Pourquoi greffe t on les cognassiers sur cognassier ?

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Eric
Messages : 418
Enregistré le : 15 déc. 2007 14:28
Localisation : Ardenne Belge

Pourquoi greffe t on les cognassiers sur cognassier ?

#1 Message par Eric » 29 sept. 2009 20:42

En observant mes cognassier j ai remarque qu a une ou 2 exceptions
pres ils sont tous greffe.Je me pose donc la question du pourquoi ?
En effet d apres ce que j ai compris le cognassier se bouture
tres facilement de plus les porte greffes des cognassiers sont eux
meme des boutures.Alors je ne comprend pas l interet de greffer
un cognassier sur un autre.
Quel que un aurait il une suggestion ?

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

#2 Message par floyd » 29 sept. 2009 21:07

Salut Eric,
Une des bonnes raisons c'est qu'un seul bourgeon suffit à faire une greffe dans de bonnes conditions.

De quoi créer beaucoup plus de plants à partir d'un seul jeune pied-mère de sélection.

Cette raison classique vaut en particulier pour les nouvelles obtentions de rosier.

Avatar du membre
Eric
Messages : 418
Enregistré le : 15 déc. 2007 14:28
Localisation : Ardenne Belge

#3 Message par Eric » 29 sept. 2009 21:55

Bonsoir floyd,
Merci pour tes lumieres ,mais cela n explique pas tout.
Quand il s agit de multiplier des variete rare ou peu courantes je
comprend tres bien que ce soit un passage presque oblige.Mais quant
il s agit de variete tout a fait communes genre Champion ou
Rea s Mammoth .C est quand meme moins de travail de bouturer
ces variete que de les greffer.
Une explication serait que le cognassier porte greffe soit un
arbre particulierement vigoureux et qui fait donc beaucoup
de jets pouvant servir de porte greffe apres bouture. Mais alors dans ce cas
les arbres issu de ces greffes ne serait aient pas de bons producteurs
de fruits puisque le porte greffe serait tres vigoureux.Si l hypothese
est juste ,il s agirait d une demarche en faveur du producteur d arbres
et non pour le producteur de fruits.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

#4 Message par floyd » 29 sept. 2009 22:40

Les besoins techniques du pépiniériste multiplicateur (capacité d'enracinement du PG et compatibilité avec les variétés à greffer) sont différents de ceux de l'arboriculteur. Mais la réputation du premier l'oblige à produire des arbres parfaitement identifiés, sains et capables d'une reprise vigoureuse.

Le carré de pieds-mère est la véritable banque génétique du pépiniériste. Il y concentre le nombre et la gamme juste nécessaires en vue du prélèvement de boutures de porte greffe et de rameaux pour greffons. Pour le pépiniériste c'est un espace non-productif et coûteux qui exige des soins assidus et un renouvellement régulier des pieds-mère.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#5 Message par patrice » 30 sept. 2009 06:02

Une des raisons est de l'adapter sur le porte-greffe le plus tolérant au calcaire (genre BA29).

L'économie de matériel végétal.

Avatar du membre
youcef
Messages : 393
Enregistré le : 24 avr. 2009 21:43
Localisation : algerie

#6 Message par youcef » 30 sept. 2009 08:56

aussi les varietés rares comme vous dites se bouture difficilement
et leurs pouvoir racinaire reste fragile.

Avatar du membre
Eric
Messages : 418
Enregistré le : 15 déc. 2007 14:28
Localisation : Ardenne Belge

#7 Message par Eric » 30 sept. 2009 13:57

youcef a écrit :aussi les varietés rares comme vous dites se bouture difficilement
et leurs pouvoir racinaire reste fragile.
Cette raison me plait bien . :D

Merci a tous pour vos explications.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré