Pyrus amygdaliformis

greffer.net >> Poirier

floyd a écrit le 14/06/2017 19:49

j'ai des greffes qui doivent avoir plus de 60 ans d'âge mais comme souvent c'est la variété greffée qui conditionne la longévité, ce porte greffe à l'état naturel porte des petits fruits qui arrivent à maturité assez tardivement si on lui greffe des fruits plus volumineux et précoces on va modifier ses cycles ce qui va le perturber, il se peut qu'il y ait aussi un problème de compatibilité et que celle-ci soit meilleure avec des variétés comme St jean ou curé.

Bonjour Claude!
Ton hypothèse pleine de bon sens me plait bien.
Jamais rien lu pour l'étayer: le greffage recèle encore beaucoup de mystères à comprendre.
claudeduvar a écrit le 15/06/2017 10:00
[url

][/url]

celui là n'est pas jeune ma très très vieille tante me disait qu'elle l'a toujours connu de cette taille, pour info ses fruits servaient après avoir vider la cuve à vin en fin de fermentation à faire de la piquette.
Davidr a écrit le 25/06/2018 00:10




ci joint la photos de la greffe de Pyrus spinosa sur aubépine
ca débourre doucement.
On peut voir les épines du Pyrus que j'ai du épointé pour les manipuler lors de la greffe ( de vrai barbelé)




la suite de l’expérience 1 ans plus tard.
j'ai greffé un pommier sur Pyrus spinosa lui même greffé en couronne sur aubépine 1 ans plus tot (ci dessus)
la greffe en couronne avait très bien pris même si le diamètre des pousses était restreints.
j'ai greffé les plus grosses en anglaise compliqué fin mars 2018.
2 ont bien prises... 1 cassée ,1 ratée.
Intermédiaire validé ? to be continued
François du Perche a écrit le 25/06/2018 22:28
intéressant. Si le pommier se développe bien sur pyrus spinosa , alors ce serait un bon intermédiaire pour faire des arbres mixtes pommier/poirier.


greffer.net >> Poirier