Chataignier tolérant au calcaire

greffer.net >> Chataignier

Selection a écrit le 21/10/2017 13:58 (ref msg # 59911 )
Hello,

au cours d'une promenade, j'ai vu un chataignier dans un sol calcaire. Il est unique dans la zone.



Voir la pierre calcaire au pied de l'arbre. Il y a une couche d'environ 15-30 cm de terre par dessus la roche calcaire du jura.

Pourquoi pousse t'il ici? Quelqu'un doit l'avoir planté ici, mais pourquoi il pousse bien?

    Génétique adaptée au calcaire? Voir le fil sur C. vulgaris spicata

    Racines qui se sont greffées aux racines d'un hêtre?

    mycorhizze adaptée?


J'ai naturellement cherché des chataignes, mais la pluspart étaient non viables. En une ou deux heures je n'en ai que trouvé 7 qui avaient l'air viables. je vais voir si elles poussent...



celles qui sont non viables, jusqu'à 7 (!) par hérisson.

Ce serait très intéressant comme porte greffe pour une zone calcaire...
floyd a écrit le 21/10/2017 14:13 (ref msg # 59913 )
Je suppose que tu as mené une petite enquête géologique et pédologique sur le contexte de cette trouvaille.

On trouve parfois des lentilles d'argile de décalcification, ou des failles remplies d'argile, qui peuvent offrir une chance à un calcifuge.
C'est en tout cas une hypothèse plus simple que d'espérer un châtaignier commun qui soit très tolérant aux sols à pH élevés.
Désolé de casser l'ambiance…
François du Perche a écrit le 22/10/2017 11:10 (ref msg # 59933 )
ce n'est pas parce qu'il y a des pierres calcaires qui affleurent que le PH est basique. Personnellement, je projetais une petite plantation de chênes truffiers dans le Perche, dans une zone où il y a plein de pierres blanches qui ressortent des labours (pierres naturelles non issues d'anciennes constructions), les mesures de PH ont montré l'acidité du sol, comme ailleurs, et j'ai dû abandonner le projet.
gavot a écrit le 22/10/2017 12:05 (ref msg # 59934 )
Il y a comme cela quelques châtaigniers au pied du versant nord du Mont Ventoux, l'imposante montagne de calcaire plus ou moins compact, plus ou moins marneux.
Les châtaigniers se trouvent, comme le dit Floyd, dans des poches d'argile, dont la formation à été facilitée au cours des temps géologiques par la situation en bas de pente.
Probablement nos anciens ont ils prospecte tous les terrains possibles pour planter du châtaignier, arbre éminemment utile. Peut être etaient ils aides pour cela par la connaissance de plantes herbacées ou arbustives, indicatrices de milieux acides, qu'ils auraient trouvées dancs ces lieux.
Bruno a écrit le 30/10/2017 21:44 (ref msg # 60070 )
Il y a aussi des châtaigniers sur certains versants nord des la Ste Baume qui est un massif calcaire.
Bruno a écrit le 30/10/2017 21:56 (ref msg # 60071 )
"François du Perche" post_id=59933 time=1508663406 user_id=11884 a écrit :

ce n'est pas parce qu'il y a des pierres calcaires qui affleurent que le PH est basique. Personnellement, je projetais une petite plantation de chênes truffiers dans le Perche, dans une zone où il y a plein de pierres blanches qui ressortent des labours (pierres naturelles non issues d'anciennes constructions), les mesures de PH ont montré l'acidité du sol, comme ailleurs, et j'ai dû abandonner le projet.

Peut-être que tu as tord. En effet le mycologue André Marchand dans le tome 1 des livres "Champignons du nord et du midi" écrit au sujet de tuber melanosporum qu'on la trouve dans les sols d'origine calcaire, mais souvent très décalcifiés, rubéfiés par l'oxyde de fer, peu profond sur une roche mère en pente.
Il ne dit pas s'il est indispensable que le PH du sol dépasse un certain chiffre. Je ne sais pas si tu as une information là dessus ?


greffer.net >> Chataignier