Une méthode avancée de bouturage du figuier

greffer.net >> Figuier

floyd a écrit le 27/03/2008 20:36 (ref msg # 15872 )
Bonsoir,
"André" a écrit :
La preuve que la botanique n'est pas tout à fait une science exacte.…

La botanique est une science descriptive, la physiologie végétale une science expérimentale. Là est la différence. Le jardinage est la mise en application d'un ensemble de techniques… que l'on maitrise ou pas. Mais je ne jette la pierre à personne.
Concernant les boutures présentées par André, il me semble que les boutures avec bourgeon terminal intact s'en sortent mieux. Ce qui confirme que la section supérieure des boutures coupées mérite au moins un trempage dans la paraffine fondue.
Enfin les boutures sont un peu longues, non?
S'agit-il de la méthode de Xon2000?
André a écrit le 27/03/2008 21:05 (ref msg # 15874 )
"patrice" a écrit :
C'est étrange, je n'ai jamais eu le moindre pourrissement avec cette méthode, contrairement avec mon forçage en mini serre.

Effectivement tu as raison. Les pourrissements étaient apparus avec la méthode mini-serre.

Mais je voulais tester un bouturage très basique car je pensais que le Ficus le supporterait. A priori, je n'avais pas tout à fait tort car un résultat de 80% reste tout de même très correct.

L'inconvénient de "l'étouffée en bouteille" est que, dés que les feuilles commencent à se développer, il faut ouvrir par manque d'espace et là, la transition (humide/sec) peut être difficile.

"floyd" a écrit :
il me semble que les boutures avec bourgeon terminal intact s'en sortent mieux.

C'est clair !
Enfin les boutures sont un peu longues, non?

Une vingtaine de cm. Vous pensez que c'est trop long ?
S'agit-il de la méthode de Xon2000?

Je ne sais pas trop. As-tu un lien vers cette méthode ?
En résumé, j'ai procédé ainsi : boutures prélevées sur l'arbre le 15/02 laissées en bouteilles pleines d'eau quelques jours jusqu'à apparition des premiers points blancs annonciateurs des racines puis mises en Akadama maintenu humide régulièrement. Méthode très basique donc...
floyd a écrit le 27/03/2008 21:22 (ref msg # 15876 )
"André" a écrit :
… As-tu un lien vers cette méthode ?...

voir page 1
André a écrit le 27/03/2008 21:29 (ref msg # 15877 )
Ok autant pour moi

Effectivement c'est ça mais en remplaçant le sac plastique par une bouteille d'eau et la perlite par de l'akadama.
floyd a écrit le 27/03/2008 21:58 (ref msg # 15878 )
"André" a écrit :
… l'akadama.

Rien de tel qu'un petit tour sur les forum bonsaieux pour dérouiller son japonais.
Ce produit ressemble-t-il plutôt à de l'argile expansée, à de la terre cuite ou à de l'argile juste biscuitée?
André a écrit le 27/03/2008 22:08 (ref msg # 15881 )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Akadama
patrice a écrit le 28/03/2008 06:58 (ref msg # 15887 )
"André" a écrit :
Mais je voulais tester un bouturage très basique


le bouturage basique et classique du figuier c'est planter, fin février, dans de la terre en extérieur.
Si j'ai bien compris, tes bouteilles de boutures sont dans ton appartement chauffé, pas dehors? L'humidité n'est pas la même...
Gérard71 a écrit le 28/03/2008 19:50 (ref msg # 15923 )
"floyd" a écrit :

Concernant les boutures présentées par André, il me semble que les boutures avec bourgeon terminal intact s'en sortent mieux. Ce qui confirme que la section supérieure des boutures coupées mérite au moins un trempage dans la paraffine fondue.


Je note la paraffine !
Effectivement la seule bouture non réussie sur 6 avait un bourgeon terminal en mauvais état.
azertien a écrit le 09/04/2008 22:45 (ref msg # 16208 )
Pour les boutures, il est logique de préparer un mélange de perlite et de terreau pour alimenter les racines, mais la bouture devrait autant que possible être en contact avec de la perlite pure, pour justement éviter le développement de germes.... donc il faut préparer un mélange de terreau plus perlite, creuser un trou avec un gros bâton, mettre un peu de perlite au fond, positionner la bouture puis combler avec de la perlite pure. De cette façon il y a moins de risque de voir de voir pourrir la bouture, recouvrir enfin avec une bouteille percée de petit trous pour laisser un peu d'air circuler.
Avec la perlite ne pas respirer les poussières, utiliser si possible un masque de protection. Arroser régulièrement, mais sans excès.
azertien a écrit le 09/04/2008 22:51 (ref msg # 16209 )
enfin, il existe une machine qui ne paraît pas si chère que cela si vous voulez multiplier un nombre important de plantes........ et infaillible semble t-il

voir le lien suivant

http://www.indoorgardens.fr/catalog/prod...

cette machine semble effectivement géniale......
Figuier a écrit le 04/06/2008 13:47 (ref msg # 17584 )
Bonjour

J'ai suivie la methode de bouturage , j'ai attendu que les racines se formes, ensuite arrivé a la 2 eme étape, au lieu de mettre de la vemicule j'ai mis de la terre , et j'ai attendu 3-4 jour et aucun oeil a poussé, a votre avis ca a echoué ?
floyd a écrit le 04/06/2008 14:55 (ref msg # 17585 )
C'est de l'impatience ou tes boutures "tournent de œil" pour de bon?
Dans ces cas là, sur le forum on aime bien une photo… merci.
Figuier a écrit le 04/06/2008 22:58 (ref msg # 17597 )
Sur le tutoriel il n'est pas precisé quand est ce que les oeils se mettent a pousser donc je m'inquette un peu, je vais voir au bout d'une semaine si ca pousse
patrice a écrit le 05/06/2008 06:28 (ref msg # 17599 )
Au bout de la première phase, qui a été faite comme dans le tutoriel, quelle était la longueur des racines obtenues.

(NB: j'avais aussi testé la méthode, un premier lot mis en terreau pour voir si ca marchait aussi bien, que ca eviterait des manips pour rien, et un autre lot tel qu'indiqué dans le tuto (vermiculite, ...) : le lot dans le terreau est mort tres rapidement).

De toutes facons, on voit aisement à l'oeil (à tous les sens du terme) si ca dépérit ou non : si l'oeil est toujours bien vert, pas d'inquietude, s'il noircit : inquietude.

J'obtiens un très bon taux de reprise (mais pas aussi parfait qu'avec la méthode de xon2000) mais avec moins de contrainte techniques en faisant la méthode suivante : https://www.greffer.net/?p=388
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 05/06/2008 11:13 par patrice
JM a écrit le 05/06/2008 11:04 (ref msg # 17607 )
J'ai testé cette méthode : tout à pris puis tout a pourri. Heureusement j'avais mis un rameau dans un pot avec de la terre en extérieur, c'est le seul qui subsiste, ce sera donc ma méthode avancée !

Il faut veiller à la lumière, la chaleur, le taux d'humidité, à la stérilité du substrat, des rameaux eux-mêmes. Il faut acclimater progressivement les boutures à l'air libre ... trop compliqué pour moi sur mon rebord de radiateur !

Cela dit, en étant organisé, équipé et minutieux, on doit faire du 100%, ça racine très bien même pour un piètre boutureur comme moi.
patrice a écrit le 05/06/2008 11:13 (ref msg # 17609 )
Xon2000 nous a fait part de ses indisponibilités.
A son retour il nous expliquera sans doute ce que nous faisons mal pour ne pas avoir les 100% de réussite qu'il arrive à obtenir.
autrevie a écrit le 05/06/2008 13:31 (ref msg # 17613 )
faisant la méthode suivante : https://www.greffer.net/?p=388


moi aussi,mais en juin...franchement...si il y a la chaleur l'humiditée et l'ombre
je crois que ca se bouture tout le temps.
don't you cry?

pas trop d'eau,pas trop chaud,pas trop lumineux,pas de substrat imperméable...biseaux ou coupe de l'oeil terminale tout semble bon.
Figuier a écrit le 05/06/2008 21:43 (ref msg # 17625 )
"patrice" a écrit :
Au bout de la première phase, qui a été faite comme dans le tutoriel, quelle était la longueur des racines obtenues.


En faite mes 2 rameaux sont differents, il y'en a un plus epait que l'autre, celui qui est epait a eu des racines plus petites que l'autre, l'autre a eu des racines de 1 centimetre environ, et l'epait 4 millimetre.

Pour les yeux , ils sont restés pareil depuis le debut, et comme les boutures que tu as mis en terre (apres la premiere etape) ont pourris, je vais tenter la methode a l'ettoufé et on verra bien
Figuier a écrit le 30/06/2008 11:31 (ref msg # 18073 )
Ca a prit merci pour vos conseils

http://nsa02.casimages.com/img/2008/06/30/mini_0806301130563873833.jpg
Figuier a écrit le 02/09/2008 15:40 (ref msg # 19192 )
Bonjour

J'ai realisé un bouturage il y a quelques semaines , en utilisant cette meme technique , mais la bouture que j'ai prise était trop longue alors j'ai coupé un petit morceaux de bois et je l'ai deposé a coté de la bouture, et au final le petit morceaux de bois a poussé en meme temps que la bouture ce qui fait 2 boutures dans un meme pot, est ce que je peut les laisser pousser dans le meme pot ou faudrait que je les separes ?


greffer.net >> Figuier