le conservatoire végétal d'aquitaine marcotte !

greffer.net >> Noisetier

jpthor a écrit le 07/01/2014 17:43 (ref msg # 42589 )
Bouturage du noisetier !!!!
sur le site du Conservatoire Végétal d'Aquitaine, il est question de "boutures" de noisetier d'où la soupe de neurone que ceci a provoqué chez plusieurs d'entre-nous (et chez moi tout particulièrement !).
Commandez-leur un noisetier "dit de bouture" et à la réception, sur l'étiquette vous lirez "marcotte" !
De ce côté-ci, les choses sont réglées !
à suivre quand même...
floyd a écrit le 07/01/2014 22:39 (ref msg # 42590 )
Bouture et marcotte répondent à la même définition: rameau garni de racines.
Je ne vois pas où est le problème.

Il ne faut pas longtemps à un néophyte pour apprendre que le noisetier se multiplie par marcottage en touffe.
jpthor a écrit le 08/01/2014 10:22 (ref msg # 42592 )
"Volltreffer" diraient nos amis d'Outre Rhin !
jp
François du Perche a écrit le 08/01/2014 12:07 (ref msg # 42593 )
Dans le Littré, la 2e définition de "bouture" est "drageon qui pousse au pied d'un arbre".
Donc on peut marcotter cette bouture ! Et quand il y a des racines dessus, avant qu'on la coupe et la sépare du pied-mère, c'est toujours une bouture. Elle ne doit pas changer de nom un quart de seconde après à cause d'un coup de sécateur.
Toute marcotte (non aérienne) est une bouture (racinée) mais toute bouture n'est pas une marcotte.
Donc une marcotte de noisetier est bien une bouture. cqfd
floyd a écrit le 08/01/2014 13:07 (ref msg # 42594 )
La définition du Littré est intéressante à connaître.

Le drageon est également un rameau garni de racines. Il apparait spontanément au pied ou aux abords d'espèces réputées drageonnante.

La marcotte, de la même façon apparait parfois mais plus rarement de manière spontannée.

On connait même des espèces, je pense en particulier à Salix fragilis ou saule fragile, dont les rameaux cassés par une bourrasque tombent au sol et sont aptes à faire racines sans aucune intervention humaine. Voilà bien un cas de bouture au sens où nous l'employons le plus volontiers.

Le jardinier pépiniériste fort de ces observations, sait donc mettre en œuvre trois pratiques distinctes pour reproduire des végétaux selon leurs aptitudes.

Trois pratiques qui déterminent ce que l'on obtient, drageon, marcotte, bouture.
Ce dernier terme est d'un emploi plus général, ce qui est logique puisque le bouturage est la pratique la plus commune.

A la mise en terre, de toute façon, rien ne permet plus de distinguer drageon, marcotte, bouture.
jpthor a écrit le 08/01/2014 14:41 (ref msg # 42595 )
Voulala que c'est compliqué ! Pour moi (électricien industriel et danseur de folk, donc ni botaniste ni linguiste !) s'il y a plusieurs mots... c'est qu'il y a plusieurs définitions.
Mais là n'est pas MA question.
Elle est ici : si je coupe un fragment de tige de noisetier, existe il une procédure pour le faire raciner ?
Et si possible de manière à obtenir un plant vigoureux et viable (ceux que j'ai obtenus étaient faibles... voir plus haut)
floyd a écrit le 08/01/2014 14:54 (ref msg # 42596 )
Une réponse simple: pour le noisetier NON!
François du Perche a écrit le 08/01/2014 15:38 (ref msg # 42597 )
s'il y a plusieurs mots... c'est qu'il y a plusieurs définitions.

Pas d'accord, des synonymes, c'est plusieurs mots différents qui ont la même définition.
Pardon pour le hors-sujet.
patrice a écrit le 09/01/2014 11:30 (ref msg # 42613 )
"floyd" a écrit :
Bouture et marcotte répondent à la même définition: rameau garni de racines.


Bonjour.

Chez moi une marcotte est une création d'un nouveau système racinaire en laissant le rameau alimenté de sève par le pied mère pendant la formation de ces racines (marcotte par couchage, aérien).

La bouture est une section d'un morceau de végétal (suppression de l'alimentation en sève et d'une liaison physique au pied-mère) et le nouveau système racinaire se créée après la séparation.
floyd a écrit le 09/01/2014 12:22 (ref msg # 42615 )
Pas de soucis sur ces définitions.
Je soulignais qu'au final, il n'y a pas de différence entre une marcotte et une bouture.
Seul le processus d'obtention diffère.


greffer.net >> Noisetier