Le forum, actuellement en lecture seule, fera bientôt l'objet d'une opération de maintenance (inaccessible) pour installation du nouveau logiciel ; ne vous en inquiétez pas. A bientôt pour la remise en service :)


Une méthode avancée de bouturage du figuier

GREFFER.NET >> Figuier
anonymisé 07/11/2017 18:40
quand on fait le trou, assez grand pour ce type de bouture on peut y mettre un peu de sable ou de terreau selon le type de terre afin de favoriser l'enracinement, on peut aussi selon l'époque à laquelle la bouture a été faite prévoir un petit voile de forçage ou autre pour protéger du froid ou favoriser la chaleur
anonymisé 07/11/2017 19:54
En règle général, si le pied mère se plaît bien , il faut bouturer à côté comme ça pas de problème de sol
anonymisé 07/11/2017 20:43
Oui je suis parfaitement d'accord claude

En terre argileuse ( en tout cas pas chez moi cela dit la méthode de claude oui elle elle fonctionne très bien, je m'en sers aussi pour les cognassier ) le fait que la terre soit argileuse ( j'en ai déjà parler dans un autre fil ) réagit d'une manière très particulière au climat bien davantage que d'autre type de sol. Quand le soleil tape elle durci comme du béton ( même avec paillis si tu n'a pas de pluie t'est obligé d'arroser sinon la terre devient dur comme du ciment ) et si l'homme utilise l'argile pour les constructions, les céramiques c'est bien pour une raison celle là.

Donc en été impossible sauf arrosage fréquent même très fréquent selon les été, et en automne possible mais problème si le pied n'est pas assez raciné au printemps tu te ramasse, car la terre en viens à casser les racines par solidification et fissuration d'ou dans ce cas arrosage obligatoire en grande quantité sinon t'est en échec et mat par dame nature, d'ou l'intérêt soit du semis ( racine pivot ) soit d'un arbre bien raciné ou dans ce cas un trou de plantation dans lequel tu rajoute en effet du composte.

Désolé du hs mais si j'en parle c'est que cela peut toujours servir à quelqu'un.

Sinon en effet la technique direct pleine terre marche à merveille, chez un confrère qui à une terre sableuse et un autre une terre calcaire aucun problème, c'est donc une excellente méthode mais comme toutes les méthodes elles ne sont pas universelle, d'ou l'amélioration ou modification d'une méthode pour l'adapté à un lieu.

Finalement la méthode de claude que l'on peu utilisé par ailleurs avec des bouteilles plastique attaché entre elle pour faire office de cloche reviens au même que celle à l'étouffé ( presque ) sauf que le stress hydrique de la transplantation est beaucoup moindre.

Et l'avantage c'est que la nature du sol ne pose plus de problème dans ce cas, cependant c'est dans le cas ou on n'est sur de l'emplacement sinon c'est s'embêter pour ensuite devoir déterrer en sachant que le risque d'abîmer les racines n'est jamais nul.
anonymisé 07/11/2017 21:23
Oui c'est vrai clow qu'en terre argileuse (je poursuis le petit hors sujet utile) ça se complique sauf qu'en 2-3 ans de paillages bruts (souches, branches, troncs, pierres...) et fins (aiguilles de pins, copeaux, feuilles mortes) tu obtiens 15 à 20 cms de terre très riche qui permettra à ta jeune plantule de prospérer même sur saison très sèche (ce qui a été le cas ce printemps par chez moi) sans arrosage. Surtout le Figuier, c'est quand même hyper costaud en terme de tolérance au sec.
anonymisé 10/11/2017 09:16
Costaud après 10 ans oui, mais très fragile à la moindre sécheresse pendant les 5 premières années après bouturage. Malgré mon épais paillis, 15 jours sans arrosage et tout figuier planté même d'il y a 4, 5 ans sèche, puis repousse des bourgeons ou sinon de la base quand j'arrose... mais je suis en provence. Par contre la resistance des semis directs de figuier même jeunes, me fait halluciner.
anonymisé 12/11/2017 22:40
Oui c'est vrai les premiers temps il met du temps à s'installer c'est vrai.


Par contre la resistance des semis directs de figuier même jeunes, me fait halluciner.
ça ne m'étonne pas, les hybrides issus de semis ont une grande plasticité et s'adaptent très vite aux conditions extrêmes du milieu, l'idéal est même l'hybridation sur plusieurs générations pour renforcer les caractères utiles au type de milieu.

Je l'ai expérimenté sur vivaces et annuelles, là où rien ne poussait, seuls ces semis s'installent avec succès et résistent à de grandes sécheresses.
anonymisé 02/02/2018 08:50
Je viens de planter en ligne au bord d une restanque mais a l ombre partiel , un endroit qui reste frais on va dire quand on grille l ete ailleurs sur la plupart du terrain
j ai coupé en bizo j ai mis du gros comme le pousse et des pousses de l année d avant
c 'est la variété grise de saint jean il me semble
j ai une terre tres bien drainée pour mes oliviers et pas clair comme la terre qu on peut retrouver ailleurs qui est le signe d une terre CALCAIRE
Je pense que ça va bien marcher puisque c est mon premier test en pleine terre
LE probleme serait pour les deterrer par la suite
Il aurait peut etre fallu peut etre mettre un voile
vous comment feriez vous les deterrer et au bout de combien de temps
merci
anonymisé 04/02/2018 11:00
je préfère bouturer directement à la place définitive, mais dans les cas où ce ne serait pas rendu possible par une ligne d'arrosage, la réponse à ta question m'intéresserait aussi. Avant 6 mois ou 1 an, les racines sont-elles trop fragiles pour séparer plusieurs boutures qui auraient réussi dans la même motte?
j'aimerais connaitre des avis pour la vigne, ici: http://www.greffer.net/discussion/viewtopic.php?p=61901#p61901
anonymisé 04/02/2018 16:52
Le figuier issue de bouture pouvant parfaitement se cultivé en pot voilà la solution la plus simple si l'on ne bouture pas directement en place ( de toute façon une bouture est techniquement dépourvue de pivot ), il suffira ensuite comme pour les bonsais de dépoté et taillé un peu le système racinaire avant rempotage et continué ainsi jusqu'à mise en place définitive .

Ainsi pas besoin de s'embêter avec un entrelacement des racines entre plusieurs sujets, ni de la profondeur à creuser en cas d'enracinement profond .

C'est que le figuier a de la ressource et peut se bouturer facilement si vous laissé en terre un morceau de racine .
GREFFER.NET >> Figuier