affutage des outils

greffer.net >> Matériel

klakos a écrit le 27/09/2006 18:48
Bonjour,

Qu'utilisez- vous pour affuter vos sécateurs, greffoirs, etc. ?
Je le demande avant de me procurer le nécessaire.

Merci
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 28/09/2006 08:54 par klakos
José Ruivo a écrit le 27/09/2006 23:06
Pour mes couteaux à greffe et sécateurs j'utilise, depuis un an, une pierre à aiguiser de la marque alemande Tina. Ca coute un peu plus cher que les pierres à aiguiser ordinaires mais mes couteaux n'ont jamais travaillé aussi bien.
klakos a écrit le 28/09/2006 18:02
On m'a conseillé de la même manière, une pierre à aiguiser provenant de Belgique.
jaguarondi a écrit le 07/03/2007 11:42
Bonjour,

En Belgique, on trouve 2 types de pierres, la Bleue Belge plus grossière et la "Pierre de Vielsalm" ou Coticule jaune qui est très fine. On peut obtenir des taillants très fins avec le coticule. Ca convient très bien pour les greffoirs mais pour un sécateur, j'utiliserais autre chose.

Plus d'infos ici: http://www.ardennes-coticule.com/frans.h...
et sur ce site commercial avec lequel je n'ai rien à voir mais que google liste dans les premiers et qui donne quelques infos intéressantes donc voivi le lien:
http://www.hmdiffusion.com/aoCCatalogue....
lolo_n_lolo a écrit le 12/03/2007 18:20
Quelle est la technique pour affuter son greffoir avec une pierre ?
Je n'arrive pas à le rendre tranchant comme il le devrait ...
floyd a écrit le 28/01/2008 22:08
Bonsoir à tous,
Je remonte ce topic délaissé. L'affutage est nécessaire et pas si compliqué que ça. J'y consacre un peu de temps mais le confort de coupe retrouvé le vaut largement.

Comment être efficace?
1/ démonter le sécateur, grattage, lavage avec une poudre à récurrer.
2/ cas difficile: une bande abrasive à grain fin sur la ponceuse à bande.
3/ cas courrant: la pierre à huile, grain moyen, puis grain fin.
4/ sur le terrain: la petite pierre diamant avec de l'eau. (voir HMD)
5/ une noisette de graisse et on remonte.
6/ après le travail: essuyage avec le chiffon imbibé d'huile.

La valeur de l'angle des différents biseaux de la lame doit être respectée.
Quoi d'autre?
Si: attention ça coupe…
Cordialement
yeti8360 a écrit le 10/05/2012 12:54
Jusqu'à l'an dernier, j'affutais mes greffoirs (et les couteaux de Madame!) à l'aide d'une pierre à eau et j'obtenais un bon tranchant. Cet hiver, j'ai trouvé dans le grenier chez mon père ce cuir à rasoir.



Une face est enduite de pâte à polir et l'autre présente le cuir brut.
Il suffit de passer la lame 5 à 6 fois sans appuyer sur la face enduite et de même sur la face brute. Avant chaque scéance de greffage, je fais cette procédure et je garde une qualité de coupe exceptionelle. Je réussis depuis lors quasi toutes mes greffes anglaises compliquées.
François du Perche a écrit le 10/05/2012 14:31
plus rustique mais super efficace, j'utilise les tirepoints de tronçonneuses : ciseaux, sécateurs, couteaux, y compris en inox, coupent en qques secondes comme des rasoirs. Il faut juste trouver le bon mouvement de translation rapide en appuyant juste ce qu'il faut, surtout pas trop. Quand on est habitué à affuter les lames de tronçonneuse, ça vient vite.
Quant à mes divers greffoirs, ils sont encore dans leur emballage d'origine, je n'arrive pas à abandonner le cutter auquel je suis habitué. ça va tellement vite de changer ou de raccourcir une lame !
floyd a écrit le 10/05/2012 22:19
Deux philosophies pour une même expression, "couper comme un rasoir…"
Les plus exigeants visent non seulement une coupe mais aussi un poli "miroir". Il s'obtient par passages successifs sur des "grains" de finesse croissante. La pâte à polir poursuit ce travail avec des grains d'une finesse extrême.
La surface du biseau ne présente plus guère de stries, elle brille comme argent poli.
Sèves et résines ne trouvent pas où s'accrocher. Les tranchants sont également expurgées des maladies et de leurs germes après un bain d'alcool; c'est propre et net.
Cet avantage n'est pas à négliger.

Un examen à la loupe binoculaire, puis au microscope, montre que le tranchant d'un acier semble posséder une denture de scie. Grosse denture ou petite denture, l'efficacité est là: ça coupe. Par contre l'état de surface du végétal n'est pas le même.

Pour couper de la cellule végétale vivante, la finesse du scalpel reste préférable à la denture brutale taillée à la lime. Le premier coupe, la seconde laboure…

Bonne fille la nature parvient à produire assez de tissus végétaux neuf pour qu'une soudure vienne bientôt restaurer la continuité cellulaire. Voilà qui, au final, renvoie les deux techniques dos à dos.
François du Perche a écrit le 11/05/2012 10:30
100% d'accord avec toi Floyd, le travail du tirepoint de tronçonneuse ne résisterait pas à un examen au microscope, mais sur des ciseaux en inox, p.ex, que les gens jettent quand ils ne coupent +, en 3s ils recoupent merveilleusement, pareil pour des serpettes, lames de sécateur et autres couteaux ordinaires. Pour la chirurgie, c'est différent, il faut l'excellence.
Une lame de cutter neuve désinfectée fait assez bien l'affaire.
aloesam a écrit le 20/09/2012 17:22
Que pensez-vous d'un aiguisage à l'aide d'un touret à meuler? d'un côté j'ai une pierre avec un grain fin et de l'autre un disque en cotton sur lequel je mets une pâte à polir.

J'ai bien essayé la pierre à aiguiser (une TINA) mais je n'obtiens pas le même résultat: je n'ai ni la patience, ni le savoir faire!

Certains d'entre vous utilisent-ils le même procédé? y-a-il des inconvénients en comparaison avec un aiguisage traditionnel à la pierre?

merci pour vos commentaires
floyd a écrit le 20/09/2012 23:36
Le touret pour la lame d'un sécateur, oui parfois. La pierre à huile pour enlever le morfil. Je n'ai jamais essayé ni le cuir ni le coton et sa pâte.

Le greffoir, pierre à huile ou la pierre diamantée, de temps à autre car j'avoue ne pas "l'user" … le greffoir.

Avoir la main douce avec les machines tournantes, car l'acier se mange aussi vite qu'il bleuit.
Paris a écrit le 14/12/2012 19:29
Une astuce complémentaire et pas chère:
Après avoir affuté un outil (surtout les greffoirs) il faut lui donner un fil de coupe droit. L'affiler...Les barbiers utilisaient l'outil décrit ci-dessus. Pour ma part j'utilise un bout de carton ondulé (5x15cm) pour polir et affiler le greffoir. La différence de coupe entre l'affutage seul et l'affutage plus affilage est spectaculaire.
dhauy a écrit le 15/12/2012 10:45
Carton seul ou carton + pâte à polir ?
Paris a écrit le 15/12/2012 16:30
Carton seul.
La surface "pélucheuse" du carton suffit pour polir le tranchant. D'ailleurs, cette surface s'encrasse avec les résidus du polissage. A ce moment-là, on prend un autre bout de carton.
floyd a écrit le 15/12/2012 19:17
Sans doute les particules de silice présente dans le carton qui ont cet effet.
Mais effectivement l'usure de la surface du carton ne peut être que rapide.

Par contre on déconseille de tester le tranchant en recoupant une feuille de papier… car cela nuit au fil.
Den' a écrit le 23/12/2012 20:34
Bonjour à tous,
Je n'ai encore jamais affuté mon greffoir, je n'ai jamais greffé!
Mais pour ce qui est outils de coupe j'utilise une pierre "india" de chez Norton.
Cela coute environ 30€ en quincaillerie .
Elle possède une face grossière et un face fine.
Je l'utilise avec un corps gras.
Pour mon Opinel lame carbone par exemple, je refais le fil du coté grossier (si il est vraiment usé, sinon je passe à l'étape 2 pour le rafraichir ), je l'affine avec l'autre face et je dé-morfile en augmentant l'angle de la pierre. Je test la coupe sur les poils du dessus de la main mouillé avec un peut de salive.


greffer.net >> Matériel