Semer des noisettes du commerce ?

greffer.net >> Noisetier

nicollas a écrit le 13/12/2013 14:43 (ref msg # 42401 )
Salut,

est-ce que quelqu'un a déjà semé des noisettes conditionnées en sachet et vendues en magasin ? Je me demande si le séchage est assez prolongé pour inhiber la germination ou pas

Merci pour les retours
floyd a écrit le 13/12/2013 14:56 (ref msg # 42402 )
Je veux croire que les récoltes de noisettes sont régulièrement commercialisées.
On doit trouver en rayon ou sur les étals des noisettes de l'automne.
Leur faculté germinative doit être intacte, c'est facile à vérifier.

Néanmoins, s'agissant d'une pollinisation croisée obligatoire, les semences ont un patrimoine génétique qui diffère de celui de la variété mère. Et sans que l'on puisse savoir à l'avance s'il sera meilleur ou non.

Le semis, dans quel espoir?
Bruno a écrit le 13/12/2013 17:07 (ref msg # 42404 )
Il y a quelques années j'ai semé quelques noisettes, une a germé mais pour l'instant n'est pas très grande et n'a pas produit.
L'intérêt pourrait être d'obtenir une belle variété avec de la chance.
Eric a écrit le 14/12/2013 01:08 (ref msg # 42407 )
Je l ai fait et le fait encore cette annee avec des chataignes . Les premieres que j ai seme font
deja 4 m . J en achete chaque annee 1 kg que je met a secher , puis je les met dans du sable
du Rhin Au printemp je les plante dans le potager et a l automne je les met en place pour
faire des allees . J ai deja essayer de semer directement en place mais les sangliers ne leurs
laisse pas le temps de germer.

Pour les noisettes c est pareil . Malgre que les buissons sont deja asse gros ils n ont
pas encore porte.

Le taux de germination est de 6 a 7 sur 10 pour l un comme pour l autre.
nicollas a écrit le 14/12/2013 08:25 (ref msg # 42408 )
Merci pour les retours,

le but serait de pouvoir produire pas mal de plants à prix pas cher, tout en partant sur une bonne base génétique avec des grosses noisettes
Eric a écrit le 14/12/2013 10:52 (ref msg # 42409 )
Issu d une bonne base. Apres faut voir. Mais avec un peu de chance il y aura une bonne surprise dans le tas.
floyd a écrit le 15/12/2013 11:50 (ref msg # 42413 )
On a déjà eu, je crois me souvenir, un débat identique à propos de pruniers.
Chercher à concilier qualité, rapidité et économie, pas de doute tout le monde est d'accord, c'est un but admirable.
Le semis est économique si on le compare à la plupart des autres méthodes de multiplication végétative.
Est-il rapide? Là rien de sûr.
Conserve-t-il la qualité génétique d'une variété sélectionnée? Là le hasard de la loterie génétique pourrait avoir joué un sale tour.

Il me parait donc que le semis de noisettes du commerce est au final, une solution peu satisfaisante.

Pour améliorer encore une variété à gros fruits, il n'y a que l'hybridation contrôlée qui pourrait augmenter les chances de gagner en qualité… après un long et difficile travail de pollinisation, de sélection, de test.

Pour assumer soi-même la multiplication de variétés de valeur, on peut suggérer l'achat de plants sélectionnés et de dénomination garantie.
Ensuite on en fait des pieds-mères pour pratiquer le marcottage en touffe.
Bruno a écrit le 15/12/2013 19:15 (ref msg # 42415 )
Pour les noisettes que j'avais semées, je l'avais fait au pied d'un chêne truffier. C'est un moyen théoriquement (mais peu être pas à 100%) d'obtenir un noisetier truffier. Je l'ai déplacé plus tard pour celui qui a germé.
Ferréol a écrit le 17/12/2013 20:17 (ref msg # 42422 )
Il y a aussi des pépinières qui commercialisent des plants mycorhizés par la truffe certifiés INRA. Ils ont du noisetier.

De ce que j'en sais le souci du noisetier comme truffier est que la mycorhization ne tient pas forcément bien dans le temps et la ou un chêne truffier peut produire 100ans, un noisetier n'aura pas cette longévité en production truffière...
Bruno a écrit le 18/12/2013 18:14 (ref msg # 42429 )
Par contre, j'ai entendu dire qu'il fallait 10 ans à un chêne pour produire des truffes et seulement 6 ans pour un noisetier.
nicollas a écrit le 14/01/2014 17:50 (ref msg # 42645 )
Je suis bien conscient des limitations du semi floyd, mais comment concilier plants nombreux, petit budget et non accès à des grands arbres de variétés sélectionnées de manière plus satisfaisante que ça, je ne vois pas.
floyd a écrit le 14/01/2014 20:06 (ref msg # 42646 )
La méthode de marcottage en touffe est efficace.
Elle permet de produire chaque année une dizaine de marcottes.
En peu de temps il est donc possible de produire soi-même les quantités voulues de chacune des variétés.

Dans un premier temps, il faut trouver auprès d'un producteur spécialisé un jeune plant de chacune des variétés convoitées. Une simple marcotte ne coûte pas cher!

Je sais par contre que dans le commerce de détail, on doit investir 15€ pour acquérir une touffette emballée avec chromo…


greffer.net >> Noisetier