Suite à la nouvelle réglementation RGPD, le forum est temporairement disponible en lecture seule uniquement, sans les comptes utilisateur, avec des données qui ont été anonymisées, le temps de sa mise en conformité. Il reprendra son fonctionnement d'ici la fin du mois. Merci pour votre patience.


quelle variété de prune pour semer du porte-greffe ?

GREFFER.NET >> Prunier
anonymisé 02/02/2011 13:48
Je souhaite produire quelques porte-greffes de prunier par semis. Y a-t-il des variétés de prunes plus intéressantes que d'autres à utiliser?
anonymisé 05/02/2011 18:07
Bonjour.
Contrairement aux poiriers et pommiers, je n'ai pas souvenir d'avoir lu une quelconque variété qui proposerait une meilleure homogénéité de semis.


Pommiers.com parle de la Damas utilisée pour un tel usage : http://www.pommiers.com/prune/prunier.htm
anonymisé 07/02/2011 08:00
Merci pour la réponse.
anonymisé 07/02/2011 10:45
Bien qu'il n'y ait que peu d'incompatibilités entre pruniers de différentes variétés, j'aurais tendance à dire que si tu veux greffer des pruniers de type reine claude, des francs de reine claude seront pas mal, pour les mirabelles, des francs de mirabelliers et ainsi de suite...
anonymisé 07/02/2011 12:41
Cette remarque est intéressante. Mais sur quoi s'appuie t-on pour dire cela.
anonymisé 07/02/2011 16:39
Cette remarque ne s'appuie sur rien de concret.
Je ne connais pas la qualité des racines de toutes les variétés de prune mais souvent ce n'est pas trop le problème chez les pruniers qui sont en général peu fragiles au niveau des racines.

Après, les problèmes d'incompatibilités lors de la greffe augmentent avec la distance génétique (par exemple, il y moins d'incompatibilités lorsqu'on greffe du poirier sur franc de poirier que sur cognassier). D'où mon idée de greffer les variétés de pruniers sur des francs de cette même variété...
anonymisé 08/02/2011 07:49
Effectivement, ce n'est pas idiot.
anonymisé 08/02/2011 09:49
Cette remarque est intéressante. Mais sur quoi s'appuie t-on pour dire cela.

le mirabellier a une floraison tardive. le noyau n'est pas adherant, la feuille est large, epaisse et rugueuse. l'oeil presente un boursouflure, etc..
quelques reine claude ressemblent au mirabellier.
pour ces variétés on peut choisir le mirabellier comme porte greffe.
anonymisé 08/03/2011 21:23
Bonjour,

Vos remarques me parraissent étranges. Vous semblez vouloir faire "coller" (je veux dire qu'il y ait un maximum de ressemblance) à tout prix le porte-greffe et son greffon.

Il doit bien sûr y avoir une compatibilité (fruits à noyaux avec fruits à noyaux) mais il faut aussi tenir compte du rapport porte-greffe/type de sol.

Pour ma part, mon sol est calcaire. J'ai semé des amandiers pour m'en servir de PG pour espèces à noyaux (cerisier, prunier, pêcher, abricotier...)

cordialement.
Paddy
anonymisé 08/03/2011 22:17
Je ne vois pas ce qu'il y a d'étrange dans nos propos, de même que je ne vois pas où est-ce je (ou n'importe qui d'autre d'ailleurs) tiens "à tout prix" à faire coller porte-greffe et greffon.

C'est juste qu'à la réflexion, comme le franc de prunier possède un système racinaire satisfaisant, se comporte bien dans la plupart des sol, et ce, quelle que soit la variété d'origine du noyau semé. Du coup, essayer de travailler au niveau de l'affinité porte-greffe/greffon ne me parait pas saugrenu.

Maintenant, il est vrai que pour des sol particuliers, comme les sol très caillouteux, pauvres et secs (le calcaire n'est d'ailleurs pas un problème pour le franc de prunier), il peut-être intéressant d'utiliser l'amandier comme porte-greffe, mais sa sensibilité au froid, à l'humidité et à l'asphyxie racinaire doit le réserver à cette utilisation spéciale et marginale, tout comme l'abricotier pour les sols sableux (encore que l'abricotier n'a pas les défauts de sensibilités de l'amandier).

Pareil, pour des utilisation particulière (contrôle de la vigueur par exemple ou rapidité de la mise à fruit) d'autres porte-greffes peuvent être utilisés, ceci dit, le porte-greffe passepartout du prunier reste le franc de prunier.
anonymisé 09/03/2011 07:59
l'abricotier n'est guère compatible avec l'amandier, idem le prunier il n'y a que quelques variétés qui végétent bien, encore faut il les connaitre ( reine claude, mirabelle ne le sont pas) et quand au cerisier je n'en ai jamais vu, j'ai vu un cas mais sur place impossible d'itenfier le PG comme un amandier. sur terrain calcaire le myrobolan comme pg convient, sur sol sec et caillouteux un PG de semi est l'idéal.
anonymisé 27/03/2017 21:58

Bonjour,

Vos remarques me parraissent étranges. Vous semblez vouloir faire "coller" (je veux dire qu'il y ait un maximum de ressemblance) à tout prix le porte-greffe et son greffon.

Il doit bien sûr y avoir une compatibilité (fruits à noyaux avec fruits à noyaux) mais il faut aussi tenir compte du rapport porte-greffe/type de sol.

Pour ma part, mon sol est calcaire. J'ai semé des amandiers pour m'en servir de PG pour espèces à noyaux (cerisier, prunier, pêcher, abricotier...)

cordialement.
Paddy


Salut, l'on dit qu'il faut greffer en écusson en Septembre pour l'amandier, l'on dit aussi qu'on doit le faire sur du pêcher car autrement dur d'avoir des amandes(Histoire de sol), on peut sans doute greffer l'amandier vers Janvier. Enfin j'ai pas essayé de reproduire l'amandier, je crois que le mieux est Janvier. Choisir des sauvageons d'amandier pour greffer, franchement si vous êtes dans une région où l'amandier donne des fruits, cela peut valoir le coup mais tout le monde sait depuis le temps qu'avoir un amandier dans certaines parties de la France c'est dur d'avoir les fruits. Le pourquoi car faut planter des noyaux de nectarine ou pêche pour réussir son affaire et encore cela demande a se vérifier. Pour cerisier sur merisier OK, j'ai essayé cerisier sur prunier mais j'ai pas encore de réussite en greffe d'août alors j'ai essayé Février, histoire de voir si le greffon a besoin de plus de temps pour souder. Au mois d'aout l'on fait facilement des brugnons, nectarines, pêches sur sauvageon nectarine(bourgeons a 3 yeux car pour pas tomber sur le bouton fleur unique et puis plus de tissu c'est bon pour la reprise) et prunier sur variété sauvage de prunus rouge et prune diverse en privilégiant la grosseur du noyaux tans qu'a faire. J'ai testé la pêche plate en semi, environ 90% de perte ou plus, l'on dit que les individus qui résistent seront bons pour donner des fruits, actuellement je n'en ai qu'un qui donne de formidables fleurs rose vif, je verrai la suite. Certaines pêches rouge donnent aussi sans greffe des fruits au même moment que les nectarines et brugnons, les sauvageons de pêche blanche sont plus tardif en production. Donc le but de l'histoire étant de comprendre que faire des sauvageons de merisier ce n'est pas facile et rapide, l'on cherche en général a prélever des individus en pleine terre pour le conduire en pot qui n'est pas facile car il faut quand même les garder 1 ans et demi avant de pouvoir les greffer(développement des racines adaptation), l'été n'arrange rien avec la chaleur et puis la question de greffer des cerisiers sur des sauvageons de prunier ça serait pas compliqué pour générer des semis ainsi que l'opération de la greffe plus facile car histoire des tissus lisses comparé au merisier. L'idéal serait d'avoir une combine d'analyse pour connaitre la compatibilité entre les individus. Actuellement perplexe sur la greffe cerisier sur prunier, j'attends de voir la suite mais ça serait cool que ça marche.A plus et bon courage a tous
anonymisé 27/03/2017 22:08

Je souhaite produire quelques porte-greffes de prunier par semis. Y a-t-il des variétés de prunes plus intéressantes que d'autres à utiliser?


Lu, Moi je dirai de choisir les prunes a gros noyaux, ceux qui viendront le plus rapidement possible pour avoir le bon diamètre pour greffer. A la saison tu manges des prunes(pas trop autrement visites fréquentes au WC) "ou tu fais de la confiture", tu plantes les gros noyaux, tu attend le passage de l'hiver dessus pour provoquer la pousse puis tu récupères les petits pour mettre en pot, tu pourras greffer en écusson de prunier dessus au mois d'Aout mais préfères Janvier peut être s'il fait trop chaud l'été.
anonymisé 27/03/2017 22:24

Cette remarque est intéressante. Mais sur quoi s'appuie t-on pour dire cela.


La Patience et l'expérience mon cher, l'on compte même plus les années, si CT trop facile on ne le ferait pas, pas de gloire sans sacrifice, suivre le cour normal de la nature représente peu de chose face a plus du 3/4 des personnes qui filent comme le vent sans savoir le pourquoi du comment. Il y a des bouquins, des on dit on raconte, et surtout le plaisir de dupliquer l'arbre que l'on veut, qui nous survivra sans doute ou pas. Autrement il y a plein de jardineries qui en ont a vendre des arbres sans se casser la tête. Sa propre expérience est l'essentiel, tester les idées, en développer d'autres et les partager si possible . (EX: utiliser du Chwing gum ou bougie chauffe plat + coton tige comme isolant)
anonymisé 27/03/2017 23:51

La Patience et l'expérience mon cher…


Bonjour,
Bienvenue sur le forum.
Celui-ci est avant tout un lieu de partage d'informations et de retours d'expérience perso, qu'elles soient techniques, scientifiques ou historiques.
Citer ses sources, faire court et éviter les banalités fait gagner du temps à tous.
anonymisé 28/03/2017 08:21

l'abricotier n'est guère compatible avec l'amandier, idem le prunier il n'y a que quelques variétés qui végétent bien, encore faut il les connaitre ( reine claude, mirabelle ne le sont pas) et quand au cerisier je n'en ai jamais vu, j'ai vu un cas mais sur place impossible d'identifier le PG comme un amandier. sur terrain calcaire le myrobolan comme pg convient, sur sol sec et caillouteux un PG de semi est l'idéal.


On sait que pour les pruniers , il y a un certain nombres d'incompatibilités avec des variétés d'abricotiers.
Je l'ai découvert et confirmer en 2016-2017, avec une variété de pruniers rustiques que j'ai récupéré chez mes beaux parents.
Après de nombreux échecs avec la variété Pêche de Nancy , j'ai constaté d'autres incompatibilités , faudra que je l'ai note pour être tranquille les années futures et ne plus perdre du temps à greffer une chose qui ne prendra pas sur le PG.
anonymisé 18/04/2017 23:09
Bonjour je voulez aussi savoir ça, et après de longue recherche j'ai lu que les pruniers sont les fruitiers les moins exigent de chez nous, un bon rendement et pour le PG c'est le Prunier pourpre (pissardii) s'adapte a tous type de terre, y en a pleins en ville.
Perso j'ai pas encor greffer.
anonymisé 19/04/2017 13:03
il y a aussi de nombreux pruniers pourpres (ornements) greffés sur Myrobolan.
anonymisé 19/04/2017 18:43
Personnellement je trouve que l'on peut greffer n'importe quel prunier sur n'importe quel autre prunier si c'est du prunus domestica, ou du myrobolan. Par contre je trouve que les pruniers japonais (prunus salicina) sont de mauvais porte-greffes dans le temps. Les greffes prennent mais les arbres ne vivent pas longtemps.
Pour le prunier pissardii dont parle fafleur, je m'en suis servi pour y greffer des abricotiers. Cela fait des arbres de très grandes tailles facilement 6 mètres de haut, mais ça drageonne énormément et à des distances importantes, plus que le myrobolan. En réalité c'est une sorte de myrobolan mais de plus grande taille (du moins ceux dont je me suis servi). Mais je ne pense pas qu'il s'adapte à plus de sorte de sol que le myrobolan normal.
En général en ville les pruniers pissardii sont greffés sur des porte-greffes moins puissants qu'eux et la plupart du temps c'est du myrobolan comme le précise Ké20.
anonymisé 19/04/2017 20:42
J'y pense, je sais pas si la question a déjà étais poster, mais vous connaissez les prunier avec 5 variété sur le même arbre ? c'est la mode en ce moment, ma question, l'arbre vas-t'il vivre des années, ou il meurt d'épuisement a force de fructifier ?
GREFFER.NET >> Prunier