porte greffe kaki pour terrain difficile

greffer.net >> Kaki

mickatoulon a écrit le 18/11/2017 22:09 (ref msg # 60377 )
bjr
j ai acheté 3 plaqueminiers qui sont mort et je pense que ça vient du portegreffe qui n est pas adapté a mon terrain
j ai un terrain en restanque avec des gros bloc de pierre
Le peu de terre n est pas clair comme de la terre argileuse
C est peut etre un arbre a pas mettre en plein caniard
Je suis plein sud a 300 m d altitude
Esqu il faut l arroser tous les jours meme avec le bon porte greffe

merci de votre aide
belinsecte a écrit le 19/11/2017 07:37 (ref msg # 60380 )
J'ai également constaté (chaque fois) une reprise difficile des transplants de Diospyros.
Le moindre manque d'arrosage leur est fatal.
Et ce pendant de nombreuses premières années.
Un PG plus tolérant serait probablement obtenu pas semis direct en place définitive.
Mais "en plein cagnard" en plein sud... as-tu un arrosage (semi) automatique?
Car sans arrosage suffisant il te faudrait commencer avec des pionniers, tels que jujubiers (ziziphus), pour mettre les autres semis dans leur ombre.
patrice a écrit le 19/11/2017 16:14 (ref msg # 60385 )
Bonjour.

Le kaki requiert un arrosage suivi le temps qu'il s'installe (les deux premières années environ). C'est dans cette phase qu'il est sensible à la sécheresse.
Une fois le système racinaire établi (pour ma part je parle de D. lotus), il tient bien la sécheresse.

Tel a été le cas cette année en zone méditeranéenne où sans le moindre arrosage par exemple un kaki d'un peu moins d'une dizaine d'année m'a pas souffert et a bien fructifié (avec néanmoins un impact sur le calibre, mais sans mise en péril de l'arbre), là où les jeunes greffes de pépinière marquaient régulièrement un manque d'eau et l'arrosage hebdomadaire à minima s'imposait.
belinsecte a écrit le 20/11/2017 09:27 (ref msg # 60396 )
Merci pour l'encouragement: à 10 ans, il était transplanté le lotus dont tu donnes l'exemple Patrice?
J'en ai encore un planté il y a 4 ans qui est mort cette année malgré plusieurs arrosages mais pas assez réguliers, pourtant depuis le début je fais des arrosages longs, pour favoriser les racines profondes.
patrice a écrit le 20/11/2017 19:50 (ref msg # 60408 )
C'était un scion greffé, qui a grandi 3 ou 4 ans en container, puis a été planté dans un champ. Il ne s'agit dont pas d'un semis in situ qui aurait eu un système racine encore mieux implanté. Bien arrosé la première année, moins ensuite, et depuis tombe ce qu'il peut du ciel. Avec la pénurie d'eau en climat méditerranéen cette année, cela permet d'estimer sa capacité de résistance à la sécheresse, certes avec des fruits de bien petit calibre par rapport aux années précédentes.

Des sources scientifiques peuvent mettrent un bémol sur la résistance à la sécheresse en climat méditerranéen : http://om.iamm.fr/om/pdf/a51/02600061.pd...

Mais par chez moi il existe de vieux et imposants kaki toujours bien vaillants.
belinsecte a écrit le 21/11/2017 11:12 (ref msg # 60418 )
Chouette
Aroued m'a dit qu'il a vu aussi de grands diospyros virginiana également résistants à la sécheresse;
De sources écrites, j'avais (seulement) noté Diospyros scabrida comme vraiment résistant. (j'ai des graines en stock et aussi en souscription pour ceux que ça intéresserait mais il gèlerait autour de -7°C donc à réserver au bord de mer).
Un sujet pour comparer la résistance au sec entre diverses espèces et sous espèces, aurait il sa place dans la rubrique "hors sujet"?
Un témoignage comme le tien est intéressant, et donne envie pour + de précision, de savoir si tu as pu comparer un ou plusieurs arbres réputés résistants, lors la même sécheresse (en observant plusieurs sujets de chaque... car il peut y avoir des raisons cachées sous la terre):
Pour classer la résistance par rapport aux feijoa, amélanchiers, poiriers, noyers, jujubiers, vitis, yucca, grenadier, prunier, abricotier, cerisier, cornus, corylus (noisettier), aubépine, berberis, celtis, elaeagnus, ephedra, eriobotrya, morus, gleditsia, pinus...
patrice a écrit le 21/11/2017 12:22 (ref msg # 60421 )
Pour tes essais sur D. scabrida, n'hésite pas à faire un sujet dédié (PG à effet nanifiant, impact sur calibre des fruits, etc.).
Pour les résistances à la sécheresse des PG, j'en suis resté au classement par genre, avec indications de résistance à la sécheresse. Mais dans la zone rédactionnelle, n'ait pas fait de comparatifs inter genre. Là encore, cela relève de divers paramètres : semé ou pas semé en place, etc. Difficile à évaluer.
belinsecte a écrit le 21/11/2017 12:55 (ref msg # 60422 )
Ok je l'ouvre ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt...
patrice post_id=60421 time=1511263329 user_id=2 a écrit :

...
Pour les résistances à la sécheresse des PG, j'en suis resté au classement par genre, avec indications de résistance à la sécheresse.
...

je crois comprendre, classement dans un même genre (Diospyros serait le genre, lotus serait l'espèce). récemment j'ai même lu que "cultivar" serait "variété obtenue par intervention humaine".
comme dans tes articles énumérant les PG possibles.
Par exemple ici, où tu indiques que D. virginiana serait moins résistant à la sécheresse: https://www.greffer.net/?p=360
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 24/11/2017 07:50 par belinsecte
patrice a écrit le 21/11/2017 16:18 (ref msg # 60427 )
J'ai acquis depuis un ouvrage CTIFL qui indique le contraire, qu'il tolère bien la sécheresse.
J'ai en pépinière de jeunes D. Lotus et D. Virginiana, à ce stade (~3 ans d'âge), ils sont aussi sensibles au manque d'eau (feuilles en berne, voire pertes). Je n'ai pas de plant âgé greffé sur D. Virginiana donc je n'ai personnellement pas de recul.
Même si j'ai peu d'expérience sur ce PG, tout dépend là encore du système racinaire établi en semis sur place ou non. De mémoire, ce sont des informations qui avaient été rapportées par un usager qui cultivait le kaki. Je vais le corriger. Merci pour avoir souligné ce point là.
Sur cette source, il est indiqué bien tolérant à la sécheresse : http://hort.ufl.edu/database/documents/p...
Ma priorité est actuellement de finir la nouvelle version de la bourse, mais il est prévu de passer les fiches "porte-greffe" en wiki, afin que les usagers puissent eux même corriger, enrichir ces données.


greffer.net >> Kaki