Identification

greffer.net >> Figuier

Fraxinus a écrit le 27/09/2009 19:02 (ref msg # 24420 )
Bonjour,
Quelqu'un connaît-il la variété ci-dessous.
C'est une figue d'automne d'un figuier bifère qui pèse environ 50 g. À gauche la figue n'est pas encore à parfaite maturité.
Vu sa localisation géographique, on peut dire qu'il est très rustique.
Ce qui m'intrique c'est sa chair jaune.



autrevie a écrit le 10/10/2009 21:03 (ref msg # 24520 )
ca ressemble tout simplement à de la goutte d'or (verte,bien grosse)mais...les tiens semblent bien Jaunes sur la deuxième photo...donc...je ne suis pas sur.
Fraxinus a écrit le 11/10/2009 08:04 (ref msg # 24526 )
Salut Autrevie,
J'ai la goutte d'or est ce n'est pas la même. J'avais pensé, d'après les descriptions, à la Blanche d'Argenteuil qui est justement jaune ambrée à l'intérieur.
Mais je n'en suis pas sûr....
bourru a écrit le 11/10/2009 14:27 (ref msg # 24530 )
salut,

Pas la moindre idée du nom
Mais essaie de nous décrire le goût
et de nous dire si tu acceptes de donner des rameaux à bouturer
autrevie a écrit le 11/10/2009 14:31 (ref msg # 24531 )
bien sur qu'il accepte c'est dans sa bourse.
à l'aspect elle semble être de celle qui sont "juteuse"(mes préféré)j'aime pas les pateuse,elle manquent de parfum,ca fait trop confiture,gout:sucre.
Fraxinus a écrit le 11/10/2009 16:58 (ref msg # 24536 )
Avant, il faut déjà que j'arrive à me procurer des boutures... car il n'est pas chez moi
Pour le goût... vraiment délicieux et la chair n'est pas du tout pateuse. C'est tellement sucré en surmaturité que ça ressemble à une figue confite.
Bruno a écrit le 30/12/2009 15:41 (ref msg # 25461 )
Ce pourrait être de de la Dalmatie.
Montre nous une feuille ça airdera.
Fraxinus a écrit le 30/12/2009 16:04 (ref msg # 25462 )
Non ce n'est pas ça!
J'ai la Dalmatie chez moi et ce n'est pas le même type de fruit.
Ça reste un mystère........????????
Pourtant je pense que c'est une variété connue puisqu'elle provient d'une pépinière assez classique.
Pour la feuille, la forme est assez commune du type Brown Turkey.
patrice a écrit le 30/12/2009 16:55 (ref msg # 25463 )
Avec un peu de courage et de chance, jeter un oeil à cette base de données variétale de figues :
http://figs4fun.com/Varieties.html
André a écrit le 29/04/2010 13:28 (ref msg # 27138 )
Est-ce que tes feuilles ressemblent à celles-ci et est-ce que tu as des figues à un stade déjà bien avancé en ce moment ?







Si oui, ce pourrait bien être un figuier "Blanche d'Argenteuil".

Par ailleurs, pour répondre à ma question de ce topic, l'ablation des figues poussant sur le tronc permet bien de faire démarrer de nouveaux rameaux, la preuve :


Bruno a écrit le 30/04/2010 08:40 (ref msg # 27145 )
Ça doit être ça. Je m’étais demandé si ce n’était pas une madeleine des 2 saisons. J’en ai un, les feuilles ne sont pas pareilles.
Aalex a écrit le 29/02/2016 12:44 (ref msg # 51556 )
Bonjour,

Je suis à la recherche des boutures du figuier Blanche d'Argenteuil. Est ce que vous avez quelque chose en ce moment? J'habite dans les Alpes et je cherche un figuier très vigoureux et résistant aux froids.

Merci beaucoup!
François du Perche a écrit le 29/02/2016 15:42 (ref msg # 51557 )
Pour les figuiers devant affronter des grands froids (-20°), il faut lire ce post et les liens qu'il contient.
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
D'autres posts aussi parlent de ce problème. J'avais lu qu'au Québec, ils font des cordons horizontaux très très bas qu'ils protègent du gel avec une bonne épaisseur de neige, qu'on doit pouvoir remplacer par un épais paillage imputrescible. Sinon, le site "Jabouin" donne des variétés soit disant très résistantes.
J'ai la Blanche d'Argenteuil et les jeunes branches grillent à -15° (pas les troncs adultes qui résistent mieux), elle n'est pas aussi résistante que le prétend Jabouin (-25° ! et -22° pour la longue d'août !)
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...
Bruno a écrit le 29/02/2016 17:35 (ref msg # 51559 )
As-tu toi-même vérifié l'information disant que la longue d'Août résiste à des températures de l'ordre de - 22 à - 25° ? Le site Jabouin dit - 22°, mais cela me surprend un peu.
J'ai lu que les Italiens de Montréal au Québec creusent un fossé , les enterrent en déracinant une partie de l'arbre et en les couchant et les déterrent au printemps. Il me semble que c'était une méthode qui avait été autrefois employée dans la région parisienne où il y avait une petite production de figues.
François du Perche a écrit le 29/02/2016 19:27 (ref msg # 51560 )
J'avais mis des points d'exclamation après les températures manifestement exagérées données par Jabouin.
D'ailleurs, dans le texte de présentation, ils disent que l'hiver 84-85, il a fait presque -20° chez eux, près du Mont Ventoux et que leurs figuiers ont gelé !
Pour ma part, l'hiver il y a 3 ou 4 ans où nous avons eu -15° pendant + d'une semaine dans le Perche, les longues d'août (jeunes), comme toutes les autres variétés, jeunes aussi, et les branches secondaires d'un vieux Blanche d'Argenteuil ont grillé. Les premiers sont repartis des racines, le second des grosses branches (il est en touffe).
Par contre, j'avais une dizaine de palmiers (trachicarpus fortunei) qui tiennent -18°. Aucun n'a souffert.
Donc Jabouin, qui par ailleurs, semble très sérieux, est affecté du même travers que les Marseillais, donc ses affirmations sont à prendre avec des pincettes.
floyd a écrit le 29/02/2016 21:29 (ref msg # 51561 )
"Bruno" a écrit :
… c'était une méthode qui avait été autrefois employée dans la région parisienne où il y avait une petite production de figues.

Louis XIV était friand de figues et de La Quintinie en garnissait la table du roi.
L'école d'Horticulture de Versailles a occupé les anciens bâtiments - figuerie - où les figuiers passaient l'hiver.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Bapti...
klakos a écrit le 01/03/2016 05:35 (ref msg # 51563 )
"Bruno" a écrit :
J'ai lu que les Italiens de Montréal au Québec creusent un fossé , les enterrent en déracinant une partie de l'arbre et en les couchant et les déterrent au printemps. Il me semble que c'était une méthode qui avait été autrefois employée dans la région parisienne où il y avait une petite production de figues.

C'est effectivement la méthode décrite comme étant utilisée vers Argenteuil-Versailles lors des hivers de l'époque de Louis XIV ("mini âge glaciaire"). J'ai lu cela dans je ne sais plus quel vieil ouvrage, qui le détaillait assez longuement.
bourru a écrit le 01/03/2016 08:29 (ref msg # 51565 )
A Argenteuil, certes, mais aussi en plein Paris, à Montreuil.
Où l'on cultivait surtout la pêche, mais aussi les figuiers, selon cette méthode.
Un association s'est même créée pour restaurer et conserver au patrimoine
quelques uns des anciens "Murs à Pêches".
Aussi intéressant que les friches industrielles, non?
Aalex a écrit le 01/03/2016 20:44 (ref msg # 51574 )
Finalement, est ce que quelqu'un sait: le figuier Blanche d'Argenteuil a un développement moyen, petit ou grand?

Celui qui est posté au premier message n'est pas Blanche D'Argenteuil? (je veux acheter Blanche D'Argenteuil et j'aimerait connaitre un peu mieux ses caractéristiques)
Bruno a écrit le 02/03/2016 07:49 (ref msg # 51585 )
D'après mes renseignements : développement moyen. 2 à 3 mètre de hauteur.


greffer.net >> Figuier