Micro greffe de châtaignier sur chêne

greffer.net >> Chataignier

alainhecl a écrit le 02/06/2013 18:08 (ref msg # 40534 )
Micro greffe de châtaignier sur chêne. (retour d’expérience)
-Le 13 avril 2013,j'ai greffé des tigelles de châtaigniers sur des tigelles de chêne pubescents.
-Le 3 mai 2013,j'ai regardé le résultat.
-Photo 1 avec protection de la greffe.
-Photo 2, sans protection de la greffe.
-J'ai remis le tout dans la terre .
-Photo 3 quelques temps après.
-Pour l'instant tout va bien.
-A voir dans six mois.
-J'ai pris beaucoup d'idées sur le forum et si je peux faire retour c'est avec plaisir.



alainhecl a écrit le 02/06/2013 18:11 (ref msg # 40535 )
Photo 3

Bruno a écrit le 03/06/2013 09:47 (ref msg # 40542 )
C'est très intéressant. De quelle façon as-tu greffé ensemble les 2 tigelles ? Pour obtenir une tigelle de châtaigner, je suppose que tu as fait germer une châtaigne, ou bien as-tu pris une petite pousse de châtaigner ?
alainhecl a écrit le 03/06/2013 21:50 (ref msg # 40560 )
J'ai employé deux méthodes.
- En fente ,fente sur la tigelle du châtaigner car la tigelle du chêne est beaucoup plus fine.
-L'autre comme pour les tomates ,au centre de la tigelle du châtaigner j'ai fait un petit trou avec un cure-dent et introduit la tigelle du chêne .(j'ai oublié de regarder la méthode qui est la meilleure.,sur la photo on distingue bien la fente)
-Pour les deux j''ai enlevé la gemmule du chêne en biseau .
-J'ai serré l’ensemble avec du ruban auto-soudant.
-J'ai fait germer châtaignes et glands .
floyd a écrit le 03/06/2013 22:04 (ref msg # 40562 )
Bravo.
Pas d'autres mesure d'asepsie?
alainhecl a écrit le 06/06/2013 16:50 (ref msg # 40582 )
Je n'ai fait aucune mesure préventive.
Bruno a écrit le 06/06/2013 19:06 (ref msg # 40584 )
Le petit châtaigner qui a fait déjà plusieurs feuilles est-il greffer sur chêne. Dans de cas c'est pratiquement gagné me semble-t-il.
nicollas a écrit le 06/06/2013 19:09 (ref msg # 40585 )
Jolie tentative ! Et j'espère joli succès

est-ce que quelqu'un à une idée pour produire des tigelles aussi fines que celles du jeune gland germé sur un châtaigner de variété sélectionnée ?
François du Perche a écrit le 06/06/2013 19:47 (ref msg # 40587 )
Super-intéressant si ça continue comme ça mais ça ne permet pas de mettre sur chêne une variété bien déterminée de châtaignier, puisque ce dernier est issu d'une germination aléatoire.
Une greffe herbacée (anglaise) sur un jeune chêne avec un fin greffon de châtaignier permettrait d'obtenir cela. On doit pouvoir trouver facilement une extrémité de branche de châtaignier du même diamètre que la pousse terminale herbacée du chêne.
JM a écrit le 08/06/2013 12:43 (ref msg # 40594 )
Super-intéressant si ça continue comme ça mais ça ne permet pas de mettre sur chêne une variété bien déterminée de châtaignier, puisque ce dernier est issu d'une germination aléatoire.
Une greffe herbacée (anglaise) sur un jeune chêne avec un fin greffon de châtaignier permettrait d'obtenir cela. On doit pouvoir trouver facilement une extrémité de branche de châtaignier du même diamètre que la pousse terminale herbacée du chêne.

Il y a la solution de surgreffage ultérieur avec une variété de chataignier déterminée.
alainhecl a écrit le 09/06/2013 20:20 (ref msg # 40603 )
Bonjour Bruno ,
Il est bien greffé sur chêne ,mais c'est pas encore gagné !
J'ai remarqué que même lorsque la soudure semble bonne ,le gland émet une deuxième pousse à coté de la première greffé et c'est terminé ! (mais j'ai peu d’expérience sur le sujet.)

Savez vous pendant combien de temps le petit chêne peut vivre sur son gland?
la symbiose avec gland,racines et feuilles ,dure combien de temps ?
(je n'ai rien trouver sur internet,la question est un peu annexe mais me semble conditionner la réussite du greffage?
visakoivu a écrit le 10/06/2013 11:38 (ref msg # 40606 )

Savez vous pendant combien de temps le petit chêne peut vivre sur son gland?
la symbiose avec gland,racines et feuilles ,dure combien de temps ?
(je n'ai rien trouver sur internet,la question est un peu annexe mais me semble conditionner la réussite du greffage?


Bonjour Alain,

il y a quelques (15?) annees, j'avait seme plusieurs kg glands du Q. petrea (chene rouvre?). Deux n'ont pas eu du clorophylle, des feuilles totalement blancs, donc, ils vivaient seulement sur ses glands, parce-que aucun photosynthese etait possible. Ils ont mouri en ete, en aout si je me souviens correctement. Alors, avec germination en mai, c'est 3-4 mois. Mais apres juin, ils ont deja perdu leur vigueur et seulement vegete sous leurs soeurs avec les feuilles verdes. Malheureusement, je'ai pas des photos digitales.
klakos a écrit le 11/06/2013 18:40 (ref msg # 40624 )
À mon avis ce type de "greffe souterraine" entre deux espèces +/- incompatibles ne peut malheureusement conduire qu'à un affranchissement.
=> exit la "partie chêne" !
Ferréol a écrit le 11/06/2013 19:04 (ref msg # 40627 )
Sauf si le substrat ne convient pas au châtaigner et peut convenir au chêne comme par exemple un substrat contenant plus de 4% de calcaire actif.
C'est d'ailleurs ce qui me pousse à m'intéresser à cette greffe, pour pouvoir cultiver du châtaigner en région calcaire
alainhecl a écrit le 11/06/2013 23:30 (ref msg # 40632 )
Pour l'instant les »arbres » sont dans du terreau .Si fin d'année ,ils sont encore en vie ,ils vont dans mon terrain le taux de calcaire est je pense supérieur à 7 .
Bruno a écrit le 07/07/2013 18:59 (ref msg # 40933 )
Peut-être qu'au lieu de greffer la tigelle, on pourrait greffer une première racine d'un gland germé sur une première racine d'une châtaigne germée ? Ça éviterait que le gland fasse une 2ème pousse pour remplacer celle greffée avec le châtaigner.
François du Perche a écrit le 08/07/2013 11:23 (ref msg # 40935 )
intéressant à essayer. Mais dans cette 1e phase de croissance, la châtaigne acceptera-t-elle de nourrir la racine de chêne ? Cette racine peut-elle se développer lentement sans apport nutritif de la châtaigne ? Pourquoi pas ?
alainhecl a écrit le 08/07/2013 11:38 (ref msg # 40936 )
Bruno .
Pour avoir une chance de reprise ,il me semble il faut garder les cotylédons du chêne .
Greffer seulement une racine sur racine me semble difficile .
Par contre l'an prochain, je veux essayer de garder les cotylédons du chêne et de la châtaigne en mettant par exemple la châtaigne hors du sol avec une protection hydrofuge.
floyd a écrit le 08/07/2013 17:48 (ref msg # 40941 )
Vos propositions toutes plus audacieuses les unes que les autres m'étonnent, m'amusent… en un mot me plaisent bien.

On croirait lire je ne sais quels chercheurs bientôt tentés par le bricolage des génômes.

Ceci dit vos interrogations mutuelles sont pertinentes; il faudrait trouver de la documentation sur l'anatomie et la physiologie de la graine. Existe sans doute, mais à chercher dans les labos des écoles ou des centres de recherches de pointe.
Vers Angers, peut-être?
autrevie a écrit le 08/07/2013 23:20 (ref msg # 40945 )
perso je ne réussis mes greffes de chataigner (chataigner sur chataigner)qu'en chip buding....j'ai pourtant mis tout mon coeur pour tenter l'anglaise et l'anglaise compliqué,ca n'a jamais repris.

j'ai connu quelqu'un qui greffe houblon sur cannabis ,il fait une micro greffe anglaise simple au stade juvénile de la plante,lorsqu’elle à encore ses cotylédons,bon je sais les herbacés ne sont pas des arbres,je dis ca juste comme ça au cas ou c'est intéressant. ula:


greffer.net >> Chataignier