Greffe en écusson sur aubépine

greffer.net >> Néflier germanique

pendule a écrit le 24/07/2008 23:22 (ref msg # 18487 )
Bonjour à tous

J' ai lu quelque part que le néflier greffé sur aubépine avait des fruits plus gros et bien meilleurs au goût

J' ai tenté cette année des bibasses greffés à l' anglaise en haut et chip budding en bas( en mars )

Sur les 5 ou 6 aubépines greffées ,les chips n' ont rien donnés, seulement 2 anglaises ont pris

Les greffons me semblaient avoir une drôle de """gueule """"

Il est vrai que quand on a l' habitude de greffons de cerisiers , pommiers poiriers ,pruniers ou autres , les greffons de néfliers paraissent bizarres

Donc"" réussite ""en greffe anglaise, échecs en chip, contrairement aux plaqueminiers, ( hors sujet , mais pour la comparaison )

Greffés sur D.Lotus en mars 22 P G greffés Anglaise en haut , chip en bas, 100/100 en chip , seulement 2 à l' anglaise

Merci Michel Je vais essayer sur aubépine

Bonne soirée à vous
patrice a écrit le 25/07/2008 07:33 (ref msg # 18489 )
"pendule" a écrit :
J' ai lu quelque part que le néflier greffé sur aubépine avait des fruits plus gros et bien meilleurs au goût

Si tu parles du néflier du Japon, bibacier, c'est plutot le cognassier, selon mes sources, qui augmente le calibre du fruit :
https://www.greffer.net/?p=225


Les greffons me semblaient avoir une drôle de """gueule """"


Avec les greffons à drole de gueule, la greffe cadillac aide souvent :
https://www.greffer.net/?p=492


Donc"" réussite ""en greffe anglaise, échecs en chip, contrairement aux plaqueminiers, ( hors sujet , mais pour la comparaison )


A ma connaissance, seul l'oeil dormant est recommandé pour le bibacier.
pendule a écrit le 25/07/2008 22:53 (ref msg # 18512 )
Bonsoir

Voir greffe du bibassier

http://pagesperso-orange.fr/association....
TheChti a écrit le 15/02/2011 10:59 (ref msg # 29534 )
Je remonte le post, qu'en est-il de toutes ces greffes ?
patrice a écrit le 01/03/2011 18:52 (ref msg # 29665 )
"patrice" a écrit :


Donc"" réussite ""en greffe anglaise, échecs en chip, contrairement aux plaqueminiers, ( hors sujet , mais pour la comparaison )


A ma connaissance, seul l'oeil dormant est recommandé pour le bibacier.


ai pu tester le contraire : greffe anglaise en sortie d'hiver, mais avec protection anti déshydratation

Je remonte le post, qu'en est-il de toutes ces greffes ?


Néflier germanique sur aubépine en chip budding oeil dormant : OK
TheChti a écrit le 09/09/2011 08:51 (ref msg # 31488 )
"Michel_Alpes" a écrit :

Pour info j'ai greffé une fois un Kaki (Plaqueminier pour les puristes) sur un néflier sauvage en fente et çà marche.



C'est possible ça ? On est dans la greffe intergénérique au sens le plus large, il s'agit ici de deux famille complètement différentes.
Je serais intéressé de savoir si la greffe a tenu dans le temps car j'ai planté l'an dernier un kaki et j'ai aussi du néflier.

Ma curiosité est aiguisée ....

Une tite photo dispo de ce phénomène ?
capoulos a écrit le 17/02/2013 20:28 (ref msg # 38943 )
"TheChti" a écrit :
Michel_Alpes a écrit:
Pour info j'ai greffé une fois un Kaki (Plaqueminier pour les puristes) sur un néflier sauvage en fente et çà marche.


Bonjour, je reprends un ancien message dans l'espoir d'avoir des infos au sujet de cette greffe de kaki sur néflier; quelqu'un parmi vous a t-il fait d'autres essais de cette greffe ?
merci
chavaignes a écrit le 02/03/2013 08:38 (ref msg # 39182 )
Greffe anglaise de néflier germanique sur aubépine en mars 2012 : 5 sur 5.
Greffe anglaise de William rouge et beurré Hardy sur aubépine en mars 2012 : 1+1 sur 1+1.
Le démarrage est un peu long mais la soudure se fait très bien dans le cas du néflier.
Le William présente une différence de diamètre au bout d'un an mais un seul greffon ne permet pas d'en tirer une quelconque conclusion.
visakoivu a écrit le 02/05/2013 17:04 (ref msg # 40119 )
Pour moi, les greffes en rameau du neflier sur aubepine ont une taux de reussite tres bon, entre 80 et 100 %. Egalement greffe en fevrier, mars, avril en anglais, fente, pendule, couronne, avec et sans protection contre la deshydratation avec le buddy-tape.

Mais pour revenir au coeur de la sujet, je n'ai reussi qu'une seule eccusson du neflier sur aubepine, qui n'a jamais voulu vraiment pousser et qui a mouri 2 ans apres la greffe. J'ai essayer comme periode mi julliet a fin aout, mais l'ecorce d'aubepine ne s'enleve tres bon en ete. Peut-etre on doit ecussonner encore plus tot, mi juin, pour que l'aubepine est encore plus en seve?

Au contraire, j'ai reussi des ecussons neflier sur neflier en julliet (4/4) et aout (5/6), avec les pousses de 50 cm au moins l'anne suivante, meme avec pas de taille du pg au dessus d'ecusson.
belinsecte a écrit le 20/08/2016 16:36 (ref msg # 53723 )
Bonjour!
Je viens de faire 40 écussons de bibacier et poirier sur aubépine, et trouve ce sujet bien à propos avant de continuer...

Les écussons échoués évoqués ci-dessus sont de neflier d'allemagne par Visakoivu, mais 2 autres membres écrivent à propos de neflier du japon (Bibacier; le lien fourni par Pendule est hélas périmé); Qui l'aurait réussi ou échoué? (en été comme le recommande Patrice dans son article sur greffer.net):
- En "T" à l'endroit?
- En "T" inversé? comme conseillé sur la fiche de fruitiers.net
- étaient pourvus, ou non, du pédoncule? (peut-on faire des écussons sans pédoncule?)
- étaient du bois d'un an (ayant poussé l'an dernier), ou plus jeune (de cette année)? (je ne vois de bourgeon apparent sur aucun)
- Et sur PG de quel diamètre? (les greffons étant assez larges, et la coupe plate, il me semble qu'il ne faut pas de trop petits diamètres de PG si on garde du bois sous l'oeil)

J'ai fait des T à l'endroit... parce que j'avais pas encore lu la fiche. la plupart du temps j'ai laissé un peu de bois, comme un chip très fin. et bien serré au scotch d'électricien (au buddy-tape, l'application semblait mal se faire).

Oui si le PG n'est pas très copieusement arrosé plusieurs jours avant, l'écorce se décolle mal... dans ces cas j'ai gratté ce qui restait collé sur le bois, est-ce bien ce qu'il fallait faire?

Puis-je en novembre déligaturer et couper les branches au dessus des écussons réussis? à quelle distance pour bibacier, pommier, poirier?

Un autre sujet est ouvert: bibacier sur aubépine,
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
merci beaucoup
JD
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 04/10/2016 10:37 par belinsecte
Antigonos a écrit le 23/08/2016 16:13 (ref msg # 53750 )
Je n'ai pas beaucoup d'expérience mais j'ai beaucoup lu avec un œil critique, surtout des ouvrages récents (qui correspondent mieux aux PG actuels) et en essayant surtout de comprendre les raisons. Après ces réserves (que je ne répèterai plus :wink voici ce que je peux répondre :
- Des greffes en plein mois d'août c'est... chaud ! T'as intérêt à vraiment bien arroser mais ça risque ne pas suffire avec des + 35° C à l'ombre. Si tu as des PG en pot il faut les mettre au frais. (C'est ce que je suis en train de faire pour des pêchers...) En tout cas un échec ne sera pas significatif.
- Le pédoncule ne sert qu'à deux choses :
[list=]- Manipuler le greffon sans y coller dessus (et surtout dessous) ses doigts sales et pleins de germes. Les cellules n'y ont plus aucune protection, le repas est servi pour les champignons et bactéries et les plantes n'ont pas nos mécanismes conservateurs de défenses. Je veux dire que nous avons des cellules qui font le nettoyage et les cellules souches réparent l'organe, alors que les plantes le sacrifient...
- Montrer que la greffe a réussi lorsque celui-ci se détache. Lorsqu'il reste fixé c'est que le greffon a séché sur place; il est mort.
Donc s'il n'y en a pas ce n'est pas grave.[/list]
- L'écusson se fait sur une branche dont l'écorce se décolle et permet de glisser le greffon. C'est difficile en dessous d'un an, car le diamètre est trop fin, et difficile à deux ans car l'écorce est en général épaisse. Si tu as un PG avec une branche du bon diamètre dont l'écorce est fine et se décolle il n'y a pas de raison objective.
- On ne garde pas de bois sous l’œil en greffe d'écusson, on garde le bois de l’œil. Il a été montré que cela gênait la prise. Je suppose que c'est dû à la surépaisseur qui crée un vide autour de ce bois, sinon la greffe en chip ne marcherait pas. Mais celle-ci se fait entre deux surface planes. Si tu poses un greffon qui a une bosse de bois sous l’œil sur un PG qui a la courbure dans le sens inverse, forcément c'est mal parti, simple bon sens.
- Le T à l'envers favorise l'écoulement de la sève chez les espèces chez qui ça pose problème, comme pêcher, cerisier... Je suppose qu'il faudrait même ne pas couvrir cette partie avec un lien, mais un mastic qui ne durcit pas ne gêne pas. Autrefois on faisait des spires de raphia non jointifs pour favoriser cet écoulement de sève sinon elle stagne et empêche la prise.
- Si tu grattes sous "l'écorce" du PG ou du greffon tu enlèves les cellules les plus jeunes, justement celles qui vont former le cal ! En plus tu y mêles forcément des germes. Si tu regardes les vidéos on voit que la lame glisse entre l'écorce et le bois et seule une minuscule attache de bois au niveau de l’œil est vraiment coupée. On est loin d'un grattage, ça ne s'annonce pas bien...
- Au bout d'un mois la greffe a pris ou non, tu peux donc enlever la ligature. En principe à œil dormant les yeux sont en repos végétatifs, il ne sert à rien de couper les branches au-dessus ; tu vas peut-être les forcer à débourrer à un moment où cela n'apporte pas grand chose, mais tu risques surtout tuer la branche et le PG repartira plus bas... En revanche en automne tu peux tailler les autres branches pour stimuler la repousse, au printemps ton greffon aura alors un maximum de sève. Ce n'est qu'une déduction de bon sens.
belinsecte a écrit le 24/08/2016 13:51 (ref msg # 53766 )
ok
content d'apprendre
qu'on peut déligaturer 1 mois après greffe; et
que le greffon peut aussi être dépourvu de pédoncule, au pire;
je comprends que tous diamètres de PG conviennent si l'écorce s'y décolle correctement (et je fais aussi des chip vus nommés écussons de jones, sur les pousses herbacées).

le greffon de bibacier doit-il avoir 2 ans? plus jeune le bourgeon n'est pas apparent.

La fiche http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFi...
conseille le T retourné, serai-ce donc dans le cas d'écusson bibacier sur bibacier, et non pas bibacier sur aubépine?
(La même fiche comporte une contradiction avec ce que Patrice ecrivait sur le forum, en ce qui concerne la vigueur supérieure ou inférieure sur aubépine).

Je pensais couper la branche au dessus de l'écusson dès que toutes les feuilles sont tombées, c'est correct?
satya a écrit le 24/08/2016 15:51 (ref msg # 53769 )
Laisse tout tranquille jusqu'au printemps, sinon tu va créer une plaie qui ne pourra cicatriser en repos hivernal.

il est possible de greffer sur le tronc aussi et c'est bien plus facile mais toujours si c'est bien en sève.
si ça passe pas sur le tronc essaye sur le tronc mais entre les branches puis sur les branche qui sont les dernières a rester en sève.

"Antigonos" a écrit :
On ne garde pas de bois sous l’œil en greffe d'écusson, on garde le bois de l’œil. Il a été montré que cela gênait la prise. Je suppose que c'est dû à la surépaisseur qui crée un vide autour de ce bois, sinon la greffe en chip ne marcherait pas. Mais celle-ci se fait entre deux surface planes. Si tu poses un greffon qui a une bosse de bois sous l’œil sur un PG qui a la courbure dans le sens inverse, forcément c'est mal parti, simple bon sens.


on peut garder le bois sous l’œil mais il prélever un écusson très fin et le poser sur un diamètre assez gros.

dé-ligature pas avant le printemps ça fait toujours une protection l'hiver et si tu n'a pas couvert l’œil et que c'est une ligature qui ce désagrège normalement au printemps tu n'aura rien besoin de faire.

belinsecte a écrit le 25/08/2016 17:35 (ref msg # 53783 )
Merci pour ces réponses

j'ai fait des centaines de greffes (pomme, poire, neflier du japon, surtout) alors si je pouvais éviter de toutes les religaturer ça m'arrangerait... un petit coup de mastic sur les fentes serait plus facile... ya-t-il une différence pratique?

Si je proposais couper en novembre (as tu idée ou expérience qu'avec le mastic allemand, ce soit un inconvénient que ça se cicatrise que quelques mois plus tard?), c'est parce que je serais en voyage de novembre à mai, et j'imagine que c'est pas sympa si je coupe les branches en mai?

je suis surpris par une réponse privée qui m'indique 100% de réussite d'écussons sur bois de l'année, 50% sur pousse de 2 ans; le bois de l'année c'est celui qui est vert, dont l'age est de quelques mois, ou le bois d'un an d'age, qui a donc poussé l'année d'avant?

comment tu greffes "entre les branches"? mes troncs sont trop gros je crois? pour écussonner, alors j'ai choisi des bases de branches latérales, en leur partie la plus basse, comme j'avais vu que ça marchait le mieux avec les couronnes. Là où l'arbre a déja choisi d'investir sa sève. en prévoyant de couper ensuite toute la branche au dessus de l'écusson. j'aurais pu greffer en bout de branche mais alors il faudrait que j'ébourgeonne longtemps les gourmands tout le long de la branche sous la greffe.

l'aubépine étant moins vigoureuse, j'ai greffé ce mois à la base des plus grosses branches latérales neuves tout près du tronc, qui ont plusieurs années. pensant qu'ainsi le diamètre du PG sera moins vite dépassé par le diamètre de l'arbre greffé.

dans le cas d'écussonnage de néflier du japon, quel bois prendre? d'un an (appelé de l'année??) ou plus tendre agé de quelques mois, je n'y vois aucun bourgeon à la naissance du pétiole de la feuille, mais j'ai quand même écussonné "les pétioles". ou alors faut-il prendre des greffons ayant 2 ans (appelé bois d'un an??)
l'écorce est tellement épaisse que je coupe un chip en laissant un tout petit peu de bois dans l'oeil, et j'avais compris que c'est possible seulement si le pg est assez gros pour que la coupe du greffon s'applique bien de toute sa surface. je les mets dans un PG écussonné en T mais sur la fiche de la bourse je vois conseillé le T retourné sans précision du PG franc, aubépine ou cognassier.
patrice a écrit le 26/08/2016 09:21 (ref msg # 53786 )
Pour Belinsecte, qui est tout comme moi en zone méditerranéenne, je conseille d'abandonner la greffe en écusson au profit du chip budding ; avec le stress hydrique de l'été, les résultats sont bien meilleurs.
belinsecte a écrit le 26/08/2016 10:59 (ref msg # 53788 )
j'ai lu que chip de bibacier sur aubépine échouait, c'est pourquoi j'arrose abondamment les PG plusieurs jours avant, pour que l'écorce se décolle bien net.
Sur aubépine, le cambium est très fin.
Décoller l'écorce permet une large surface de cellules génératrices, moitié sous l'écorce, moitié sur le bois.
quelqu'un a-t-il déjà essayé bibacier sur aubépine, en été, en écusson ou chip?
avec des yeux invisibles, ou apparents issus de grosses branches?
patrice a écrit le 26/08/2016 11:34 (ref msg # 53789 )
Nous sommes dans la rubrique néflier germanique, pas néflier du japon, j'ai loupé un message désolé, j'ai répondu pour le néflier germanique.
Pour le bibacier, je n'ai pratiqué que la greffe à rameau.
satya a écrit le 26/08/2016 13:29 (ref msg # 53791 )
Pour moi les seules réussites sont au printemps, chip, fente et anglaise.

J'ai fait une série sur cognassier il y a 15 jours, écussons et chip.
Avec du bois de l'année et du bois de 2 ans.
Les PG étaient énormes, c'est ce qu'il fallait vu la taille des yeux du néflier ( du japon)
L'avenir nous dira ce qui est le plus adapté!



greffer.net >> Néflier germanique