Une méthode avancée de bouturage du figuier

greffer.net >> Figuier

JM a écrit le 25/01/2009 15:43 (ref msg # 21299 )
Il faut arrêter "l'étouffé" et mettre le pot à l'air libre dans un local non chauffé.
Pour ma part, j'ai essayé une fois cette méthode et je suis repassé très vite à la méthode traditionnelle : bouturage à l'air libre dans du terreau en serre froide.
Figuier a écrit le 31/01/2009 12:34 (ref msg # 21400 )
Il est vrai que la methode traditionnelle offre de meilleur resultat, et la bouture resiste bien au foid, j'en ai realiser une cette années avec la methode traditionnelle et la bouture a resisté a un froid de -10°, mais cette methode prend du temps, il faut au minimum 1 mois avant que les racines prennent tandis qu'avec la methode "etouffé" une semaine suffit.
patrice a écrit le 22/05/2009 16:00 (ref msg # 23139 )
Entre étouffée et traditionnelle, je ne trouve pas de "gain de temps" en terme de croissance. La levée de l'étouffée semble provoquer un petit "traumatisme" à la plante (qui parfois perd ses feuilles mais repart néanmoins). Dès l'été, les boutures "traditionnelles" ont récupéré le retard.
Par contre, en terme de % de reussite, c'est presque réussi à tous les coups à l'étouffée. Raison pour laquelle j'en pratique pour les "raretés".
autrevie a écrit le 10/06/2009 08:49 (ref msg # 23341 )
ca reste délicat de mon coté...(moisissures)
les tiges crèvent tres souvent
je suis pas doué avec le figuier mon amour pour lui semble l'étouffer.
temps qu'il y a quelques réussites durant l"année je supporte les échecs,
A vous lire...je me sent nul...chez vous il fait tellement bon que ca racine vite...chez moi il fait 9°c toutes les nuits(en serre)
ceci jusqu'au 15 juin...
en Tchécoslovaquie il fait 5°c la nuit...

sur mes 60 boutures sur sol chauffé 3 ou 4 s'en sont sortie(pourriture,mort soudaine des racines)

mes figueraies seront plus lente à mettre en place que je l'imaginais...
heureusement j'ai bp de réussites sur d'autres fruitiers.
patrice a écrit le 10/06/2009 17:30 (ref msg # 23345 )
as-tu essayé de mettre tes boutures-bouteille en intérieur? C'est ainsi que je procède, pas en serre froide.
autrevie a écrit le 11/06/2009 07:28 (ref msg # 23349 )
tjs chère Patrice.
je fais vraiment tout bien...je laisse les boutures trop longtemps à l'étouffé c'est tout..
patrice a écrit le 11/06/2009 18:53 (ref msg # 23357 )
comment "crevent" tes boutures : champignon blanc? pourriture noire?
autrevie a écrit le 11/06/2009 19:09 (ref msg # 23358 )
moisissures "mousse"grise
patrice a écrit le 11/06/2009 19:17 (ref msg # 23361 )
Met un antifongique, à défaut de la poudre de charbon de bois en surface de ton substrat (au moment où tu réalises ta bouture, en préventif, pas curatif)
Essaye aussi sans mettre le bouchon dès le début.
JM a écrit le 12/06/2009 10:15 (ref msg # 23369 )
J'ai mis un peu de souffre en poudre et cette "mousse grise" a disparu.
a écrit le 19/02/2010 10:51 (ref msg # 26179 )
XON 2000 ou quelqu'un d'autre a-t-il essayé cette métode -qui me semble excellente- sur d'autres végétaux difficiles à bouturer (je pense en particulier au noyer,mais il existe d'autres végétaux rebelles au bouturage) ?
autrevie a écrit le 19/02/2010 21:44 (ref msg # 26205 )
je vais essayer demain avec la rarissime variété nommée Nexö qui provient d'Allemagne....
j'espère avoir de l'eau de javelle quelque part!
je vais faire avec de la vermiculite...
j'espère tres fortement que ca va le faire!
je suis un vrais boulet avec le figuier.
floyd a écrit le 19/02/2010 22:01 (ref msg # 26207 )
Étudiée particulièrement à partir de 1775 par le chimiste français Claude Louis Berthollet, dont la manufacture de produits chimiques a été construite dans le quartier de Javel à Paris, elle est composée d'hypochlorite de sodium pur (NaClO), en solution aqueuse avec du sel (NaCl), résiduel du procédé de fabrication.

source wiki.
Voilà pourquoi Javel avec une majuscule.

Salut autrevie, n'oublie pas les gants en latex… comme notre ami des pays-bas.

Et pourquoi pas ce produit:
L'hypochlorite de calcium Ca(ClO)2 est couramment utilisé lors de la stérilisation d'explants végétaux, en vue de la mise en culture in vitro. La solution peut être utilisée à différentes concentrations.
Il est aussi utilisé comme désinfectant pour piscine.
Alcedo a écrit le 19/02/2010 23:01 (ref msg # 26210 )
Pourquoi ne pas utiliser le peroxyde d'hydrogène H2O2 ?

Je l'utilise pour stériliser en culture vitro
floyd a écrit le 19/02/2010 23:31 (ref msg # 26213 )
H2O2, Molécule connue en pharmacie sous le nom d'eau oxygénée.
Un puissant oxydant!
belinsecte a écrit le 21/10/2017 09:16 (ref msg # 59907 )
J'ai 80% de réussite en bouturant des branchettes de figuier non stérilisé directement en pleine terre. En les déterrant, les chiens des chasseurs font ensuite une sélection aléatoire (mais aussi parmi les arbres plantés). Cliff écrivait que en pleine terre, les microbes du sol suffisent à nettoyer (la graine) qui ne moisit alors pas. Dans la maison en vivarium, sans désinfecter greffon ni substrat j'avais 60% de réussite, mais en les sortant dehors seulement 40% de reprise (choc climatique).

Pourquoi ne pas utiliser le peroxyde d'hydrogène H2O2 ?

Je l'utilise pour stériliser en culture vitro

Combien de temps et à quelle concentration?
clow a écrit le 27/10/2017 23:53 (ref msg # 60012 )
Méthode simple facile et efficace, prélevé juste avant que les bourgeon s'ouvre et mettre les rameaux à bouturé dans une bouteille remplie d'un peu d'eau avec un morceau de charbon si on veux mais pas obligatoire, et attendre l'arrivé des racines en changeant de temps en temps l'eau comme pour les boutures de laurier rose, impatiences, saule etc .

Transplanter dès que le système racinaire c'est bien développer.

100% de réussite avec madeleine des deux saisons, longue d'aoûte et brown turkey .
Irinenn a écrit le 06/11/2017 23:03 (ref msg # 60157 )
Par chez moi, je multiplie les Figuiers en pleine terre dans un coin humide à l'ombre sous un tas de feuille, ça marche très bien, c'est facile et très simple.

J'ai remarqué que les boutures réalisées en milieu asceptique et hors sol peinent à repartir en terre sans soins préalables (passage par serre, traitements...).

Je l'ai trouve plus faibles que celles réalisés en pleine terre.
claudeduvar a écrit le 07/11/2017 09:52 (ref msg # 60161 )
pour gagner du temps on peut même les faire directement en place, de grosses boutures en fourche que l'on butte, on gagne facilement 3 ans et on évite que les petites boutures mises en terre ne gèlent au premier hivers.
clow a écrit le 07/11/2017 10:44 (ref msg # 60162 )
La méthode en pleine terre directement en place est en effet très bien aussi seulement elle se réalise plus ou moins bien et rapidement selon la qualité du sol ( sableux, humifère, limoneux, argileux etc ).


greffer.net >> Figuier