Greffe de néflier sur sorbier des oiseleurs

greffer.net >> Néflier germanique

bayart a écrit le 10/01/2013 22:21
La compatibilité du néflier avec un PG sorbier des oiseleurs (sorbus aupicaria) est mentionnée dans tous les manuels... sans plus de détail.

Le sorbus aupicaria edulis est presque invasif dans ma zone de verger car très bien adapté à mon contexte montagnard (altitude, sol léger et peu profond). J'en ai de toutes les tailles à ma disposition et ce serait une solution de facilité pour greffer des néfliers dont je n'ai rencontré de francs spontanés qu'à de très rares occasions.

Quelqu'un a-t-il un retour d'expérience et du recul sur cette greffe ?
-technique de greffe,
-variété de sorbus aupicaria et de néflier à recommander dans ce cas précis
-longévité et incidence sur la fertilité du PG
floyd a écrit le 11/01/2013 18:10
Sorbus aucuparia 'Edulis' pour être conforme à la nomenclature.
Plus facile pour d'éventuelles recherches.

… Le "Michard" curieusement ne le propose pas comme PG du Néflier.
visakoivu a écrit le 02/05/2013 16:46
En mars j'ai greffe du neflier (Apyrena, Kurpfalzmispel et commun) (aussi) sur sorbier des oiseaux.
Inspire par le question de bayart, juste pour curiosite, tenter et voir.
J'ai reussi tous les greffes (3/3), mais il me semble que c'est moins vigoureux que sur l'aubepine.
Mais c'etaient des pg assez jeunes, d'un diametre de crayon, plus petits que les aubepines.

J'ai greffe en anglais complique et en fente.

Mais je n'ai pas des infos sur le longue-terme, on verra en temps comment ca va faire.
bayart a écrit le 15/05/2013 03:22
Merci Visakoivu de rompre ce grand moment de solitude sur le forum. Un sujet qui n'a pas drainé les foules !!!

J'ai également tenté le coup en greffant du Delice de Vannes en Mars sur sorbier des oiseleurs: greffe en tête à 2 m du sol en fente double en laissant de forts tire sève: les bourgeons sont en train de partir.
Le même jour, j'ai aussi greffé le même Delice de Vannes sur Aubépine, dans les mêmes conditions: greffe en tête à 2 m du sol en fente double: le stade de développement est identique (en revanche des greffons Delice de Vannes greffés le même jour sur aubépine en pied sans tire sève sont plus avancés).

A suivre donc...

A ce stade j'ai simplement remarqué que les tissus du sorbier sont plus fragiles et se déchirent plus facilement dans le prolongement de la fente... sachant que c'est un arbre qui n'a pas l'air de beaucoup apprécier les mutilsations.
floyd a écrit le 15/05/2013 09:22
Néflier sur sorbier, voilà bien une association rare et très spécifique au contexte local qui est le tiens.

Bravo pour cette réussite, pour un greffage dont on ne savait rien.

Le bois prompt à la fente; ces bois jeunes seraient donc déjà "durs".

Pense à réguler les tires-sèves.
visakoivu a écrit le 15/05/2013 09:59
Bonjour bayart,
mes nefliers sur sorbier ont deja des pousses de 3 a 10 cm. En terme courte, je suis maintenant sure qu'il y a une compatibilite suffisante. On verra en temps quel est l'effet de sorbier comme pg sur la vigueur, port, rendement .... du neflier.
Mais c'est bien sur un pg interressant, car il y en a abondamment.
JM a écrit le 17/05/2013 13:50
Des photos ?
visakoivu a écrit le 17/05/2013 14:46
Je vais essayer de mettre les photos le plus vite possible.
visakoivu a écrit le 19/05/2013 19:03
voila un photo Apyrena sur sorbier.
bayart a écrit le 28/05/2013 22:01
Et voici le mien qui part tout doucement entre les gelées et les averses de neige de notre beau mois de mai !!
gil a écrit le 20/06/2013 20:43
bonjour;pour la première fois j'ai greffé du neflier sur aubepine et sur cognassier;la totalité des greffes (anglaises) est reussie:
-sur aubepine j'ai fait ça dans mon bois et quelques insectes "brouteurs" avalent les premieres feuilles
-sur cognassier c'etait de petites marcottes plantees le jour du greffage
voila mon experience,qui n'est qu'un petit test
visakoivu a écrit le 21/06/2013 10:30
Bonjour,

j'ai le meme experience pour les greffes du neflier dans les bois. Ca prend bien (le pg n'importe pas) mais apres, les premieres feuilles sont mangee par un insecte.
Quelque greffes ont emmis des nouveau feuilles, les autres n'ont pas et cetait toujours la raison des echecs pour mes greffes "sauvages".
Je n'ai jamais observe ca pour les greffes du neflier en verger (a une dizaine de metres du bois) ou en pot.
gil a écrit le 21/06/2013 13:31
il y a beaucoup d'insectes"brouteurs"surtout dans les boiset pas facile à attraper,une petite touche d'insecticide peut en avoir de l'effet (insecticide à action par ingestion)
je ne pense pas que cela compromet la reussite mais ça retarde le developpement
salut
bayart a écrit le 05/08/2013 20:30
Mes deux greffons qui avaient émis des jolies feuilles... mais pas de pousses, se sont desséchés mi juillet...https://www.greffer.net/discussion/posting.php?mode=reply&f=8&t=4514#

Mes expériences parallèles de greffe de néflier sur aubépine (mêmes greffons, même technique, même jour de greffe) me laissent penser que le maintien de tire sèves est carrément nuisible (même sur des PG de gros diamètre) dans le cas particulier du néflier dont les greffons semblent avoir besoin d'importants flux de sèves (j'aurais dû prêter plus d'attention au conseil avisé de Floyd...mais j'ai agi en fonction de mon expérience de greffes d'autres fruitiers sur gros PG et du conseil rapporté par Azertien pour la greffe de poirier sur sorbier dans ce post https://www.greffer.net/discussion/viewt....php?f=15&t=220&start=15).
Avez-vous constaté le même phénomène de faible végétation des greffons de néfliers en cas de maintien de tire sèves ?

Je le déduis du fait que seules mes greffes de néflier sur aubépine en pied (5 cm du sol) ont émis de longues pousses (herbacées, sans aucune lignification sur 40 cm !) alors que celles à 1 m du sol avec maintien de fort tires sèves végètent depuis plusieurs mois (débourrées mais sans pousses), et persistent même après élimination de la moitié des tire sèves... quand à celle effectuée à 2 mètres du sol, elle vient seulement de débourrer mi juillet, soit trois mois après la greffe, et je vais m'empresser d'éliminer tous les tire sèves supérieurs.
gil a écrit le 05/08/2013 20:53
bonsoir,j'elimine presque tous les gourmands qui repartent et sur aubepine il y en a beaucoup!
mes greffes de nefliers poussent tranquillement;l'une d'elle avait pris un depart "fulgurant" mais la soudure devait etre mediocre et il y a eu decollement lorsque j'ai entrepris la pose d'un tuteur de maintien...tant pis
bayart a écrit le 12/02/2014 22:14
@ Visakoivu

Quel est le bilan de tes greffes de néflier sur sorbier après un an ?
visakoivu a écrit le 13/02/2014 15:54
Bonjour Bayart,

Mes greffes neflier sur sorbier se sont deseche en aout.

Je ne sais pourquoi, je pense a
des pg trop faibles?
secheresse generale en ete?
Bruno a écrit le 14/02/2014 21:33
Il faudrait peut-être les greffer sur cormier (sorbus domestica) qui est un sorbier très résistant à la sécheresse et qui n'est pas un PG faible car il peut devenir un arbre très grand.
François du Perche a écrit le 14/02/2014 23:19
ou sur Alisier blanc qui est encore + résistant à la sécheresse que le cormier et qui se contente de sols très pauvres.
Bruno a écrit le 16/02/2014 19:21
Es-tu sûr de cela François ? Je dis cela parce que dans les collines sèches l'été de Solliès-Toucas il y a beaucoup de cormiers qui poussent à l'état sauvage (200 mètres d'altitude environ) , et il faut grimper sur le plateau du Siou-Blanc plus humide qui est à 400 mètres d'altitude environ pour trouver des alisiers blancs et d'ailleurs aussi des alisiers torminaux ainsi que d'autres végétaux comme des houx (que l'on ne voit pas à 200 mètres d'altitude).


greffer.net >> Néflier germanique