bourgeons mangés par un ravageur

greffer.net >> Greffage

Karmi3529 a écrit le 16/04/2018 16:36
Salut,
Connaissez-vous les bestioles qui s'attaquent aux bourgeons des jeunes plants greffé au moment ou le bourgeon démarre ? Toute les espèces fruitières sont touchées. J'ai déja vue des limaces mais la ça m'étonnerais car le sol a été travaillé et c'est assez sec. Je penche plutôt pour un insecte
Photo d'un de mes plants greffés au printemps en chip-budding. Le bourgeons s'est fait manger après démarrage. Je compte sur la sortie d'yeux stipulaires : 
https://www.dropbox.com/s/kmkmrkb2la45da...
LAGRIC a écrit le 16/04/2018 16:52
Salut Karmi3529,
Chenille, oiseau, difficile avec si peu d'éléments.
gavot a écrit le 16/04/2018 17:23
J'ai eu cela sur des greffes d'azérolier sur aubépine : les bourgeons étaient totalement mangés "de l'intérieur" après avoir gonflé, au début du débourrement. J'ai pallié par une application très localisée d'insecticide aux pyréthrénoïdes.
Les bourgeons mangés par les oiseaux sont en général rongés et arrachés. en pratique cela ne concernes que certaines espèces de fruitiers, et presque exclusivement le fait du bouvreuil, oiseau pas commun partout.
ARHUS76 a écrit le 16/04/2018 20:01
Oui je connais. A 99% je suis certaique ce sont des altises. Petit coléoptère vert.
Karmi3529 a écrit le 16/04/2018 21:50
Il y a eu des cultures de colza l'année passé et plein de repousses un peu partout. Je pense que cela à dû favoriser les altises. J'ai trouvé ceci :  http://www.toutallantvert.com/antipucero... mais je ne sais pas si le produit persiste sur le tronc du pg. L'absence de feuillage fait que le produit n'a pas trop de surface ou s'appliquer... Vous avez déjà essayé ? sinon j'ai lu qu'on pouvait mulcher avec du romarin...
gavot a écrit le 17/04/2018 07:44
Il faut essayer d'imbiber les bourgeons de greffon quand ils commencent à gonfler, de façon à ce que le produit s'infiltre un peu à travers les écailles, cela devrait suffire.
ké20 a écrit le 17/04/2018 08:57

et presque exclusivement le fait du bouvreuil, oiseau pas commun partout.

Tu as raison de dire presque. Il y a les mésanges qui mangent un peu les bourgeons mais quand ils sont en train de gonfler légèrement, ensuite il y a aussi les pinsons qui aiment les bourgeons floraux.
Il y en avait 3 samedi chez moi sur un amélanchier...

J'ai vu un insecte qui était sur les bourgeons chez moi.
Ils étaient nombreux, je ne connais pas.
Je vous mettrais la photo.
Karmi3529 a écrit le 17/04/2018 13:53
J'ai testé un jus d'ail dilué déjà (vive les extracteurs de jus à visse). On va voir ce que ça donne. Si ça fonctionne 1 semaine ça sera déjà très bien.
François du Perche a écrit le 17/04/2018 19:27
si l'ail agit comme un répulsif, il vaudrait mieux utiliser de l'huile essentielle d'ail ,c'est très bon marché chez Aroma Zone, et en mettre quelques gouttes dans de l'eau. Car l'extraction du jus d'ail doit imprégner tout le matériel, les mains & l'environnement d'une odeur d'ail très tenace, même l'eau de javel n'en vient pas à bout ! c'est intéressant de savoir si ça a un effet répulsif.
Karmi3529 a écrit le 17/04/2018 21:28
oui c'est une option possible. Je vais déjà voir si ça fait quelque chose. J'adore cette odeur personnellement. Je peux aussi planter une menthe très forte que j'ai au 4 coins de la pépinière, c'est réputé éloigner les insectes en général.. Plein d'essais sont possibles...
JRaph84 a écrit le 18/04/2018 07:57
Bonjour à tous,
Même phénomène de « grignotage » observé sur certaines de mes greffes dont les bourgeons gonflent, ça ne semble pas avoir pour effet d’avorter le processus (les premières feuilles sortent juste à moitié découpées..).
Par contre j’ai eu la très jeune pousse d’un pommier du Japon (PG aubépine) complètement bouffée, sa belle couleur rouge à dû attirer le prédateur en question outre mesure... Fort heureusement un bourgeon dormant a pris le relai, c’est bien fait la nature !!
JRaph
François du Perche a écrit le 18/04/2018 09:14
Je peux aussi planter une menthe très forte que j'ai au 4 coins de la pépinière, c'est réputé éloigner les insectes en général.

Aroma Zone vend aussi (très bon marché) de l'huile essentielle de menthe poivrée. ça sent très très fort et en l'appliquant diluée sur les bourgeons, ce sera + efficace que des pieds de menthe au niveau du sol. Par contre il faut faire attention à la dilution, car pur, ça doit certainement griller les bourgeons.
Quelques gouttes d'HE + 1 goutte de savon noir + 5cm3 d'eau (+ éventuellement 1 goutte de latex), à passer avec un pinceau très doux, et essayer/tester sur des feuilles déjà sorties d'un autre arbre pour ajuster la concentration.
ké20 a écrit le 18/04/2018 17:49
voici les insectes que je vois chez moi.
ils se mettent souvent sur les bourgeons, j'ignore s'ils sucent la sève, s'ils mangent les bourgeons , s'ils pondent dedans ....?
J'édite mon message, il s'agit de la mouche de la saint marc



Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 20/04/2018 12:59 par ké20
tropique a écrit le 18/04/2018 20:13
Voici un autre moyen à tester:




Ruban englué autour du tronc :les rampants et les volants y laissent les ailes





Pour les OVNI,il n y a pas plus efficace que cette DCA





Pour ceux qui piquent les fruits,ils n oublierons jamais "qui s y frotte s y pique"

Avec le ruban englué,les bourgeons seront aussi sous haute protection.A tester
Quant à la couleur des rubans,je n avais constaté aucune différence entre le jaune,le rose,le rouge et le blanc
ké20 a écrit le 20/04/2018 13:00
J'ai édité mon message, j'ai trouvé le nom de l'insecte.
fretka a écrit le 30/04/2018 15:48
On a ici dans le vignoble des boarmies qui sont au sol et montent la nuit dans les arbres-buissons-vignes pour manger les bourgeons.
Le moyen de lutte le plus efficace et naturel est de mettre des poules au sol avant le départ de la végétation, elles grattent et mangent beaucoup de chenilles.
J'ai aussi eu quelques tordeuses qui faisaient "coller" les feuilles de mes greffons qui débourraient.
J'ai réalisé une lutte manuelle en écrasant les intrus
Isabella a écrit le 08/07/2018 15:29
J'ai eu ca phénomène des bourgeons "disparues" après chip-budding oeil vivant en printemps sur plusieurs variétés. Les chip ont bien pris, mais rien a repoussé;
la question est peut-etre bête-mais est-ce que ca peut repousser l'année prochaine ou est-ce que c'est perdu?
patrice a écrit le 12/07/2018 12:53
Bonjour.

La discussion déviant sur les moyens de prévention, j'utilise pour ma part de la compresse médicale/gaze, que je fixe à l'aide d’agrafes autour du greffon. Cela fait une barrière mécanique contre les prédateurs de bourgeons sur les greffes.
patrice a écrit le 12/07/2018 12:53

la question est peut-etre bête-mais est-ce que ca peut repousser l'année prochaine ou est-ce que c'est perdu?

Nombreuses espèces possèdent des yeux dits stipulaires, qui permettent un nouveau départ.


greffer.net >> Greffage