Les nouveaux cépages "super bio" de l'INRA

greffer.net >> Vigne

dajotheo a écrit le 03/09/2017 09:56 (ref msg # 59256 )
les nouveaux cépages n'ont pas forcément pour vocation de résister au phylloxera.

plutôt de trouver des adaptations à des problèmes de changement climatique, lutte sanitaire, nouveaux gouts,...

je suis en bio, mais si demain on me trouve un cépages, qui a qualité œnologique égale, et me permettant de produire un vin similaire à celui que je produis déjà, et qui me fait économiser 300 euros par ha de pesticides bio, j'en plante de suite.

je suis un patrons, mon premier soucis, réduire mes charges, mais si en plus j’arrête de balancer des pesticides, c'est double benef...
belinsecte a écrit le 03/09/2017 10:10 (ref msg # 59259 )
Produire du bon vin sans persticides serait devenu possible, par exemple Perdin, homologué depuis plus d'un an.
Et peut-être Cabestrel? incrit depuis 2014
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 03/09/2017 10:15 par belinsecte
dajotheo a écrit le 03/09/2017 10:15 (ref msg # 59260 )
Le soucis c'est que pour le moment ces nouvelles variétés ne sont pas autorisés en AOC
Et il faut aussi que les organismes de développement agricole en plante des parcelles de démonstration pour que les vitis voient ce qu'ils ont dans le ventre.
Ce sera long
belinsecte a écrit le 03/09/2017 11:44 (ref msg # 59261 )
ce fut long:
il a fait ses preuves et est agréé depuis peu
http://www.franceagrimer.fr/content/down...
AOC je ne sais pas, mais ce n'est qu'un label qui ne décide que peu les consommateurs. Ils sont aujourd'hui plus sensibles aux arguments sans pesticides.
dajotheo a écrit le 03/09/2017 11:52 (ref msg # 59262 )
AOC prix paye au coopérateurs 150 euro l'hecto
Igp 30 cas l'hecto

Donc en l'occurrence l'avis des consommateurs c'est pas ce qui dicte mes choix techniques
belinsecte a écrit le 03/09/2017 12:15 (ref msg # 59263 )
Peut-être n'es tu pas équipé pour faire ton propre vin et ainsi mieux valoriser ton travail; et qu'une coopérative ne peut produire avec ton seul raisin pour te rendre tes bouteilles de ta production.
Mais ça m'étonnerais qu'il n'y ait pas de coopérative ou label qui valorise aussi du raisin bio ou de variété qui demande peu ou pas de traitements
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 03/09/2017 12:36 par belinsecte
dajotheo a écrit le 03/09/2017 12:23 (ref msg # 59264 )
Pour le moment, aucune coop ne prendrait ce risque

Après en cave particulière, on peut faire ce qu'on veut
Mais en cave particulière il faut savoir vendre
J'en connais qui ont envoyé balader le système des AOC, mais elles sont sur des créneaux très particuliers, avec des produits hors du commun.
Tout le monde n'est pas capable de faire pareil
Les cas particuliers, c'est bien, mais avant il faut voir le cadre général


greffer.net >> Vigne