choix des variétés

et autres Diospyros
Répondre
Message
Auteur
hamid
Messages : 48
Enregistré le : 22 nov. 2015 20:32

choix des variétés

#1 Message par hamid » 22 nov. 2015 22:43

bonjour,

je suis passionné de jardinage,de potager et d'arbres fruitier ;j'habites en region parisienne et je souhaiterais acheter des plants greffés de kaki,

je voulais commander un hana fuyu , un nikita's gift et un tone wase mais j'hesite car il propose une trentaine de variété et j'y connais pas grand chose;

le hatchiya et le fuyu m'ont l'air pas mal du tout aussi mais malheureusement je n'ai pas la place pour planter 5 plants 8-)

pourriez vous s'il vous plait me donner quelques conseils pour choisir 3 plants , j'aimerais avoir des fruits exceptionnel niveau gustatif et qui ont des gouts différents

merci d'avance à ceux qui pourront m'aider :good:

Ferréol
Messages : 1003
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: choix des variétés

#2 Message par Ferréol » 23 nov. 2015 08:47

Si tu veux quelque chose de gustativement intéressant, prends des variétés astringentes. Les variétés non astringentes se sont développées pour être compatibles avec les systèmes de distribution modernes, mais n'ont absolument pas les qualités délicieuses des variétés astringentes qui ne supporteraient pas les contraintes du commerce moderne.

Après, je ne connais pas les différentes variétés de kaki mais d'après les descriptifs que je lis ça et là, j'en arrive à la conclusion suivante, si je devais choisir 3 dans les 5 que tu as cité, j'éliminerais hana fuyu et fuyu, pour ne garder que les nikita's gift, tone wase et hachiya.

Et puis les kaki-pommes, ce sont ceux qu'on trouve dans le commerce alors si c'est pour refaire la même chose que les variétés commerciales dans son jardin, je vois pas l'intérêt.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8763
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

Re: choix des variétés

#3 Message par patrice » 23 nov. 2015 08:58

Bonjour.
Je partage l'avis de Ferréol.
Je confirme qu'Hachiya est une variété méritante de par ses qualités gustatives.

satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: choix des variétés

#4 Message par satya » 23 nov. 2015 20:35

Juste une chose a noter sur hachiya, c'est un arbre de grand développement.

Les kaki non astringent que l'on trouve dans le commerce sont souvent des astringents traité chimiquement.
le fuyu quand il commence a tourner( pas croquant ni completement blet) est excellent. question de gout et puis cela permet de rallonger la période de consommation.

Qu'elle sont les variétés qui ce garde le plus longtemps selon votre expérience?

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: choix des variétés

#5 Message par floyd » 23 nov. 2015 22:49

satya a écrit :Les kaki non astringent que l'on trouve dans le commerce sont souvent des astringents traité chimiquement.
Le gaz carbonique, chimique oui, mais rien de bien grave!
L'origine de la sensation d'astringence réside dans la présence de tanins solubles. Les divers traitements anti-astringence (à l'eau chaude, à l'éthanol (ou au CO2) ont pour effet de produire une accumulation d'éthanal (acétaldéhyde) dans la chair du fruit qui réagit avec le tanin pour produire un gel insoluble3. La perception de l'astringence disparaît en dessous du seuil de 1,0 mg/g MF de tanins solubles.

Une équipe sino-japonaise3 a cherché à voir l'efficacité relative des traitements à l'éthanol et au gaz carbonique pour 25 cultivars japonais et chinois. À maturité, les fruits très astringents contenaient de 8,1 mg/g MF (« damopan ») à 23,3 mg/g MF (« tsurunoko ») de tanins solubles.

Le traitement au CO2 consistait à enfermer les fruits pendant 24 heures dans un sac rempli de gaz carbonique à 28 °C ; le traitement à l'éthanol, à les garder sept jours dans un sac contenant de l'éthanol (7,5 mL à 35 % par kg) à 20 °C.

Le traitement au gaz carbonique a supprimé l'astringence de huit cultivars chinois et sept japonais mais seul un cultivar japonais « Hiratanenashi » a perdu son astringence par le traitement à l'alcool. De même le traitement au CO2 a diminué de manière beaucoup plus significative les tanins solubles que le traitement à l'éthanol.

Le traitement au CO2 est donc le plus efficace mais l'astringence de certains cultivars semble difficile à traiter.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kaki

François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: choix des variétés

#6 Message par François du Perche » 23 nov. 2015 23:38

Quand on est au nord de la Loire, il faudrait aussi prendre en compte la précocité, c'est à dire la date où les fruits sont bons à ramasser.
Et aussi les couleurs automnales, le Fuyu est le + beau (rouge), le Nikita's gift est orangé.
En région parisienne, ça doit pouvoir murir, il y en a un dans le Parc Monceau qui donne des fruits (immangeables _ très astringents mais apparemment murs) tous les ans, dans le Perche ce n'est pas sur, je n'en connais pas, c'est pourquoi j'en ai planté 5 variétés (Jiro, Hana Fuyu, Fuyu, Hachiya, Nikita's gift) en les conduisant en palmette et en espérant qu'un d'entre eux produira des fruits, il n'y a malheureusement pas moyen de trouver des informations précises à ce sujet quand on est trop au Nord dans les pays tempérés.
Fichiers joints
KakiHachiya.jpg
KakiHachiya.jpg (426.26 Kio) Vu 3361 fois
KakiNikitasgift.jpg
KakiNikitasgift.jpg (319 Kio) Vu 3361 fois
kakiFuyu.jpg
kakiFuyu.jpg (298.98 Kio) Vu 3361 fois

satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: choix des variétés

#7 Message par satya » 24 nov. 2015 07:14

Nikita's gift et russian beauty sont des sélections Ukrainienne, elles doit arriver a maturité dans toute la france.

fuyu est très exigent en chaleur

un bon compromit pour les petits jardin serais cécilia formasista petit développement, feuillage rouge flamboyant a l'automne, fruit très bon .

jolies palmettes François

Ferréol
Messages : 1003
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: choix des variétés

#8 Message par Ferréol » 24 nov. 2015 08:00

satya a écrit :Nikita's gift et russian beauty sont des sélections Ukrainienne, elles doit arriver a maturité dans toute la france.
Attention, le climat de l'Ukraine n'est pas toujours ce que l'on pense. Si en terme de rusticité, ça ne pose pas de souci car les températures peuvent être basses en hiver, le souci viendrait plutôt de l'été.
En effet l'Ukraine a un climat soit continental à l'intérieur des terres, soit méditerranéen près de la mer noire. L'été sous ces deux climats est chaud.
Les régions de climat océanique en France peuvent ne pas avoir assez de chaleur pour murir les fruits de climat continental ou méditerranéen.

On peut rapprocher ce problème avec celui du noyer de pécan: aucun problème en terme de rusticité de la plante, mais il y a peu de régions en France ou l'arbre produit du fruit...

Pour revenir au kaki, le Japon, pays du kaki a une telle diversité de climats et de cultivars de kaki qu'il doit bien y en avoir au moins un pour chaque climat français. Maintenant, reste la question de la disponibilité et de la connaissance de ces cultivars.

hamid
Messages : 48
Enregistré le : 22 nov. 2015 20:32

Re: choix des variétés

#9 Message par hamid » 24 nov. 2015 12:09

bonjour,
merci pour vos conseils c'est très gentil de votre part ^^

Ca m'a l'air un peu compliqué toutes ces histoires d'astringence pour le nord de la loire ; le hana fuyu je l'ai choisi car il reste petit pour une toute petite parcelle de terre que j'ai à l'entrée de chez moi puis les 2 autres c'est pour les mettre au fond de mon jardin.

J'avais choisi le tone wase car il est très précoce , c'était pour étaler les récoltes et pas me retrouver avec 50kg de fruit qui ne se conserve pas longtemps d'un seul coup lol mais le nikita's gift et le hichya sont (d'après le pepinieriste) les meilleurs variétés du conservatoire.

A la pépinière du bosc il y a une trentaine de variétés, c'est à "s'arracher les cheveux" de faire son choix lool vu qu'après il faut plusieurs années pour pouvoir avoir des fruits donc le choix des variétés est très important,
je crois que je vais opter pour un hana fuyu, un hachya et un nikita's gift toutes des variétés assez rustique; en espérant que je n'aurais pas de problème de murissement des fruits avec ces variétés;

C'est vrai que le farmacista cicilia à l'air pas mal aussi, peut etre à la place du hana fuyu ou du .... arfff j'suis perdu :pleurer:

vous pourriez peut etre jeter un œil: [url] http://www.pepinieredubosc.fr/kaki/#farmacista-cicilia [url]

François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: choix des variétés

#10 Message par François du Perche » 24 nov. 2015 13:25

Pépinières du Bosc ont apparemment encore de nouvelles variétés, ça va devenir de + en + difficile de choisir d'autant qu'on n'aura pas de retours d'expérience, il faudra se fier aux affirmations des pépiniéristes sans pouvoir les recouper.
Klakos disait
Et puis les kaki-pommes, ce sont ceux qu'on trouve dans le commerce
, en fait on trouve quasi exclusivement des Rojo Brillante (Persimmon) qui sont tardifs et exigent un climat très chaud donc pas adaptés pour nous; on trouve parfois des Sharon en provenance d'Israel (bien meilleurs que les Rojo Brillante), mais là encore pas adaptés à notre climat, donc le choix reste vaste et difficile..

hamid
Messages : 48
Enregistré le : 22 nov. 2015 20:32

Re: choix des variétés

#11 Message par hamid » 24 nov. 2015 19:01

très beau tes plants françois :D

mais ca sert à quoi les palmettes? désolé je débute...

François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: choix des variétés

#12 Message par François du Perche » 24 nov. 2015 19:53

les palmettes, ça sert à ce que tous les fruits soient dans le même plan et ne se fassent pas d'ombre les uns les autres (la palmette étant orientée au sud). J'ai lu que le kaki se prêtait bien à cette configuration, qui devrait optimiser les chances d'avoir des fruits avant qu'il ne gèle fort. C'est mieux de mettre les palmettes contre un mur, ainsi, on bénéficie de la chaleur réfléchie et accumulée par le mur + protection des vents froids. Si tous les murs bien orientés sont déjà pris, on fait la palmette sans mur. J'ai mis le Jiro et le HanaFuyu contre un mur pignon (sud) et les 3 autres contre un massif de bambous qui les protège du vent. Lorsqu'elles sont jeunes, les branches se tordent assez facilement. Celles qui sont vraiment perpendiculaires à la palmette doivent être éliminées.

hamid
Messages : 48
Enregistré le : 22 nov. 2015 20:32

Re: choix des variétés

#13 Message par hamid » 24 nov. 2015 23:19

j'ai l'intention de planter les kakis près d'un mur en plein soleil pour laisser de la place à mon potager mais j'ai fixé quelques fils de fer au mur pour mes plants de kiwi que j'ai récemment planté donc je sais pas si c'est une bonne idée les palmettes pour mon cas car ca prendra beaucoup de place sur la largeur et mes kiwis ne prendront pas assez le soleil ;

sinon ca y est j'ai passé ma commande après avoir discuté un peu avec le pépinièriste ; j'ai choisi le hana fuyu , le nikita's gift , le meader virginiana et le fuyu pour offrir à quelqu'un

le hana fuyu pour ca petite taille sur une toute petite parcelle de terre , le Nikita et le meader au fond de mon jardin ; apparemment le Nikita et le hatchiya se ressemble niveau gout et le Nikita est plus précoce et un peu mieux niveau gustatif et le meader est précoce aussi et à un gout totalement différent des autres kakis donc je vais tester tous ça :bounce4:

le farmacista cicilia n'est pas trop adapté pour le nord d'après le pépinièriste

j'espère que je ne regretterais pas mon choix de variété à l'avenir; au pire je couperais le tronc de celui qui me plait pas et je grefferais une autre variété grace à se site et à la bourse aux greffons :lol:

je peux meme peut etre greffer 2 ou 3 variétés differente sur un meme tronc???

enfin là je grille des étapes j'crois lool

hamid
Messages : 48
Enregistré le : 22 nov. 2015 20:32

Re: choix des variétés

#14 Message par hamid » 24 nov. 2015 23:25

j'ai trouvé ca sur le net, c'est un conservatoire de kakis et ils vendent 5 euros la baguette pour faire des greffes mais je ne sais pas si c'est toujours d'actualité:


J'ai reçu ce courrier qui peut intéresser les amateurs d'arbres
fruitiers et je vous le communique:

En janvier 2005, groupe de passionnés indépendants de
toute structure, nous avons créé dans l'Hérault le premier
conservatoire de kakis existant en France, à but strictement non lucratif.

A ce jour 41 arbres y sont plantés, tous de variétés
différentes (dont certaines appartiennent à des espèces
différentes), dont la quasi-totalité sont introuvables dans
les pépinières françaises et une grande partie sont introuvables
dans les pépinières européennes.

L'objectif à terme est de présenter 500 variétés au public.

En effet, nous ne souhaitons pas nous substituer aux
pépiniéristes et ne multiplions aucun scion pour la vente,
bien que maîtrisant toutes les techniques de greffe du Kaki.
Nous ne multiplions que pour obtenir les scions des variétés destinées
au conservatoire et leurs doubles de sécurité.

Les amateurs ne sachant pas greffer sont d'ailleurs invités à
passer commande après s'être entendus avec un pépiniériste
pour une (ou plusieurs) greffe(s) à façon.

Pour le moment, bien que certaines d'entre-elles soient présentes
dans le conservatoire, nous ne proposons aucune des variétés incompatibles avec le porte-greffe Diospyros lotus (par exemple
celles qui exigent le greffage sur Diospyros kaki).

Pour les petits espaces, pensez à la conduite en palmette à la diable,
très adaptée au Kaki (documentation sur demande associée à la commande).



Important : Il n'est proposé aucun greffon de variétés brevetées
plantées au conservatoire (et qui ont été achetées légalement
par celui-ci, bien entendu). C'est le cas, par exemple
des hybrides Diospyros virginiana x Diospyros kaki 'Rosseyanka'
et 'Nikitiskaya Bordovaya', commercialisés par la pépinière
Northwoods (USA) et ses pépiniéristes clients français, sous
marque déposée respective 'Russian Beauty' et 'Nikita's Gift'.



-------------------------------------------------------------------------------------
Définitions et précisions

... Dyospyros est le genre botanique signifiant plaqueminier.

... Il existe des centaines d'espèces de plaqueminier, dont l'ébène et le Plaqueminier du Japon, appelé aussi Kaki, qui est son nom japonais, et dont le nom latin est Diospyros kaki.

... Les fruits des plaqueminiers sont appelés plaquemines. Ceux du plaqueminier du Japon sont appelés le plus fréquemment kakis, comme le nom de l'arbre, mais on les nomme aussi plaquemines du Japon.

...En toute rigueur, on ne doit pas appeler "kaki" les fruits des autres espèces de plaqueminier. Par exemple au lieu de dire kaki américain pour les fruits du plaqueminier d'Amérique du Nord (qui a pour nom botanique Diospyros virginiana, c'est à dire plaqueminier de Virginie), on devrait dire plaquemine de Virginie.

... Il existe deux types de fruits de Kaki : Ceux astringents, qui se consomment blets lorsque le fruit est mou et a perdu son astringence, et ceux non astringents, qui se consomment durs, croquants comme une pomme, pelés ou non. Toutefois, il faut savoir que l'on peut laisser blettir les fruits non astringents (sur l'arbre ou en dehors de l'arbre) et les consommer alors mous et légèrement plus sucrés, comme des kakis astringents à la récolte.

... Il existe trois types de variétés de kakis : Celles qui ne produisent que des fruits astringents, celles qui ne produisent que des fruits non astringents et celles qui produisent des fruits de type différent selon la pollinisation, c'est à dire non astringents s'ils résultent d'une pollinisation ou astringents s'ils se sont formés sans pollinisation (fruits parthénocarpiques); dans ce troisième cas les deux types de fruits peuvent se trouver en même temps sur le même arbre.

... On distingue deux types de maturité :

- La maturité de récolte (dite aussi maturité commerciale) du fruit, qui s'identifie par la disparition totale de couleur verte de sa peau, accompagnée d'un bon développement en taille du fruit. A ce stade, on peut ramasser le fruit et le laisser continuer à mûrir hors de l'arbre.

- La maturité physiologique (dite aussi maturité de consommation), qui est celle où le fruit devient comestible avec absence totale d'astringence.

On peut facilement déduire que pour les Kakis à fruits non astringents, les deux types de maturité sont confondues.

... Nous avons volontairement simplifié les descriptions pour les variétés dont l'astringence des fruits à la maturité de récolte varie en fonction de la pollinisation.

Les spécialistes du Kaki ne trouveront donc pas de références à la typologie PCA, PCNA, PVNA, PVA, ni le comportement détaillé des types PVNA et PVA.

--------------------------------------------------------------------------------

Greffons disponibles cette année (24 variétés)



1. Kaki (plaqueminier du Japon ou Diospyros kaki)


Variétés à fruit astringent (12)


Benagua : Arbre de faible vigueur adapté aux petits jardins ; productivité bonne et régulière ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte et maturité physiologique de mi-saison ; fruit de taille moyenne, forme conique mais à bout large et rond ; couleur orangée devenant d'un rouge très particulier au complet blettissement (intense avec une légère tonalité pourpre) qui permet de reconnaître la variété en cas de doute ; bonne qualité gustative.



Chato : Arbre de moyenne vigueur ; port très ouvert ; productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte de mi-saison ; fruit de taille moyenne ; cordiforme aplatie ; contour arrondi vu de dessus ; vire du jaune au rouge moyen à complet blettissement ; pulpe farineuse mais de bonne qualité gustative.



Corôa de Rei : Arbre moyennement vigoureux ; port légèrement retombant ; très productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte mi-saison ; gros fruit de forme sphérique déprimée, orange moyen à complet blettissement ; pulpe assez liquide, sucrée ; bonne qualité gustative ; bonne conservation au réfrigérateur.



Costata : Arbre de grande vigueur ; régulièrement fertile et très productif ; très décoratif par son feuillage brillant qui prend une très belle teinte rouge à l'automne et par ses jolis fruits ; résistance au froid élevée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte et maturité physiologique de mi-saison ; époque de floraison précoce ; fruit de taille moyenne, conique et côtelé par 4 sillons prononcés, d'un beau jaune orangé ; peau fine ; pulpe claire et fondante ; bonne qualité gustative à complet blettissement ; bonne aptitude au séchage.



Farmacista Cicilia : Arbre de faible développement ; bien adapté aux petits jardins ; port semi pleureur décoratif ; production régulière et abondante ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte et maturité physiologique assez précoces ; fruit jaune, puis orange, de taille moyenne, légèrement oblong ; pulpe dense ; très bonne qualité gustative après blettissement sur l'arbre ou hors de l'arbre, avant tout gelée. Excellente variété d'amateur.



Hachiya : Variété la plus plantée en Californie. Arbre de grande vigueur ; port ouvert ; résistance au froid élevée ; légère tendance à l'alternance ; type à fruit astringent ; maturité de récolte de mi-saison et maturité physiologique mi-tardive ; époque de floraison mi-saison à tendance tardive ; fruit de grande taille, oblong conique, rouge orangé à maturité et d'excellente qualité ; grande aptitude au séchage ; bonne conservation au réfrigérateur. Une des meilleures variétés du conservatoire.



Hiratanenashi : Arbre de très grande vigueur au port semi-ouvert ; résistance au froid très élevée ; type à fruit globalement astringent ; maturité de récolte de mi-saison ; maturité physiologique tardive ; époque de floraison mi-saison ; fruit présentant à la maturité de récolte des parties non astringentes autour des pépins, si présence de ceux-ci ; forme aplatie ; couleur orange ; aspect attrayant par des raies noires fines sur le dessus, partant du calice ; moyennement sucré, le fruit est de très bonne qualité lorsqu'il est complètement blet. Les fruits sont aptes au séchage mais se conservent assez mal au réfrigérateur.



Lycopersicon (synonyme japonais Sikikiki) : Arbre de grande vigueur ; port dressé ; résistance au froid élevée ; productif et régulier ; type à fruit astringent ; maturité de récolte assez précoce et maturité physiologique de mi-saison ; époque de floraison mi-saison ; fruit assez gros, de forme sphérique déprimée, de couleur rouge tomate, de goût agréable mais moyennement sucré à complet blettissement.



Rojo Brillante : Variété commerciale la plus répandue en Espagne. Le fruit est commercialisé en Europe sous la marque "Persimon", dur et à croquer pelé ou non, après suppression de l'astringence par des moyens artificiels. Arbre de vigueur forte ; port dressé ; très productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte assez tardive ; maturité physiologique tardive ; gros fruit attractif de forme conique brève, légèrement côtelé, plus ou moins allongé selon l'âge du pied-mère ; couleur jaune virant au rouge très foncé à complet blettissement ; pulpe liquide et sucrée ; bonne qualité gustative ; peut se sécher, mais découpé en tranches en raison de la grosseur du fruit ; bonne conservation au réfrigérateur.



Picudo : Arbre de vigueur assez forte ; port dressé ; très productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte de mi-saison et maturité physiologique tardive ; époque de floraison précoce ; fruit de taille moyenne ; forme originale (conique, étroite et très pointue) ; texture de la pulpe particulièrement dense et agréable ; très bonne qualité gustative à complet blettissement.



Tomatero : Arbre de moyenne vigueur ; port ouvert ; très productif et régulier ; résistance au froid maximale non testée ; type à fruit astringent ; maturité de récolte assez précoce ; fruit de petite taille, de forme arrondie et assez allongée, rond vu de dessus et de couleur rouge foncé à complet blettissement ; pulpe moyennement dense, sucrée ; qualité gustative excellente. Une des meilleures variétés du conservatoire.



Triumph : Arbre de moyen développement ; très productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit globalement astringent ; maturité de récolte tardive ; fruit présentant à la maturité de récolte des parties non astringentes autour des pépins, si présence de ceux-ci ; taille moyenne ; forme carrée ; aplati mais très épais, nettement côtelé ; couleur jaune puis orangée ; pulpe de texture assez fine ; bonne qualité gustative (très sucré) à complet blettissement.


Variétés à fruit non astringent (4)



Fau Fau : Arbre de vigueur moyenne au port semi-ouvert ; très productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; type à fruit non astringent ; maturité de récolte de mi-saison ; fruit de taille moyenne, de forme aplatie, rond vu de dessus et de couleur jaune virant à l'orange ; bonne qualité gustative ; bonne aptitude du fruit à la conservation au réfrigérateur ; si on ne le consomme pas croquant et qu'on le laisse blettir, le taux de sucre augmente mais la pulpe devient farineuse.





Hana Fuyu (à ne pas confondre avec Fuyu) : Arbre de faible développement, adapté aux petits jardins ; très résistant au froid (-20°C d'après certaines pépinières américaines) ; type à fruit non astringent ; maturité de récolte assez précoce ; époque de floraison mi-saison ; fruit très gros (400 à 450 grammes), côtelé, de couleur jaune orangé avec jolies marbrures noires longitudinales ; très bonne qualité gustative. Les fruits se conservent bien au réfrigérateur. Une des meilleures variétés du conservatoire.



Jiro : Origine Japon en 1800 ; deuxième variété la plus consommée au Japon, après Fuyu. Arbre de vigueur moyenne ; port moyennement ouvert ; résistance au froid élevée ; type à fruit non astringent ; maturité de récolte assez précoce (une à deux semaines avant Fuyu), ce qui fait son principal intérêt ; époque de floraison mi-saison ; fruit assez gros, forme aplatie, carré vu de dessus ; épiderme jaune orangé ; bonne qualité gustative ; bonne aptitude au séchage.



Sharon : Arbre de moyen développement ; port à tendance retombante ; décoratif ; très productif et régulier ; résistance au froid non testée ; type à fruit non astringent ; maturité de récolte de mi-saison ; récolte échelonnée sur un mois et demi ; fruit moyen à assez gros, de forme aplatie, presque carrée mais arrondie aux angles ; non côtelé ; jaune pâle à la maturité de récolte, vire au rouge foncé si on le laisse aller au blettissement complet ; texture très agréable si on pèle le fruit car la peau est assez épaisse ; elle ne joue toutefois que sur la texture en bouche, car, insipide, elle n'altère pas le goût ; bonne valeur gustative.


Variétés à fruit différent selon la pollinisation (6)



Datil (synonyme Ribes) : Arbre de faible développement, adapté aux petits jardins ; très productif et régulier ; résistance maximale au froid non testée ; fruits de type différent selon la pollinisation (non astringents s'il y a eu pollinisation et astringents s'il n'y a pas eu pollinisation); particularité : L'autopollinisation est exceptionnellement élevée chez cette variété et de ce fait on ne trouve pratiquement jamais de fruits astringents (sans pépins car non fécondés) même si l'arbre est planté en l'absence de tout autre pollinisateur ; sur le plan pratique, du point de vue de la consommation, on peut donc le considérer comme une variété de type à fruit non astringent, alors que sur le plan botanique, ce n'est pas le cas ; maturité de récolte très précoce ; fruit de petite taille, forme conique brève assez large, de couleur jaune virant ensuite à l'orange puis au rouge foncé si on le laisse parvenir à complet blettissement ; pulpe de couleur marron ; présence de nombreux pépins ; très bonne qualité gustative lorsque consommé non astringent ; si consommé à complet blettissement, qu'il soit astringent (très rare) ou non astringent à la maturité de récolte, il révèle une saveur épicée particulière généralement appréciée des consommateurs. Excellente variété d'amateur.



Kuro Kuma (synonyme Kouroukouma) : Arbre assez vigoureux ; port plutôt dressé ; résistance au froid élevée ; fruits de type différent selon la pollinisation (non astringents s'il y a eu pollinisation et astringents s'il n'y a pas eu pollinisation) ; maturité de récolte et maturité physiologiques de mi-saison ; époque de floraison assez précoce ; fruit de taille moyenne, de forme ronde un peu allongée ; présence de stries noires prononcées au niveau de l'apex ; saveur médiocre à la maturité de récolte pour les fruits fécondés (alors non astringents) ; à complet blettissement, saveur moyenne pour les fruits fécondés et bonne pour les fruits non fécondés (initialement astringents) ; bonne aptitude au séchage.



Lampadina : Ancien cultivar de la Campanie. Arbre de vigueur moyenne et de port dressé assez ouvert ; productif et régulier ; résistance au froid moyenne ; fruits de type différent selon la pollinisation (non astringents s'il y a eu pollinisation et astringents s'il n'y a pas eu pollinisation) ; maturité de récolte de mi-saison et maturité physiologique tardive ; porte des fleurs femelles et des fleurs mâles ; autofertile et bon pollinisateur pour les variétés en ayant besoin ; petit fruit original en forme de lampe ; couleur jaune-orangé à rouge ; bonne qualité gustative aussi bien non astringent dès la maturité de récolte qu'à complet blettissement (stade de maturité physiologique où il est très sucré). Mauvaise conservation au réfrigérateur. Excellente variété d'amateur.



Mercatelli (synonyme 'Impollinatore Mercatelli') : Arbre de vigueur moyenne ; port semi-ouvert ; résistance au froid élevée ; fruits de type différent selon la pollinisation (non astringents s'il y a eu pollinisation et astringents s'il n'y a pas eu pollinisation) ; maturité de récolte et maturité physiologique de mi-saison ; époque de floraison mi-saison ; porte des fleurs femelles et des fleurs mâles, ces dernières étant majoritaires ; autofertile et bon pollinisateur pour les variétés en ayant besoin ; fruit de taille moyenne, rond vu de dessus et de forme générale assez ronde, à petit calice ; qualité gustative moyenne, taux de sucre peu élevé. A utiliser seulement, selon nous, pour polliniser les variétés à fruits de type différent selon la pollinisation et qui ne sont pas elles-mêmes des pollinisateurs, ou les rares variétés qui ont besoin de pollinisation simplement pour fructifier.





Tipo (synonyme japonais Trakankaki) : Variété la plus répandue en Italie. Arbre assez vigoureux ; port assez dressé ; résistance au froid élevée ; très productif et régulier ; fruits de type différent selon la pollinisation (non astringents s'il y a eu pollinisation et astringents s'il n'y a pas eu pollinisation) ; maturité de récolte et maturité physiologique de mi-saison ; époque de floraison assez précoce ; gros fruit sphérique déprimé; couleur jaune à la maturité de récolte, vire à l'orange foncé à blettissement complet ; saveur médiocre à la maturité de récolte pour les fruits fécondés (alors non astringents) ; à complet blettissement, saveur moyenne pour les fruits fécondés et bonne pour les fruits non fécondés (donc initialement astringents) ; aptitude moyenne au séchage et à la conservation au réfrigérateur.



Vainiglia : Arbre de vigueur moyenne ; port semi-ouvert ; résistance au froid élevée ; fruits de type différent selon la pollinisation (non astringents s'il y a eu pollinisation et astringents s'il n'y a pas eu pollinisation) ; maturité de récolte et maturité physiologique de mi-saison ; époque de floraison mi-saison ; porte des fleurs femelles et des fleurs mâles, ces dernières étant majoritaires ; autofertile et bon pollinisateur pour les variétés en ayant besoin ; fruit de taille moyenne, rond vu de dessus et de forme générale assez aplatie, à grand calice ; qualité gustative moyenne, taux de sucre peu élevé. A utiliser seulement, selon nous, pour polliniser les variétés les variétés à fruits de type différent selon la pollinisation et qui ne sont pas elles-mêmes des pollinisateurs, ou les rares variétés qui ont besoin de pollinisation pour simplement fructifier.





2. Plaqueminier d'Amérique du Nord (plaqueminier de Virginie ou Diospyros virginiana)



Meader : Obtenu par le professeur Elwyn Meader, dans le New Hampshire. Arbre assez vigoureux, au port érigé et de croissance rapide ; belle couleur automnale ; peut-être le plus résistant au froid parmi les plaqueminiers de Virginie, tous déjà plus rustiques que les plaqueminiers du Japon ; il ne craint pas -30°C ; maturité de récolte précoce ; bien adapté aux régions très froides et aux étés courts ; mais réussit en toutes régions, y compris sur le littoral méditerranéen ; très productif et régulier d'une année sur l'autre ; une des rares variétés de plaqueminier de Virginie autofertile ; bon pollinisateur, notamment pour la variété 'Early Golden' ; produit des petits fruits plats et de contour arrondi vus de dessus, de 3 à 4 cm de diamètre ; fruit astringent devenant de couleur orange soutenu à pleine maturité et se consommant après blettissement sur l'arbre ou hors de l'arbre, avant toute gelée ; texture de la pulpe plus dense que celle des fruits du Kaki ; saveur exceptionnelle avec arrière-goût au parfum de rhum, très différente de celle du Kaki. Une des meilleures variétés du conservatoire.




3. Autres espèces de plaqueminiers (Diospyros species)



Plaqueminier de Wilson (Diospyros wilsonii) : Origine Chine ; arbre de taille moyenne, au port érigé moyennement ouvert ; résistance maximale au froid non testée ; très productif et régulier d'une année sur l'autre ; fruit astringent ; maturité de récolte tardive ; maturité physiologique très tardive ; autofertile ; produit des tout petits fruits de la taille d'une cerise, légèrement aplatis, pratiquement sans pédoncule ; disposés assez régulièrement le long des branches, ils forment parfois des bouquets et restent en majorité sur l'arbre après la chute des feuilles alors qu'il sont marron foncé ou noirs ; pulpe dense, sucrée et assez agréable à blettissement complet (c'est à ce stade que le fruit est de couleur marron foncé ; il vire au noir à surmaturité). Original et amusant.



------------------------------------------------------------------------------------

Conditions de vente



1. Baguettes sélectionnées, d'environ 20 cm de longueur, de diamètre habituel adapté à tous les types de greffes : 5 euros. Si baguettes nettement plus courtes, deux fournies en remplacement de la baguette standard.



2. Envoi postal mode rapide :



... France : 4,50 euros pour 1 à 20 baguettes en un seul paquet. Pour des quantités supérieures : 4,50 euros par tranches de 1 à 20 baguettes.



... Autres pays de l'Union Européenne et Suisse : Minimum de commande de 5 baguettes.

15 euros de 5 à 20 baguettes en un seul paquet. 16,50 euros pour 21 à 40 baguettes en un seul paquet. Pour des quantités supérieures, nous consulter.



----------------------------------------------------------------------------------

Commandes



Par mail à l'adresse suivante : conservatoiredekakis@gmail.com en précisant :



... Votre nom et l'adresse d'expédition.



... La ou les variétés et le nombre de baguettes par variété.



... Vous pouvez aussi ajouter une liste de variétés de substitution, triée par ordre de préférence décroissante. Ainsi nous pourrons vous envoyer des variétés de remplacement en cas de rupture de stock éventuelle sur certaines variétés.



-------------------------------------------------------------------------------------

Paiement



... France : Par chèque, dès réception d'un mail qui vous indiquera les disponibilités et les réservations de baguettes effectuées pour vous, ainsi que l'ordre à porter sur le chèque et l'adresse d'expédition du chèque.



... Autres pays de l'Union Européenne et Suisse : Par mandat poste international, dès réception d'un mail qui vous indiquera les disponibilités et les réservations de baguettes effectuées pour vous, ainsi que le destinataire et l'adresse d'expédition du mandat.



----------------------------------------------------------------------------------
Période d'expédition



Sans rapport obligatoire avec la date de commande, celle-ci influant surtout sur les priorités dans les réservations des baguettes, dont certaines sont en quantité limitée.



Il convient donc que vous commandiez au plus tôt les greffons. Ils ne vous seront pas envoyés trop en avance pour autant...



Les expéditions se feront du 21 janvier à la fin février, selon le rythme de récolte des greffons et les régions de résidence des destinataires qui influent sur les dates de débourrement des porte-greffes.


---------------------------------------------------------------------------------------

Cordialement,

L'équipe du Conservatoire de Kakis des Jardins d'Escoubilles
_________________
Amicalement
Alain

Avatar du membre
diospyros
Messages : 706
Enregistré le : 17 août 2011 01:46

Re: choix des variétés

#15 Message par diospyros » 25 nov. 2015 01:44

Notez bien qu'en prenant du fuyu, vous avez peu de chance d'avoir du vrai fuyu tel que cultivé au japon.

Vous aurez plus probablement du Jiro (ou un de ses cultivars Maekawa, Ichi Ki Kei...) mais tous sont réputés pour être de très bonne qualité gustative.

La seule possibilité de vous assurez que vous avez bien du Fuyu est de vérifier qu'il est bien greffé sur Diospyros Virginiana, le vrai fuyu n'étant pas compatible avec Disopyros Lotus. Pour ceux qui ont l'oeil, le fuyu est arrondi et applati comme un donut, le jiro est légèrement cotelé.

Personnellement j'ai gréffé Hachiya, Rojo Brillante, des (soit disant) Fuyu (donc des Jiro, diffèrentes provenances donc peut etre de differents cultivars), Hana Fuyu....

Hamid, je crois que tu as bien fait de prendre des arbres qui te permettent d'étaler ta fructification, sache néanmoins que tu peux faire sécher les kakis, les hachiyas sont apparemment ceux qui se prêtent le mieux à cette technique. Hachiya est tout de suite reconnaissable a sa forme pointues et ils sont de bonne taille! Les kakis peuvent etre également congelés.

Hana Fuyu a beau produire de (très) gros fruits, il n'est cependant pas très productif...

Meader a un gout de rhume raisin une fois bien mur... faut aimer! Les fruits atteignent la grosseur d'une petite prune, pas plus!

Les Rojo Brillante, sont bons quand achetés croquant dans le commerce, mais ils atteignent leur full potentiel gustatifs quand ils sont complétement blets....

On trouve des sharoni en provenance d'Espagne, il faut tester... mais rien ne bat les kakis blets! Et dans cette catégorie, les hachiya et Rojo Brillante sont réputés pour être parmi les meilleurs...

Je n'ai pas encore trouvé de Vrai Muscat de Provence, j'aimerai bien pouvoir me rendre compte de cette saveur muscatée dont les connaisseurs parlent...

Pensez a tailler vos kakis.... sinon à terme vous risqué la casse. Je mettrai un petit guide si certains sont interessés, la taille était assez particulièrement pour cet arbre. C'est une technique qui a été developpée en Espagne.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré