Testeur electronique de PH

greffer.net >> Matériel

floyd a écrit le 05/03/2015 21:36 (ref msg # 47423 )
Je me rends compte depuis quelques temps que l'agronomie n'existe pas assez sur la toile; le moindre jardinier à prétentions bio vous embrouille avec des recettes et des théories sans fondement.
Beaucoup de ces "grands praticiens" nous donnent la leçon, ils n'ont même pas les notions de base de la chimie agricole.

Je m'emporte quand ils usent et abusent d'un discours canada-dry, qui fait illusion, rempli qu'il est des mots empruntés à la science agronomique.
Alors cette discussion débutée sur un pauvre pH-mètre trouve une justification.
diospyros a écrit le 05/03/2015 23:38 (ref msg # 47428 )
Oui sauf que mon PH-metre a vraiment l'air de marcher et Meme si il est pas precis je veux juste quil me dise si mon sol est plus acide ou plus alcalin...
Ferréol a écrit le 06/03/2015 08:28 (ref msg # 47429 )
Bin oui, pareil qu'avec ma casserole et mon thermomètre, si je reste à coté de ma casserole et en mesurant en continu, je peux arriver a mon résultat "avec les moyens du bord", c'est une approche différente avec le risque au départ si tu connais pas bien ton installation de trop chauffer au départ ou de n'avoir qu'un feu insuffisant pour arriver à ton résultat...

C'est une approche différente, qui fonctionne dans bien des cas mais qui a ses limites, d'autant plus évidentes si l'utilisateur n'a pas d'expérience dans le sujet.
floyd a écrit le 06/03/2015 10:36 (ref msg # 47430 )
Rien a ajouter, d'accord avec Ferréol.
J'ai répondu à ton mp, diospyros.
diospyros a écrit le 07/03/2015 11:40 (ref msg # 47454 )
Une petite question :

si mon sol est calcaire, et que j'ai des problemes de disponibilité du fer pour mes plantes, est ce que en acidifiant la terre avec par exemple un bon fumier bien frais, j'arrive a rendre le fer plus assimilable ou est ce que la présence de calcaire bloque tout avec à la plante indépendamment du taux de calcaire??
Ferréol a écrit le 07/03/2015 15:56 (ref msg # 47470 )
En gros ça dépend des plantes, tu as deux possibilités:

-les plantes non calcifuges qui elles vont profiter de la "redisponibilisation" du fer, car pour elles l'assimilation n'était bloqué que par le pH

-les plantes calcifuges, qui elles ont leur assimilation du fer bloqué à la fois par le pH et par la présence du calcium dans le sol... Celle-ci, tu verras probablement quand même une amélioration car en plus de rabaisser le pH, tu apportes de la matière au sol qui baissera d'autant son taux de calcaire actif...

De plus en acidifiant le sol, tu solubilise du calcium qui sera éliminé par lixiviation.
floyd a écrit le 07/03/2015 18:27 (ref msg # 47471 )
La masse da calcaire et le stock de calcium sont en telle surabondance que l'on ne peut espérer baisser significativement et durablement le pH.
Depuis les débuts au XIXe de la chimie agricole, les agriculteurs et les agronomes ont recherché, testé puis rejeté toute les solutions simples et bon marché.

La mise au point du fer sous forme de chélate, (séquestrène de fer) et les aspersions réitérées au sulfate de fer ont permis de traiter le symptôme sans résoudre la cause.

Je propose souvent aux jardiniers d'abuser des écorces de pin, dont on dit et répète partout qu'elles "acidifient le sol".
… mais pour l'instant je n'ai jamais eu de retour gagnant.
diospyros a écrit le 07/03/2015 20:05 (ref msg # 47475 )
Je n'ai pas d'écorces de pin à disposition malheureusement, voila pourquoi je demandais si le fumier pouvait lui aussi servir dans cette optique la...
floyd a écrit le 07/03/2015 20:31 (ref msg # 47478 )
Au XIXe, l'apport de fumier était une solution simple et assez bon marché.
Sa décomposition et sa minéralisation sont rapides en sols calcaires.
Le calcium reste abondant…

Une des raisons majeures du greffage consiste à sélectionner les PG tolérants au calcaire afin de greffer dessus les espèces et variétés sensibles aux pH élevés.
Ferréol a écrit le 07/03/2015 23:01 (ref msg # 47480 )
La tourbe peut-être un moyen aussi de baisser le pH mais c'est une ressource issue de milieux fragiles, tout comme la terre de bruyère.

Les composts des déchèteries peuvent être intéressants mais se renseigner avant pour vraiment savoir ce qu'il y a dedans.


greffer.net >> Matériel