Semis figuier

greffer.net >> Figuier

belinsecte a écrit le 17/07/2017 14:37
Y aurait il des témoignages sur les fruits obtenus par semis de figuier?

J'en ai semé 2 il y a 10 ans, un peu arrosés au début.

- Celui-ci fait 4m, sans avoir été arrosé chaque année.



- Pour comparaison, les plants et boutures sont très sensibles au manque d'eau les premières années: même en essayant d'arroser une fois par semaine ou quinzaine, un seul oubli et les feuilles jaunissent et tombent. parfois ça repart des tiges, parfois de la base. même après 5 ans de plantation, et bien paillé, et un arrosage manuel copieux plusieurs fois par saison, ça sèche et repart de la base...







- La plantation la plus ancienne (15 ans, j'ai pas mis la photo) est maintenant autonome, mais ne fructifie qu'en cas d'arrosage annuel au début de l'été. tout jeune il a bénéficié d'un micro-arrosage irrégulier, a été cassé au début par quelques voitures, mais a toujours repoussé, il mesure maintenant 3m et davantage en largeur.
Message modifié 6 fois ; la dernière fois le 17/07/2017 16:23 par belinsecte
belinsecte a écrit le 17/07/2017 14:49
Le semis de la photo suivante, je l'ai découvert la semaine dernière sur un chemin, semé là involontairement. Il n'a jamais été arrosé. Il n'a pas plu depuis des mois. Il a juste séché 2 feuilles. je lui ai donc donné une heure d'eau, je pense ce sera le seul arrosage de l'année.





Message modifié 5 fois ; la dernière fois le 17/07/2017 16:24 par belinsecte
belinsecte a écrit le 17/07/2017 15:39
2 autres semis involontaires: à + de 10 mètres de haut, dans un énorme pin de l'écohameau d'Aix: il faut zoomer... pour voir 2 figuiers qui persistent depuis plusieurs années, enracinés je-ne-sais-où sur ce pin inaccessible avec une échelle. Il est évident que personne ne les y arrose.
- sur la photo c'est sur la branche la plus grosse à droite du tronc, rosette de feuilles en limite supérieure de la photo
- un autre dont la tige part du tronc du pin, mais feuille de figuier est à peine visible au dessus de la branche morte à gauche du tronc









Moins exceptionnel, j'ai 2 grands figuiers frêles qui poussent dans la forêt, d'origine inconnue, n'ont jamais été arrosés mais ne fructifient pas (peut-être à cause du manque d'eau et de l'ombre).
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 17/07/2017 16:34 par belinsecte
belinsecte a écrit le 17/07/2017 15:49
Un semis volontaire issu d'une bonne figue non identifiée:
Il ne bénéficie pas du ruissellement d'aucun rocher ni toiture.
je ne l'ai pas souvent arrosé. (Une fois par été, mais pas chaque année car je l'ai oublié pendant plusieurs années)
il n'a jamais séché mais a peu poussé en 10 ans (2 mètres).
Il donnerait 4 premières figues cette année après 2 ans d'arrosage bi-annuel.






Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 17/07/2017 16:00 par belinsecte
belinsecte a écrit le 17/07/2017 15:59
Lorsque j'ai déplacé ces 2 figuiers avec une longue racine traçante, je les ai replantés en mettant la racine d'un mètre à la verticale. C'est ainsi plus résistant à la sécheresse que les autres plantations, mais malgré plusieurs arrosages annuels, l'un d'eux a quand même séché, il repart maintenant de la base.




François du Perche a écrit le 17/07/2017 16:43
Le problème avec le semis, c'est qu'on ne sait absolument pas quel fruit on va obtenir : des années et des années de soin et peut-être un fruit sans intérêt à l'arrivée. De plus, on ne connaît pas à l'avance la taille du figuier adulte (buisson ou véritable arbre : trop haut pour les récoltes) ni s'il est bifère ou unifère . A mon avis, il vaut mieux choisir une des très nombreuses variétés qui existent et qui sont bien référencées, le bouturage est facile et on sait d'avance ce qu'on va obtenir.
A moins qu'on ne veuille créer une nouvelle variété, mais il faut pour cela faire des dizaines voire des centaines de semis et disposer d'une dizaine d'années.
belinsecte a écrit le 17/07/2017 19:41
En provence l'arrosage en été est une priorité, très chronophage.
je passe quelques heures par jour à arroser des centaines de boutures et plantations sur seulement 2ha. (figuiers et autres)
J'ai pourtant déroulé plus de 2 km de tuyau.
Je voudrais avoir 5 fois plus de plants.
.
Mes photos commentées montrent que la bouture de figuier demande pendant plus de 5 ans, d'être arrosée 12 fois plus souvent que le semis direct qui lui, donne une croissance beaucoup plus rapide et sans soins ni ratés.

Toutes espèces confondues, même plusieurs années après leur plantation, j'ai encore des arbres qui sèchent s'ils ne sont pas arrosés pendant 15 jours.

Je suis tranquille par contre avec mes greffes faites sur des arbres sauvages semés par les oiseaux qui eux, ne sèchent jamais.... même sans aucun arrosage...

Pour l'instant j'ai pu gouter un seul des figuiers semés, il est "parfait" (comme tous les figuiers comestibles, à mon avis: d'ailleurs aucun programme de sélection n'a été mené sur le figuier, selon le site web d'un pépiniériste).

Le cas echéant je pourrais encore greffer mes semis.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 17/07/2017 23:29 par belinsecte
François du Perche a écrit le 17/07/2017 22:43
il n'a jamais séché mais a peu poussé en 10 ans (2 mètres).
Il donnerait 4 premières figues cette année après 2 ans d'arrosage bi-annuel.

ça fait 12 ans après le semis. Avec le bouturage (ou la greffe) ça va beaucoup + vite.
C'est une règle assez générale pour tous les fruitiers, le semis génère une fructification très très lente. Mais on a le plaisir d'avoir un arbre sur ses propres racines, ce qui peut procurer une grande satisfaction à certains.
belinsecte a écrit le 17/07/2017 23:43
Non ils ont 10 ans.
Peut-être aurait il fructifié avant si je l'avais arrosé avant, je ne sais pas.
Regarde celui que j'ai planté il y a 5 ans: il est réduit à une rosette au niveau du sol... je ne sais pas si (j'espère que) dans dans 5 ans il donnera autant que celui semé il y a 10 ans, qui mesure 4m! en recevant l'eau d'une toiture tandis que le planté a reçu l'eau par tuyaux (tu as cité l'exemple de celui qui mesure 2m sans avoir bénéficié du ruissellement des toits et qui n'a pas été arrosé pendant quelques années).

La bouture permet aussi d'avoir un figuier sur ses propres racines, ce qui donnera des rejets de la même variété.
Si ton climat et/ou ton organisation le permettent, la bouture peut être plus intéressante que le semis.
François du Perche a écrit le 18/07/2017 10:20
Je me suis mal exprimé, je voulais dire par "arbre sur ses propres racines" un arbre qui a des racines complètes, avec pivot si pivot il y a, issu de la germination d'une graine, et qui est très très lent à fructifier, contrairement à la bouture (ou à la greffe) qui fructifie assez vite. Le système racinaire de la bouture est incomplet et différent de celui d'un vrai arbre, issu d'une graine, mais c'est vrai qu'il est "sur ses propres racines", c'est en effet important pour les figuiers qui peuvent se prendre un bon coup de gel qui grille toutes les parties aériennes et qui repartent des racines.
mickatoulon a écrit le 13/02/2018 08:46
bjr
vous parlez de semis faite par les oiseaux tres resistant a la secheresse
Perso je dirais plutot que l endroit precis ou la graine s est developpée devait avoir les conditions favorable pour un bon developpement
Le probleme quand on plante un abre une plante c est a l endroit ou l on souhaite , pas forcement a l endroit idéal
Sur mon terrain j ai trouvé des souches et j 'en ai profité pour planter d autres plantes a la place
ME disant que si l arbre avait poussé ici c 'est bien qu il y avait des conditions favorable
Donc ces semis sur lesquels tu as greffé serait plus resistant pour ces raisons en toute logique

Apres le faite d espacer les arrosages pour habituer ou forcer la nouvelle plantation a developper ses racines en profondeur est un conseil connu

Moi je m interesse a des cas non rare de deux arbres planté l un a coté de l autre , un est enorme et l autre plus petit , planté en meme temps et la meme variété
La aussi pourquoi on ne dirait pas , celui ci avait des conditions plus favorable que sont voisins et s est bien plus developpé
Non on dit ou on pense cette arbre a une vigueur enorme

A mediter !
Bruno a écrit le 14/02/2018 11:23
Le problème est comme le dit François, on ne sais pas ce qu'on va obtenir. De plus une fois sur 2 on n' obtient pas un figuier mais un caprifiguier.
Ceci dit, je ne sais pas s'il y a vraiment de variétés de figuier plus résistantes à la sécheresse que d'autre. Si c'est le cas on pourrait sélectionner de porte-greffe pour terrains secs.
belinsecte a écrit le 17/02/2018 16:39
"Sultane" résisterait mieux à la sécheresse, mais entre une bouture de sultane et un semis de n'importe quoi, le "semis direct" l'emporte largement pour résister à la sécheresse
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 28/02/2018 11:30 par belinsecte
mickatoulon a écrit le 24/02/2018 21:44
c est sur que certains oliviers demandent a etre plus arrosé puisque c est precisé pour des variétés comme la grise de saint jean !!


greffer.net >> Figuier