Semis cognassier faut il greffer?

greffer.net >> Cognassier

4ine a écrit le 26/08/2018 10:37 (ref msg # 63710 )
Bonjour
J'ai plusieurs cognassier issus de semis de te bons coings qu'on m'a donnes...
J'aimerai savoir si des pépins de coings donne la même variété que le coing dont ils sont issus ou si c'est si aléatoire qui le St préférable de greffer.
Jai déjà sème des pépins de pommes qui m'ont donné de bons porte greffe que j'ai greffe après.
L'avantage est d'avoir la variété aimée et surtout gagner du temps pour la fructification. ..
J'aimerai savoir s'il en est de même pour les cognassier. ..
Merci pour vos réponses
Bonne journee
patrice a écrit le 26/08/2018 11:18 (ref msg # 63711 )
Bonjour

Cet article est susceptible de vous intéresser

https://www.greffer.net/?p=28

Cordialement.
4ine a écrit le 26/08/2018 14:17 (ref msg # 63712 )
Merci j'ai déjà lu cet article comme beaucoup de ce site que je dévore toujours avec plaisir.
Ma question est plus précisément. ..
Est ce qu'un pépin de coing donne ma même variété de cognassier ou pas?
Je sais que ce n'est pas le cas pour les pommiers (on obtient parfois une bonne pomme mais c'est si rare qu'il vaut mieux greffer ) mais pour les pêcher et mirabelliers on obtient les mêmes variétés.

J'ai seme des pepins de cognassier géant de vranja est ce que cela donnera un coing de géant de vranja ou autre chose.?
Surtout j'ai plante des pépins d'un cognassier (variété inconnue mais excellente ) est ce que cela va donner la même variété.

Merci Patrice pour l'article mais il ne répond pas exactement à ma question .
A plus tard
4ine

patrice a écrit le 27/08/2018 10:22 (ref msg # 63715 )
Bonjour.

L'article répond bien à la question au sens que seule la multiplication végétative permet de garantir la reproduction à l'identique d'un arbre.

Par exemple, concernant le pêcher, 95% des fruits proviennent d'auto fécondation, 5 % de croisement ( Source : pollinisation et productions végétale, INRA).

Je n'ai guère d'informations sur la pollinisation du cognassier, espèce un peu plus confidentielle. Seulement dans "Atlas d'arboriculture fruitière" de J. Bretaudeau qui souligne que le semis est destiné "essentiellement pour la création ou la recherche de nouvelles variétés " .
4ine a écrit le 27/08/2018 10:36 (ref msg # 63716 )
merci beaucoup pour cette réponse , je n avais pas compris toute la subtilité de l article...
Comme j ai plusieurs semis dans le jardin, je vais en laisser voir avec Dame Nature , les autres seront greffés...
LE pépinériste chez qui j ai acheté mes arbres (pommiers et poiriers) a cessé son activité... Lors de nos nombreuses discussions, il m avait dit que chez les pommiers il était plus qu incertain d obtenir une bonne pomme en partant d un pépin, d où la greffe...
A l époque je ne m intéressais pas au cognassier...

Bonne journée
4ine
Bruno a écrit le 12/09/2018 19:45 (ref msg # 63771 )
Mais en pratique les cognassiers de Provence donnent des cognassiers de Provence et ceux d’Angers des cognassiers d’Angers (qui craignent plus le calcaire) il y a peu de probabilité qu’ils se soient croisés. Maintenant tout le monde greffe sur de BA 29 qui est une sélection de cognassier de Provence de l’INRA, mais j’avais prélevé dans des terrains avant qu’ils se bâtissent des repousses de cognassiers de Provence qui étaient des anciens PG de poiriers. Ils avaient fructifié et les coings étaient différents d’un arbre à l’autre. Donc autrefois on devait obtenir des PG par semis. En réalité ça réussit très bien comme PG. J’ai chez moi plusieurs poiriers greffés dessus.
Bruno a écrit le 12/09/2018 20:35 (ref msg # 63772 )
Mais en pratique les cognassiers de Provence donnent des cognassiers de Provence et ceux d’Angers des cognassiers d’Angers (qui craignent plus le calcaire) il y a peu de probabilité qu’ils se soient croisés ( et si c'était le cas ça pourrait toujours faire des porte-greffes). Maintenant tout le monde greffe sur de BA 29 qui est une sélection de cognassier de Provence de l’INRA, mais j’avais prélevé dans des terrains avant qu’ils se bâtissent des repousses de cognassiers de Provence qui étaient des anciens PG de poiriers. Ils avaient fructifié et les coings étaient différents d’un arbre à l’autre. Donc autrefois on devait obtenir des PG par semis puisque comme le dit Patrice les semis donnent des résultats différents (c'est comme les enfants ils sont tous différents). En réalité ça réussit très bien comme PG. J’ai chez moi plusieurs poiriers greffés dessus.
ké20 a écrit le 15/09/2018 17:31 (ref msg # 63786 )
il y a encore une belle production de vranja cette année chez ma belle-mère , comme l'an dernier.
Et donc plein de pépins dispo .

Cependant , faudra vite demander , car début octobre , la maison sera vendue et donc , plus accès aux fruits...

J'ai aussi chez moi un franc de vranja , je vais le laisser faire sa vie , il s'est formé naturellement bien avec 4 charpentières un peu décalées, j'ai hâte de voir la forme des fruits.

J'ignore si le cognassier peut s'hybrider avec les pommiers , poiriers, sorbier (domestica et torminalis) présent autour de ce Vranja.
Bruno a écrit le 28/09/2018 06:20 (ref msg # 63833 )
Non en pratique ça n’arrive pas spontanément. Peut-être qu'il en existe, mais ceux sont des croisements faits par des professionnels avec des méthodes complexes comme le sauvetage d'embryon.


greffer.net >> Cognassier