Le potager du Roi à Versailles

greffer.net >> Promenades fruitières

lapoteri a écrit le 06/02/2009 17:25 (ref msg # 21509 )
super interressant,un peu trop nombreux par groupe,des questions dans tous les sens.
on a pas trop jouer du secateur,ceci dit face au pro on est un peu ridicule et devant des vieux arbres on a peur de faire des betises.
quand a mr Becaleto il est intarissable,tres simple, tres patient au vu des arbres qu'il en train de commencer a former tel que des pyramides a etages
il nous a meme laisser son portable pour ceux qui sont interessés de revenir tailler avec lui les apres midi (ce que je viens de faire)
L'endroit est super ,ils sont trois a s'occuper de tous le jardin.
il ya une partie du jardin avec des varietes de collection , ya possibilité d'avoir des greffons apparement.
on peut se rendre compte sur des lignes la difference de vigueur de certaines varietes greffées sur porte greffe identiques.
je compte bien y retourné pour donner "un coup de main"
pour les varietés je n'ai pas encore la liste , je vais chercher


floyd a écrit le 06/02/2009 18:20 (ref msg # 21511 )
Merci pour tes commentaires lapoteri, bien content de te voir aussi "mordu" .
floyd a écrit le 15/10/2012 18:22 (ref msg # 37235 )
Chaque année, des arbres vieillissants ou dépérissants sont remplacés en conservant la tradition de formes et variétés fruitières remarquables au Potager du Roi. Ainsi les arbres ont entre un et cent-vingt ans.

http://www.potager-du-roi.fr/site/pot_au...

Les fruitiers sont donc républicains comme le suggérait François du Perche…

Il y a beaucoup à faire au Potager du roi, sur les arbres vieillissants qu'on aimerait voir remplacés plus vite encore.
Des palmettes auxquelles ils manquent des bras, des supports de fers forgés bien attaqués de rouille, des murs dont les enduits attendent toujours des crédits, tout cela m'avait laissé une triste impression lors d'une très récente visite privée guidé par Antoine Jacobsohn, en charge du célèbre Potager..

J'ai par contre apprécié de voir dans un carré, des pyramides aillées à 5 branches, en cours de formation. A voir dans 20 à 25 ans…
François du Perche a écrit le 15/10/2012 20:20 (ref msg # 37239 )
ils ne doivent pas reproduire à l'identique car les PG de l'époque n'existent plus. Les renflements en forme de boules qu'on voit sur les photos à la base, au niveau de la greffe montrent que les PG ne s'accordent pas parfaitement avec la croissance des variétés, la rigueur républicaine laisse à désirer...
floyd a écrit le 15/10/2012 20:48 (ref msg # 37242 )
On se souviendra que le potager fut longtemps géré par l'Ecole Nationale Supérieur d'Horticulture, formant les ingénieurs horticoles ou "Horti".

C'était donc le lieu d'introduction des variétés modernes et des modes de conduite nouveaux.
On trouve d'époque XXe, le drapeau Marchand, les arcures Boucher-Thomas et pleins d'autres choses qui n'ont rien à voir avec l'idéal de la Quintinie.
Les bourrelets de greffe sont souvent très impressionnants. Cela ne choquait personne, c'était "normal", presque une preuve de vigueur.

Sous l'égide du ministère de la Culture, le parc du château fait l'objet d'études très poussées, historiques, esthétiques, philosophiques et technologiques. Ce qui permet de produire ou reproduire avec une belle rigueur intellectuelle et pratique, des pans entiers de ce lieu magnifique.

Le ministère de l'Agriculture comme privé de moyens et d'ambition, n'engage que des bouts de crédit pour résoudre tardivement les urgences les plus criantes.
La mode écolo, le goût décoratif et le jardinage pour amateurs, je n'ai rien contre. Mais désolé, pas dans un lieu tel que celui-là.

Il faudra bien pourtant requalifier un potager mondialement connu.


greffer.net >> Promenades fruitières