Quel greffoir?

greffer.net >> Matériel

François du Perche a écrit le 31/07/2016 09:46 (ref msg # 53570 )
le cutter:à bannir,il n'a rien à faire dans la panoplie du greffeur:regarde le profil du tranchant et tu comprends tout de suite!de plus l'acier rouille facilement!,il est dangereux d'utilisation car les tronçons de lame peuvent casser facilement:garder ça pour la moquette et les bricoleux en tout genre!!!

Pas d'accord, il y a beaucoup de greffeurs qui l'utilisent avec succès. Le problème, c'est plutôt les porte-cutter qui sont souvent en plastique made in China. Celui de la marque "Stanley" est métallique, on peut même faire des fentes en tapant délicatement au marteau dessus, avec un peu d'habitude, on ne casse pas les lames. Et ça évite tout le travail d'affutage. ça a le mérite d'être très fin, moins épais qu'une lame de greffoir.
Antigonos a écrit le 01/08/2016 15:32 (ref msg # 53587 )
"gil" a écrit :
j'utilise un "pradines"classique avec spatule inox,nettoyage au solvant (white spirit) de temps en temps,affutage,effilage régulier ,y compris à la pierre à huile
le cutter:à bannir,il n'a rien à faire dans la panoplie du greffeur:regarde le profil du tranchant et tu comprends tout de suite!de plus l'acier rouille facilement!,il est dangereux d'utilisation car les tronçons de lame peuvent casser facilement:garder ça pour la moquette et les bricoleux en tout genre!!!
je possède aussi quelques vieux outils de greffage dont un rare "secateur/greffoir qui permet de faire le greffon et le porte greffe;l'usage est cependant délicat (photo possible en MP)
un bon "vendeur" de materiel horti /pro:triangle outillage,que tu trouves sur le net
salut Gilbert
Comme François je ne suis pas d'accord avec toi pour le cutter mais chacun a raison de ne pas l'utiliser s'il n'est pas à l'aise avec. De toutes manières, dans la mesure où on en possède déjà un, il suffit d'essayer !

Seulement... comme pour un greffoir il faut un cutter de qualité ! Les gadgets dangereux en plastique cassant sont juste bons pour couper du papier ou des feuilles de bois pour la marqueterie... (Il y a aussi des cutters de qualité pour marqueterie pas mal non plus...) Ce sont d'ailleurs ces lames qui sont sécables et non les lames de cutter pour la moquette. Celles-ci sont des lames plus épaisses avec deux pointes. Le biseau est double effectivement et on risque de faire des ondulations quand on coupe un écusson SAUF si on fait immédiatement pivoter le bord d'attaque de manière à couper de manière oblique - principe de la guillotine. Et c'est encore plus tranchant que frontalement. Il faut juste conserver l'angle avec le rameau de manière à ce que le biseau qui est de son coté reste parallèle, tout comme d'ailleurs quand on n'a qu'un seul biseau. Si on est équipé, on peut parfaitement aplanir le second biseau à la meule ou avec une fraise diamantée, du moment que l'on ne chauffe pas la lame.
Leur acier rouille effectivement mais il suffit de ne pas les laisser à l'humidité. On peut même passer un peu d'huile.

Jusqu'à présent j'ai fait toutes mes greffes avec des lames de cutter ou des bistouris (cf. post précédent) et ça me va très bien. Je n'en fais pas assez pour avoir jugé nécessaire l'achat d'un greffoir...
Je me suis confectionné l'outil très pratique dont je joins la photo car un vrai manche de cutter à moquette est encombrant voire un peu lourd s'il est en métal. Cet outil est parfait car il est personnalisé et l'angle est rigoureux ! La lame visible présente des encoches inutiles parce que je voulais tester un truc qui n'a pas marché, donc je passe... Je m'en sers donc à coté de ces encoches. Je vais vous indiquer la procédure que j'ai utilisée :
Pour cet outil très pratique il faut de l'Utilplast, un plastique thermofusible qui existe sous d'autres marques et que l'on trouve dans les magasins de bricolage. Il s'agit d'un plastique en granulés que l'on met dans l'eau chaude où il fond. J'utilise un verre d'eau que je mets au micro-onde. Il faut quelque chose pour récupérer le plastique au fond. Attention : lui-même n'est pas brulant et refroidit très (trop) vite mais pas l'eau ! Une fois durci il est assez proche du nylon. Dans un premier temps, il suffit de mouler à la main grossièrement une sorte de "manche-poignée" autour de la lame (un peu chaude c'est mieux) et, une fois un peu durci, de la planter avec un angle parfait dans un gros rameau nettoyé, sacrifié, et de commencer un écussonnage - on peut aussi avoir commencé l'entaille avec une lame seule. Il faut que la quantité de plastique soit suffisante pour qu'il entre en contact avec le rameau car c'est ainsi que l'angle sera définitivement conservé ! Si je conseille un gros rameau c'est parce qu'ensuite l'outil ira tout aussi bien pour un rameau plus petit, alors que l'inverse n'est pas vrai. Dans un second temps, on se débrouille pour réchauffer le "manche-poignée" par exemple avec un sèche-cheveux ou un décapeur thermique - l'eau chaude est moins pratique avec le rameau... On attend quelques secondes que cela refroidisse en surface (pellicule non collante) pendant que la chaleur diffuse un peu en profondeur. Lorsque c'est comme de la pâte à modeler il suffit alors de placer le pouce et les autres doigts comme si on poussait pour continuer la découpe. L'outil prend alors une forme parfaite à votre main et à votre geste ! On peut profiter de cette phase pour peaufiner le contact avec le rameau pour avoir un angle parfait. Le seul risque de ce bricolage est de toucher le plastique quand il est brulant : n'oubliez pas que vous pouvez le réchauffer à l'infini, tout recommencer, inutile d'aller trop vite.
L'avantage de ce matériaux est qu'il est réutilisable. Quand votre lame ne coupera plus (ça prend un certain temps quand même...) il suffit de placer l'outil dans l'eau chaude et de recommencer avec une autre lame. L'inconvénient est qu'il est un peu couteux mais vous n'en achèterai qu'une fois et ça dépanne dans une foule de situations. Il ne faut pas le laisser dans la voiture en été. Ce plastique ne supporte pas non plus les solvants même l'alcool donc on évite le contact quand on nettoie.

Pour ce qui est de Triangle : pour un greffoir à 20 € et des frais d'expédition à 30 € ça ne fait jamais que... + 150 % !

Le white spirit ne peut dissoudre que les corps liposolubles mais pas les sels minéraux, contrairement à l'alcool à 70° qui dissout les deux parce qu'il contient aussi de l'eau. Et il ne désinfecte pas donc en principe il faudrait quand même le passer à l'alcool sous peine de propager pas mal de germes. Pas la peine d'acheter des PG garantis sans virus si c'est pour les infecter à la première greffe...

Beaucoup de pierres à huile peuvent en réalité être utilisées avec de l'eau, c'est moins salissant, gratuit et plus pratique : le liquide ne sert qu'à permettre l'évacuation des particules métalliques qui, autrement, s'incrustent entre les particules abrasives de la pierre. Moins le tranchant est abimé (irrégulier) et plus la pierre doit avoir un grain fin. Si on attaque avec un grain moyen ou plus gros il faut ensuite continuer avec des grains plus fins jusqu'à disparition des traces précédentes, c'est tout un art... Mais comme le fait remarquer François, ça ne concerne pas les cutters

PS : ce que tu appelles un "secateur/greffoir" ce ne serait pas une pince à greffer ? Il en existe plusieurs modèles dans le commerce avec des lames omega, en "V", en "U" étroit ou large... J'ai lu que les résultats seraient moins bons (test sur quelques rangées de vignes...) mais je soupçonne un défaut de nettoyage et/ou un travail un peu trop rapide... C'est un autre sujet.

belinsecte a écrit le 20/09/2016 22:15 (ref msg # 54057 )
Satya, c'est quoi un médiator, pour décoller l'écorce?

Je suis plutôt déçu de mon bahco pradines P11, acheté neuf sur ebay

en points positifs
- sa couleur orange (en foret ou friche je l'aurais perdu plusieurs fois s'il était noir)

en points négatifs
- l'articulation de la spatule en laiton! (très gênant pendant le travail, il faudrait que j'y mette un point de soudure, en plus ça ne sert même pas à la replier pour la protéger pendant le transport car quand la lame est repliée il n'y a plus la place pour replier la spatule!)

en points neutres qui m'ont surpris:
- la lame avec 2 tranchants obliques (2 biseaux COURTS) "un seul outil pour droitier ET gaucher"
(n'ayant pas encore lu le présent sujet, je m'attendais au contraire à recevoir un greffoir à tranchant droit dans la continuité de la lame, en réalité de tels greffoirs sont proposés à 1 tranchant soit pour droitier soit pour gaucher ce sont 2 modèles différents, pour faire des coupes bien droites et plates).
- Lame très épaisse: je le pense moins précis et polyvalent qu'un cutter, un opinel ou un couteau à éplucher les légumes.
MAIS c'est bien pour faire des chips courbes* comme pendule l'écrit le 30 mai 2010 ici, en coupant dans le sens des fibres du bois (et non pénétrer dedans comme l'illustre le croquis de l'ARTICLE sur le chip).
- A réception il ne tranche ni comme un rasoir, ni comme un bistouri ni même aussi bien qu'un cutter. Je pense que c'est pour limiter les blessures des débutants, leur laissant le soin de l'affutage pour qu'ils s'en méfient davantage.

Puisque Pendule en 2010 écrit ne pas vouloir vendre, Si l'achat était à refaire, je prendrais le moins cher pour droitier, et à spatule fixe, (puis je mettrais du scotch rouge dessus pour le retrouver plus rapidement pendant le travail):
http://www.triangle-outillage.fr/couteau....html, ainsi si je comprends bien, de la main droite on peut faire des coupes plates, de la main gauche une pénétration courbe pour faire des chips courbes.**

Pourquoi une lame pointue, ou arrondie pour les rosiers? ici arrondie:
http://www.triangle-outillage.fr/couteau...

Pour faire mes coupes d'anglaises et d'autres, je continue à utiliser un coupe-fleurs... mais sa lame serait en mauvais inox? car elle a déjà besoin d'être affutée...
en photo ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Personne n'a conseillé où acheter les pierres à affuter? :

*Je préfère aussi faire des chips à extrémité courbe:
- continuer la coupe dans le sens des fibres facilite la rectitude
- cela fragilise moins les PG fins
- cela me permet personnellement de remplacer l'encoche du bas par un bout de lambeau d'écorce comme dans une greffe en fente sur le coté ou pendule sur le coté. Même un débutant peut ainsi garantir 2 points de contact sur le biseau du greffon; Mais un expert préfèrera une encoche s'il parvient à tailler de façon à faire coincider tous les cambiums.
- sur le greffon, la courbe permet d'avoir plus épais d'écorce à partir de l'extrémité, en augmentant la longueur de cellules génératrices sous le greffon. Tandis qu'en cas de coupe bien droite, la pointe du greffon nécrose.

Un anglais montre en vidéo un chip courbe avec encoche: c'est petitniglo qui l'a posté ailleurs: https://www.youtube.com/watch?v=T48uGvO5...
Astuce cet anglais met son autre main en sécurité en reliant ses 2 pouces, moi je mets pas ma main dans la direction de la lame.
** Diospyros quant à lui le fait à l'envers, ce qui permettrait avec un couteau spécial droitier, de faire l'arrondi avec la main droite en mettant le biseau coté bois.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 21/09/2016 12:01 par belinsecte
satya a écrit le 21/09/2016 11:37 (ref msg # 54062 )
Un médiator ça sert a gratter les cordes d'une guitare!

Je revient sur mon avis de 2013 = un bon greffoir avec UN seul biseau est essentiel pour la plupart des greffes!!!
J'ai un greffoir basique victorinox que l'on trouvé partout et qui commence a ne plus etre proposé!

http://france-couteaux.com/couteaux-suis...

Celui que j'ai est un double lame, écussonnoir et genre serpette, plus la spatule en laiton. ( on en trouve plus des comme ça)
Pas trop chère par ce que j'ai tendance a les perdre, sinon j'aurais investi dans un bon au carbone.

belinsecte a écrit le 21/09/2016 12:05 (ref msg # 54063 )
Satya, le modèle présenté sur ton lien semble être à 2 biseaux car il n'est pas spécifié qu'il soit pour gaucher ou droitier.
Le tien est il spécial droitiers ou gauchers? ça veut dire qu'il coupe à plat vers le bas ou vers le haut?

Anigonos tu écris ici que la qualité du métal victorinox est meilleure que les autres inox: est-ce une réputation ou une réalité? de quelle source, référence?

Je viens d'acheter une pierre à affuter, double-face, moins de 4€ à bricomarché. C'est déjà beaucoup mieux.
Antigonos a écrit le 21/09/2016 19:42 (ref msg # 54065 )
"belinsecte" a écrit :
Satya, le modèle présenté sur ton lien semble être à 2 biseaux car il n'est pas spécifié qu'il soit pour gaucher ou droitier.
Le tien est il spécial droitiers ou gauchers? ça veut dire qu'il coupe à plat vers le bas ou vers le haut?

Anigonos tu écris ici que la qualité du métal victorinox est meilleure que les autres inox: est-ce une réputation ou une réalité? de quelle source, référence?

Je viens d'acheter une pierre à affuter, double-face, moins de 4€ à bricomarché. C'est déjà beaucoup mieux.
- Une lame pour droitier ou pour gaucher n'a qu'un seul biseau : la lame posée sur un rameau doit nécessairement avoir son biseau en bas et elle coupe à plat... ni vers le bas ni vers le haut ! sinon ce n'est pas à plat C'est le principe du ciseau à bois.
- Une lame à double biseau est symétrique et ne s'adresse pas spécialement à un gaucher ou un droitier mais il sera plus difficile de couper en restant à plat SAUF (comme je l'ai écrit) si on attaque de biais, ce qui empêche la lame d'onduler. Je ne vois pas l'intérêt d'acheter un greffoir de ce type : ça s'appelle juste un bon couteau rebaptisé "greffoir" pour justifier le prix.
- Je ne sais pas si ça existe mais on pourrait imaginer une lame avec presque 2 cm près du manche le biseau dans un sens et plus loin 2 cm dans l'autre...

Pour ce qui est de Victorinox, je n'ai pas écrit que la qualité de leur inox était "meilleure que les autres inox" pour la simple raison que ce serait bien vague ! Quels autres ? Comme je l'ai dit, c'est le fournisseur de l'armée suisse, avec une autre entreprise connue seulement en Suisse, dont je n'ai pas le nom mais qui produit très peu. Les armées du monde entier ont toujours les meilleurs alliages et inutile de préciser que les Suisses n'ont pas l'habitude de lésiner sur la qualité. Cela fait presque 30 ans que j'ai toujours avec moi un des modèles les plus complets de cette marque (il a une soixantaine d'outils, certains dans l'étui en cuir...) et je ne l'ai jamais pris en défaut quel que soit l'élément. Il faut vraiment un usage intensif pour avoir besoin de l’affuter. (Il y a une pierre dans l'étui...) Il contient aussi une scie à bois dont les dents sont les plus tranchantes que j'ai jamais vues ! En fait aucun élément n'a jamais eu de trace d'usure.

Inversement, il est totalement anormal qu'un greffoir neuf ne soit pas affuté : c'est un motif de retour ! Par expérience, s'il ne coupe pas à ce moment-là c'est sans doute qu'il ne coupera jamais. Je crois que Bahco vend (ou vendait...) aussi un greffoir estampiller Victorinox : il me semble bien que c'est la marque dont avait parlé mon formateur, qui avait ajouté que Victorinox qui avait dû ajouter la marque Bahco, ce qui m'a franchement fait rigoler... C'est forcément Bahco qui distribue et Victorinox qui fabrique !

Je profite de ce post pour revenir à notre discussion sur la nécessité absolue de greffer avec un vrai greffoir et non un cutter : j'ai trouvé un site anglophone où il est question d'un formateur, Clifford Cain, un producteur professionnel et professeur au Centre Harlow Carr de la Société Royale d'Horticulture, qui fait de nombreux cours de greffe et ... Quelle surprise de le voir sur les photos avec... un solide cutter ! (De marque Stanley si j'en crois le texte...)
belinsecte a écrit le 21/09/2016 21:12 (ref msg # 54066 )
Une coupe droite (j'écrivais "plate") peut être verticale sur un petit tronc.

pour une anglaise, on coupe le PG en tirant vers le haut avec les bras tendus donc je suppose que le greffoir asymétrique permet alors d'attaquer le bois sur sa face "arrière" en finissant la coupe "droite" en direction du greffeur?

si je fais une entaille "chip" dans un PG, soit
cas n°1: je coupe vers le bas
soit
cas N°2: un chip inversé je coupe vers le haut

si j'ai une lame asymétrique pour droitier, et que je la tiens de la main droite, en étant debout ou assis en face de la future greffe:
- dans le cas 2? le biseau sera contre le bois, la lame sera plus facilement repoussée pour couper parallèlement aux fibres après avoir fait un petit arrondi au bout du chip (peut-être que pendule l'explique mieux le 30/05/2010, page 2, sinon voir le lien de vidéo dans mon autre post)
- dans le cas 1? le biseau de la lame sera face au greffeur, donc c'est plus difficile de faire un arrondi.

A l'instant je m'aperçois que contrairement à ce que j'écrivais avant, l'article https://www.greffer.net/?p=409 comporte certains croquis et photos conformes au chip pénétrant moins le bois et dont le haut est un plus petit arrondi, elles viennent d'être ajoutées? c'est plus facile à réaliser avec ma lame symétrique, ou avec le biseau placé coté bois.

si on tient une baguette de bois pour y tailler un greffon en anglaise, par exemple avec un greffoir pour droitier tenu avec la main droite et qu'on dirige le fil de coupe vers l'extérieur, on pourra attaquer la baguette par le dessous et la gauche?

ma question trouverait probablement plus facilement sa réponse si je peux voir un de ces greffoirs asymétriques, par écrit c'est compliqué...

A+
JD
Message modifié 5 fois ; la dernière fois le 23/09/2016 10:43 par belinsecte
satya a écrit le 21/09/2016 22:17 (ref msg # 54069 )
Le mien est pour droitier et vu le prix c'est un très bon greffoir.
Toute l'équipe de pépiniéristes de ma région utilise ce type de greffoir (JF Burri est suisse) ce qui doit faire 30000 greffe par an.

Pour la pierre a affûter je te conseil une seul pierre mais de qualité et a grain très fin.
Les pierres naturel sont excellente pour ça.
Pour 10euros tu a ta pierre a vie, j'en trouve sur les marché mais il y a une carrière dans les pyrénées donc pas trop loin de chez moi c'est peut etre ce qui justifie le prix.
Si tu achète une drouille a gros grain tu va bousiller ton file et tu ne t'en resservira pas.
Si tu veut je peut regarder pour t'en choper une ici...si tu vient a st jean du gard??
Antigonos a écrit le 22/09/2016 19:33 (ref msg # 54074 )
"satya" a écrit :
Pour la pierre a affûter je te conseil une seul pierre mais de qualité et a grain très fin.
Oui, il ne faut absolument pas utiliser autre chose SAUF si le fil est très abîmé, ce qui ne devrait jamais arriver en greffage. Ça arrive quand un rabot heurte un clou par exemple... Plus le grain est fin et plus la lame sera tranchante mais plus ce sera long à affuter... si on a trop attendu.
Les pierres naturel sont excellente pour ça.
Après beaucoup de lectures (comme par exemple un site japonais sur les katanas !) il ne ressort PAS qu'une pierre naturelle ait un quelconque avantage. L'important est de connaître leur finesse, ce qui n'est pas évident puisque les Américains, les Européens et les Japonais ont trois manières différentes de la noter et la norme utilisée n'est pas indiquée ! C'est la taille des grains en microns qui devrait finalement mettre tout le monde d'accord... Les pierres de synthèse ont au moins l'avantage d'être homogènes et parfaitement normalisées.
Pour 10euros tu a ta pierre a vie, j'en trouve sur les marché mais il y a une carrière dans les pyrénées donc pas trop loin de chez moi c'est peut etre ce qui justifie le prix.
Sur Ebay il y en a pour tous les goûts, tous les prix et d'un peu partout. (On trouve aussi des plaques diamantées pour un prix analogue mais il faut prendre très fin, au moins 8000.)
Une pierre à vie... Il faut tout de même lui conserver sa planéité donc il faut la rectifier quand elle devient trop creusée. Elle perd donc inexorablement de son épaisseur jusqu'à risquer se casser. Il y a des chances que la lame soit usée avant .
Antigonos a écrit le 22/09/2016 19:54 (ref msg # 54075 )
"belinsecte" a écrit :
[...]ma question trouverait probablement plus facilement sa réponse si je peux voir un de ces greffoirs asymétriques, par écrit c'est compliqué...
Comme tu dis ! Je te suggère de regarder quelques vidéos qui montrent les techniques.
D'après ce que j'ai compris, tu restes face au PG même debout, mais tu peux aussi faire l'entaille par le dessus en te penchant : dans ce cas la lame ira dans l'autre sens par rapport au sol.
J'avoue ne pas m'être posé la question vu que je bricole depuis l'enfance : c'est rare pour un droitier mais j'utilise couramment les deux mains... sauf pour écrire Très jeune j'ai trouvé ce handicap de la main gauche gênant et je me suis efforcé de l'utiliser. Il suffit de réfléchir au geste avec la main habituelle et de le reproduire plus lentement et symétriquement, cela vient très vite. C'est de la rééducation ! De plus j'utilise le pouce de l'autre main pour pousser sur la lame (voir l'outil dont j'ai envoyé la photo) : je trouve cela plus précis et moins risqué que d'utiliser la force des bras. Mon formateur, lui, nous faisait placer le rameau ou le PG entre la lame et le pouce pour que celui-ci ne risque pas de coupure : c'était en serrant la main que l'on coupait, pas avec le bras, même s'il y a un petit mouvement de retrait. Je n'aime pas ce geste, peut-être que je n'ai pas assez insisté... Cela donne envie de forcer avec les bras, je trouvais ça dangereux : on ne ramène jamais une lame vers soi. D'ailleurs j'avais annoncé 10 mn avant l'accident que quelqu'un allait s'entailler le doigt : il a eu droit à 3 points de suture !
belinsecte a écrit le 22/09/2016 20:48 (ref msg # 54076 )
Merci Satya! je te tiens au jus en privé;
Bravo Amigonos! tes contributions sur le forum sont appréciées! Je ne savais pas qu'il y avait différentes qualités d'inox; Tu as indiqué la différence d'un inox avec plus ou moins de chrome. Je me méfie des idées préconçues, et des appréciations sans test comparatif, mais j'envisageais que ce soit réel et en suis maintenant convaincu car:
ici http://blog.videlice.com/2012/04/26/comm... il est précisé qu'une lame inox peut contenir entre 0,2 et 1% de carbone, au dessus de 0,6% il est plus coupant et on l'affute moins souvent. Selon ce lien, un indice de dureté appelé « indice de Rockwell » ou HRC, pour les lames de couteaux, varierait entre 50 et 60 HRC, 60 étant le plus dur et tranchant avec l'inconvénient de se casser, s'effriter et rouiller plus facilement, mais un greffoir ne rencontre que du bois, ce qui ne casserait ni n'effriterait la lame. Un autre lien http://www.couteaujaponais.com/choisir-a... indique beaucoup d'autres composants et métaux influant la qualité de coupe d'une lame inox ayant jusqu'un HRC de 63. ce lien http://www.lindependant.fr/2011/12/31/co... confirme qu'il serait faux de juger de la coupe selon si la lame est "inox" ou pas, la qualité de coupe est davantage lié aux traitements, jusqu'à une coupe époustouflante après traitement cryogénique à n 80°C.
Et aussi merci pour ta mise en garde de ne pas chauffer le métal à la flamme! dans tes posts du 30 juill 2016, cela me parait essentiel pour garder un "acier trempé" et riche en carbone.

Une photo de greffoir asymétrique répondrait à ma curiosité,
C'est bien comme je l'ai décrit qu'on taille un PG en anglaise? le bras toujours tendu pour ne pas prendre de risque, le mouvement étant obtenu avec les jambes ou dos. J'ai supposé que c'est ce qui détermine qu'un greffoir asymétrique soit pour gaucher ou droitier, car pour le chip oui Amigonos a raison, si on veut que l'autre coté de la lame soit coté bois on peut greffer en se penchant par dessus le PG, ou pour une greffe haute en tenant le manche à la perpendiculaire du bras, paume vers soi. Cela pour faire un chip plus ou moins pénétrant comme expliqué dans mon post en couleurs en page précédente, et je vois que Patrice a ajouté une photo correspondante dans son article sur le chip.

La pierre creusée: si on affute la lame toujours du même coté de la pierre, j'imagine que l'arrondi de la pierre se fera à l'extrémité de la lame, alors une pierre usée arrondira un peu l'extrémité de la lame, qui l'est déjà dans certains cas. ou alors, rectifier la pierre à la ponceuse?
Si j'ai affuté avec du trop gros grain, suffit que je réaffute avec du grain plus fin, non? A moins que la lame soit très rancunière??
Mes pierres bricomarché m'ont donné un tranchant mieux qu'avant, un morfil s'est formé que j'ai enlevé, mais ça tranche pas au top: la surface est dépolie sans être brillante, et encore quelques traces de "haché" (moins qu'avant) sur écorce de prunellier.

J'ai constaté ce matin l'infériorité d'une pierre synthétique
en supposant qu'une pierre naturelle garde sa dureté au moins une vie si elle a déja traversé des milliers d'années...
en cherchant à affiner mon affutage, j'ai retrouvé une vieille pierre à affuter que j'ai achetée il y a 20 ans, et après seulement 2 minutes d'affutage elle était bien creusée. Autant dire qu'elle se désagrège.

Quant aux disques diamantés, je les ai vus sur ebay ou amazone par 10 (assortiment) jusqu'au 6000, plus souvent 3000, c'est plus grand donc moins pratique pour le transporter partout.

J'ai hâte d'essayer la pierre naturelle que Satya utilise!

Comparatif entre cutter et greffoir
Fente sur le coté, pendule: Les coupes sont nettes au cutter, l'écorce un peu déchirée avec le greffoir.
En photo, mon greffoir symétrique. Satya et Amigonos conseillent un greffoir asymétrique (soit pour droitier soit pour gaucher): pour faire des coupes bien droites en posant contre le bois le coté de lame bien plat, ou coupes arrondies en posant sur le bois le coté biseauté de la lame.










greffer.net >> Matériel