Petit outil pour greffe anglaise

greffer.net >> Matériel

belinsecte a écrit le 21/10/2016 10:26 (ref msg # 54525 )
"ARHUS76" a écrit :
....les outils anciens...
...ces machines ont des emplacements pour chaque diamètre (et une butée ).....
.....Bref on refait le ce que nos anciens ont réalisés avant nous.....


Quelqu'un aurait-t-il connaissance d'un outil comme celui dont j'ai posté les photos vers le 19 oct?
guide unique pour tous diamètres (on y serre avec les doigts la partie droite la plus proche de la coupe)
appui et coupe nets
portable et léger pour tailler greffon et PG dans toutes positions

Il faudrait encore que l'outil accepte des lames standard de cutter, et en limite la fin de course pour ne pas trop creuser la surface d'appui des baguettes.
nouvel azertien a écrit le 22/10/2016 15:32 (ref msg # 54549 )
et si un simple coup d'oeil suffisait comme sur cette vidéo allemande ?.

https://www.youtube.com/watch?v=glW6vQk-...
belinsecte a écrit le 22/10/2016 17:16 (ref msg # 54551 )
A 2'55 et 3'37 il recoupe la pointe du biseau du PG, serai-ce mieux?

Le support de mon outil est déjà abimé par la lame. Le 1er mm de la base de la lame étant pas affuté, fait comme une butée limitant la course. J'ai peut être par erreur meulé le plastique aussi à cet endroit, lorsque j'ai aplani "l'enclume". je vais le restaurer.


nouvel azertien a écrit le 23/10/2016 16:05 (ref msg # 54562 )
Outil pour la greffe anglaise (sur table)

https://www.youtube.com/watch?v=GYuvOcc1...

Plus artisanal

https://www.youtube.com/watch?v=ZKTgiFVp...

outil scionon pour la greffe anglaise à l'extérieur

https://www.youtube.com/watch?v=Q0Z5yiEt...

Pour la greffe anglaise compliquée à 3 mn 07

https://www.youtube.com/watch?v=4-DQZ6Yq...
belinsecte a écrit le 27/10/2016 16:00 (ref msg # 54597 )
Tu nous régales toujours avec tes trouvailles!

Pour la greffe anglaise sur table c'est donc déjà fait... (1er lien), Ce qui m'étonne ils n'ont pas l'air pressés par le temps pour les assembler!

Ton dernier lien permet de mieux observer l'outil portable à l'extérieur; je n'ai pas compris: permettrait-il d'avoir les mêmes longueurs de coupe sur les 2 bois à assembler?
nouvel azertien a écrit le 27/10/2016 21:49 (ref msg # 54599 )
Cette dernière vidéo n'est pas très claire, vu les multiples angles de coupe proposés.

On peut tout faire, du chip budding et of course des greffes anglaises....

Un détail : Il n'utilise pas de gants, alors là attention danger : sur d'autres vidéos on voit que les professionnels portent des gants....
ARHUS76 a écrit le 28/10/2016 05:09 (ref msg # 54601 )
Ces outils sont fait, d'après le concepteur Néo-zélandais , pour permettre à des personnes non qualifiées de réaliser des greffes sans grands risques.
Il existe 4 modeles de pinces. Celui que l'on voit sur toute le vidéo est l'outil le plus généraliste, il fait toutes les coupes réalisées pas les 3 autres modèles de pinces de la marque.
Ils font même des anglaises compliqué avec une scie à onglet circulaire.

Les produits de la marque sont vendus en Europe en Pologne et Russie (je ne sais pas si il en vendent ailleur ). Aucune idée du prix.
Je serais curieux de l'essayer.
Je pense qu'il faut un bon entraînement avec la pince, car c'est le greffeur qui donne l'angle de coupe.
Sur les vidéos c'est toujours un jeu d'enfant, réalisé avec une personne expérimentée.
Il me semble avoir vu l'outil au manche jaune sur un site viticole français.
belinsecte a écrit le 28/10/2016 09:33 (ref msg # 54603 )
je crois comprendre qu'avec cette outil portable, (du dernier et avant-dernier lien),
- l'extrémité du greffon ou pg se coince quelque part afin que la coupe se termine toujours pareil
- donc qu'en l'attaquant lame bien ouverte on obtiendrait toujours les mêmes longueurs de coupe pour l'anglaise (en faisant un repère sur la lame au besoin pour l'attaquer bien perpendiculaire, toujours au même endroit donc avec la même course)
- je suppose que ça marche bien avec les gros diamètres, suffisamment rigides
nouvel azertien a écrit le 29/10/2016 14:50 (ref msg # 54616 )
Greffe anglaise compliquée du noyer

https://www.youtube.com/watch?v=SCJYD4PS...
belinsecte a écrit le 01/03/2017 21:14 (ref msg # 57228 )
Pendant que j'y pense, je dois critiquer mon invention (photo plus haut sur cette page) afin d'éviter à des débutants de tenter la même chose...
Après 2 ou 3 essais je me suis vite rendu compte que cet outil ne permet pas comme espéré, de faire des biseaux de même angle et longueur.
Une branche n'est jamais droite, et elle a des bourgeons partout...
J'ai vite démonté ce guide en alu, inutile et gênant.
l'outil initial (sans guide ajouté, tel que ci-dessous) est toujours un régal, je m'en sers à chaque greffe et en ce moment pour les anglaises, il me fait des biseaux impeccables même avec de minuscules brindilles, et/ou même dans des positions difficiles.
Il faudrait presque en faire à lame de cutter interchangeable, avec butée qui stoppe la course de la lame au bon moment pour ne pas entamer la contre lame.



Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 02/03/2017 13:22 par belinsecte
floyd a écrit le 01/03/2017 23:07 (ref msg # 57233 )
Ben, n'oubliez pas que ce topic avait pour objet l'invention présentée ici:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
belinsecte a écrit le 02/03/2017 13:10 (ref msg # 57249 )
ton lien ramène directement par magie informatique, à l'évolution en alu de l'invention initiale du sujet;
a-t-il été essayé?
ce qui me parait bien dans le morceau de bois initial (que j'ai pas essayé non plus), c'est qu'à l'oeil, on choisit où on pose le greffoir pour une longueur de biseau décidée par le greffeur.
dans les inventions suivantes, la longueur du biseau change selon si le bois est droit ou tordu, et selon où sont ses bourgeons,.
floyd a écrit le 02/03/2017 13:40 (ref msg # 57251 )
Oui tout cela ce sont des prototypes, des idées à saisir; c'est ce qui est l'important au pays du système D.
A chacun d'adapter selon besoins et moyens.
belinsecte a écrit le 13/03/2017 03:26 (ref msg # 57424 )
ça j'en suis content (essais effectués sur cerisier):



En serrant bien le boulon et l'écrou, ça bouge pas...
Si j'avais eu des forets en carbure de tungstène, peut-être que j'aurais fait 2 trous dans la lame d'origine, pour fixer la nouvelle lame avec 2 mini boulons et écrous...
Mais mon système permet un réglage fin de la position, inclinaison de la lame.
Un petit bout de clou collé fait une butée, donc la lame n'entame pas la surface qui est en face.
1 seul outil pour faire des biseaux parfaits, et la petite fente de l'anglaise compliquée. Un plaisir, un gain de temps.
Pour anglaises de petites et grosses sections. Biseaux sans "vagues"!




Ce serait encore mieux si la surface de "contre-lame" était plus longue, mais en laissant dépasser une petite longueur de lame pour conserver à l'outil sa particularité de "2 en 1": ciseau et couteau.
L'"anglaise compliquée" de pêcher en photo je l'ai faite avant d'ajouter la lame de cutter, donc j'avais eu besoin d'un cutter séparé pour faire la petite fente:



Quelle longueur de biseau faire de préférence?
A-t-il déjà été fait voire commercialisé? je n'en ai pas vu en cherchant même dans les fournitures de labos. Peut-être cette pince en recoupant le bout de la contre-lame: https://www.manomano.fr/pince-coupante-e... si j'ai bien compris elle porte une lame de cutter interchangeable (STANDARD, donc pas chère). Des électriciens s'en servent pour couper les goulottes.

Il ne me semble pas utile d'utiliser une lame asymétrique à un seul biseau: la lame serait alors parallèle au plan de coupe de la partie de bois que l'on souhaite conserver. Il me semble que cela garantirait moins que la coupe du bois conservé soit bien plane et sans concavité, et que cela obligerait à toujours placer le bois conservé du même coté du ciseau.
Avec la lame symétrique: Lors de mes essais, il m'a semblé que les bois obtenus par lame symétrique et droite, s'appliquent très bien l'un à l'autre. Lors de la coupe, chaque moitié de branche doit se déformer dans les limites de leur élasticité, mais les forces étant symétriques, je pense que le bois ne bouge pas pendant la coupe, et qu'au final les coupes sont bien planes.


Pour couper les départs de branches sous le point de greffe:
Autre chose que je n'ai pas trouvé, un sécateur qui coupe bien net au ras du tronc, pour une cicatrisation optimale. Tous les sécateurs que j'ai vus laissent dépasser 2 ou 3mm de branche, ce qui empêche la cicatrisation. Pour couper au plus près du tronc, il faudrait quelque chose comme ça mais sans biseau extérieur: https://www.manomano.fr/pince-coupante-e...
ça s'appelle une "pince. coupante rase", "à ras" ou "sans biseau": http://www.manutan.fr/fr/maf/pince-coupa...
http://www.manutan.fr/fr/maf/pince-coupa...
Ces pinces comportant 2 lames opposées, éviteraient écrasement ni arrachement de l'écorce. Même si elles tranchent moins bien qu'un cutter. pour couper une branche au ras du tronc, pas besoin d'une surface très lisse et plane exigée pour les greffes anglaises.
A 2€ port inclus, pas de raison de s'en priver: http://www.ebay.fr/itm/141395994909
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 05/02/2018 06:29 par belinsecte
floyd a écrit le 13/03/2017 09:59 (ref msg # 57431 )
Bravo pour l'adaptation, la réflexion et les essais.

Juste une remarque à propos de la "coupe à ras le tronc"
Comme pour l'élagage, cette pratique ancienne, largement pratiquée même par des "pros" et illustrée dans les livres pour jardiniers, est fermement déconseillée.

Aujourd'hui, la dendrobiologie ayant beaucoup évolué, principalement grâce aux travaux des chercheurs A. Shigo, C. Mattheck, F. Hallé et C. Drenou, on s'accorde pour dire que l'élagage drastique est néfaste au bon développement de l'arbre, et souvent injustifié.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élagage

http://media.gerbeaud.net/2007/branche-morte-taille-1.gif

On préserve le "col de branche".
image du site Gerbaud.
belinsecte a écrit le 13/03/2017 12:25 (ref msg # 57437 )
Je crois comprendre que tu écris
- qu'il faut éviter d'élaguer
- que si on élague il faut couper ni trop près ni trop loin du tronc.

Je suis d'accord avec toi.
Ce matin j'ai greffé des bourgeons terminaux en remplacement du sommet de francs de cerisier (d'abord en anglaise compliquée, puis en anglaise simple car l'écorce est fragile).
je n'airais pas eu l'idée de couper les branches d'en dessous, elles mourront toutes seules quand le houppier se développera: Les jeunes arbres sont très beaux tel qu'ils sont, semés directement et jamais taillés ni transplantés.
J'ai aussi greffé en bout de certaines branches, des yeux qui me restaient, sans bourgeon terminal. Je n'en ai pas l'expérience, je ne sais si c'est la bonne méthode.

dans ton croquis je suis d'accord aussi; mais il arrive plus souvent qu'il n'y ait pas le renflement "col de branche" ou qu'il soit beaucoup moins prohéminent. Dans ce cas, je couperais là où la branche se casserait si on l'arrachait. c'est à dire près du tronc, mais bien sur pas sur un col de branche (je connaissais pas le terme).

Je coupe quand les branches sont mortes, ou si elles se mettent à pousser sous le point de greffe en risquant de remplacer le greffon.

Ce dont j'ai l'expérience, c'est le surgreffage en couronnes (pommier, poirier) l'an passé: elles n'ont pas pris sur le tronc quand il y avait trop de grandes branches en dessous, mais elles ont pris sur d'autres arbres, sur des branches même en laissant le houppier d'origine.











Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 13/03/2017 21:23 par belinsecte
François du Perche a écrit le 13/03/2017 17:24 (ref msg # 57447 )
Bravo, simple et de bon goût, ça a l'air au point et ça fait des coupes chirurgicales. ça semble + simple, en gardant la même idée, de sacrifier un vieux sécateur à enclume et fixer une lame de cutter sur sa lame, en la perçant, quitte aussi à la tronçonner sur la longueur si nécessaire.
François du Perche a écrit le 13/03/2017 17:31 (ref msg # 57448 )
Pour percer la lame du sécateur, il ne faut pas de mèche au carbure de tungstène, mais démarrer avec un petit diamètre (1,5 ou 2mm) avec des forets neufs pour acier. J'ai vu que tu avais pensé précédemment à cette option.
belinsecte a écrit le 13/03/2017 20:58 (ref msg # 57454 )
une lame c'est bien dur quand même? j'ai pas essayé de percer.
Sur ton sécateur, à la place de l'enclume il faut faire une surface bien plate (contre-lame) pour poser le bois à couper proprement. c'est possible, surement. si tu laisses la gorge ou des reliefs, c'est pas top. Sur une lame d'origine de sécateur, il y aurait peut-être assez de longueur pour doubler mon système de boulon sans perçage.

La pince "Knipex" à 50€ (lien dans mon autre post) semble top, changement facile des lames? à vérifier. Ce serait prêt à l'emploi, avec butée de course j'espère. Contre-lame a tronçonner un peu pour que la lame dépasse pour s'en servir aussi comme greffoir simple. Ressort de rappel serait peut être un peu agaçant pour cette dernière utilisation.

J'avais hésité aussi pour un "rasoir coupe choux" en aménageant la "contre-lame" en bois sur le manche, ça aurait pu couper en repliant la lame vers le manche, mais c'était moins simple à faire et à l'usage.
Ce qui me tentait c'est les lames de rasoir interchangeables aussi, ultra fines et tranchantes. Je n'en ai pas là sous la main pour essayer.
belinsecte a écrit le 02/04/2017 20:42 (ref msg # 57713 )
évolution de ma photo du 13 mars. greffe réussie?

c'est la branche latérale qui est prioritaire


greffer.net >> Matériel