Bouture à l'étouffée en cours

greffer.net >> Figuier

Minipuce5 a écrit le 25/01/2015 20:46 (ref msg # 46895 )
Bonjour,
Voici presque 4 semaines que j'ai mis en bouteille à l'étouffée deux variétés de figuiers (Négronne et Negra de Galicia). Certaines pousses ne se sont pas encore "réveillées". Mais deux d'entre elles ont l'air bien parti...
Je ne crie pas victoire: il y a toujours un risque que les feuilles se ratatinent à l'ouverture de la bouteille ou que la pourriture s'installe. Jusqu'à maintenant, j'ouvre les bouteilles environ tous les deux jours pour aérer. Que me conseillez-vous à présent?



François du Perche a écrit le 26/01/2015 11:03 (ref msg # 46901 )
invoquer Sainte Rita, patronne des causes désespérées semble la seule issue car on voit pas mal de points blanchâtres qui pourraient bien être de la pourriture.
Minipuce5 a écrit le 26/01/2015 16:50 (ref msg # 46903 )
Sainte Rita... à ce point!
Et à part la prière? Pas d'autre conseil ?
Bruno a écrit le 26/01/2015 19:41 (ref msg # 46906 )
Oui, désétouffe les un peu pour qu'il y ai moins d'humidité, mais à mon avis par complétement peut-être pas trop au chaud. Sinon les boutures de figuier c'est bien fin février juste avant qu'ils débourrent. Peut-être recommence à ce moment là.
Minipuce5 a écrit le 26/01/2015 20:13 (ref msg # 46909 )
Ok, merci Bruno: j'enlève plus longtemps le dessus des bouteilles et je les place au frais (15° ça irait?)

Pour la date, je ne l'ai pas vraiment choisie: c'est un cadeau lors d'un échange via fruitiers.net...
Vu que je n'avais pas un matériel infini, j'ai essayé pour la première fois la technique à l'étouffée.

Sur certains pots, j'ai déjà des racines qui pointent, alors j'avais bon espoir... Mais s'il faut que je commence à prier... je sens que ça ne va pas le faire!
floyd a écrit le 26/01/2015 21:52 (ref msg # 46910 )
J'ai fait des boutures cet automne… et j'ai déjà des figues; grosse comme des petits pois. Je vais procéder à l'ablation.
Incroyable la puissance de la prière d'un athée!

Sinon 15°C, c'est la température de base de la serre où la potée de trois boutures à l'étouffée se comporte bien, couverte par une simple poche plastique étanche.

(Bouture de sauvegarde d'un très vieux sujet, région de la Flèche, près d'un vieux manoir. Variété inconnue pour l'instant.)
Bruno a écrit le 27/01/2015 09:35 (ref msg # 46913 )
S'il y a déjà des racines qui pointent c'est très bon signe, on peut je pense laisser les boutures à 15°, sans le faire sécher et non couvertes. Qu'en penses-tu Floyd ? Les moisissures aiment la chaleur humide, le fait qu'il n'y ait ni chaleur, ni excès d'humidité a des chances d'arrêter leur développement. J'ai remarqué que les racines de figuier se développent très vite, un fois qu'elles pointent.
floyd a écrit le 27/01/2015 10:39 (ref msg # 46915 )
Tout le soucis du jardinier; entre dessèchement et moisissures.
Pour l'instant pas de moisissure, l'humidité du substrat est bonne et la condensation couvre le plastique de la poche.
Je vais oser explorer le pied de bouture pour déceler la présence de nouvelles racines.
diospyros a écrit le 27/01/2015 11:11 (ref msg # 46917 )
Je ne vois rien d'alarmant sur ces photos, bien au contraire.

J'éviterai juste les arrosages trop fréquents pour éviter la pourriture, un substrat légèrement humide vaut mieux qu'un substrat imbibé comme un pochetron...

Si les racines sont visibles et bien blanches c'est un très bon signe.

J'ai plusieurs boutures qui n'ont meme pas pris la peine de débourrer cette année (certaines ont été plantées au printemps d'autres bcp plus tard).

Plutot que d'ouvrir les bouteilles par intermittence, le mieux serait de les acclimater en perçant des petits trous puis des les agrandir au fur et a mesure jusqu'a leur retrait complet...

Dc patience...
Minipuce5 a écrit le 27/01/2015 14:52 (ref msg # 46918 )
Merci pour tous vos conseils et ce retour d'expérience!

Je vais faire plusieurs essais avec les 7 boutures dont je dispose:
- une mise au frais (environ 15°) sans cloche
- plus de trous sur la cloche pour permettre une meilleure aération dans une pièce à 18°

J'arrose tous les 10 jours les boutures à 18°, une fois par mois celles à 15°.

Y a-t-il a priori de mauvaises solutions?

Floyd: comment est le climat à La Flèche en hiver?
Si je comprends bien, tes boutures sont dans ta serre à 15° avec un sachet plastique:
- avec quelle fréquence d'arrosage?
- les aères-tu?
- dans quel type de pot sont-elles? (transparent ou non ?)
Comment j'ai utilisé des bouteilles, j'ai emballé dans du papier aluminium celles desquelles on voit les racines.

Dyospiros:
Tes boutures ont fait de belles racines mais sans démarrage de la végétation? Eh bien tu dois attendre le printemps avec impatience...! Comment as-tu procédé pour ces boutures?
Petitniglo a écrit le 30/01/2015 17:56 (ref msg # 46956 )
J'en ai lancé aussi cet automne et pour le moment tout a repris: 2/2 Brown turkey, 2/2 boutures d'un figuier excellent et non déterminé et 1/2 Dalmatie qui a fait un beau chevelu racinaire pour pourrir peu de temps après. Je ne sais pas si j'aurai du, mais depuis cet automne mes boutures prospèrent sous 4 tubes néons et possèdent pas mal de feuilles.
Minipuce5 a écrit le 03/02/2015 21:14 (ref msg # 46994 )
Voici à quoi ressemble mes figuiers aujourd'hui!
Je compte enlever les figues fleurs qui se sont formées sur la deuxième bouture.
Qu'en dites-vous?



floyd a écrit le 03/02/2015 23:46 (ref msg # 46999 )
… qu'elles ressemblent aux 3 miennes.
Minipuce5 a écrit le 04/02/2015 08:07 (ref msg # 47003 )
Plus besoin de prière alors! Me voilà rassurée...
François du Perche a écrit le 04/02/2015 12:25 (ref msg # 47007 )
Désolé pour mon mauvais diagnostic, j'ai raté toutes celles que j'ai tentées à l'étouffée (une trentaine), elles ont toutes pourri, mais c'était l'été, avec des températures plus élevées.
Quant à Sainte Rita, on n'a pas la certitude absolue que personne ne l'ait invoquée, peut-être l'ai-je fait inconsciemment, donc le doute subsiste sur sa participation à ce succès
Minipuce5 a écrit le 04/02/2015 13:33 (ref msg # 47009 )
François: Sans rancune!
As-tu essayé à une autre période ou selon un autre protocole de réaliser des boutures de figuier? Ou as-tu abandonné l'idée d'y arriver un jour?

Je crois qu'il ne faut pas trop "étouffer" la bouteille (je n'avais pas scotché les deux parties ensemble et l'air pouvait un peu circuler). Percer au moins deux ou trois trois pour réguler l'aération me semble aussi judicieux.

Cette semaine, j'ai enlevé tous les hauts de bouteille et j'ai tout placé dans une atmosphère un peu plus fraîche (15° à présent contre 18-19° précédemment) mais avec davantage d'humidité. Par ailleurs, dans ces conditions, je suis moins tentée d'arroser (et de faire pourrir les racines!).
Je viens d'enlever les figues fleurs de la deuxième bouture pour privilégier la formation des racines (déjà nombreuses).

A suivre...
François du Perche a écrit le 04/02/2015 14:29 (ref msg # 47010 )
J'ai laissé tomber les boutures à l'étouffée : trop de surveillance, et je n'ai plus d'endroit où planter des figuiers supplémentaires (j'en ai une dizaine déjà). Tentatives en cours avec des grandes boutures couchées (Dalmatie & Ronde de Bdx), aucune surveillance, juste pour voir
diospyros a écrit le 24/02/2015 03:01 (ref msg # 47201 )

Dyospiros:
Tes boutures ont fait de belles racines mais sans démarrage de la végétation? Eh bien tu dois attendre le printemps avec impatience...! Comment as-tu procédé pour ces boutures?



J'ai procédé de plusieurs mannières : pour les dernières, je les ai juste mis dans un seau avec de la terre argileuse en hiver (decembre/janvier) les intempéries se sont chargées des arrosages jusqu'au mois les plus secs ou il a fallu arroser.

Pour d'autres greffes, j'ai couché a l'horizontale sur une petite butte des rameaux de l'année, ce qui a permis d'avoir une pousse en touffe avec plusieurs arbres une fois la touffe séparée.

Quand aux figues qui apparaissent, je préfère ne pas y toucher, elles finissent par sécher et tomber par elles memes peu de temps apres etre sorties (quelques semaines)...

Bref pour faire simple, l'erreur dans la bouture du figuier a l'etouffée se situe uniquement dans... l'étouffée!

J'ai piqué des petits bouts de figuiers dans un bidon de 5L couché (ou j'avais semé mes chérimoyas), par pure flemme d'aller jusqu'a la poubelle les jeter, resultat.....



Minipuce5 a écrit le 24/02/2015 17:16 (ref msg # 47214 )
Merci pour ce retour d'expérience en images, Diospyros!

Finalement, j'ai bien fait de suivre les conseils de Bruno et de placer mes boutures à 15° sans plus les étouffer. C'est rassurant de voir que la végétation démarre plus vite grâce à cette mini-serre... mais il y a trop de risque de pourriture.

Je devrais recevoir cette semaine de nouvelles boutures: je compte les placer directement avec les autres, sans l'étape de l'étouffée à 18°.
Vu l'expérience de Diospyros, pensez-vous qu'elles seraient carrément mieux dehors (avec un voile d'hivernage) ou qu'il vaut tout de même mieux que je les garde à l'intérieur, à 15° et à la lumière?
diospyros a écrit le 24/02/2015 17:27 (ref msg # 47215 )
Je ne sais pas qu'elles temperatures tu as en ce moment chez toi Mlnipuce mais pour moi, meme le Voila d'hivernage ne sert a rien... Enfin vaut toujours mieux être prudent et puis ça ne peut pas lui faire de mal...

Les figuiers en photo ont été planté en février il me semble... Ils mesuraient 10cm et encore cest bcp dire... C'était a peine des pointe!

Meme expéreince sur mon rebord de fenêtre a Paris... Après avoir répondu a une demande de la bourse aux greffons, Jai du en retailler un petit bout pour qu'il rentre dans l'enveloppe et je l'ai piqué dans un pot d'Olivier....

Je ne savais pas quoi en faire ni de l'olivier ni du figuier alors je les ai assoiffé et ils se sont Qd meme accroxhe!


greffer.net >> Figuier