La greffe du temps des Romains

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Greffage


André a écrit le 13/10/2006 00:54 (ref msg # 3827 )
"patrice" a écrit :
Les cerisiers sur laurier dépérissent. J'ai fait sur laurier-sauce : serait-ce plutot sur laurier rose ?


A mon avis, ni l'un ni l'autre. Ce devait etre du Laurier cerise (Prunus laurocerasus).
patrice a écrit le 13/10/2006 08:02 (ref msg # 3829 )
En effet, cela paraitrait plus cohérent...
N'en ayant pas dans mon secteur, je ne pourrait tenter la chose.
patrice a écrit le 17/12/2006 07:39 (ref msg # 5072 )
Lucien Daniel, dans sa note à l'Académie des Sciences, en 1897, confirme la chose : Greffe du cerisier sur Laurier Cerise.

(Le feuillage du porte greffe étant persistant, et le greffon caduc, il faudrait laisser un tire seve sous le point de greffe, dont on limiterait le développement).

"Le greffage mixte permet d'obtenir plus facilement la greffe d'un arbre à feuilles caduques sur un arbre à feuilles persistantes".
André a écrit le 17/12/2006 10:01 (ref msg # 5073 )
Les drupes du Laurier cerise sont réputées toxiques. Tu ne penses pas que cela peut etre dangereux de greffer un cerisier dessus ?
patrice a écrit le 17/12/2006 10:42 (ref msg # 5074 )
C'est une bonne question à laquelle je n'ai pas la réponse. Dans l'article, ils parlent de prise de la greffe du point de vue "chirurgie", mais ne parlent pas de l'aspect comestible des fruits obtenus.

Les poiriers sont bien greffés sur aubépine. L'aubepine a des proprietés pharmaceutiques aussi (hypotenseur, sédatif), je ne pense pas que les poires en héritent ...

Mais effectivement, par mesure de précaution, faute d'informations précises, il vaudra mieux s'abstenir de manger ces cerises.
patrice a écrit le 07/05/2007 11:25 (ref msg # 8550 )
Tentative de greffe de chataignier sur saule :





Quel sacré farceur ce Palladius...

Mis à part cerisier/peuplier, que j'ai oublié de retester cette année, ses associations atypiques ne sont guère fructueuses.
TheChti a écrit le 20/08/2008 19:58 (ref msg # 19002 )
Je sors ce fil de discussion du cimetière en me posant une question: est-il possible que ces greffes intergénériques de Palladius puissent peut-être mieux fonctionner en greffe par approche ? Ca laisse plus de temps aux "humeurs" pour se mélanger et ... s'accepter
patrice a écrit le 20/08/2008 20:02 (ref msg # 19004 )
C'est ce que j'ai fait pour greffer le chataignier sur chene... Ca a permis de survivre un peu plus qu'une greffe normale, mais ca a été un rejet à terme. Mais de toutes facons, pour les greffes dites "difficiles", l'approche est une méthode à privilégier.
ké20 a écrit le 13/01/2015 10:57 (ref msg # 46730 )
La toxicité du laurier-cerise est plus élevée dans les noyaux des drupes vertes, ainsi que dans les feuilles et les tiges. Mais la pulpe des fruits est elle-même peu toxique, surtout s’il s’agit de vieux arbustes. Cette toxicité s’explique par la présence de substances que l’on appelle « hétérosides cyanogénétiques », qui se transforment dans l’organisme en cyanure

Extrait de ce site http://www.centre-antipoison-animal.com/...

Par contre , c'est hors sujet , mais je viens d'apprendre sur ce site que le raisin était toxique pour les animaux !
Bruno a écrit le 13/01/2015 18:45 (ref msg # 46736 )
"ké20" a écrit :
La toxicité du laurier-cerise est plus élevée dans les noyaux des drupes vertes, ainsi que dans les feuilles et les tiges. Mais la pulpe des fruits est elle-même peu toxique, surtout s’il s’agit de vieux arbustes. Cette toxicité s’explique par la présence de substances que l’on appelle « hétérosides cyanogénétiques », qui se transforment dans l’organisme en cyanure

Extrait de ce site http://www.centre-antipoison-animal.com/...

Par contre , c'est hors sujet , mais je viens d'apprendre sur ce site que le raisin était toxique pour les animaux !


Oui, mais à mon avis ça ne veut pas dire qu'un cerisier greffé dessus soit toxique. En effet les hétérosides cyanogénétiques sont contenues dans de nombreuses plantes et en particulier dans les noyaux de pêche, de cerise ou d'abricot, de pépins de pomme, d'amandes amères. Donc les végétaux mettent ce produit dans une partie seulement de leurs constituants. A petites doses ce produit n'est pas très toxique et même stimulerait la respiration et améliorerait la digestion. A fortes doses c'est évidemment toxique. (Le cyanure comme le mono-oxyde ce carbone (CO) se fixe sur l'hémoglobine et la rend inutilisable). Ceci dit comme ça a un goût très amer, il faudrait se forcer pour en manger beaucoup.
Je peux te dire que les poules aiment beaucoup le raisin et qu'elle s'en portent très bien. (expérience personnelle).
François du Perche a écrit le 14/01/2015 10:28 (ref msg # 46739 )
et La Fontaine avait remarqué que les renards aussi étaient friands de raisin.
Bruno a écrit le 14/01/2015 11:04 (ref msg # 46741 )
Je suis allé sur le site, j'ai vu que c'était les chiens et les chats pour lesquels le raisin est toxique. Je doute de la science zoologique de La Fontaine. Je pense que si le raisin empoisonne les chiens, il va aussi empoisonner les renards qui sont plus proches des chiens que des chats.
André a écrit le 14/01/2015 17:13 (ref msg # 46744 )
Le raisin, c'est 80% d'eau et 17% de sucre.

La seule chose qui pourrait être nuisible aux canidés c'est donc un trop plein de sucre mais j'imagine qu'ils devraient en manger une certaine quantité avant que ce soit mortel.
ké20 a écrit le 14/01/2015 19:02 (ref msg # 46746 )
oui Bruno, justement , comme la toxicité est présente essentiellement dans le noyau , je pense donc que la remarque d'André en début de post sur l'inquiétude de la toxicité de la cerise sur arbre PG Laurier Cerise peut être considérée comme nulle (la toxicité) puisque démontrée par le lien que j'ai mis avant.

Je pense que nous pouvons donc greffer sans soucis et consommer les fruits , sachant que même si on mange le noyau (de plus cerise à maturité) le noyau n'est pas digéré.
floyd a écrit le 14/01/2015 21:02 (ref msg # 46751 )
La méthode expérimentale suppose un cobaye ou des moyens d'analyse au labo.
Mais à priori, la capacité de la synthèse de l'acide cyanhydrique appartiendra plus au PG qu'au greffon.
La migration de ces molécules du PG vers le fruit du greffon, est-elle possible?
Cette question anatomique et physiologique a peut-être été déjà étudiée, cela reste à vérifier dans des ouvrages de science.
gavot a écrit le 16/01/2015 14:23 (ref msg # 46777 )
Dans le passé la distance génétique entre les différentes espèces était (un tout petit peu) plus faible que maintenant, ce qui va dans le sens de la compatibilité..mais probablement pas suffisamment quand même.

Le cerisier greffé sur saule pourrait contenir de l'acide salicylique, ce qui permettrait de combattre la fièvre en dégustant des cerises !

Si une de ces greffes (inter-familles) se développe, ça se rapprocherait du parasitisme connu chez le gui.

Le seul cas de greffe viable inter familles végétales que j'ai connu est hors de notre sujet, il s'agit d'une allieudia (didiéréacée de Madagascar, plante grasse ou succulente) greffée sur une cactée (succulente américaine). Les deux familles sont assez proches au point de vue phylogénétique.

Au sein des rosacées, la compatibilité, au moins temporaire, est large entre les fruits à pépins d'une part (poiriers, cognassiers, eriobotrya, crataegus, amelanchier, sorbiers, etc...)et entre fruits à noyaux d'autre part(prunus divers), mais pas entre les deux groupes

Connaissez vous d'autres cas documentés de greffes" inter familles" ?
floyd a écrit le 16/01/2015 19:18 (ref msg # 46780 )
"gavot" a écrit :
Le cerisier greffé sur saule pourrait contenir de l'acide salicylique, ce qui permettrait de combattre la fièvre en dégustant des cerises !

Chez certains greffeurs ce fantasme est hélas présent!
La présence du conditionnel dans la phrase sera oubliée pour entendre répété que sur le forum, on a dit…

Tous les essais ont déjà eu lieu. Hélas on ne documente pas les échecs et les réussites exceptionnelles mises en avant et que personne ne sait reproduire n'ont guère plus de valeur.
N'abusons pas du forum pour colporter des on-dit et des yakas.

Amenez des faits documentés issus de vos propres expériences… et tout le monde sera ravi.
gavot a écrit le 16/01/2015 19:41 (ref msg # 46782 )
L'acide salicylique c'était une boutade.
Effectivement il ne faut pas colporter ce qui peut se valider ensuite de façon implicite sur le forum.
Je partage la conclusion qu'il faut apporter les preuves
patrice a écrit le 27/04/2017 12:16 (ref msg # 57961 )
Pour les amateurs de textes anciens, Palladius n'a pas été le seul à nous inventorier de telles greffes improbables.

Ibn Al-'Awwâm, dans la deuxième moitié du XIIè siècle, dans "Le livre de l'agriculture", nous rapporte les propos de divers auteurs (Ibn Hajjaj, Démocrite, Kastos, ...), faisant état de :

Mûrier sur cédratier
Cédratier sur pommier et réciproquement
"Le fruit sera rouge naturellement, si on greffe le pommier sur le platane".
Cerisier sur la vigne.
Cédratier sur grenadier
Prunier "à fruits noirs" sur poirier,
Cognassier porte greffe universel de toutes espèces,
Figuier sur murier,
Vigne sur genêt mais donnera raisin amer.
Tout comme l'amerture sera provoquée par la greffe de figuier sur laurier rose.
Pêcher sur sommet du saule qui donnera des fruits sans noyau en greffe par approche
etc (la liste est longue).

On retrouve même le châtaignier sur chêne, tout comme sur noyer ou noisetier.

etc.

Il indique bien que ce sont des propos rapportés, "je l'ai vu de mes propres yeux" n'est adossé qu'à la greffe de grenadier sur grenadier.

Il rapporte d'autres propos un peu plus en rapport avec les réalités, citant un autre auteur disant que "la greffe doit se faire d'un sujet sur un sujet qui se rapproche du premier, et qui ait avec lui de l'analogie par plusieurs points".

On y trouve néanmoins des greffes compatibles, et des pratiques éprouvées, tel la greffe en placage d'oeil du figuier (tout comme on procède pour l'olivier).
ké20 a écrit le 27/04/2017 21:52 (ref msg # 57973 )
oh ça m'intéresse , juste pour avoir de grands sourires !

J'ai à nouveau refait 2 cerisiers cette année sur laurier cerise , idem , réussite ! variété différente de mon poste sur le forum
j'y ajouterai des photos .


greffer.net >> Greffage