curiosités andalouses (figuier, anone, ..)

greffer.net >> Identification de fruits

Antigonos a écrit le 02/02/2018 17:14 (ref msg # 61881 )
diospyros post_id=61866 time=1517518006 user_id=14960 a écrit :

C'est camisora Edulis, la sapote blanche... C'est vrai qu'en Espagne (sur la Costa Tropicale) c'est assez répandu... T'en as gouté? C'est bon?
Le nom de genre est erroné : la sapote blanche c'est Casimiroa edulis, pas "camisora Edulis"... En plus de cela, je rappelle inlassablement que le nom de genre porte toujours une majuscule mais que l'épithète (improprement appelé "nom d'espèce" alors que celui-ci est l'ensemble des deux) n'en porte jamais, lui, même si on le voit partout. Je ne peux pas développer ici mais c'est très important. En gros quand on fait l'inverse, comme ici, "Edulis" devient un nom de cultivar : rien à voir. Ce n'est quand même pas bien difficile à appliquer et c'est valable "en remontant" et "en descendant" : ordres, familles, tribus, etc. ont toujours une majuscule, sous-espèces, variétés, forme... n'en ont jamais !
(Les noms scientifiques sont aussi écrits en exergue, c'est-à-dire signalés par un soulignement ou une police italique. Par exemple "mimosa" et "Mimosa" désignent des plantes complètement différentes...)
Antigonos a écrit le 02/02/2018 17:30 (ref msg # 61882 )
belinsecte post_id=61668 time=1516760999 user_id=64308 a écrit :

Le propriétaire d'un camping andalous prétend qu'il y a 70 ans y furent plantés les premiers avocatiers d'espagne
Si c'était le cas ce seraient aussi les premiers en Europe. Mais ils ont été importés par les Conquistadors depuis le Mexique donc les premiers (en jardin botanique) sont forcément beaucoup beaucoup plus anciens. ("Avocat" vient du mot aztèque "avocatl" : on reconnait bien là la terminaison habituelle de la langue nahatl, comme dabs "Quetzalcoatl"... )
belinsecte a écrit le 02/02/2018 19:30 (ref msg # 61887 )
Tu fais bien de démystifier parfois... Je n'ai pas cité le camping car c'est quelqu'un qui m'a dit que le camping lui aurait dit...[+ extrait supprimé par le webmaster à la demande de l'usager] J'ai protesté quand j'ai vu reconditionner en cartons anonymes des figues arrivées sur palettes en cartons imprimés au nom du producteur, qui de cette importance aurait tout intérêt à prendre un label s'il employait réellement des méthodes naturelles à tous les stades...

En quelle année (environ) les premiers avocats ont été ramenés? dans un jardin botanique de Malaga peut-être?

Je trouve pas la ressemblance avec C. edulis frappante: https://fr.wikipedia.org/wiki/Sapote_bla...
les fruits n'ont pas du tout la même forme, les feuilles non plus: et le nom m'a été donné par des personnes peu averties. Ceux que j'ai mis en photo ont une peau comestible et contiennent toujours UNE graine et non 1 à 5 annoncées pour C. edulis.
diospyros a écrit le 03/02/2018 05:08 (ref msg # 61893 )
Antigonos post_id=61881 time=1517588085 user_id=67167 a écrit :

[quote=diospyros post_id=61866 time=1517518006 user_id=14960]
C'est camisora Edulis, la sapote blanche... C'est vrai qu'en Espagne (sur la Costa Tropicale) c'est assez répandu... T'en as gouté? C'est bon?
Le nom de genre est erroné : la sapote blanche c'est Casimiroa edulis, pas "camisora Edulis"... En plus de cela, je rappelle inlassablement que le nom de genre porte toujours une majuscule mais que l'épithète (improprement appelé "nom d'espèce" alors que celui-ci est l'ensemble des deux) n'en porte jamais, lui, même si on le voit partout. Je ne peux pas développer ici mais c'est très important. En gros quand on fait l'inverse, comme ici, "Edulis" devient un nom de cultivar : rien à voir. Ce n'est quand même pas bien difficile à appliquer et c'est valable "en remontant" et "en descendant" : ordres, familles, tribus, etc. ont toujours une majuscule, sous-espèces, variétés, forme... n'en ont jamais !
(Les noms scientifiques sont aussi écrits en exergue, c'est-à-dire signalés par un soulignement ou une police italique. Par exemple "mimosa" et "Mimosa" désignent des plantes complètement différentes...)
[/quote]

Merci pour les éclaircissements...

Mais pour dire vrai, j'ai fait un vulgaire copier coller... les personnes auront compris du fruit auquel je faisais référence et c'était la mon seul objectif!
Antigonos a écrit le 03/02/2018 15:08 (ref msg # 61897 )
diospyros post_id=61893 time=1517630881 user_id=14960 a écrit :
Mais pour dire vrai, j'ai fait un vulgaire copier coller... les personnes auront compris du fruit auquel je faisais référence et c'était la mon seul objectif!
Certes mais il faut faire attention aux sources parce que les gens ont une (mauvaise) tendance à prendre pour vrai ce qui est majoritaire et cela fait boule de neige car davantage copié-collé.
Sinon l'identification est parfaite ! C'est vrai que les photos sur Wikipédia montrent des fruits différents, en particulier très pointus. Je n'ai pas trouvé d'explication. Il faudrait le signaler et surtout que quelqu'un envoie de meilleures photos. Il peut s'agir d'une variété (?). Belinsecte m'a parlé d'un gout de pomme mais nulle part je n'ai lu cela. Il est question de banane, de pêche, poire, ananas, citron, noix de coco... Wikipédia ajoute "vanille" mais j'ai l’impression qu'il y a confusion avec une autre sapote... J'ai essayé en vain de trouver des images ou dessins des autres espèces du genre - il yen a 18. "Sapote" vient du nahatl "tzapotl" et le nom exact est "cochitzapotl" ( http://chowwithxhico.blogspot.fr/2014/01...) qui veut dire "sommeil sapote" (parce qu'il fait dormir) ce qui laisse penser que "tzapotl" voudrait dire "fruit" (au moins une catégorie) comme le suggérait Belinsecte.
Sur la photo le fruit est reconnaissable ainsi que les feuilles, bien que plus difficilement. Sur l'avant-plan on a l'impression qu'il y a plusieurs feuilles sur un rameau mais en fait ce sont plusieurs folioles sur un long pédoncule - 10 à 15 cm disent les descriptions comme à https://fr.wikipedia.org/wiki/Sapote_bla.... On peut rapprocher cette feuille de celle de l'Oranger du Mexique, de la même famille des Rutacées, tout comme les agrumes. Ses feuilles doivent donc être odorantes car celles de toute la famille possèdent des glandes à essences.
Pour info cet arbre fructifie à 8 ans et sa zone de rusticité est 9a ( http://forest.sapiotech.com/plants/52/wh... où se trouve aussi une bonne photo).
belinsecte a écrit le 04/02/2018 11:20 (ref msg # 61907 )
Les photos de ton dernier lien correspondent mieux, mais le fruit est énorme et jaune! sous un climat + tropical?
Par contre ils ont mis Casimiroa edulus, au lieu d'edulis
belinsecte a écrit le 04/02/2018 11:23 (ref msg # 61908 )
le mien cueilli immature parmi les derniers de la saison, lorsqu'il est devenu mou avait un goût (et consistance) de compote de pomme bien sucrée.
belinsecte a écrit le 04/02/2018 11:29 (ref msg # 61909 )
donc - sauf orthographe- Diospyros avait raison, ainsi que en espagne les personnes peu averties qui me parlaient de "sapote blanche"
belinsecte a écrit le 04/02/2018 11:35 (ref msg # 61910 )
pfaf dans le chapite "cultivation details" indique la limite létale à -4°C, mais cela peut-être sur une seule observation, sans tenir compte de la diversité d'un semis à l'autre, d'une variété à l'autre. https://www.pfaf.org/user/Plant.aspx?Lat...
belinsecte a écrit le 07/02/2018 22:47 (ref msg # 61987 )
Voici une suite des avocats, coupés arrivés à maturité. Ils ont bien supporté le transport et les nuits fraiches dans la voiture. aucun mauvais pour le moment, ce qui les avantage sur les hass imprévisibles.

d'abord je coupe ce gros (variété n°12), plus gros que reed, une peau plus épaisse que hass, mais souple ce qui les avantage sur les reed (on peut en tâtant savoir s'ils sont mûrs, alors que les reed ont une "carapace" dure et cassante). les goût et maturation tardive sont plutot comparables au reed, je qualifierais de fade aqueux mais bons. sans lassitude pour ma part. ce doit etre plus goutu s'ils finissaient de se former et murir sur l'arbre, selon les témoignages (et mes constatations avec d'autres variétés moins tardives comme hass et fuerte, ryan, ... que j'ai pu gouter mûres sur l'arbre en déc et janvier).






belinsecte a écrit le 07/02/2018 23:04 (ref msg # 61988 )
j'ai prélevé ce suivant parce qu'un local me disait que c'est son préféré;
pour ma part, lassitude après 1ère bouchée, pour moi un goût de bacon et ettinger: un ptit goût sucré d'artichaut parfois au 1er abord, puis perte ce ce goût et lassitude franche, ce qui fait penser à un arrêt instinctif. j'ai peut-être trop abusé des bacon en 2016: je trichais pour en manger davantage car je les mélangeais avec olives et autres..
son goût et sa forme c'est comme ma variété n°10 (liste ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt... ), mais sa peau différente et il pousse en bord de mer (contrairement au n°10 ayant subi de sévères froids). donc le suivant a une peau + avantageuse, mais rusticité pas prouvée.



belinsecte a écrit le 07/02/2018 23:10 (ref msg # 61989 )
d'autres également du bord de mer:
dégustation peut-être ratée à cause du coup de froid pendant le transport?








greffer.net >> Identification de fruits