cepages interdits

greffer.net >> Vigne

autrevie a écrit le 03/06/2007 20:40 (ref msg # 9074 )
ils tiennent à leur monopole,c'est pour cella que les "hybrides" sont interdite.
il n'y a donc pas de rejet n'y le moindre oeil sur ces PG
patrice a écrit le 04/06/2007 07:29 (ref msg # 9079 )
"André" a écrit :
Sinon il doit y avoir moyen de demander des PG non éborgnés non ?


Hors de France... Oui

(et la plupart du temps les porte greffe vendus racinés, avec bourgeons, et certifiés dans les autres pays de la CEE... sont produits... En France )
José Ruivo a écrit le 04/06/2007 10:28 (ref msg # 9088 )
C'est bien ce que Patrice vient de dire. Au Portugal, par exemple, les porte-greffe de vigne, racinés et avec bourgeons, sont importés surtout de France. J'ai pu le confirmer cette année, avec plusieurs retards dans leur distribution
patrice a écrit le 04/06/2007 10:38 (ref msg # 9089 )
"José Ruivo" a écrit :
C'est bien ce que Patrice vient de dire. Au Portugal, par exemple, les porte-greffe de vigne, racinés et avec bourgeons, sont importés surtout de France. J'ai pu le confirmer cette année, avec plusieurs retards dans leur distribution


et en vente libre à l'amateur...
José Ruivo a écrit le 04/06/2007 10:58 (ref msg # 9091 )
"patrice" a écrit :

et en vente libre à l'amateur...


Oui, j'oubliais ce détail si important. Les pépinières en vendent toujours aux amateurs, n'importe quelle est la quantité souhaitée. Mêmme sur les petites foires et marchés locales il y des petits pépinièristes qui en vendent aux particuliers, le problème c'est qu'ils n'ont pas beaucoup de choix: dans ma région que du R99 et SO4. Par contre, les porte-greffe pour les autres fruitiers sont bien plus dificiles à avoir. Parfois on a l'impression qu'on nous fait une faveur.
Michel a écrit le 04/06/2007 18:04 (ref msg # 9111 )
Bonjour à tous,

J'ai commandé une fois des boutures de porte-greffe de vigne (du couderc, je crois). J'ai été suppris par le fait qu'elles étaient éborgnées. Je les ai mises en terre et des rejets sont apparus (3 sur 20) me permettant ainsi de me constituer des porte-greffes.

A bientôt.

Michel.
Michel a écrit le 05/06/2007 16:53 (ref msg # 9142 )
Bonjour Autrevie,

Sais-tu où peut-on se procurer l'étude de Breider?

En quoi un porte-greffe de type Noah peut-il être plus intéressant qu'un autre porte-greffe "plus conventionnel"?

A bientôt.

Michel.
André a écrit le 05/06/2007 18:23 (ref msg # 9145 )
Tu trouveras des infos ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Breide...
autrevie a écrit le 06/06/2007 19:00 (ref msg # 9218 )
Les hybrides ne sont pas atteints du phyloxera.
Je ne connais pas l'étude de Breider
J'en connais une autre que j'ai cité plus haut(alcool+souris).
L'association des cépages oublié fais du vin bien convoité avec des cépages interdit.
et les consomateur ne sont pas déformés.
Bref je doute de la fiabilité l'experience citée plus haut,
je suis amateur de nombreuses autres histoires de ce type afin d'obtenir un jour une opinion bien racinée sur le sujet.
Michel a écrit le 08/06/2007 15:19 (ref msg # 9257 )
Bonjour Autrevie,

j'entend bien, mais il n'y a pas que les cépages interdits qui résistent au phylloxéra.

Merci André, mais je reste sur ma faim. Je changerais peut-être d'avis lorsque j'aurais pris le temps de traduire l'article écrit en anglais.

A bientôt.

Michel.
autrevie a écrit le 09/06/2007 12:44 (ref msg # 9303 )
???

aurai-je mal lu?
ne serais ce pas grace aux nouveaux portes greffes que l'épidémie de phyloxera fut controlée?
je confond peut etre les vertues des vignes américaine(de type labrusca)et cépage interdit(vitis d'Europe x vitis d'Amérique)

mince alors ops:
patrice a écrit le 10/06/2007 09:01 (ref msg # 9314 )
Voulant en savoir plus sur le sujet, j'ai lu le livre de Freddy Couderc, "Les vins mythiques - De la Cévenne Ardéchoise et du Bas Vivarais". (Ed. La Mirandole).

C'est un livre consacré à l'histoire de ces hybrides américains.

Les hybrides américains initialement importés furent nombreux :

Black July
Black King
Canada (Arnold)
Clinton White
Clinton Rosé
Concord
Concord Chasselas (Campbell)
Cunningham
Cynthiana (Norton)
Elvira (Rommel)
Elvira (Triumph)
Herbemont blanc (Malège)
herbemont rouge
Isabella (Isabella Gibbs)
Jacquez
Jacquez (Las sorres)
Jacquez d'Aurelles
Noah (Wasserzicher)
Othello (Arnold)
Riparia géant
Riparia glabre
Rupestris
Sesnaque (Underhill)
Solonis
Vialla (Laliman)
York's madeira


Qu'on regroupe en trois grandes familles
Les Labrusca (Isabella, Concorde)
Les Labrusca-Riparaia (Clinton est ses hybrides, Othello)
Aetivalis-Cinera-Vinifera (Herbemont, Jacquez, Cunningham).

L'isabelle :
Résistante à l'oïdium.
Abandonné comme plant direct car peu résistant au phylloxera
Gout framboise très prononcé.

Le Concord
Résistance à l'oïdium.
Sensible aux gelées.

Le Clinton
Grains noirs, mais existe un rare cultivar blanc en Cevennes, quelques pieds dans une propriété près de Valgorge en Ardeche.
Bonne résistance au phylloxera. Bonne adaptation au climat et au terrain Cevenol.

L'othello
Peu vulnérable à l'oïdium.
Assez résistant au phylloxera.
Très vigoureux et fertilité remarquable.

Le Jacquez
Serait originaire de l'île de Madère, puis importé dans le Mississipi, par un espagnol nommé Jacques.
Ne craint pas l'oïdium ni la pourriture, mais moyennement résistant au phylloxera.

L'herbemont
Peu sensible au mildiou.
Vulnérable au phylloxera.

Le cunningham
Moyenne résistance au phylloxera,
sensible au mildiou.

Concernant l'interdiction des cépages hybrides, l'ouvrage souligne deux faits historiques intéressants à rappeler :

- il y a eu de nombreux travaux d'hybridations (de Seibel et Couderc principalement) qui ont mis au goût du jour d'autres cultivars, tel le fameux 7120 de Couderc. "Le succès des plants Couderc s'est poursuivi dans le temps et a contribué à faire disparaître des plaines de la Cévenne Ardéchoise beaucoup de ces vignes américaines qui nous intéressent. C'est pourquoi les cépages mythiques américains ne se retrouvent plus pratiquement que sur les coteaux et en moyenne montagne, où le 7120 n'a pas séduit les vignerons" . Donc déjà bien avant l'interdiction, ces hybrides étaient en déclin.

- suite aux multiples pressions des viticulteurs du midi envers les législateurs, face à la concurrence d'un import de vins qui ne correspondent pas à ce que nous appelons du vin, que ce soient les ingrédients ou la méthode de fabrication, il y a eu toute une série de textes réglementant la fabrication pour pouvoir qualifier le produit de vin (fruit, sucre, levures..). Et c'est suite à ces multiples pressions, visant de plus en plus à réglementer et encadrer la production de vin, que ces hybrides ont été interdits.

Quatre reproches leur étaient fait principalement :

- inadaptation au terrain calcaire
- peu de résistance aux maladies
- goût foxé
- rend fou (méthanol) (argument obsolète)


Une phrase, prise dans le chapitre consacré au Clinton, peut, je pense, résumer cet engouement pour les hybrides américains : "Vin phare de la résistance, des causes perdues, des anarchistes, le vin interdit par excellence. Associé sentimentalement à la région minière, il est devenu le symbole des Cevennes qui souffrent et se battent, car il a frappé l'imaginaire des gens."
autrevie a écrit le 11/06/2007 12:36 (ref msg # 9340 )
merci,exellent résumé tres instructif.
patrice a écrit le 19/06/2008 18:54 (ref msg # 17879 )
Une page interressante sur les "cépages interdits" à lire sur le site internet de "Fruits Oubliés" :
http://pagesperso-orange.fr/association....
palustris a écrit le 04/07/2008 04:37 (ref msg # 18129 )
j'ai semé des vitis riparia sauvages. En France est-ce que ce serait interdit
par contre les vitis riparia sauvages comme goût c'est vraiment pas terrible et ne parlons pas de vin.
Au Québec on cultive surtout des hybrides parce qu'ils sont plus résistant au froid.
patrice a écrit le 11/08/2008 06:59 (ref msg # 18789 )
J'ai "débloqué" dans la bourse les "cépages interdits".
En effet, si en France cela est interdit, ca n'est pas le cas dans d'autres pays, et les usagers peuvent se l'échanger librement. Il n'y a pas de raison alors de leur imposer les contraintes francaises. Seule une mention concernant la législation francaise est rappelée sur la fiche.
autrevie a écrit le 11/08/2008 09:42 (ref msg # 18802 )
yess c cool Patrice,Merci.
Sarcé a écrit le 10/11/2008 00:07 (ref msg # 20253 )
du point de vue du goût , qu'en est il de ces vignes interdites comme raisin de table ?


Sarcé
Nature38 a écrit le 10/11/2008 10:19 (ref msg # 20255 )
"Sarcé" a écrit :
du point de vue du goût , qu'en est il de ces vignes interdites comme raisin de table ?


Sarcé


Bonjour,

j'aime bien le Noah blanc et j'adore le Noah Noir. Leur arôme est très prononcé et assez spécial. Quand on goutte un Noah on aime ou on déteste mais cela ne laisse pas indifférent.
Le blanc a une peau épaisse, de gros pépins et une pulpe assez compacte autour des pépins.
Le rouge a une peau un peu plus fine, est plus sucré et contient plus de pulpe.

Eric
claudeduvar a écrit le 10/11/2008 19:24 (ref msg # 20261 )
isabelle, forme de jolie treille, un petit gout de framboise, adapté au sud est


greffer.net >> Vigne