porte greffe abricotier

greffer.net >> Identification de fruits

ké20 a écrit le 01/01/2018 13:17 (ref msg # 60954 )
Je ne suis pas scientifique, je suppose juste que ça me parait probable.
legot a écrit le 01/01/2018 14:01 (ref msg # 60955 )
vu l'étrangeté de cet arbre,je vais donc attendre voir ce que cela donne
par contre j'aimerais y greffer une bonne varieté d'abricot au cas ou le résultat naturel soit décevant
que me conseillez vous pour ma region (chartres)
merci
Bruno a écrit le 01/01/2018 16:35 (ref msg # 60958 )
L'abricot que je préfère est le Rouge du Roussillon, malheureusement au nord de la Loire, il n'est pas adapté.
De bonnes variétés adaptées sont : Pêche de Nancy, Luizet, Bergeron, Tardif de​ Tain ...
ké20 a écrit le 01/01/2018 22:10 (ref msg # 60971 )
précoce de Saumur , tardif de Bordaneil , éventuellement Héléna du roussillon , tardif des Pyrénées etc ....

Les abricotiers sont quand même assez sensibles au climat océanique , il faut réussir à trouver les bonnes variétés dans son secteur , et cela n'est pas toujours évident.
Bruno a écrit le 02/01/2018 17:40 (ref msg # 60987 )
Encore que Chartres commence à être à une certaine distance de l'océan. Il s'agit d'un océanique dégradé. Par rapport au climat océanique il y a moins de pluies, l'hiver est plus froid, l'été plus chaud. C'est un peu comme à Paris.
legot a écrit le 02/01/2018 18:22 (ref msg # 60988 )
c'est tout a fait ca et une terre très grasse et riche, mais lourde
tropique a écrit le 02/01/2018 19:13 (ref msg # 60991 )
On a une variété ancienne à petits fruits qui porte beaucoup d épines mais pas aussi prononcées que ceux de l abricotier de legot (qui ressemble à un jujubier).
Est-ce:
-Hybridation ?
-Retour chez l abricotier-ancêtre ?
-Mauvaises tailles,assez fréquentes ?
Comme les rameaux en surplus font légion,tu n as rien à perdre si tu teste l idée de Bruno :greffe d abricotier,amandier, prunier et poirier...,peut-être que tu seras en face d une surprise
legot a écrit le 02/01/2018 19:32 (ref msg # 60993 )
c'est pour cela que je voulais connaitre les espèces les plus adaptées a ma region que je puisse rechercher des greffons
Paul72 a écrit le 04/01/2018 11:12 (ref msg # 61076 )
perso et à première vue j'aurais dit qu'il a beaucoup d'un prunelier (j'en ai plein mes haies naturelles): écorce grise et lisse, bois d'aspect dur, branches tortueuses et épineuses (toutefois moins que le prunelier lui-même). je pencherais volontiers pour cet improbable hybride... qui pourrait peut-être faire un excellent porte-greffe, qui sait!!
clow a écrit le 05/01/2018 02:00 (ref msg # 61087 )
Si ta terre est lourde cela me parait étrange qu'un abricotier y prospère sans difficulté sans être greffé mais bon si au moins ton sol n'est pas gorgé d'eau pourquoi pas.

Après un semis en godet d'un abricotier ( semis dans du terreau propre pas du compost ou de la terre de jardin ) dans ce cas je vois que 2 possibilité soit il s'agit d'un abricotier très sauvage, soit d'une croisement avec un genre de prunier sauvage pourquoi pas myro d'ailleurs car certains myro arrive à développé eux aussi parfois de sacré éperons.

J'en ai constaté sur myro qui dépassé les 10 cm donc à voir.

Par contre si la terre utilisé pour le semis viens du jardin ou du compost en effet la possibilité qu'un noyau autre ce soit mélangé n'est pas à exclure .

Si ton arbre est en pleine forme attend 1 année avant de greffé et ainsi on aura une meilleur idée et toi aussi de ce que cela peut être et tu pourra réalisé des greffes avec plus de sûreté aussi.

Quand au croisement il est vrai qu'il existe une prune-abricot issue du croisement entre un myro et un abricotier donc faut voir .
Paul72 a écrit le 05/01/2018 12:10 (ref msg # 61094 )
un abricotier franc peut prospérer (et même vieillir) en sol relativement lourd, aussi surprenant que cela puisse paraitre. j'en ai vu un de 25 ans et 6-7m, seulement il donnait rarement des fruits. j'en ai planté un autre de noyau qui a donné ses premiers (gros) fruits cette année chez mon beau-père (dans ce sol légèrement lourd mais pas excessivement). hélas peu sucrés, plutôt aptes à faire de belles confitures. Et il y a un puits juste à côté donc l'eau doit chatouiller les racines en hiver.
Bruno a écrit le 07/01/2018 13:06 (ref msg # 61126 )
Normalement si la terre est lourde et gorgée d'eau, l'abricotier n'est pas recommandé comme PG. D'ailleurs ça ne m'étonne pas que le précédent abricotier qui donnait de bons fruits soit mort. Il serait certainement préférable de faire de greffes d'abricotier sur des pruniers qui ne craignent pas les terres lourdes et humides.
legot a écrit le 07/01/2018 13:42 (ref msg # 61128 )
dans ce cas mon arbre n'a pas vraiment d'intérêt si ce n'est son coté hybride curiosité
Bruno a écrit le 07/01/2018 16:08 (ref msg # 61135 )
C'est un peu ça. Voir : https://www.greffer.net/?p=339
clow a écrit le 07/01/2018 16:15 (ref msg # 61137 )
Après il peu y avoir quelques différences de sol sur un même terrain, donc regarde bien si à l'emplacement de ton premier abricotier le sol était pareil car si il est différent alors on peu convenir d'une éventuel possibilité de culture .

Car chose étonnante il a quand même réussit à fructifier, donc observe attentivement .
legot a écrit le 22/04/2018 07:17 (ref msg # 63034 )
je reveil le sujet pour essayer a nouveau d'identifier mon arbre avec ses feuilles
bien sur il n'y a pas de fleurs


Bruno a écrit le 22/04/2018 08:40 (ref msg # 63035 )
A mon avis il s'agit d'un poirier et non d'un abricotier.
ARHUS76 a écrit le 22/04/2018 08:46 (ref msg # 63036 )
Poirier aussi pour moi
legot a écrit le 22/04/2018 09:14 (ref msg # 63037 )
ça pourrait expliquer les échecs de greffes de fruits a noyaux
le dessous des feuilles de poiriers sont duveteuses il me semble
celles ci sont lisses comme sur le dessus


greffer.net >> Identification de fruits