greffer néflier sur néflier

greffer.net >> Néflier germanique

Isabella a écrit le 28/11/2017 16:40
Bonjour,
J'ai greffé des variétés de néflier sur néflier issue de semis. C'a très bien marché. Quel sont les désavantages de cette combinaison? Pourquoi on greffe souvent sur aubépine ou cognassier? Merci de partager vos expériences avec moi.
clow a écrit le 28/11/2017 21:12
Bonsoir Isabella et bravo pour ta réussite.

Je dirais pour te répondre que j'ai constater une meilleur vigueur sur aubépine ainsi qu'une bonne aptitude vis à vis des difficultés relié à la sécheresse et son contraire et une excellente adaptabilité aux diverses type de sol qu'il soit caillouteux, humifère, lourd ( argileux ) l'aubépine y pousse très bien.

Le cognassier est intéressant aussi mais moins vigoureux et moins résistant que l'aubépine aux condition climatique et à la diversité des sols.

Le néflier quand à lui je ne peu que dire que je le trouve lent et peu vigoureux comme porte greffe ( en sachant que le sol joue aussi, si le sol est adapté alors une plante pousse pleinement, si il est moyennement adapté il poussera mais soit plus lentement, soit aura des problème de maladies, et si le sol n'est pas du tout adapté alors il végétera et finira éventuellement par mourir).
Donc pour le néflier voilà dans mon cas ce qu'il en est mais peut être cela est il différent chez toi.

Généralement l'objectif 1er du greffage ( hors reproduction d'une variété à l'identique ) se trouve dans l'adaptation de la variété au sol que l'on a et qui n'est pas toujours compatible avec justement l'espèce que l'on greffe.

Donc là ou pousse facilement le néflier l'utilité d'utilisé l'aubépine ou le cognassier y est de bien moindre importance mais là ou le néflier a des difficultés l'aubépine s'avère être un porte greffe de choix.

Donc si chez toi cela pousse et donne de bon résultat, alors te pose pas trop de question sur le sujet, mieux vaux toujours tant que possible greffer sur quelque chose qui pousse tout seul voir spontanément chez soi.

Si chez toi le néflier y pousse alors greffe sur néflier, tente des poirier dessus ( williams et virginie baltet s'y greffe ), j'ai même réussi de la pomme court pendu rouge.

Inversement pour ceux dont les cognassier y pousse spontanément mieux vaux qu'il greffe sur cognassier.

Enfin voilà c'est un peu le principe de base du porte greffe l'adaptation au terrain, puis viens la vigueur apporté ou diminué puis parfois une meilleur qualité gustative mais je dirais qu'en général ce que l'on gagne sur certains points on le perd sur d'autres donc après c'est affaire de goût perso.
Isabella a écrit le 29/11/2017 21:12
Bonsoir Clow,
merci beaucoup pour ta réponse. Je vais essayer sur aubépine pour voir la différence. J'ai un sol lourd et argileuse et souvent humide, qui me cause des soucis pour certaines plantes. J'ai constaté aussi que néflier sur néflier marche bien,
mais ca pousse pas si vite. Comme mes cognassiers sur cognassier. Je suis curieuse, qu'est-ce que ca donne sur aubépine.


greffer.net >> Néflier germanique