nombre d'insectes vivent sur une plante hôte et n'en bougeront pas de leur vie. Envisager qu'ils puissent engager des mouvements pendulaires domicile/nourriture, ou errer à la recherche de nourriture relève de la logique humaine pour nombre d'entre eux. Une haie en ceinture de parcelle n'as pas forcément l'impact escompté à ce niveau, du moins à la hauteur de ce que l'on souhaiterait.

Mme Leterme de Montesquieu l'explique notamment içi à 18'20. Je conseille à ceux qui ne l'ont pas vu de la regarder de toute urgence! Le bon sens du passé associé à une vision moderniste de ce que devrait être ou pourrait devenir l'(agro)arboriculture.
Bruno a écrit le 06/04/2014 08:16
Les semis réussissent tellement facilement qu'il y a des graines probablement apportées par des oiseaux qui germent sur mon terrain bien qu'il soit calcaire. J'en ai arraché un certain nombre.
tom a écrit le 06/04/2014 10:08
Je poste un petit hors-sujet, mais le premier message m'a interpellé.

Comment sait-on, lorsqu'on vient d'obtenir des semis, la manière adéquate pour les faire germer ( soit stratification, soit les tremper dans l'eau chaude ) ?

Je viens, par ailleurs, de trouver un "haricot" d'un arbre de Judée dans mon jardin; les deux graines restantes sont en train de germer tout en s'attachant à l'"haricot", c'est-à-dire, que le germe est lié, je ne peux pas la détacher sans le casser.

Je vais donc les planter avec un bout de la "coquille"...
André a écrit le 06/04/2014 17:40
La stratification n'empêche pas le trempage dans l'eau. Le trempage n'est quasiment jamais indispensable. Il permet simplement d'accélérer la germination.

Pour les graines à tégument très coriace, un trempage dans l'eau très chaude ou une scarification permet à l'eau de pénétrer rapidement dans la graine. À défaut il faut parfois attendre 2 ans pour que la graine germe.
tom a écrit le 06/04/2014 19:16
d'accord !

Donc, la stratification est obligatoire pour toute graine ?
André a écrit le 07/04/2014 07:59
Non. Certaines graines d'espèces comme l'orme ou l'érable argenté doivent être semées fraîches sans stratification. Le plus simple est de consulter la fiche wikipedia de l'espèce que tu souhaites semer. Si tu ne trouves pas l'info, reviens ici et je rajouterai l'info manquante dans WP.
tom a écrit le 09/04/2014 16:08
D'accord, merci !

ça veut dire que, à part les espèces sus-citées, l'image d'Epinal qui est de planter dans de la terre un pépin et le voir pousser, est complétement fausse ( à part si on le plante en pleine terre, et dans ce cas, à la fin de l'hiver, le pépin germera ) ?

Mais, si on le plante dans un godet, qu'on le met au chaud et qu'on attend, on n'est pas prêt de manger des fruits, c'est ça ?
André a écrit le 09/04/2014 17:14
Je ne comprends pas bien ta question.

Mais pour ce que je comprends, je dirais que non. Pour la majorité des espèces poussant naturellement dans un site donné, si on sème en automne en place, cela pousse bien au printemps. C'est comme ça que toutes les plantes se reproduisent naturellement. Idem si on plante en godet avec la nuance que dans ce cas il faudra être plus vigilent sur l'arrosage et la profondeur du godet car certaines espèces (comme le chêne par exemple) développent rapidement de longs pivots qui auraient du mal à se développer dans un petit godet. A l'inverse, je sème régulièrement des pépins de pomme en jardinière et les passe en pleine terre seulement la deuxième année avant de les greffer.
tom a écrit le 09/04/2014 17:37
Je voulais dire que, soit on le plante en pleine terre immédiatement et il pousse l'année d'après, soit on souhaite planter en pleine saison,et, pour faire germer, on est obligé de passer par la stratification. C'était un ( mauvais ) résumé de ce que j'avais compris.


Je viens de récupérer une graine d'un tremble, j'imagine qu'elle doit pousser immédiatement et non pas l'année suivante.

Je l'ai mise dans un godet à l'ombre ( j"y connais rien en plantation ), je vais faire pareil pour les graines de judée. Mais, doit-on mesurer une certaine profondeur, garder la graine dans un terreau constamment humide ? Est-ce propre à chaque graine ?

On peut continuer par MP, si tu préfères !
André a écrit le 09/04/2014 18:12
J'ai mis les réponses à tes questions ici :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Semis_(agriculture)

Lis aussi cet article : https://fr.wikipedia.org/wiki/Graine

N'hésite pas à poser tes autres questions ici si nécessaire.
André a écrit le 10/04/2014 12:12
A noter qu'ici : http://www.cra.wallonie.be/img/article/G...
on parle aussi de l'importance de planter des bandes fleuries à moins de 10 m des arbres fruitiers pour les protéger des prédateurs
ké20 a écrit le 10/04/2014 22:24
merci André pour ces infos !
Je ne voulais pas trop planter d'arbres d'ornement , mais je pense qu'un minimum sera très utile , j'ai déjà des lauriers sauces , des lauriers thym, tilleul, romarin , et arbres de judée qui abondent chez les parents d'une amie.

C'est vraiment intéressant de pouvoir créer son verger "auto-protecteur" mais pour penser à tout , ça ne doit pas être trop évident aussi
nouvel azertien a écrit le 27/12/2014 18:50
Pour l'arbre de Judée (gainier) le greffage en T inversé est recommandé

https://books.google.fr/books?id=WqpAAQA...
ké20 a écrit le 28/12/2014 22:37
Bonjour André
As-tu eu alors de bonnes réussites pour tes semis ?
je ne comprends pas les précautions faites pour les semis , car je trouve que cet arbre se sème naturellement très bien et pousse facilement comme le frêne ou l'érable sycomore par exemple.

Un peu hors sujet.... tu comptes planter ces arbres de judée entre des fruitiers , ou en haie bordant un verger ?
Bruno a écrit le 29/12/2014 07:57
Pour l'arbre de Judée (gainier) le greffage en T inversé est recommandé

https://books.google.fr/books?id=WqpAAQAAMAAJ&dq=%22Gainier%20ordinaire%22&hl=fr&pg=PA257#v=onepage&q=%22Gainier%20ordinaire%22&f=false

En lisant ceci, je me suis demandé : "Mais que peut-on greffer sur un arbre de Judée" ? J'ai cherché sur internet, j'y ai vu qu'il y a plusieurs cercis dans le monde autres que l'arbre de Judée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cercis.
J'ai vu en particulier qu'il existait beaucoup de cultivars en particulier de cercis canadensis et d'autres cercis : https://www.youtube.com/watch?v=Pw4uOZkJ...
Je ne sais pas si tous ces cercis ont les mêmes propriétés de protection des vergers. Si oui en protégeant nos vergers nous pourrions créer une belle collection de cercis.
alainhecl a écrit le 29/12/2014 20:08
J'ai essayé de greffer du châtaigner sur arbre de Judée sans résultat.
Peut être du robinier ,même ordre ,même famille.
ké20 a écrit le 29/12/2014 21:33
Merci Bruno d'avoir poussé ta curiosité sur cette arbre.
J'ai donc fait de même en voyant ta réponse, et j'ai vu celui-ci Cercis chinensis Bunge qui semble vraiment très beau sur ce lien
http://www.cfh.ac.cn/BioBook/HNFlora/1/9...


greffer.net >> Plantes ornementales