greffer neflier japonais sur aubepine ?

greffer.net >> Néflier du Japon

belinsecte a écrit le 12/09/2016 16:33 (ref msg # 53949 )
L'écorce du bibacier étant très épaisse, faire un écusson sans bois ni air dans le greffon oblige à choisir un PG de diamètre (très) inférieur au diamètre du greffon. Mais en apparence, "ça coule pas de source":
Sur branches d'aubépine de ce diamètre, même à leur départ, l'écorce ne se décollait pas. Et l'écorce se décollait difficilement sur ce tronc en photo, et se déchirait (très fine).





Sur un PG de diamètre égal au greffon dont l'écorce se décollait bien, il a fallu serrer très fort en intercalant des cales de bois entre les tours de ligature, pour déformer le greffon afin qu'il épouse le PG, tellement l'écorce du greffon est épaisse et pas très souple.

Les 2 membres ayant fait des écussons d'été de bibacier (sur gros diamètre), ont-ils observé une différence selon s'ils laissent du bois dans le greffon, ou le retirent en acceptant que de l'air soit enfermé?


Je suis tenté de poser un "chip" en forme d'écusson, dans un "T" inversé ensuite recoupé en fenetre:







Cela permet d'avoir un greffon de même épaisseur de chaque coté, parce que dans le cas contraire d'un greffon en "chip à 2 biseaux", s'il est fait avec un coupe-fleurs un coté comporte trop long d'écorce sans cellules génératrices en dessous (ma photo en fin de page 1 du présent sujet: le coté trop fin nécrose).
Chip sur chip: s'il est extrait au couteau comme sur les photos plus récentes, l'épaisseur est la même sur toute la hauteur du chip, c'est mieux qu'avec un coupe-fleurs.
Chip sur incrustation: au couteau ou au coupe fleurs, coupe des extrémités à angle droit.


peut-être que j'aurais pu couper le haut et/ou le bas du greffon en diagonale pour recouvrir cette coupe avec de l'écorce du PG, ou faire un greffon un peu plus fin avec moins de bois. Ké20, dans son post dans un sujet de chip, donne l'idée d'un chip à 2 encoches (en haut et en bas), ce qui serait à explorer.

Pour ma part, j'ai plus de facilité à ajuster mes chips dans un PG taillé en "fente sur le coté".
Sur de plus petits diamètres, j'essaierais donc un greffon en chip à 3 biseaux, sur un PG taillé en "fente sur le coté" dont je soulèverais un lambeau d'écorce vers le haut et un autre lambeau vers le bas. Comme sur prunellier ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Deux particularités de la ligature au scotch PVC:

- si je maintiens en tension (étire le scotch) tout le temps en tournant autour du PG, le greffon se déplace et vrille. je ne sais pas si cela s'observe aussi avec le buddy tape.
2 moyens d'éviter cette vrille (d'éviter que le greffon se soulève d'un coté):
. relacher progressivement la tension en arrivant au dos du greffon, en la tension élastique devient nulle, puis retendre progressivement le scotch en continuant de l'autre coté du greffon et le tour du PG.
. faire 2 ou 3 tours dans un sens, puis avec un autre scotch faire le même nombre de tours dans l'autre sens.

- pour qu'il se décolle pas dans les heures ou jours qui suivent, le dernier tour se fait sans étirer le scotch.

Malgré cela, le scotch PVC (électricien) glisse au fil des jours, c'est flagrant: tout ce que j'écris dessus au marqueur se trouve décalé, parfois même les yeux de retrouvent recouverts de scotch qui s'est déplacé dessus.
belinsecte a écrit le 01/10/2016 03:50 (ref msg # 54229 )
Placage réussi?
3 semaines après greffage:


Je commence à déligaturer pour voir; puis je mastique.
Il est flagrant que le placage donne de meilleurs résultats; Je n'ai pour le moment vu que des échecs d'écusson en T, même sur le PG le mieux en sève dont l'écorce se soulevait très bien, très juteux. Et même parmi les "T" faits début septembre en meme temps que les placages.
Lorsque le greffon est plus épais que l'écorce du PG et qu'ainsi il est facile de le serrer au PG dans une "fenetre" en placage, je ne vois que des inconvénients à l'écusson en T: l'écorce du PG rapportée par dessus le greffon ne s'y soude jamais, mais elle nécrose et son soulèvement donne au PG un supplément de travail, pour former du cal sur le bois autour du greffon.
En "T", un seul bord du greffon bénéficie d'un apport de sève par l'écorce du PG, alors qu'en placage, tous les bords sont en contact.






Les greffons sont taillés droits avec un mini morceau de bois, car l'écorce étant très épaisse et rigide, une autre forme n'épouserait pas bien le gros PG. Le greffon mort en photo est taillé trop finement en sa partie inférieure, pas de bois, pas de cellules génératrices car celles-ci se trouvent entre le bois et l'écorce.
Mais d'autres greffons étaient plus épais et tous sont morts en écusson "T" (environ 20 tentatives), tandis qu'en placage, sur les 6 déjà déligaturés, 3 étaient bien vivants et 1 à moitié, 2 autres étaient morts car leurs bords ne touchaient pas bien les bords de la fenetre. D'autres placages sont encore sous scotch et leur oeil semble bien vivant.
Message modifié 7 fois ; la dernière fois le 08/10/2016 11:21 par belinsecte
belinsecte a écrit le 01/10/2016 04:05 (ref msg # 54230 )
Découverte des 2 premiers chips de bibacier sur aubépine:








patrice a écrit le 01/10/2016 06:01 (ref msg # 54232 )
Bonjour.

Voir les commentaires des deux photos.

Le bibacier est une plante persistante, ce qui impose donc une protection anti déshydratation (parafilm...), couverture totale, y compris l’œil.

Cordialement.



belinsecte a écrit le 02/10/2016 04:41 (ref msg # 54263 )
Merci Patrice, ta prouesse technique de retouche des photos m'éblouit!

je me demandais justement s'il fallait encore laisser sa chance à un greffon virant au marron ou noir...
celui sur la photo laisse encore apparaitre un peu de vie en l'écorchant avec l'ongle il est apparu du vert sous l'écorce. (voir écorchure sous l'oeil sur la photo que tu as retouchée).

je suis en train de "faire les comptes" de mes échecs et réussites, pour l'instant je ne vois aucun écusson réussi sur aubépine (de bibacier ni poirier), même sur PG bien en sève avec production fulgurante de cal partout;

mais la plupart des placages (bibacier sur aubépine) ont réussi, le tout sans protection sur l'oeil il faudra que j'ajoute cela la prochaine fois...
1 mois après la greffe, penses tu que je devrais mettre du tape sur les greffes réussies en placage? pour l'instant j'ai tout mastiqué, plus finement sur l'oeil.

Mes chips sur les photos quetu as retouchées: j'ai souvent "dérapé" avec un greffoir neuf mal affuté, pas optimal mais la languette trop longue se recolle bien le plus souvent jusqu'à hauteur voulue (languette du PG: flèche la plus basse sur la 1ère photo de ton post); je craignais que si au contraire elle était un peu trop courte, elle ne pourrait pas se souder sur tout le biseau du dos du greffon. dans des sujets de chip j'ai posté d'autres photos où cette languette est au contraire bien vivante (pecher, poirier, pommier)
patrice a écrit le 02/10/2016 06:30 (ref msg # 54266 )
Laisser les greffes tel quel, survivra qui pourra...
belinsecte a écrit le 04/10/2016 03:34 (ref msg # 54317 )
ok
d'autant que totoro écrit que d'autres greffes ont débourré bien qu'étant devenues marron https://www.greffer.net/discussion/viewt... mais je suppose que ce marron est de la couleur naturelle et vivante d'un bois qui s'aoute, pas comme sur mon chip en photo.

j'ai compris pourquoi mes +de 20 écussons et chips de beurree lebrun sur aubépine ont échoué: à cause de greffons périmés; qui ont échoué également sur poirier sur lesquels je réussis les autres poires.

bibacier sur aubépine:
à ce jour:

tous les écussons ont échoué (une vingtaine);

3 semaines après greffe:

plus de la moitié des placages sont verts,
j'en ai laissé sous scotch car je crains qu'ils soient compromis si je les déligature après un mois; de plus, sans scotch le masticage ne permet plus de controler la couleur et l'aspect de surface...

d'autres placages ont bruni et n'ont pas soudé: causes apparentes: bois pg entaillé en coupant la fenetre dans l'écorce, et greffon plus petit que la fenetre.

astuces bienvenues?

ci-après, en + de celle de mon 1er post parmi les 2 du 1er octobre, voici 3 autres photos de placages vivants ou à moitié: (3 semaines après greffage)
ils sont maintenant mastiqués, donc je sais pas comment je vais faire pour controler leur vitalité avant de décapiter éventuellement le PG cet hiver?









ci dessus j'ai d'abord découpé le greffon (en laissant un peu de bois dedans, car un greffon de bibacier évidé de son bois n'épouse pas facilement une autre forme), puis je l'ai posé sur le pg pour couper avec une simple lame l'écorce du PG avec exactement la même forme.
celui qui a nécrosé en partie supérieure ne touchait pas la partie supérieure de la fenetre du PG. La fenetre du PG était un peu trop grande dans les cas qui n'ont pas réussi.

Réponse de Patrice pour faire des placages avec un double-lame:
Pour le couteau à faire des placages d'écusson : http://www.triangle-outillage.fr/greffoi...

Compte-tenu de l'usage secondaire par rapport à un greffoir traditionnel, le prix, la plupart des greffeurs s'en fabriquent un.

D'ailleurs un usager a proposé un tutoriel dans ce but : https://www.greffer.net/?p=519

et un sujet de greffoir bilame:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
bouture de bibacier:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
belinsecte a écrit le 10/10/2016 20:35 (ref msg # 54415 )
Placages à l'emporte-pièce, avec ou sans gel aqueux?

Aujourd'hui, j'ai commencé à explorer ma 1ère idée de faire des placages d'écusson avec un emporte-pièce. ci dessous
- un mini rond (3 premières photos), puis
- un plus grand ovale (tuyau aplati en donnant un coup dessus).
Quelqu'un a-t-il déjà vu pratiquer cela? un avis sur les dimensions, la forme?
Parmi ce qui suit, y a-t-il quelque chose dont l'échec ou réussite a déjà été démontré?
Je n'ai rien vu de tel sur youtube ni ailleurs;

Cela permet:
- faire un trou dans le PG
- prélever le greffon sans l'abimer ni le toucher
- le poser directement;

alors qu'en placage classique, il faut d'abord poser le greffon sur l'écorce du PG, de préférence avec une feuille d'alu entre les deux pour la propreté, pour découper le PG tout en recoupant les bords du greffon abimés et/ou salis, puis enfin mettre le greffon à sa place.

Il existe dans les grands supermarchés de bricolage (et ebay) des poinçons, emporte-pièce, pour le cuir. Mais j'ai préféré les faire moi-même, pour 2 raisons:
- Avec un simple bout de tube c'est plus facile de poser l'écusson dans le PG: une fois le greffon coincé dans le poinçon (tube), et ce dernier positionné dans le trou du PG, je maintiens le greffon sur le PG pendant que je retire le poinçon, avec un bâton à bout creux ou un plus fin tube enfilé dans le tube coupant.
- Je fais à la meuleuse un biseau de coupe plus pénétrant que celui des poinçons pour cuir, pour ne pas abimer le bord coupé de l'écorce du PG.

Attention de ne pas entamer l'aubier du PG avec le tranchant. Sur aubépine, j'ai remarqué que le bord d'écorce se nécrose si l'aubier est trop touché.

Mes essais en photo sont avec du tuyau de cuivre car "antibactérien", mais je les referais avec de l'acier car le fil de lame du cuivre s'émousse, même si je ne coupe pas de bois mais de l'écorce, le cuivre est vraiment trop mou.

recouvrir le tout de "parafilm m" anti-déshydratation sera peut-être la meilleure solution, permettant le controle de la couleur et l'aspect du greffon.

la planéité ou concavité du bois du PG ne correspondant que rarement avec le greffon*, je vais faire des essais en enduisant (ou pas) le bois du pg avec un gel aqueux:
- Le gel composé de 98% d'eau avec de la cellulose, vendu en jardineries pour hydrater un pot de fleurs pendant 30 jours
- Le gel d'aloé vera

* j'espère réduire ce problème en réduisant les dimensions
Et/ou avec une ligature très serrée? (l'écorce de bibacier est épaisse et rigide...)










Message modifié 5 fois ; la dernière fois le 11/10/2016 06:45 par belinsecte
belinsecte a écrit le 10/10/2016 20:47 (ref msg # 54416 )
Placage d'écusson avec emporte-pièce ovale








tropique a écrit le 10/10/2016 23:31 (ref msg # 54419 )
Tes emporte-pièces me font penser aux gabarits pour micro-biscuits.Bonne idée

Ne penses-tu pas que les dimensions du greffon doivent être légèrement supérieures à celles de l entaille sur PG( 1mm ) ?
Cela permet au écorces d avoir un contact plus étroit
belinsecte a écrit le 11/10/2016 06:08 (ref msg # 54425 )
Merci
J'ai supposé (sans essayer) que l'emporte-piece de pâtisserie n'est pas tranchant. Un morceau de tube est facile à préparer, et se prend bien en main s'il fait 10 ou 15cm ça évite de se faire mal au pouce.
Je suppose que le PG répare + vite un trou ovale en cas d'échec de la greffe, même si j'avoue avoir pensé faire des greffes en forme de coeur ou d'étoile... Le losange serait avantageux aussi. Le bon compromis est le tube elliptique, entre l'ovale et le losange: comme un ballon de rugby. Ainsi même si le greffon de bibacier est trop concave, tous ses bords coincideront bien avec les bords de l'écorce du PG. Egalement en bas et en haut.

Est-ce que tu veux dire que tu forcerais le greffon en comptant sur son élasticité, ou que tu soulèverais l'écorce du PG pour glisser le greffon en dessous? Pour bibacier sur aubépine, j'ai renoncé à cette dernière option, qui revient à l'écusson classique qui a échoué dans chacun de mes 25 essais d'aout et septembre, tandis que tous mes placages aux fenetres bien ajustées, ont réussi. Cela donne moins de travail de réparation pour le PG, et apporte entre greffon et PG un contact bord-à-bord entre les écorces, avec la garantie que les cambiums des écorces coincident. Le greffon de bibacier étant plus épais que l'écorce d'aupépine, il n'y a même pas besoin d'ajouter un "joint spy" ou rondelle de caoutchouc entre le greffon et la ligature, pour serrer le greffon contre le bois du PG.

En faisant la greffe avec un poinçon de même format, le greffon se coince bien dans le PG (tu vois sur la photo, ça tient tout seul).

Pour qu'il s'y coince avec plus de force, il suffit de le serrer avec la ligature: la forme du greffon étant plus concave que la forme du PG, en l'aplatissant on l'étale, en écarte les bords.
Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 11/10/2016 17:40 par belinsecte
François du Perche a écrit le 11/10/2016 10:26 (ref msg # 54430 )
on a déjà parlé des emporte-pièce qu'on peut trouver dans le commerce, voir les messages de Floyd du 26-4-2011 dans https://www.greffer.net/discussion/viewt...
C'est en laiton très fin et ça fait des découpes chirurgicales mais c'est limité à 10mm, au delà, il faut prendre des tubes de cuivre écroui et les aiguiser très finement avec une lime queue de rat ou demi lune + papier corindon très fin. C'est essentiel d'avoir un biseau bien affuté pour ce travail de précision.
L'homme de Cro-Magnon faisait sans doute ses greffes en arrachant les écussons avec ses dents, c'est pour cela que c'était voué à l'échec
belinsecte a écrit le 11/10/2016 17:35 (ref msg # 54432 )
Je me suis régalé en parcourant ce sujet historique, tes premiers posts sur ce forum...
Super
Finalement ton ultime expérience de couronne percée s'est bien refermée du moignon?? (ou pas).
En gardant le houppier, as-tu eu de belles pousses depuis ces rameaux greffés à la perceuse? Faut-il privilégier cette technique?

Y a-t-il eu un antécédent de placage d'écusson à l'emporte pièce?

Pour mes prochaines greffes d'oeil de bibacier, je vais faire un emporte pièce elliptique*, y aurait-il un inconvénient à l'acier? dont sont faits la plupart des greffoirs.
Après réponse, je commanderais le tube elliptique du métal idéal, et si je le trouve, le partagerais volontiers

* Pour que la concavité de greffon ne provoque pas son soulèvement en haut et en bas. Cette écorce étant épaisse et rigide, ce serait une solution pour qu'elle épouse mieux le PG, notamment au niveau des coupes d'écorce.
L'autre solution, avec un greffoir simple ou double lame, est de faire une fenetre en losange ou caré penché, car les pointes en haut et en bas s'appliqueront plus facilement sur le PG au lieu de rester soulevées.
Ou alors couper le greffon en y gardant un peu de bois, en y enlevant 2 petits lambeaux d'écorce sur les cotés, et faire sur le PG une incision "forkert" mais avec une languette en bas et une autre en haut, recouvrant 2 biseaux au dos du greffon.

J'ai aussi fait en septembre une expérience de placage d'écusson sur minuscule PG pour que le greffon sans bois l'épouse bien sans forcer, mais je n'ose pas encore retirer la ligature opaque (pour voir), puis il faudra plusieurs années pour comparer après.
François du Perche a écrit le 12/10/2016 09:18 (ref msg # 54444 )
je n'ai finalement jamais réalisé cette couronne un peu spéciale avec 4 greffons à la perceuse, c'est resté une idée sur le papier. Seules les greffes verticales tournées vers le haut (sur branches horizontales) ont bien prospéré malgré le houppier. Je complèterai avec qques photos ce sujet un de ces jours sur le post dédié.
tropique a écrit le 12/10/2016 21:54 (ref msg # 54458 )
Belinsecte--Tout-à-fait d accord avec toi si l emporte-pièce est bien aiguisé ,sinon,le périmètre de la coupe sur PG sera égal à celui extérieur de l emporte-pièce,par contre,celui du greffon sera égal au périmètre intérieur de l outil.Dans tous les cas de figure,la soudure sera au rdv.

Encore une question,svp:
Peut-on travailler sur du bois de 1 cm de diamètre ?.
Est-il impératif à ce que l épaisseur de l écorce du pg soit sensiblement égale à celle du greffon ?

Merci
belinsecte a écrit le 14/10/2016 11:55 (ref msg # 54469 )
Biseau intérieur?
Dans le sujet qu'indique François, Floyd suggère que le biseau soit à l'intérieur du tube, cela me parait une bonne idée pour que le greffon se coince dans le tube sans besoin de le décoller avec un autre outil, mon biseau est extérieur mais pour ébavurer 'ai fait un mini biseau intérieur en +. Avec un mini cutter pour obtenir un fil de coupe bien lisse. comment affuter un biseau intérieur autrement? une lime donne une surface grossièrement dépolie.
emporte pièce de laboratoire?
Pour les emporte-pièce ronds, François indique un bon fournisseur à Paris, 28€ le jeu, plus fins et précis que les emporte pièce pour cuir...
poinçon pour cuir?
autrement tu peux trouver sur ebay, leroy merlin, castorama.... des poinçons pour cuir, à retailler plus pointus.
Tube coupé et affuté?
Avec une disqueuse et quelques bouts de ferraille (sauf cuivre trop mou), j'ai fait facilement des poinçons plus légers et c'est plus pratique pour introduire dans le tube une brindille pour décoincer le greffon au moment où je le présente sur le PG.
je peux au besoin en envoyer dans une simple enveloppe à bulles.
- un bout sert d'emporte-pièce (biseau principal extérieur fait à la disqueuse, car je n'ai pas de lime pour faire un biseau intérieur!),
- l'autre bout (biseauté) aide à tailler des anglaises "inratables": voir ma photo du 11 octobre ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Sur PG de 1cm oui, avec une forme de poinçon ovale minuscule, ou peut-être? si le poinçon tourne autour de l'axe du bois (sans attaquer l'aubier)

Je pense que la différence d'épaisseur des écorces est acceptable, j'ai réussi les bibaciers sur aubépine, les greffons sont pourtant plus épais que l'écorce d'aubépine.
belinsecte a écrit le 13/11/2016 04:56 (ref msg # 54821 )
Tropique, mes essais suivants te donnent raison:
pour que le greffon soit bien ajusté au PG, il faut le prélever avec un emporte pièce d'un diamètre très légèrement supérieur: il faut 2 emporte-pièces identiques, leur affuter 2 biseaux, en insistant un peu + sur le biseau intérieur de celui qui servira à extraire le greffon.
belinsecte a écrit le 16/06/2017 19:46 (ref msg # 58445 )
Mais finalement, la plupart des greffes d'oeil d'été 2016 ont nécrosé. Certaines, en placage d'é, étaient pourtant jolies, lorsque j'ai déligaturé (trop vite?) 3 semaines après greffage. Sur des greffes de printemps diverses autres espèces j'ai vu que la soudure n'était pas encore faite 1 mois après, sur des greffes pourtant bien débourrées.

seul débourre le placage d'écusson de la 3ème photo de mon post du 4 oct 2016 https://www.greffer.net/discussion/viewt...



curieusement, sur le même aubépine et sur la même branche ayant la première pousse de bibacier parmi mes couronnes de ce printemps.



parmi les paramètres que je pense à mentionner, ces greffes réussies, ainsi qu'une autre dont j'ai pas mis la photo, se trouvent:
- à l'ombre
- il n'y a aucune repousse sous le point de greffe, donc la vigueur de l'arbre est juste équilibrée (pas d'afflux exagéré de sève).
Ces 2 paramètres étaient respectés pour toutes les greffes d'oeil échouées en été 2016. Et pour 2 couronnes réussies de printemps 2017. Les 2 couronnes qui semblent échouées faisaient plein de repousses d'aubépine que j'ai éliminées (Gros arbres ensoleillés décapités à 100%).

Sur l'exemple en photo:
- j'ai coupé une ou 2 grosses branches sur l'aubépine (peut-être un peu plus grosses que sur les autres qui ont pas pris les greffes d'oeil...)
- présence de ronces et lierre
- pousse au bord d'un talus
- ?
Message modifié 10 fois ; la dernière fois le 19/07/2017 15:01 par belinsecte
belinsecte a écrit le 16/06/2017 20:24 (ref msg # 58447 )
les 2 greffes réussies sont vraiment tout en bas du tronc à droite de cette aubépine (très près du début de la branche "gourmande" dont la longueur est réduite au plus court). encore plus à droite il y a un gourmand plus long qui se voit mieux sur la photo, avec un oeil greffé presque en haut (au niveau du scotch blanc) mais il ne débourre pas malgré la coupe de cette branche 20 ou 30 cm au dessus de l'oeil greffé en été 2016 (semble vivant).






Je vais faire de nouvelles "pendules" et couronnes tardives (j'en ai encore plein à faire ce WE, donc les feedback sont bienvenus...)
les fruits d'aubépine sont maintenant en formation. l'écorce se décolle encore t bien.

A 1ère vue je parierais sur une réduction de 1/4 à 1/3 de la végétation maximum, la conservation du houppier et la couronne sur les gourmands les plus bas.
Ma façon de faire mes couronnes: 2 incisions verticales sur le PG, exactement espacées du diamètre du greffon, un greffon préparé comme en pendule, le choix d'une partie où le bois du PG présente un plat pour une bonne application du biseau du greffon.

En général je fais un masticage de toute la longueur du greffon. J'ai préparé de nouveaux greffons en les entourant de ruban à greffer 1er prix (le même aspect que le film alimentaire étirable, mais moins mou), avec un doute quant à la respiration. Mais quand on cire des greffons l'air passe pas non plus? le bois est souvent vert, je ne sais si pour autant la lumière et l'air lui seraient profitables. J'en ai huilé aussi. J'ai pris 30 greffons, j'ai enduit de mastic 20 baguettes, enduit d'huile 10 baguettes. Ils sont dans un vase à température ambiante. 2 jours après, le BT reste souple seulement sur 8 greffons huilés et aucun greffon mastiqué. Je n'ai pas fait le même jour d'enrubannage plastique pour comparer..

Y atil une longueur idéale de greffon ou cela dépend il de la vigueur disponible du PG? greffons avec 0, 1, 2 ou 3 BT? les greffons très grands sont ils avantageux? posent le problème de poids et prise au vent au stade de la soudure.

sur aubépine complètement décapitée au début de la floraison mais ils font beaucoup de repousses d'aubépine, je pense recouper et greffer en couronnes à cette saison de fructification des aubépines.

couronne poirier sur aubépine à la floraison : j'en ai surtout réussi 2 : une à l'ombre, l'autre au soleil sur PG qui coulait beaucoup mais dont je n'ai pas mastiqué la coupe, ce qui permettait une certaine évaporation (ont échoué les autres au soleil sur aubépine qui coulait aussi mais était mastiquée dès que possible; à la floraison de l'eau sort du bois et en coule... surtout sur les sujets placés au soleil). J'en ai raté aussi à l'ombre, celles sur lesquelles il y a beaucoup de repousses d'aubépine (les greffons y ont débourré puis séché). Celle bien réussie à l'ombre ne fait aucune repousse d'aubépine. PG moins vigoureux?




mes couronnes de bibacier sur aubépine décapitée, au soleil et qui repousse beaucoup, ne montrent pas de signes de débourrement. par contre je réussis presque toutes les couronnes, anglaises et pendules de p sur p, même tardives et au soleil, quel que soit le % d'élagage.
Message modifié 8 fois ; la dernière fois le 19/07/2017 07:47 par belinsecte
belinsecte a écrit le 18/06/2017 08:00 (ref msg # 58448 )
.


greffer.net >> Néflier du Japon